REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Doigt gonflé : que faire ?

Doigt gonflé

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Nous utilisons nos mains quotidiennement, pour la plupart de nos actions, et la présence de gonflement au niveau d’un ou plusieurs doigts peut vite devenir gênante et d’autant plus si cela s’accompagne de douleur. Mais au-delà de cet aspect esthétique qui peut déranger certains, cela est un indicateur qu’il faut prendre en compte.

Pourquoi un ou plusieurs doigts peuvent être gonflés ?

Quelles sont les causes à l’origine d’un doigt gonflé ?

  • Traumatisme : suite à une chute ou à un choc, le doigt peut enfler en raison d’une fracture, d’une déchirure ou encore d’une entorse du doigt. Dans ce cas de figure, il est difficile de bouger le doigt en raison d’une forte douleur.
  • Infection : suite à une infection virale, bactérienne ou encore parasitaire, il est possible de voir un ou plusieurs de ses doigts gonfler. Par exemple, le panaris qui provoque une accumulation de pus sous la peau, suite à une infection. Nous retrouvons également les piqûres au sein des infections.
  • Pathologie : Nous retrouvons un ou plusieurs doigts gonflés dans certaines pathologies, telles que les spondylarthropathies, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux, etc.
  • Autre : une mauvaise circulation sanguine, un effet secondaire d’un médicament ou encore une rétention d’eau peut provoquer un gonflement d’un doigt.

Pourquoi cet aspect de doigt gonflé ?

Le doigt gonflé représente une accumulation de liquide sous-cutané qui provoque un gonflement des tissus mous, et que l’on appelle un œdème. Si vous appuyez dessus, vous pourrez constater qu’une marque de pression va persister quelques instants.

Leur apparence peut varier :

  • œdème “blanc” et mou : généralement non douloureux
  • œdème “rouge” et dur : le doigt est souvent sensible ou même douloureux au toucher

Les œdèmes peuvent être à l’origine d’une gêne pour les mouvements du quotidien, d’une douleur, de fourmillements ou de lourdeur. Vous avez sans doute déjà entendu parler du phénomène de jambe lourde qui est provoqué par un œdème des jambes et qui provoque ce phénomène de lourdeur qui peut être pénible à la marche.

Cas particulier de doigt gonflé

Vos doigts gonflent avec l’âge ? Uniquement le matin, le soir ou en hiver ? En voici les raisons ;

En vieillissant, le corps fait face à de nombreux changements que ce soit au niveau de son métabolisme  ou des changements hormonaux. S’ajoute à cela une sédentarisation qui a tendance à causer une prise de poids chez le sujet âgé. Les doigts peuvent donc être d'apparence “boudinés”  et, ce, d’autant plus s’ils sont moins sollicités en cas de douleur, par exemple.

Si vos doigts ont tendance à gonfler le matin ou le soir, cela peut être en raison d’une rétention d’eau qui elle-même est souvent entretenue par un manque d’hydratation. Cette rétention d’eau est possiblement la conséquence d’un non-respect des règles hygiéno-diététiques, d’un stress, de fatigue  ou encore d’un changement hormonal. Afin de trouver la cause qui vous permettra de régler votre problème, il est important d’aller consulter votre médecin.

Enfin, dans le cas où un ou plusieurs de vos doigts ont tendance à gonfler en hiver, il s’agit peut-être du syndrome de Raynaud. Cela correspond à un trouble de la circulation au niveau des extrémités, donc au niveau des doigts et des orteils, pouvant parfois même toucher les oreilles et le nez chez certains. Cela provoque un aspect de doigt gonflé, mais aussi froid, parfois accompagné de sensation de fourmillements, picotement ou d’une légère perte de sensibilité. De plus la couleur de la peau change, on observe donc chez certains sujets une réelle démarcation, pouvant passer du blanc, puis au bleu ou encore au rouge. Les causes ne sont à ce jour pas très claires. En revanche ce phénomène s’explique par un choix de  votre corps pour garder les parties “nobles” au chaud, et cela au détriment de vos extrémités.

Quand faut-il consulter pour un doigt gonflé ?

Afin de savoir s’il est nécessaire ou non de consulter pour un œdème, voici quelques questions auxquelles vous pouvez répondre. En cas de réponse positive, il est fortement conseillé de consulter un médecin.

  • Est-ce douloureux ?
  • La douleur augmente-t-elle la nuit ?
  • Présentez-vous de la fièvre ?
  • Présentez-vous des symptômes cardiaques ou respiratoires ?
  • Présentez-vous d’autres symptômes (même à distance de la main) ?
  • Est-ce que l’arthrose des doigts peut provoquer un gonflement ?

En cas de doute, préférez consulter un professionnel de la santé.

Si vous pensez présenter une fracture, entorse ou toute autre conséquence d’un traumatisme, ne minimisez pas votre blessure. En effet, si nous prenons l’exemple d’une entorse mal soignée, il est tout à fait possible de ressentir une gêne ou une sensation d’instabilité si cela n’a pas été pris en charge à temps.

Même si vos réponses aux questions ci-dessus sont négatives, je vous conseille tout de même de consulter rapidement, dans le but d’écarter certains diagnostics.

Comment diminuer le gonflement du doigt ?

Afin de diminuer le gonflement, que ce soit suite à une opération chirurgicale, à une rétention d’eau, ou encore à un traumatisme au niveau du doigt, il peut être intéressant de mettre en place les quelques conseils qui suivent.

  • Évitez de trop saler vos plats  car le sel augmente le phénomène de rétention d’eau. Vous pouvez tout à fait ajouter des épices à vos plats pour compenser le manque de sel. Bien évidemment, méfiez-vous des plats industriels qui comportent du sel en grande quantité.
  • Adoptez une alimentation équilibrée, avec des repas composés de féculents (pâtes, riz, pommes de terre, semoule, etc.), de protéines (préférez la viande blanche à la viande rouge ainsi que le poisson et les œufs), de fruits, de légumes ainsi qu’un laitage.
  • Buvez de l’eau ou des tisanes ! Afin de limiter la rétention d’eau, il est nécessaire de bien s’hydrater. Cependant, faites attention à la consommation de café ou de thé qui ont des propriétés diurétiques.
  • Bouger les doigts permet de réactiver la circulation des fluides. La pratique d’un sport non violent semble également intéressant, toujours dans le but de favoriser la circulation veino-lymphatique.
  • Le froid sera votre allié, afin de diminuer ce phénomène. Vous pouvez passer vos mains sous un jet d'eau froide ou bien appliquer du froid sur votre doigt durant une courte durée (jamais plus de 20 minutes). Attention à ne pas abuser du froid qui peut provoquer l’effet inverse en cas de température trop basse ou d’une utilisation prolongée. L’application de glace est particulièrement intéressante en cas d’entorse ou d’une piqûre.
  • Les gants de contention : on en entend que très peu parler, il existe des gants de contention, à même hauteur que les bas de contention ! Ils permettent bien entendu de favoriser la circulation des liquides, mais ils peuvent également limiter certaines douleurs articulaires, et laissent tout de même l’air circuler. Vous pouvez en trouver en pharmacie. Demandez conseil à votre médecin pour ce dispositif.
  • Pratiquer l’auto-massage ; Peut-être avez-vous les doigts qui gonflent en été à cause de la chaleur ? Pour lutter contre ce phénomène vous pouvez vous masser les doigts en partant des extrémités, et en remontant vers la paume de votre main pour aider à la circulation des liquides.

L’ostéopathie face à un doigt gonflé

Vous pouvez tout à fait aller consulter votre praticien pour ce problème.

L’ostéopathe est un praticien de première intention, ce qui signifie que vous pouvez aller en consulter un sans prescription médicale, mais aussi qu’il réalise son propre diagnostic, que l’on appelle diagnostic ostéopathique. Pour cette raison, votre praticien peut vous orienter vers un autre professionnel après l’interrogatoire et/ou l’examen clinique, dans le cas ou votre cas n’est pas de son ressort ou bien en fin de séance, si votre prise en charge ne comprend pas de risque.

Le rôle de l’ostéopathe est d’améliorer la qualité de vie de son patient, en relançant les capacités d’auto-guérison de votre corps. Pour cela il est donc nécessaire de lever les tensions qui peuvent perturber votre équilibre. L’ostéopathie comporte de nombreux outils pour faire face aux œdèmes, dans le but de favoriser la circulation lymphatique et afin de limiter ce phénomène de stase des liquides. Cela peut passer par des techniques dites de drainage et/ ou de pompage. Ces techniques permettent de drainer l’excès de liquide au sein de vos tissus, mais également de relancer la microcirculation.

De plus, il sera intéressant de travailler les structures périphériques afin de limiter les pressions exercées à ce niveau, et donc limiter la douleur, s’il y a. Enfin, il est possible de créer une décompression au niveau des articulations, dans le but d’éviter un excès de tension, et donc une récidive d’œdème.

Consulter son ostéopathe après un traumatisme ou une opération est également très intéressant. Cela permet de limiter le phénomène de stase à l’origine des œdèmes, ainsi que le travail des structures lésés, permettant une meilleure récupération.

Consulter un ostéopathe

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 159244 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

zinc alimentation bienfaits

Les bienfaits du zinc

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×