REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

6 solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Ballonnements, seins gonflés, irritabilité, maux de tête... A l’approche de menstruations, il est fréquent de ressentir ce types de symptômes pouvant être à l’origine du syndrome prémenstruel.

Le syndrome prémenstruel concerne environ 30 à 40% des femmes et peut toucher toute les catégories d’âge dès l’apparition des première menstruations jusqu'à la femme en péri-ménopause. Dans cet article, nous vous proposons 6 solutions naturelles afin de pallier les inconvénients que vous infligent le syndrome prémenstruel.

Mais qu’est ce que le syndrome prémenstruel ?

Le syndrome prémenstruel se produit lors des 7 à 10 jours précédant les menstruations et se définit comme étant une multitude de symptômes physiques : 

  • œdèmes
  • prise de poids transitoire
  • sensation de pesanteur
  • douleur mammaire
  • douleur au dos
  • ballonnements 
  • douleur en bas du ventre 

... et psychique (dépression, insomnie, irritabilité, anxiété, agitation, fatigue intense,…).

6 solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

L'origine de ce syndrome est peu claire, selon différents articles de multiples facteurs hormonaux (hypoglycémie, taux anormal d’oestrogènes, progestérones), des prédispositions génétiques, mais encore des carences en magnésium et en calcium. 

Le traitement proposé pour le syndrome prémenstruel est symptomatique c'est-à-dire qu’il s’adapte en fonction des symptômes que vous pouvez présenter. 

Généralement, les traitements proposés sont hormonaux avec une prise d’une pilule en continu ou un changement du type de pilule afin de réguler les symptômes ressentis lors des cycles ou bien en supprimant les menstruations. Par exemple, les pilules oestroprogestatives peuvent diminuer les différentes fluctuations hormonales présentent lors du cycle diminuant ainsi l’intensité et/ou la fréquence de certains symptômes du syndrome prémenstruel.

Avant de commencer, Il est important de consulter votre médecin ou gynécologue afin d’avoir la confirmation qu’il s’agit bien du syndrome prémenstruel et non pas d’une autre pathologie similaire d’un point de vue symptomatique tel que l'endométriose, un kyste ou bien encore d’un fibrome.

1. Adopter une alimentation variée et équilibrée pour diminuer ces symptômes pré-menstruels

    L’importance de manger équilibré lorsque vous souffrez du syndrome pré-menstruel afin de pallier les différents symptômes présents lors du syndrome prémenstruel ; des modifications au niveau du régime alimentaire peuvent être recommandés.

    • Privilégier les fruits et les légumes pour avoir un maximum de nutriments dont votre organisme à besoin. 
    • Manger des matières grasses saines qui contribuent à préserver la santé du système hormonal et incluent notamment l'huile d'olive, l'avocat, les fruits à coque et les graines.
    • Pour les ballonnements et la rétention d’eau éviter de consommer trop de sel dans vos plats et de boire trop de boissons gazeuses. Vous pouvez intégrer dans vos repas des herbes et/ou des épices tels que du curcuma, poivre noir et le citron pressé. 
    6 solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

    Certains compléments alimentaires peuvent avoir une action sur les symptômes du syndrome prémenstruel optez pour des extraits de chasteberry ou bien des fruits de l’agnus castus.

    2. Hydratation et syndrome prémenstruel

      Boire beaucoup d’eau permet de maintenir une bonne digestion et de maintenir un bon péristaltisme au niveau de votre côlon et par conséquent éviter de probable constipation. Comptez un minimum d’un verre d’eau toutes les heures afin de maintenir une bonne alimentation.

      3. L’activité physique et relaxante pour combattre et diminuer les symptômes

        Le maintien régulier d’une activité physique régulière permet de maintenir un bon équilibre physique et mental.

        Comptez des séances d’exercice physique (marche, course à pieds, natation…) au moins 2 fois par semaine sur une durée de 45 minutes environ. Vous pouvez opter pour des activités physiques relaxantes comme le yoga ou bien le pilat connus pour leurs vertus bénéfiques sur les symptômes tels que le stress, l’irritabilité, l’anxiété voire l’insomnie.

        4. Des vitamines pour combattre le syndrome prémenstruel

          La vitamine B6 pour soulager les symptômes

          Essentielle à la production de divers neuromédiateurs et hormones (adrénaline, dopamine, sérotonine…) ainsi que dans le renouvellement des globules rouges et de certaines fonctions au niveau du système immunitaire.

          La vitamine B6 est bel et bien essentielle à notre organisme !

          Une carence de cette vitamine pourrait donc être impliquée dans les différents symptômes du syndrome prémenstruel tels que les ballonnements, sensation de pesanteur au niveau des seins. Vous trouverez cette vitamine dans des aliments tels que le saumon, le blanc de poulet et les bananes. De plus, des cures sous forme de gélules sont également disponibles chez votre pharmacien.

          La vitamine B6 peut également être associée au magnésium pour obtenir plus d'efficacité.

          6 solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

          La vitamine E 

          Avec ces différentes vertus notamment cardio protectrice la vitamine E permettra la stimulation de production de vasodilatateur ce qui permettra une bonne circulation sanguine ainsi qu’un bon maintien de votre immunité.

          Pour finir, son rôle d’antioxydant permet de lutter contre le stress oxydatif ainsi que contre les graisses poly-insaturées que l’on peut retrouver dans l'alimentation.

          5. Huiles essentielles et syndrome prémenstruel

            L'intérêt des huiles essentielles dans le syndrome prémenstruel est d’apaiser et soulager les douleurs liées au syndrome prémenstruel.

            • Optez pour l’huile essentielle d’Anis afin de soulager vos maux de ventre.
            • La Valériane pour ses propriétés relaxantes et apaisantes qui soulagent l’esprit mais aussi le corps. 
            • L'Estragon pour les règles douloureuses : mélanger 3 gouttes d’huile essentielle d’Estragon avec 3 gouttes d’huile végétale de noyau d’Abricot, puis masser le bas-ventre, 3 à 6 fois par jour pendant 2 à 4 jours au moment des règles.
            • La Camomille romaine ou noble : plante utilisée depuis longtemps en phytothérapie, son huile essentielle est antalgique puissante, anti-inflammatoire, antispasmodique, pré-anesthésiante. On peut y recourir pour tout type de douleur spastique. Au niveau émotionnel, elle apporte calme, détente et sérénité.
            • Le charbon végétal a un effet purifiant sur l’organisme et plus particulièrement au niveau des troubles digestifs (régularise le transit, calme la diarrhée et la constipation reliée à la fermentation intestinale, calme les ballonnements).
            6 solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

            N’oubliez pas de dormir...

            Un manque conséquent de sommeil peut favoriser un dérèglement hormonal et favoriser l'apparition du syndrome prémenstruel.

            Le pavot de californie ainsi que valériane sont des plantes qui permettront d'améliorer votre sommeil.

            Précaution d’utilisation pour l’utilisation des huiles essentielles

            1. Accorder une attention particulière aux contre -indications si vous êtes enceinte ou si vous allaitez , certaines huiles peuvent vous être déconseillées.
            2. Tester préalablement sur l’un de vos poignets afin de vérifier si vous n'êtes pas allergique à l’huile que vous souhaitez utiliser.
            3. Suivez les dosages et les conseils d’application de chaque huile essentielle afin d'éviter tout risque d’effet secondaires ou d’allergie.
            4. N'hésitez pas à prendre conseil chez votre pharmacien ou naturopathe afin de choisir et d’utiliser au mieux les huiles essentielles adaptées à votre problème.

            6. Votre ostéopathe a son rôle à jouer dans le syndrome prémenstruel

            A l’aide d’une série de questions sur les différents symptômes qui précèdent dans le syndrome prémenstruel afin d’identifier vos troubles.

             Un suivi régulier de votre ostéopathe est donc recommandé afin que les résultats de son travail perdurent.

            L’ostéopathie est une prise en charge globale du patient ; pour ce faire, votre praticien pourra agir sur les différents systèmes.

            • Crânien : En travaillant sur le relâchement où des tensions crâniennes peuvent être présentes. Un travail sur le système nerveux autonome et sur le système hormonal. Ce type de traitement d'ostéopathie crânienne pourra avoir un effet sur les symptômes tels que le stress, les maux de tête, fatigue intense...
              • Viscérale: En travaillant sur les tensions abdominales pouvant être responsables des symptômes de ballonnements, constipations mais ainsi un travail autour du bassin via un travail tissulaire au niveau de la portion basse de l’intestin, au niveau de l'utérus ou encore au niveau du plancher pelvien. Consultez cet article sur les avantages de l'ostéopathie viscérale
            • Musculo-squelettique: en travaillant sur le relâchement des tensions articulaires, musculaires, ligamentaires pouvant être présentes dans la région abdominale, petit bassin, périnée, lombaires.
            6 solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

            Pour conclure...

            Il est important de notifier, qu’au fil des années, la femme est confrontée à une multitude de changements hormonaux, changement émotionnel et physique pouvant influencer sur le bon fonctionnement des différentes zone anatomique de la femme. 

            Il est donc primordial d'avoir une prise en charge ostéopathique afin de vous soulager rapidement et durablement mais aussi de faire en sorte que certaines douleurs chroniques disparaissent pour de bon! 

            Un suivi ostéopathique sur le long terme est aussi conseillé afin de prévenir l’apparition de certains symptômes du syndrome prémenstruel. Grâce à sa formation votre ostéopathe pourra traiter la majorité des symptômes que vous pouvez rencontrer. Une série de conseils pourra être également donnée en fonction de votre problème afin que vous puissiez obtenir une prise en charge adaptée et efficace sur le long terme.

            Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 103017 patients et 887 ostéopathes.
            Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
            et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

            Temoignages

            Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 103017 patients.

            Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


            Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

            Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

            Votre navigateur est obsolète!

            Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

            ×