Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Protéger ses yeux des écrans

Protéger ses yeux devant l'ordinateur

Travail sur écran  : comment préserver ses yeux à l’ère du numérique ?

A l’âge adulte, nous sommes souvent confrontés à des tensions d'ordre postural liées à un mode de vie très sédentaire dans notre société. Mal de dos, migraines, sciatique, cervicalgie, troubles digestifs, de nombreux symptômes planent au-dessus de nos têtes, et peuvent parfois nous gâcher la vie.


Liée à la sédentarisation, la digitalisation est un facteur qui aggrave ces symptômes et a un fort impact sur notre quotidien, notamment dans les pays industrialisés. Les écrans sont omniprésents dans nos vies et s’invitent non seulement à la maison, mais également sur notre lieu travail. Une étude parue en 2016 dévoile que 20 % des Français passent plus de 57 heures par semaine devant un écran. 

C’est pourquoi il convient d’adopter de bons réflexes, non seulement pour protéger ses yeux, mais également en veillant à sa posture et en aménageant son espace de travail. Découvrez dans cet article comment préserver vos yeux, tout en aménageant votre espace de travail de manière plus ergonomique.

Comment veiller à la santé de ses yeux face aux écrans  ?

Que ce soit sur le lieu de travail, à la maison ou ailleurs, la première règle essentielle  consiste à faire des pauses  ! 

Le fait de fixer un écran pendant plusieurs heures assèche considérablement les yeux. C’est pourquoi il convient d’instaurer plusieurs petites pauses pour reposer ses yeux. Fermez vos paupières pendant 15 à 30 secondes, afin que votre film lacrymal se restaure et puisse se répartir. Pensez également à exercer vos yeux ; levez les yeux, regardez au loin, par la fenêtre par exemple, ou fixez un point réel ou imaginaire en bougeant votre corps. Cela vous permettra de sortir de la fixité imposée par l’écran.

De nombreuses études scientifiques ont également souligné que le manque d’exposition à la lumière naturelle renforce la probabilité de devenir myope. Pensez donc à passer du temps à l’extérieur  pour prendre soin de votre vue. Ainsi, vous lutterez mieux contre la fatigue, hydraterez la surface de vos yeux et améliorerez votre confort visuel. Enfin, la plupart des ordinateurs, smartphones et tablettes offrent la possibilité d’activer un filtre bleu qui modifie le contraste des couleurs. Découvrez pourquoi ci-dessous et pensez à activer ce filtre, notamment le soir, pour pouvoir réduire l’impact de la lumière bleue de l’écran et les protéger.

Quels réflexes adopter lorsque l’on travaille sur ordinateur ?

Dr Detlev Breyer, chirurgien des yeux, met en garde : « Plus vous serez concentré devant un écran, moins vous clignerez des yeux. Le film lacrymal sera inégalement réparti. Dans certains cas de figure, la vue peut être affectée et s’abîmer dans les cas les plus extrêmes. Le fait de ciller régulièrement des yeux permet d’humidifier leur surface de manière homogène. » Pensez donc à fermer régulièrement vos paupières, plutôt que de cligner plusieurs fois des yeux lorsque vous travaillez sur un écran.

Avez-vous déjà entendu parler du yoga des yeux ? Votre vue a également besoin de repos. Certaines méthodes aident à lutter contre la fatigue oculaire. Il est important de ne pas se forcer à voir ce que l’on ne voit pas facilement, car cela induit la fixité. L’œil a besoin de mouvement, ce qui lui permet de réagir en permanence à de multiples sollicitations. De plus, il est primordial de savoir se détendre. Et de devenir conscient de sa respiration sur le lieu de travail, car l’oxygène est l’ingrédient majeur des cellules visuelles et du cortex cérébral.


Comment positionner son ordinateur ?

De manière générale, les personnes qui travaillent de longues heures devant un ordinateur devraient disposer d’un écran large, car les petits écrans ne sont pas adaptés à la lecture prolongée. De plus, l’écran devrait être aligné correctement et placé ni trop haut, ni trop bas. Placez votre ordinateur en veillant à ce que la partie supérieure de l’écran soit au niveau de vos yeux. Par ailleurs, la distance entre l’œil et le moniteur devrait être entre 45 et 70 centimètres. Notez également que c’est à l’employeur de veiller à ce que les salariés puissent travailler dans un environnement sain. 

Thibaut ROSSILLOL, ostéopathe à Lyon, nous alerte sur la nécessité de prendre le temps de bien se positionner devant son ordinateur. Une posture mal adaptée va dans un premier temps faire travailler nos yeux de manière excessive et les fatiguer rapidement ; dans un second temps, ce sont nos petits muscles au niveau des cervicales qui vont réagir en se contractant. Ils vont s'irriter, provoquer une cervicalgie, un mal de dos général, ou même des migraines.

En ce qui concerne votre posture, veillez à certains points pour prévenir les douleurs lombaires et cervicales. Évitez d’avoir le dos rond et veillez à ce que vos épaules soient toujours relâchées. Idéalement, votre tête devrait être « poussée » vers le plafond. Quant aux pieds, ils doivent être posés au sol (ou sur un repose-pied), avec les genoux proches de 90 degrés.

C’est à l’entreprise de veiller à ce que les salariés travaillent dans un environnement sain

Aujourd'hui, les entreprises prennent (enfin) conscience de l'importance de la mise en place d'une politique de prévention des troubles liés aux conditions de travail (TMS par exemple). 

Ainsi, il est de plus en plus courant de voir des initiatives se mettre en place, replaçant l'humain au coeur des préoccupations de l'entreprise ; l'ostéopathe en entreprise constitue par exemple en excellent moyen de conjuguer bien-être, prévention et traitement des troubles musculo squelettiques. L'ostéopathe pourra ainsi préconiser des optimisations du poste de travail, et conseiller l'employeur sur des dispositifs permettant de reposer les yeux. 

Romain LESPINASSE, ostéopathe à Lyon et intervenant en entreprise, souligne qu’un environnement de travail sain doit combiner à la fois une lumière artificielle zénithale (c’est-à dire une lumière qui se dirige du plafond au sol) avec suffisamment de lumière du jour. Le lieu de travail doit donc disposer de suffisamment de fenêtres pour faire entrer la lumière du jour et être régulièrement aéré. Le fait d’ouvrir les fenêtres repose les yeux, tandis que l’air climatisé les assèche. C’est encore plus le cas lorsque l’air climatisé souffle du bas et non à partir du plafond.

De plus, sur votre lieu de travail, une lumière trop vive peut sursolliciter vos yeux en les abîmant ou en causant des inflammations. Évitez que la lumière ne se reflète directement sur votre écran, qu’il s’agisse de lumière naturelle ou artificielle. Une autre source de gêne est liée à la lumière bleue émise par les écrans, dont les dangers sont accrus le soir. La lumière bleue a les mêmes effets que la lumière du jour sur les yeux, ce qui engendre des problèmes de sommeil, car la production de mélatonine (l’hormone du sommeil) est ralentie par la lumière bleue.

Bougez vos yeux

Pour finir, le Dr E. Lothar, Docteur en Médecine et enseignante de la Méthode Bates, donne le conseil suivant : « levez les yeux et regardez au loin, ou au plafond, suivez des yeux une mouche réelle ou imaginaire, quittez votre ordinateur pour regarder par une fenêtre ou marchez le long d'un couloir. Sortez ainsi de l’hypnose et la fixité produits par le travail sur écran. Il est également possible d’effectuer des balancements du tronc et du corps tout entier, ce qui donne l’illusion que l’environnement immobile est animé de mouvement. »

Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à approfondir votre lecture avec cet article.

D'autres Articles Peuvent Vous Intéresser !

  1. Rentrée scolaire : quel bureau choisir pour mon enfant ?
  2. Les ostéos vous donnent les bons réflexes de la rentrée !

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×