REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

6 solutions naturelles pour les cicatrices

traitements naturels cicatrices

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Au cours de notre vie, notre corps est confronté à diverses agressions extérieures pouvant entraîner des cicatrices. Il peut s’agir de cicatrices suite à une blessure (chute, coupure, brûlure), une opération chirurgicale (césarienne, appendicite, ablation d'un kyste...) ou encore une pathologie dermatologique (acné, varicelle). 

Ces cicatrices marquent notre corps ; nous cherchons souvent à les faire disparaître, les jugeant peu esthétiques. Outre cet aspect, il est important de traiter nos cicatrices pour éviter l’apparition de douleurs ou de manque de mobilité.

Vous cherchez une solution pour les atténuer ou les rendre moins douloureuses ? C’est à la portée de tout le monde grâce à des astuces très simples et naturelles !

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

Lors d’une agression des couches de la peau (épiderme, derme, hypoderme) le tissu conjonctif, qui enveloppe toutes les structures de notre corps pour les protéger, est lésé.

Très peu de temps après cette agression (blessure, opération,…), le corps met en place un processus de cicatrisation pour permettre à la peau de retrouver ses fonctions de défense et de protection. Grâce à la régénération des cellules, la plaie se referme et forme ainsi une cicatrice.

Même si la cicatrisation commence rapidement, il s’agit d’un processus très long. Sa durée varie selon la personne, la zone concernée et le type de cicatrice. L’aspect définitif de la cicatrice n’est généralement pas visible avant 1 à 2 ans.

S’il est préférable de traiter sa cicatrice le plus rapidement possible, il n’est jamais trop tard pour le faire !

Quels traitements naturels utiliser contre les cicatrices ?

1. Avant tout : protéger la cicatrice

Le mot d’ordre pour une bonne cicatrisation est : protection ! Votre peau en reconstruction est très fragile. Une simple exposition au soleil, même en dehors de la période estivale, aura un impact sur sa guérison et donc sur l’aspect de la cicatrice. Le soleil provoquera une inflammation de la cicatrice et entraînera donc des complications de cicatrisation comme une hypertrophie : la cicatrice augmentera de volume et pourra être douloureuse. De plus, le soleil donnera une couleur foncée à la cicatrice, elle sera donc plus difficile à faire disparaître ou à atténuer.

Tant que la cicatrisation n’est pas achevée, c’est-à-dire pendant près d’un an, il est très important de protéger la cicatrice des rayons du soleil avec un vêtement ou un accessoire. Au-delà, l’application de crème solaire indice 50+ est essentielle et ce au moins un an supplémentaire, l’idéal étant de continuer tout au long de votre vie.

soleil et cicatrices protection

2. Aider à cicatriser avec l'alimentation

L’hygiène de vie et notamment une alimentation équilibrée et une bonne hydratation aident à la cicatrisation. Les vitamines jouent un rôle important dans ce processus. 

La vitamine A, K et C permettent le renouvellement cellulaire essentiel à la constitution de la cicatrice. La vitamine A se trouve notamment dans les carottes, les épinards et les potirons. 

Les légumes verts, le poisson et la viande rouge, contiennent quant à eux de la vitamine K. Enfin, pour un apport en vitamine C, privilégiez les agrumes.

alimentation cicatrice

3. L'aromathérapie pour traiter les cicatrices

Les huiles essentielles sont une solution efficace pour aider à la cicatrisation et pour atténuer les cicatrices, même les plus anciennes.

Vous pouvez privilégier les huiles essentielles aux propriétés cicatrisantes, régénérantes, apaisantes et anti-inflammatoires.

  • Si votre cicatrice est récente, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de lavande fine, qui possède toutes ces propriétés et qui aide donc à la régénération tissulaire. Ses vertus apaisantes vous soulageront des démangeaisons présentes lors de la cicatrisation.
  • L’huile essentielle de bois de rose est très connue pour ses vertus cicatrisantes. Vous pouvez l’utiliser pure, en très petite quantité, directement sur la cicatrice. Néanmoins, il est toujours préférable de la diluer dans une huile végétale.
  • Si votre cicatrice est plus ancienne, l’huile essentielle d’hélichryse italienne sera parfaite pour vous ! Elle possède des vertus cicatrisantes, régénérantes et anti-inflammatoires puissantes, permettant d’agir sur des cicatrices récentes comme anciennes.
  • Vos cicatrices sont dues à de l’acné ? Privilégiez alors l’huile essentielle de romarin à verbénone. Cette huile, utile pour tout type de cicatrice, l’est particulièrement pour les marques d’acnés grâce à ses actions anti-bactérienne, anti-inflammatoire et cicatrisante.

Quelques conseils d’utilisation : diluez une goutte d’huile essentielle dans quelques gouttes d’huile végétale et appliquez ce mélange directement sur la cicatrice en effectuant des massages. Répétez cette action 1 à 2 fois par jour.

Attention, les huiles essentielles doivent toujours être utilisées avec précaution en respectant les dosages et les contre-indications.

4. Appliquer des huiles végétales et beurres végétaux sur la cicatrice

Comme nous venons de le voir, les huiles végétales sont très utiles pour atténuer les cicatrices. Vous pouvez les utiliser pures ou les combiner aux huiles essentielles.

L’huile de rose musquée pour masser vos cicatrices

L’huile de rose musquée, riche en vitamine K, est excellente pour les cicatrices récentes car elle favorise le renouvellement cellulaire. Elle est également riche en acides gras essentiels et en oméga 3, 6 et 9. Pour encore plus d’efficacité, mélangez 10 gouttes d’huile végétale de rose musquée à 2 gouttes d’huile essentielle de bois de rose et appliquez ce mélange sur la cicatrice tout en massant doucement. Renouvelez l’action 1 fois par jour pendant au moins 1 mois.

Pour aller plus loin, vous pouvez mélanger plusieurs huiles essentielles (HE) et végétales (HV), parfaites contre les cicatrices : HE de lavande fine, HE d’hélichryse italienne, HE de géranium bourbon, HV de rose musquée et HV de millepertuis. Mélangez environ 1 ml de chaque huile essentielle et 3 ml de chaque huile végétale et mettez quelques gouttes de ce mélange sur la cicatrice. Vous pouvez le faire tous les jours jusqu’à cicatrisation complète.

huiles essentielles massage cicatrice

5. Les remèdes de grand-mère pour les cicatrices : petit tour dans nos placards…

Et si je vous disais que vos placards regorgent de produits pouvant vous aider à cicatriser ?

Le miel

Le miel est certainement l’un des plus vieux remèdes utilisés contre les cicatrices et son efficacité fait encore ses preuves de nos jours ! Il possède des propriétés cicatrisantes, hydratantes et antioxydantes incroyables ! Il est l’ingrédient parfait pour vous aider à bien cicatriser ! Son utilisation est très simple. Appliquez une couche épaisse de miel sur votre cicatrice, laissez poser une trentaine de minutes et massez, puis rincez le miel à l’eau tiède. Vous pouvez répéter cette action plusieurs fois par jour, autant de temps que nécessaire.

Le citron

Un autre ingrédient très utile : le citron ! En plus de favoriser le renouvellement cellulaire, il permet l’atténuation des pigmentations de la cicatrice ce qui peut vous aider si votre cicatrice est foncée ou présente des taches brunes. Conseils d’utilisation : déposez quelques gouttes sur un coton et laissez poser une dizaine de minutes sur la cicatrice avant de rincer. Cependant, il faut être vigilant avec cet ingrédient car en cas d’utilisation excessive il pourrait causer des dommages sur la peau en la fragilisant et en rendant les tâches encore plus visibles qu’auparavant.

Le bicarbonate de soude

Dans votre cuisine, vous possédez peut-être un ingrédient utile pour diverses actions : le bicarbonate de soude. Ses propriétés exfoliantes vont affiner et lisser votre cicatrice. Dès lors que la plaie est fermée, vous pouvez appliquer du bicarbonate préalablement dilué dans une petite quantité d’eau. Effectuez de petits mouvements pour exfolier la peau en douceur, sans l’agresser. Vous pouvez renouveler cette action 1 à 2 fois par semaine, lors des 2 premiers mois de cicatrisation.

L’aloe vera

Enfin, vous ne possédez peut-être pas cet ingrédient mais il est souvent présent dans les cosmétiques : l’aloe vera ! Il est très utilisé dans les soins pour la peau pour ses propriétés hydratantes et anti-inflammatoires. Pour son utilisation sur une cicatrice, il est préférable de prendre un gel d’aloe vera pur (disponible en pharmacie) ou d’acheter directement une feuille en magasin (veillez à bien retirer l’écorce pour en extraire le gel). Comme pour le miel, appliquez une couche d’aloe vera sur votre cicatrice, laissez poser et massez avant de rincer à l’eau tiède.

6. Le rôle de l’ostéopathe dans le traitement naturel des cicatrices

Lors du processus de cicatrisation, la peau et le tissu conjonctif lésés ne récupèrent pas entièrement leur élasticité. Les tissus ont tendance à se rétracter autour de la cicatrice en formation. C’est ainsi qu’apparaissent ce qu’on appelle des adhérences cicatricielles. Ces adhérences sont à l’origine d’un manque de mobilité de la cicatrice et de la zone concernée, de douleurs ou d’une perte de sensation due à une mauvaise innervation et vascularisation.

ostéopathie traitement naturel cicatrices

L’ostéopathe peut alors, grâce à des techniques précises sur la cicatrice, travailler ces adhérences pour les atténuer voire les faire disparaître et donc redonner de la mobilité à votre cicatrice. Il peut également masser la cicatrice et lui redonner une bonne vascularisation.

L’ostéopathie étant avant tout une thérapie préventive, il est intéressant de consulter lorsque la cicatrisation a commencé mais que la cicatrice est encore récente, environ un mois après. Ainsi, l’ostéopathe pourra éviter l’apparition d’adhérences et favoriser la cicatrisation.

Au-delà de son rôle sur les adhérences, l’ostéopathe peut agir sur les douleurs et les troubles entraînés par la cicatrice. En effet, des études ont montré que des cicatrices, notamment abdominales, ont un impact sur la mobilité et le bon fonctionnement des viscères ou des organes génitaux, pouvant provoquer des douleurs, des troubles digestifs, etc. Certaines cicatrices peuvent également être responsables de douleurs locales mais aussi étendues à d’autres zones comme le dos.

En agissant en prévention, l’ostéopathe peut empêcher l’apparition de ces douleurs et des ces troubles en travaillant sur la vitalité tissulaire. Cependant, si votre cicatrice n’est pas toute récente voire même assez ancienne, vous pouvez quand même consulter car le retentissement d’une cicatrice sur le corps peut persister des années après ! L’ostéopathe travaillera votre cicatrice ainsi que toutes les zones impactées par cette dernière pour vous aider à vous sentir mieux !

Alors qu’elle soit récente ou ancienne, ne négligez pas votre cicatrice et traitez-la grâce à des solutions simples, naturelles et efficaces !

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 103081 patients et 887 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 103081 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×