REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Maladie de Raynaud : comprendre et traiter avec l'ostéopathie

maladie de raynaud osteopathie

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Le printemps arrive mais le froid est toujours là, ennemi juré des personnes atteintes de la maladie de Raynaud. Cette maladie, pourtant méconnue du grand public, peut grandement perturber la vie des personnes atteintes et provoquer des douleurs importantes lors des crises. On estime que cette dernière touche 5% de la population générale avec une majorité féminine et que, dans 9 cas sur 10, elle apparaît entre la puberté et une vingtaine d’années.

Nous allons voir ensemble comment diagnostiquer cette maladie et comment l'ostéopathie peut la soulager.

Qu'est ce que la maladie de Raynaud ?

La maladie de Raynaud doit son nom à Maurice Raynaud (1834 - 1881), un médecin français qui l'a décrite en 1862. Il s'agit d'un trouble vasomoteur (c'est à dire de la contraction et dilatation des vaisseaux sanguins) affectant principalement les extrémités du corps (doigts, orteils, nez, lèvres, oreilles, mamelons) et provoquant dans ces zones, des sensations de froideurs, pâleurs ainsi que des pertes de sensibilité ou sensations d'engourdissement.

Quels sont les symptômes de la maladie de Raynaud ?

Les personnes atteintes de cette maladie peuvent déclencher des crises lorsqu'elles sont exposées au froid, à un changement de température, à l'humidité ou même parfois à un stress intense.

La crise commence par une phase où l'extrémité atteinte devient blanche et froide (cela dure en général quelques minutes), puis apparaît une teinte bleuâtre accompagnée de pertes de sensibilité ou de fourmillements parfois douloureux et enfin une phase de récupération où l'extrémité reprend de la couleur mais peut rester douloureuse. La phase de récupération apparaît généralement lorsque la personne réussit à se réchauffer ou lorsque le stress disparaît.

maladie de raynaud

Pourquoi cette maladie de Raynaud ?

Ce phénomène s'explique par le fait que, pour lutter contre le froid, le corps possède la capacité de resserrer les petites artères sous la peau (ce phénomène s'appelle la vasoconstriction), ce qui permet de diminuer l'exposition du sang au froid.

Lorsqu'une personne est atteinte de la maladie de Raynaud, la réaction de vasoconstriction est excessive. Cela est dû à une hypersensibilité des nerfs contrôlant le phénomène, ce qui provoque un spasme bloquant la circulation sanguine. D'où la pâleur et le refroidissement des extrémités coupées en alimentation sanguine.

Quelle est la différence entre syndrome et maladie de Raynaud ?

Il existe 2 formes au phénomène de Raynaud :

  • La maladie de Raynaud qui est la plus fréquente et de cause inconnue : c'est elle qui est détaillée dans cet article.
  • Le syndrome de Raynaud qui est toujours secondaire à une cause. Il peut être dû à une autre pathologie (comme la sclérodermie ou le lupus), à des facteurs externes endommageant les vaisseaux (comme les engelures ou le travail répété avec des engins vibrants type marteau-piqueur) ou même aux effets de certains médicaments sur le long terme. Cette forme est plus grave et apparaît plutôt vers la quarantaine.

Comment prévenir la maladie de Raynaud ?

Étant donné que la cause de la maladie de Raynaud est inconnue à ce jour, la prévention tient un rôle primordial dans l'évolution de la pathologie.

La principale mesure pour prévenir les crises reste de se protéger du froid.  Pour cela, il est recommandé de s'habiller chaudement en hiver et de couvrir chaque partie du corps pour éviter un refroidissement, particulièrement au niveau des extrémités. L'utilisation de chauffe-mains et de chauffe-orteils peut aussi aider à prévenir les crises.

Il est aussi recommandé d'éviter ce qui provoque des vasoconstrictions comme par exemple fumer, porter des bijoux ou accessoires trop serrés ainsi que consommer des médicaments vasoconstricteurs. Pour les personnes dont le stress est le facteur à l'origine de la maladie, il est important d'apprendre à le gérer et de consulter des spécialistes (sophrologue, psychologue etc…) afin d'y parvenir.

prevenir maladie de raynaud

Comment traiter la maladie de Raynaud ?

Il n'existe pas de traitement définitif pour guérir la maladie de Raynaud.

Plusieurs thérapies, dont l’ostéopathie fait partie, vont permettre de diminuer la fréquence et l’intensité des crises mais pas de les faire disparaître complètement.  C'est pour cela que cette pathologie peut être si handicapante au quotidien. La seule manière de prévenir les crises efficacement est de modifier ses habitudes afin de limiter la vasoconstriction des extrémités (voir plus haut dans la partie prévention).

Dans les cas les plus graves, un médecin peut prescrire des médicaments dit vasodilatateurs qui vont favoriser l'ouverture des vaisseaux sanguins et donc limiter le phénomène. Et lorsque cela ne suffit pas, une hospitalisation est parfois nécessaire pour prévenir une gangrène.

L'ostéopathie pour prévenir la maladie de Raynaud

L'ostéopathe a un rôle important dans la prévention de la maladie de Raynaud. Tout d'abord grâce à ses connaissances médicales, il pourra vous aider à poser le diagnostic et vous réorienter s'il suspecte un syndrome de Raynaud sous-jacent à une autre pathologie. De plus, il pourra vous aider à mieux modifier vos habitudes pour diminuer la fréquence des crises.

Durant l’entretien préalable, l'ostéopathe procédera à un questionnaire complet afin de cibler précisément votre motif de consultation, les circonstances d'apparition de la pathologie et tout ce qu'il est nécessaire de savoir pour adapter le traitement au mieux.

Ensuite, il effectuera toute une batterie de tests pour évaluer la mobilité des différentes structures de votre corps et votre état général dans le but de vous proposer le traitement le plus complet et efficace possible.

Enfin, l'ostéopathe pourra agir à plusieurs niveaux grâce à son arsenal de techniques.

Le traitement ostéopathique général 

Ce type de traitement consiste en une séquence de techniques articulaires permettant le diagnostic et le traitement des zones du corps problématiques (dites en “restrictions de mobilité”). Le praticien mobilise les articulations et provoque la détente des tissus mous. Cela a un impact sur le système musculosquelettique mais aussi sur le système nerveux dit "autonome". Ce dernier s'occupe de réguler plusieurs paramètres cardio-vasculaires que ce soit la pression artérielle ou encore la fréquence cardiaque.

En traitant les restrictions de l'appareil musculo-squelettique, l'ostéopathe améliore la circulation fluidique générale mais aussi lever les potentiels points de conflit vasculaires. Cela facilite la bonne récupération des extrémités après une crise.

Ce protocole de traitement a donc un double intérêt en jouant à la fois sur l'aspect nerveux et sur l'aspect mécanique. C’est son côté pratique.

maladie de raynaud ostéopathie

Les techniques à visée circulatoire 

Plusieurs techniques ostéopathiques se focalisent sur l'amélioration de la circulation fluidique. Par exemple, les techniques de pompage et de drainage qui consistent en un ensemble de pressions et de tractions permettant une meilleure “vidange” du système veino-lymphatique et une optimisation du système artériel.

Ces techniques peuvent être particulièrement intéressantes car l'ostéopathe peut montrer au patient comment les réaliser directement sur lui-même lors des crises pour optimiser sa récupération.

Les techniques à visée neurovégétative

Le système neurovégétatif (aussi appelé système nerveux autonome) est à l'origine de la régulation de plusieurs paramètres qui échappent à notre volonté.  Parmi ces paramètres, on compte la contraction et la dilatation des vaisseaux.

L'ostéopathe peut, grâce à certaines techniques, agir directement sur ce système nerveux. Au moyen de manipulations sur le crâne ou la colonne vertébrale, l'ostéopathe peut stimuler ou inhiber l'action de ce système pour permettre une meilleure régulation du corps.

Cela diminuera la vasoconstriction excessive à l'origine de la maladie de Raynaud et augmentera la vasodilatation.

Ce qu'il faut retenir

Il existe donc une multitude de techniques ostéopathiques pour aider à prévenir et traiter la maladie de Raynaud.

Cependant, il est important que le diagnostic soit posé par un médecin avant toute prise en charge ostéopathique. Cette dernière ne remplacera jamais une prise en charge médicale classique, même si elle est complémentaire.

La maladie de Raynaud est une pathologie encore méconnue et, même si la recherche avance chaque jour, la prévention active du patient reste le meilleur moyen de traitement actuel.

Donc couvrez-vous bien et n’oubliez pas vos gants et bonnets en sortant cet hiver !

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 93079 patients et 854 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 93079 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×