REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Machoire bloquée, que faire ? Tous nos conseils

mâchoire-blocage-ouverture

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Vous avez la mâchoire "bloquée" et vous demandez que faire en urgence ? Ou bien il s'agit peut-être d'une gêne que vous traînez depuis plusieurs mois ou même années ?

La mâchoire est une articulation dont on parle peu mais qui, pourtant, nous sert pour de nombreuses actions comme le fait de parler, manger, boire, bailler, rire. C’est donc une articulation que l'on sollicite fortement au cours de nos journées. Toute problème au niveau de la mâchoire impacte alors fortement fortement notre quotidien. C'est pourquoi nous allons nous y intéresser de plus près, comprendre le fonctionnement de cette articulation et les bons gestes à adopter en cas de blocage.

Quelques notions d’anatomie pour mieux comprendre le fonctionnement de la mâchoire :

La mâchoire est une articulation que l’on appelle également ATM ou articulation temporo-mandibulaire. Cette articulation se compose de la mandibule, pour la partie inférieure, et du temporal (l’os au niveau de l’oreille), pour sa partie supérieure, et elle permet le mouvement de la partie inférieure de la mâchoire, soit la mandibule. Elle peut donc réaliser des mouvements de glissements et de rotation dans le but de mastiquer, déglutir ou encore parler. Ces mouvements permettent l’ouverture/fermeture de la mâchoire, ainsi que des glissements latéraux et d’avant en arrière. Entre ces deux pièces osseuses, dont l’une est en forme de creux, et que l’on appelle le condyle, et l’autre de petite boule qui vient s’y insérer, et que l’on appelle le col, se trouve un ménisque.

Les signes habituels d’une mâchoire bloquée

Les circonstances d'apparition 

La plupart du temps, nous retrouvons la mâchoire bloquée à la suite d' un traumatisme, avec un impact au niveau de la mâchoire. Cela peut arriver lors de la pratique sportive, suite à un coup, ou encore lors d’un accident de la voie publique par exemple. Cela peut également faire suite à une importante ouverture de la bouche.

Mais ce blocage occlusal est parfois la conséquence d'une mâchoire crispée et en tension depuis bien longtemps, que vous pouvez repérer si par exemple vous souffrez de bruxisme (grincement des dents la nuit) ou encore si vous avez des douleurs au niveaux des muscles de la mâchoire (masséters et temporaux). Le stress et les troubles posturaux peuvent accentuer ces tensions et douleurs à la mâchoire. 

Voici donc les principales causes d'une mâchoire bloquée :

  • Traumatisme : choc, chute, accident, etc..
  • Ouverture trop importante : suite à un bâillement, des soins dentaires, etc.
  • Crispation chronique de la mâchoire (bruxisme, stress, tensions posturales)

L'ouverture de la bouche est limitée

Généralement, l'ouverture de bouche est très réduite à tel point qu'il est compliqué de placer plus de deux à trois doigts dans la bouche (dans le sens de la hauteur). Cela peut vous empêcher de manger ou de parler correctement. L'ouverture peut être accompagnée d'un bruit (craquement de la mâchoire), d'une déviation de la mâchoire vers la droite ou la gauche, et d'une douleur parfois importante.

Observez également s'il existe une déformation inhabituelle de l'os en avant de l'oreille : cela peut être le signe d'une luxation de la mâchoire.

Quels sont les facteurs de risques ?

Toutes les tensions qui peuvent s’exercer à ce niveau constituent un facteur de risque à la mâchoire bloquée.

Le bruxisme 

Cela correspond au fait de grincer des dents et se produit généralement la nuit. 

Le bruxisme provoque des tensions au niveau de la mâchoire, souvent ressenties à l’avant de l’oreille. De plus, cela peut provoquer une érosion dentaire, donnant aux dents un aspect de dents rétrécies, cassées ou dont la forme est asymétrique. 

Mais le bruxisme peut également donner d’autres symptômes tels que des douleurs au niveau des oreilles, des maux de têtes, des tensions voire douleurs au niveau des cervicales et parfois une diminution de la mobilité de la mâchoire. Il en existe deux types, le statique qui se manifeste par un serrement au niveau des dents, sans mouvement latéral qui provoque le fameux grincement. Et le dynamique, qui correspond à un serrement mais également des mouvements latéraux qui provoquent une usure des dents et de fortes tensions au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire. En cas de bruxisme, rapprochez vous de votre dentiste, afin de réaliser une gouttière qui permettra d’éviter l’érosion dentaire. Cependant, le serrage sera toujours présent et peut provoquer des douleurs importantes qui peuvent s’avérer gênantes. Pour éviter cela, il faut travailler sur la cause de votre bruxisme, qui dans la plupart des cas est liée au stress. Vous pouvez corriger ce problème à l’aide de la kinésiologie, l’hypnose, la sophrologie, etc.

Le stress 

Un événement stressant ou encore un choc émotionnel peut favoriser la mâchoire bloquée. Si vous vous retrouvez dans cette catégorie, je vous conseille de travailler sur votre stress ou cet évènement avec l’aide d’un professionnel, et quelques exercices de respiration ou de méditation chez vous.

    Une problématique dentaire ; une malocclusion en raison d’un problème d'alignement dentaire, la pose d’un appareil dentaire à l’origine de forte tension au niveau de l’ATM.

      Certaines pathologies 

      Nous retrouvons, dans certaines maladies, une dégénérescence au niveau articulaire pouvant atteindre l’ATM, et cela pouvant fortement impacter l’occlusion.

      Comment libérer une mâchoire qui est bloquée ?

      Tout dépend à quel point votre mâchoire est bloquée.

      La mâchoire est "déboitée" (luxation)

      En cas de véritable luxation de la mâchoire, il faut vous rapprocher au plus vite des urgences, de votre dentiste ou bien, de certains médecins qui sont habilités à effectuer la manœuvre permettant de remettre la mâchoire en place.

      Dans ce cas de figure, il est impossible de fermer la bouche, et une forte douleur est présente.

      Cette manœuvre consiste à relâcher un peu le système musculaire, puis tirer la partie inférieure de la mâchoire vers le bas afin de réintégrer l'articulation par rapport au condyle.Il est parfois nécessaire d'avoir recours à une anesthésie, dans des cas plus rares, afin de réaliser la manœuvre avec l'aide de matériel. 

      Suite à cela, il faut durant quelques semaines s'alimenter de produits liquides ou très mous, afin d'éviter au maximum la mobilisation de la mâchoire. On évitera également d'ouvrir la bouche en grand en plaçant par exemple sa main sous sa mâchoire lors de bâillement.

      La mâchoire est bloquée mais pas complètement déboitée (subluxation)

      Dans les cas de sub-luxation, où il est possible d‘entendre un claquement, vous pouvez consulter votre ostéopathe qui effectuera un travail sur l’ensemble de l’articulation, ainsi que sa périphérie pour vous soulager.

      Vous pouvez également  mettre en place les exercices qui suivent.

      • Placez une bouillotte ou une serviette chaude au niveau des muscles masticateurs qui se trouvent tout autour de l’articulation. L’application de chaud va permettre de détendre la zone, avant de la masser.
      • Massez ensuite délicatement sur la zone qui est en avant de l’oreille, avec vos deux doigts, en effectuant des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre puis dans son sens inverse durant 1 à 2 minutes.
      • Exercez une légère pression d’environ 15 secondes sur les muscles contractés. Vous pouvez les retrouver au niveau de la partie avant de l’oreille et tout autour de la partie supérieure de l’oreille.
      • Mobilisez votre mâchoire inférieure en ouvrant légèrement la bouche, et en allant chercher à droite et à gauche, puis vers le haut et vers le bas. Cette mobilisation doit se faire doucement, et ne doit pas être douloureuse.

      Si la douleur ou la tension est encore trop importante après cela, ou que ces manipulations ne sont pas possibles, préférez consulter !

      L’ostéopathie face à une mâchoire bloquée

      Vous pensez à consulter un ostéopathe pour libérer votre mâchoire ? Pourquoi, et comment cela se passe t-il ? 

      Votre ostéopathe récoltera, lors de l’interrogatoire, de précieuses informations qui lui permettront de se faire une idée quant à l’origine du problème. Vient ensuite l’examen clinique qui lui permettra d’affirmer ou infirmer son hypothèse.

      C’est à ce moment-là que l’on vous orientera vers un autre professionnel de santé si votre problème sort de son champ de compétence. Autrement, il procèdera à un bilan complet, ainsi qu’un bilan spécifique au niveau de la mâchoire et du crâne. Il est possible que l’on cherche à regarder l’état de vos dents, en cas d’érosion dentaire et de tension fréquentes autour des ATM il est fort probable que vous fassiez du bruxisme. Cette information permettra à votre praticien de vous rediriger vers votre dentiste.

      Il est à savoir que nous possédons plusieurs capteurs posturaux, et que la mâchoire est l’un d’entre eux. Il s’agit donc d’une articulation clé car elle peut fortement impacter votre posture et donc être à l’origine de nombreux maux tels que des douleurs musculaires. Pour cette raison, de petites tensions au niveau de la mâchoire peuvent provoquer un déséquilibre ou une compensation au niveau de votre colonne vertébrale, de votre bassin, votre crâne ou encore de vos membres inférieurs. C'est pourquoi en venant consulter pour une tension ressentie au niveau de votre bassin, votre ostéopathe va s'attarder sur votre mâchoire.

      Pour en revenir au problème ressenti au niveau de l'ATM, votre ostéopathe aura pour rôle de libérer les tensions de la mâchoire, mais également celles qui se sont installées par son biais que ce soit en raison d'un lien de proximité (par exemple l'ATM entraîne des tensions au niveau cervical) ou bien par l'impact que cela peut avoir sur la posture. Pour cela, il peut avoir recours à différents types de techniques avec des manipulations dites douces ou encore via des exercices à visée de relâchement musculaire ou de libération articulaire ; cela pouvant se faire sur une ou plusieurs séances. Le tout étant de retrouver un équilibre vous permettant de pouvoir à nouveau croquer la vie à pleines dents !



      Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
      et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

      Temoignages

      Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 159244 patients.

      Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


      Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
      Votre navigateur est obsolète!

      Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

      ×