Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

L'ostéopathe dans le traitement du diabète

L'ostéopathie dans la traitement de votre diabète : une approche naturelle et complémentaire 

L'ostéopathie permet une approche naturelle complémentaire aux traitements médicamenteux classiques. Nous vous expliquons comment l'ostéopathe peut vous accompagner dans la prise en charge de votre diabète.


Qu’est-ce que le diabète ?

Tout le monde a déjà entendu parler du diabète. Voici quelques explications pour comprendre les mécanismes de cette pathologie.

Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un excès de sucre dans le sang (appelé glycémie) : on parle d’hyperglycémie.

L’origine de cette hyperglycémie résulte d’un déséquilibre dans la régulation des hormones (insuline et glucagon) permettant de maintenir un taux de sucre dans le sang stable pendant la journée.

Comment savoir si on a le diabète ?

Aujourd’hui, le diabète est un réel problème de santé public dans le Monde. En effet, en 2017, 8.8% de la population mondiale est atteinte de cette pathologie.

Le dépistage se réalise en laboratoire par analyse de sang afin de mesurer la glycémie (le taux de sucre dans le sang). Un patient est déclaré diabétique si son taux de sucre dans le sang est égal ou supérieur à 1.26 g/L à jeun.

Il existe en fait deux formes de diabète. Voici comment vous y retrouver :

  • Le diabète de type 1 : diabète insulino-dépendant

Il est souvent découvert chez des personnes jeunes (enfants, adolescents). Ce type de diabète est dit auto-immun. Il résulte d’une succession de mécanismes :

  • Destruction par le système de défense immunitaire de l’organisme des cellules béta du pancréas qui sécrètent l’hormone hypoglycémiante : l’insuline
  • L’insuline n’est plus assez présente dans le sang pour permettre la régulation du taux de glucose dans le sang
  • L’hyperglycémie apparait

  • Le diabète de type 2 : diabète insulino-résistant

Ce type de diabète est généralement diagnostiqué 5 à 10 ans après le début du mécanisme provoquant ce diabète, les symptômes étant souvent silencieux durant les premières années de la maladie.

Il résulte de deux phénomènes :

  • L’insulinopénie : l’insuline produite par le pancréas ne suffit pas à rendre équilibrer la glycémie efficacement. Les cellules béta du pancréas produisent une quantité plus importante d’insuline
  • L’insulino-déficience : après plusieurs années de production en quantité anormale d’insuline, le pancréas fatigue et ne produit plus d’insuline.

Les principaux symptômes rapportés par les patients diabétiques sont :

  • fatigue, somnolence
  • augmentation du volume et de la fréquence des urines
  • soif intense
  • faim exagérée
  • perte de poids inexpliquée
  • vision embrouillée
  • cicatrisation lente
  • infection des organes génitaux et de la vessie
  • picotements aux doigts ou aux pieds
  • irritabilité

Les traitements du diabète :

Le traitement consiste principalement en un apport d’insuline par injections dans le sang. Pour le diabète de type 2, un régime hygiéno-diététique est mis en place afin de diminuer les risques d’aggravation du diabète, la sédentarité et le surpoids étant des facteurs de risques de cette pathologie.

La place de l’ostéopathie dans la prise en charge des patients atteints de diabète :

L’ostéopathe dans son approche globale du patient, aura pour objectif dans sa séance de redonner de la mobilité aux structures viscérales touchées chez le patient diabétique : pancréas, foie, duodénum… Mais il s’assurera également que les plans de glissement entre l’ensemble des viscères sont présents. Il travaillera sur le cadre qui entoure l’abdomen, la colonne lombaire, le thorax, le bassin, le diaphragme afin d’équilibrer les pressions et permettre aux organes abdominaux de fonctionner de manière optimale.

Enfin, il sera amené à travailler à distance au niveau crânien et sur des vertèbres dorsales précises afin d’agir sur la régulation neurovégétative du système digestif concerné.

Des recherches récentes en ostéopathie révèlent de nouvelles perspectives de traitement sur les patients diabétiques. Ces avancées pourraient apporter aux patients une meilleure qualité de vie ainsi qu’une potentielle réduction des traitements traditionnels actuels.



Le diabète, qui en parle ?

  • La Fédération des diabétiques

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

https://www.federationdesdiabetiques.org/

  • « Etude sur la place de l’ostéopathie dans la prise en charge d’un patient atteint de diabète de type 2. » de  ZANOTTI Mathieu.

http://www.fero-science.com/librairie/osteopathie-et-physio-pathologie/place-de-losteopathie-dans-la-prise-en-charge-dun-patient-atteint-dun-diabete-de-type-2/