Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Vertiges et ostéopathie chez les personnes âgées

vertiges, séniors ostéopathie
La dépendance des séniors devient un sujet de plus en plus important dans notre société. Parmi les troubles conduisant à cette situation de dépendance, les vertiges constituent donc une problématique très fréquente chez les personnes âgées :
  • 30% des plus de 60 ans
  • 50% des plus de 85 ans

Chez ces personnes âgées, les vertiges prennent une dimension particulière puisqu’ils sont responsables de chutes, et peuvent donc accroître le risque de fractures de hanche ou de poignet... De plus, ces chutes à répétitions vont entraîner chez nos séniors une peur de tomber, qui va les inciter à moins bouger, donc perdre de l’autonomie ; et cela peut aller jusqu’à une désocialisation voire une dépression.

Quelle est le positionnement de l'ostéopathie dans la prise en charge des ces vertiges parfois lourdement handicapants ?  

Qu’est-ce qu’un vertige ?

Selon le dictionnaire Larousse, un vertige est une « sensation erronée de déplacement du corps par rapport à l’espace environnant, ou de l’espace par rapport au corps, liée à un déséquilibre entre les deux appareils vestibulaires ». En bref, lorsque l’on a une sensation de vertige, cela veut dire que le monde a tendance à tourner autour de nous, quand nous-mêmes sommes immobiles.

Avant d’aller plus loin, un petit peu de physiologie !

L’équilibre est le résultat de l’interaction de 3 systèmes :

  • L’appareil vestibulaire
  • La proprioception (qui nous permet de nous repérer dans l’espace)
  • Les informations visuelles

L’appareil vestibulaire se trouve dans l’oreille interne et est composée de 2 parties distinctes :

  • Les canaux semi-circulaires, au nombre de 3 : le canal horizontal et les canaux verticaux antérieur et postérieur.
  • Les organes otolithiques qui sont deux petits sacs appelés saccule et utricule.

Les canaux semi-circulaires sont sensibles à la rotation de la tête dans les 3 plans de l’espace via un liquide appelé l’endolymphe qui se déplace dans ces canaux. Le saccule et l’utricule quant à eux sont sensibles à l’inclinaison et l’accélération par rapport à la gravité via une interaction entre des cristaux de calcium et des cellules ciliées à l’intérieur de ces organes otolithiques.

L’appareil vestibulaire envoie ensuite un message nerveux au cerveau via le 8ème nerf crânien, message nerveux qui va interagir avec le message visuel et le message proprioceptif pour établir ou affiner l’équilibre.

Lorsque ces canaux semi-circulaires ou ces organes otolithiques n’envoient pas le bon message, ou qu’il y a problème dans l’interaction des informations provenant de ces 3 systèmes, ça tourne ! C’est ce qu’on appelle un vertige.

Les causes des vertiges chez les personnes âgées :

Il est tout d’abord important de bien poser le diagnostic. Cela n’est pas nécessairement évident chez les personnes âgées car ces dernières peuvent souffrir de troubles de l’équilibre, qui ne sont pas à proprement parlé des vertiges, liés à d’autres pathologies (maladies neurologies, hypotension orthostatique, troubles de la statique dus à des maladies orthopédiques…).

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB) sont la première cause de vertiges chez les personnes de plus de 60 ans. Ce sont des sensations rotatoires brèves, qui durent de quelques secondes à quelques minutes, pouvant être associées à des troubles de la marche.
Les organes vestibulaires de l’oreille interne, responsables de l’équilibre, sont constitués entre autres des canaux semi-circulaires. Les VPPB sont causés par la migration de cristaux dans ces canaux.

La maladie de Ménière est également une cause importante de vertiges chez le 3ème âge. C’est une maladie chronique de l’organe vestibulaire liée à un problème de différence des pressions de l’oreille interne. Celle-ci se caractérise par trois grands symptômes :

  • Au moins 2 crises de vertiges rotatoires de 20 minutes ou plus
  • Une baisse de l’audition, notamment des fréquences graves
  • Des acouphènes avec une sensation d’oreille pleine

C’est une maladie qui évolue par phases et peut être bilatérale.

Une troisième cause de vertiges chez le sujet âgé peut être la névrite virale, qui est une atteinte du nerf vestibulaire par un virus. Elle se caractérise par un vertige rotatoire d’apparition très brutale, pouvant durer de plusieurs heures à plusieurs jours, associé à des nausées, des vomissements et des troubles de la marche.

Les vertiges neurologiques sont également une cause de vertiges chez le sujet âgé puisque ceux-ci sont liés à des pathologies du système nerveux central, notamment dégénératives. Il s’agit d’une atteinte neurologique des voies de l’équilibre et non une atteinte de l’appareil vestibulaire en lui-même, causant une instabilité plus que des vertiges à proprement parlé. Cette instabilité est souvent accompagnée de maux de tête, de troubles de la vision, de troubles de la marche, de troubles du langage…

La presbyvestibulie est également une cause de vertiges chez la personne âgée se manifestant par une instabilité, majorée par la foule, et une atteinte de l’appareil vestibulaire bilatérale et symétrique. Il s’agit d’un déficit progressif, lié à l’âge.

Il existe également des suppositions sur les vertiges d’origine cervicale. Cependant, les études sont récentes et nous avons encore peu d’informations sur cette catégorie de vertiges qui reste très controversée. Ces derniers seraient liés à des récepteurs endommagés au niveau des cervicales supérieures, ou encore à des disques intervertébraux lésés. Si les études prouvent ces théories sur les vertiges cervicaux on pourrait supposer qu’ils sont une cause majeure des vertiges chez la personne âgée car les disques abimés sont une conséquence inévitable du vieillissement.

osteopathie, séniors et traitement des vertiges

Le traitement des vertiges en ostéopathie chez le sujet âgé :

Tout d’abord, il faut être conscient que l’ostéopathie n’est pas un remède miracle en ce qui concerne les vertiges, notamment lorsque ces derniers sont liés à une pathologie médicale connue. L’idéal est de voir l’ostéopathie comme une complémentarité de la prise en charge médicale traditionnelle, un confort qui peut être apporté, un petit plus.

Pour commencer, le diagnostic doit être posé, il est important de savoir si cette sensation ressentie par le patient est bien un vertige, et non un trouble de l’équilibre ou une instabilité. Dans la plupart des cas, les vertiges sont diagnostiqués par un ORL, cependant, si l’ostéopathe est le premier professionnel consulté pour des vertiges, il posera les questions nécessaires afin de déterminer si le patient nécessite une prise en charge médicale préalablement à un traitement ostéopathique. L’ostéopathe aime savoir où il pose les mains ! Ceci pour ne pas mettre en danger ses patients et prendre des risques pouvant facilement être évités.

Une fois le diagnostic posé et la cause identifiée, l’ostéopathe peut alors procéder à des tests puis un traitement, lié à la cause du vertige ainsi qu’aux dysfonctionnements du corps qu’il trouvera en posant les mains. Il ne faut pas oublier que l’ostéopathie est une thérapie qui prend le corps dans sa globalité !

Le traitement ostéopathique pour des vertiges peut constituer en plusieurs techniques :

  • Il existe des manœuvres spécifiques pour replacer les cristaux dans le cas des VPPB telles que la manœuvre d’Epley ou de Sémont pour le canal postérieur, et la manœuvre de Lempert pour le canal horizontal, par exemple.
  • Pour ce qui est de la maladie de Ménière, l’ostéopathe peut tenter de diminuer la pression dans l’oreille interne, notamment en effectuant un travail de décompression du conduit auditif et de la mâchoire.
  • L’ostéopathie crânienne est également utile dans les cas de vertiges, l’ostéopathe va alors travailler la micro-mobilité des os du crâne (particulièrement des temporaux) en travaillant directement sur ces derniers et/ou sur les membranes.
  • Très fréquemment, l’ostéopathe va également lever un ou plusieurs blocages cervicaux, notamment au niveau de l’articulation entre le crâne (plus précisément l’occiput) et la première cervicale, et travailler la mobilité cervicale globale.

Dans les cas où la cause des vertiges est connue, l’ostéopathie offre un vrai bénéfice, une réelle amélioration de la sensation de vertige. Mais dans les cas où l’origine n’est pas déterminée, cela reste compliqué. Votre ostéopathe fera tout ce qu’il pourra pour vous aider, en travaillant sur le corps dans son ensemble, sur la posture… Mais une guérison complète est peu probable. Il est important de garder en tête qu’une seule thérapie est rarement un remède miracle pour une plainte telle que des vertiges chroniques, et que le mieux reste une prise en charge multidisciplinaire.

Les vertiges sont donc un motif de consultation fréquent, bien que parfois méconnu. Il est d’autant plus important de le prendre au sérieux chez les personnes âgées que ces dernières peuvent voir un réel impact sur leur vie et leur moral, notamment si la plainte est chronique. 

L’ostéopathie peut avoir un impact très positif sur les vertiges, notamment les VPPB qui sont nettement améliorés voir abolis par quelques séances. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur le traitement des vertiges en ostéopathie.

Cependant, lorsque l’origine du vertige n’est pas clairement déterminée, le traitement est compliqué à mettre en place. La meilleure option reste alors une alliance entre les différentes thérapeutiques telle que la médecine traditionnelle, l’ostéopathie, la kinésithérapie vestibulaire, etc… Et surtout, choisissez ce qui vous convient le mieux à vous !


Bibliographie :

  • https://www.larousse.fr/dictio... , consulté le 11 juin 2019
  • https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-538/Prise-en-charge-des-vertiges-chez-la-personne-agee, consulté le 11 juin 2019
  • http://www.fo-rothschild.fr/soins/orl/informations-medicales/vertiges.html, consulté le 11 juin 2019
  • https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1878875017317904?via%3Dihub, consulté le 11 juin 2019
  • https://www.osteopathie-lyon.com/vertige, consulté le 11 juin 2019
  • https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2018-01/vertiges_positionnels_paroxystiques_benins_-_manoeuvres_diagnostiques_et_therapeutiques_-_synthese.pdf, consulté le 11 juin 2019
  • http://www.medecine.ups-tlse.fr/dcem3/module15/344%20-%20Vertiges.pdf, consulté le 11 juin 2019
  • https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-systeme-vestibulaire-16209/, consulté le 11 juin 2019

Nos articles en lien avec "SENIOR"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×