REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Douleur dentaire : qu’est-ce qui peut faire mal ?

douleur dentaire

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Les douleurs dentaires peuvent avoir des causes très variées. Souvent associées aux infections et traitements orthodontiques, les douleurs aux dents peuvent aussi survenir sans carie, pour de nombreuses raisons, et devenir particulièrement handicapantes, avec des irradiations sur le visage pouvant aller jusqu’à l’oreille. Quelles sont les causes possibles et que faire ?

Une douleur dentaire : à quoi ça ressemble ? Quels symptômes ?

Les dents sont des structures complexes, composées d’un émail en surface, qui protège la dentine, qui contient elle-même la pulpe dentaire. La pulpe dentaire contient les vaisseaux et les nerfs de la dent. La dentine contient également quelques terminaisons nerveuses.

Les douleurs dentaires sont consécutives à des causes nombreuses et très variées et peuvent s’exprimer par différents symptômes. Il est important de noter les différents paramètres de votre douleur car ils sont une source d’information précieuse sur les causes potentielles de la douleur.

  • L’apparition : une douleur dentaire est souvent d’apparition soudaine mais aussi avoir une apparition plus progressive.
  • L’intensité : d’une simple gêne à une douleur constante et insupportable.
  • Les irradiations : souvent, la douleur dentaire s’étend à une partie du visage, de la tête, peut irradier dans le reste de la mâchoire et jusqu’à l’oreille.
  • Les facteurs algiques / antalgiques : une douleur dentaire peut être aggravée ou soulager par le froid ou le chaud ; elle peut également augmenter lorsque l’on exerce une pression sur la dent.

Douleurs aux dents : quelles sont les causes possibles ?

Les douleurs dentaires peuvent nous toucher à tout âge de la vie, dès les poussées des dents de lait. Parmi leurs nombreuses causes, on retrouvent des infections, des traumatismes et cassures, les extractions, des problèmes d’occlusion…

Les caries, source n°1 de douleurs dentaires

La cause la plus fréquente de douleurs aux dents reste la carie. Il s’agit d’une destruction progressive de la dent par des bactéries. Celles-ci se multiplient et commencent par attaquer l’émail, puis la dentine, pour parfois aller jusqu’à toucher la pulpe dentaire si elle n’est pas prise en charge : c’est alors la « pulpite », qu’on nomme plus couramment « rage de dents ». Dans les premiers stades de la carie, les douleurs sont relativement inconstantes et supportables et restent localisées sur la dent. Il est important de la prendre en charge le plus tôt possible : si vous suspectez une carie, consultez votre dentiste.

Poussées de dents douloureuses

Les poussées dentaires sont aussi la source de douleurs au niveau des dents, en particulier lors de deux stades de la vie dentaire : la poussée des dents de lait et la poussée des dents de sagesse.

Poussée des dents de lait

Les poussées de dents de lait douloureuses touchent les enfants et sont causées par le mouvement de la dent dans les os de la mâchoire (maxillaire en haut, mandibule en bas), puis par leur sortie de la gencive. L’enfant peut aussi être irritable, exprimer de la fatigue et des difficultés de sommeil, un moindre appétit voire un peu de fièvre. Un petit gonflement peut parfois être observé sur la gencive.

Poussée des dents de sagesse

La poussée des dents de sagesse chez l’adolescent ou le jeune adulte est très souvent douloureuse, en particulier pour celles du bas. Elles peuvent être liées à un manque de place ou à un mauvais positionnement des molaires. La gencive de la dent qui pousse peut alors s’infecter et enfler à cause de l’inflammation, rendant l’ouverture de la bouche et la mastication difficiles. Ces douleurs peuvent irradier vers les oreilles.

Gingivite et parodontite : quand ce sont les gencives qui font mal

Une douleur au niveau des dents peut aussi être liée à une inflammation située sur la gencive, autour de la dent. Au début d’une gingivite, la douleur est très faible voire inexistante et on remarque seulement une rougeur autour de la dent, parfois accompagnée de saignements de la gencive ou d’une mauvaise haleine, et de douleur au toucher. Si elle est prise en charge à ce stage, la gingivite ne fait pas trop de dégâts.

En revanche, si la gingivite s’aggrave, elle s’étend vers le reste de la bouche et vers les os (on parle de parodontite). Les plaques de tartre décollent la gencive de la dent, ce qui peut donner une impression de « dent longue ». Le risque ici est que la dent n’est plus correctement liée à ses tissus de soutien : en plus des douleurs, les risques d’infections sont multipliés et la dent devient mobile. On parle de « dent déchaussée ».

Abcès dentaire : quand les caries et parodontites ne sont pas soignées…

Si les infections primaires de la dent et des structures qui l’entourent ne sont pas traitées, celles-ci peuvent dégénérer vers un abcès dentaire. Il s’agit d’une infection purulente au niveau de la dent qui se caractérise par une douleur lancinante et très intense, irradiant parfois dans la mâchoire, jusqu’à l’oreille voire dans le cou. Cette douleur est pulsatile et permanente.

Cette infection nécessite une prise en charge médicale rapide.

Douleur dentaire

Traumatisme : fracture, fêlure, expulsion dentaire

Suite à un traumatisme, direct ou indirect, les dents peuvent devenir douloureuses : coup sur la mâchoire, chute sur la tête… Peuvent survenir des fractures et fêlures qui seront particulièrement douloureuses à la mastication et sensibles au froid. Dans le cas de traumatismes particulièrement violents, la dent peut même être expulsée de la cavité alvéolaire : cela peut entraîner des complications au niveau de la gencive et de l’os alvéolaire, qui maintenait la dent en place.

Sinusite et douleurs dentaires

La sinusite est une infection ORL relativement fréquente, qui touche toujours la muqueuse à l’intérieur des sinus maxillaires (des cavités à l’intérieur de l’os de la mâchoire du haut). En plus de la sensation de congestion caractéristique de la maladie, celle-ci peut aussi causer des douleurs au niveau des molaires et prémolaires supérieures. Des maux de tête peuvent aussi survenir. Toutes ces douleurs sont aggravées lorsque l’on se penche en avant ou que l’on se mouche.

Orthodontie, travaux dentaires et douleurs aux dents…

Si le premier réflexe lorsqu’on a mal aux dents et de consulter son dentiste, des douleurs dentaires peuvent aussi survenir après une consultation. En effet, les traitements orthodontiques tels que les broches, gouttières… causent souvent de l’inconfort voire des douleurs juste après leur pose. Rassurez-vous : ces douleurs se résorbent d’elles-mêmes par la suite.

Il est aussi important de surveiller vos anciens travaux dentaires pour vérifier qu’ils ne s’abîment pas. En effet, un plombage défectueux peut engendrer des symptômes similaires à ceux d’une carie. On vous recommande une visite de contrôle tous les ans.

Mauvais positionnement des dents et malocclusion

Un mauvais positionnement des dents, par exemple des dents qui se chevauchent, peuvent engendrer les mêmes problématiques qu’une dent de sagesse qui n’a pas assez de place pour pousser : inflammation de la gencive, développement de bactéries ou de caries… Même s’il n’est pas agréable dans les premiers jours, un traitement orthodontique permet de prévenir ces infections et complications.

Douleur aux dents et grincement : le bruxisme

Le bruxisme se caractérise par une tendance à serrer les dents : il peut être diurne (le jour) ou nocturne (la nuit), voire s’accompagner d’un grincement. Souvent en lien avec le stress ou d’autres facteurs psychologiques, le bruxisme peut causer une usure prématurée des dents en abimant l’émail, ce qui peut, par la suite, déclencher une hypersensibilité dentaire.

Le bruxisme s’accompagne de plusieurs symptômes : difficulté à ouvrir la bouche, maux de tête dès le réveil, douleur cervicale ou encore tension musculaire exacerbée au niveau de la mâchoire et du visage.

Mal aux dents et dentiste

Douleur dentaire : qui consulter, comment les soulager ?

Premier réflexe : le dentiste

En prenant en compte les différents paramètres de votre douleur, vous devriez désormais être un peu plus à même d’identifier sa cause. Pour toutes les douleurs d’origine inflammatoire ou infectieuse (carie, gingivite, parodontite, abcès…), il est nécessaire de consulter votre dentiste afin de soigner la maladie et de restaurer le mieux possible votre dent. Si vous suspectez également qu’un plombage ou une couronne soit défectueux, ne tardez pas à les faire vérifier.

Pourquoi recourir à l’ostéopathie ?

Pour les problématiques de bruxisme et de mauvais positionnement de la mâchoire, l’ostéopathie peut se révéler une alliée précieuse. En effet, elle permettra d’une part de traiter la cause de votre douleur, mais aussi de prévenir les conséquences sur le reste du corps : douleur aux cervicales, aux épaules, dans le haut du dos…

Le traitement se fait en général sur plusieurs séances, car ce type de déséquilibres sont très ancrés et peuvent nécessiter un peu de temps pour être remis en place. Par des manipulations contrôlées et non-violentes, l’ostéopathe permet de replacer l’os de la mâchoire inférieure (la mandibule) et de diminuer les problèmes de bruxisme. Il traite également les tensions alentour qui peuvent entretenir le mécanisme (au niveau des cervicales, des autres os du crâne, des épaules…).

Consulter un ostéopathe

Des solutions naturelles pour les douleurs de dents

Pour les douleurs plus insidieuses comme celles liées à la poussée des dents ou consécutives à la pose d’un traitement orthodontique, il peut être une bonne idée de se tourner vers des traitements naturels. Les clous de girofle, par leur action antiseptique et antalgique, permettraient de bien soulager les dents douloureuses. Le froid et les glaçons peuvent aussi aider à diminuer la douleur. Des bains de bouche au vinaigre ou à l’eau salée sont également une alternative pour un effet désinfectant.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 155233 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

zinc alimentation bienfaits

Les bienfaits du zinc

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×