REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Tout savoir sur les douleurs psychosomatiques

maladies-douleurs-psychosomatiques-traitements

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Ma douleur est-elle physique ou psychique ? 

Le niveau de stress est globalement élevé pour une grande partie de la population ; les douleurs, les troubles et les maladies psychosomatiques sont ainsi au cœur des maux de la société. 

Des études montrent que le stress a des effets physiologiques et biochimiques néfastes pour l’organisme et qu’il peut être à l’origine de troubles et de maladies physiques.

La médecine traditionnelle chinoise explique le phénomène de somatisation et les effets du psychisme sur l’organisme humain par un déséquilibre énergétique ; elle permet de mieux comprendre les maladies psychosomatiques.

Qu’est-ce qu’une douleur psychosomatique ?

Une douleur psychosomatique est une douleur physique causée ou augmentée par des facteurs mentaux et émotionnels. Elle peut être induite par une situation de stress chronique (conflits professionnels ou familiaux, difficultés financières…) ou suite à une émotion forte, parfois enfouie et non digérée (séparation, choc émotionnel, abandon, deuil…).

Choc émotionnel, stress, douleurs psychosomatiques

En règle générale, on parle de douleur psychosomatique lorsque l’on a éliminé les autres causes et qu’il n’existe pas de sens physique à la douleur. Le diagnostic est confirmé par l’existence d’une situation psycho-sociale, personnelle ou professionnelle difficile, d’autant plus si un traumatisme psychique ou une contrariété a précédé l’apparition des douleurs.

La douleur psychosomatique est bien réelle, c’est une véritable douleur qui est ressentie même s’il n’existe pas de causes physiques. Elle nécessite comme toute autre douleur une prise en charge spécifique.

Les personnes qui sont submergées psychologiquement expriment leurs émotions à travers le corps. Ce phénomène est d’autant plus vrai lorsque le stress et les émotions ne sont pas exprimés, refoulés ou enfouis.

En effet, quand une affection psychologique ne peut pas s’exprimer par la parole, elle se traduit par des manifestations physiques et fonctionnelles qui sont des signaux d’alarme.

Comment réagit notre corps à un état de stress ? 

Lorsque le psychisme est déséquilibré, et en cas de stress, le corps subit des changements biochimiques hormonaux et neurologiques (système nerveux autonome) qui risquent de perturber l’ensemble de l’organisme. Ces changements entraînent, notamment lors d’un stress chronique, une augmentation du tonus musculaire et une acidose tissulaire, et provoquent ainsi une raideur et une inflammation du système musculo-squelettique. Ce phénomène est en lien avec l’apparition de tensions, de douleurs et de rhumatismes chez les personnes qui subissent un stress permanent.

Si une stimulation émotionnelle est de courte durée, l'organisme reprend son état d’équilibre une fois que les choses sont apaisées

    En revanche, s’il s’agit d’une émotion forte, répétée ou qui se prolonge dans le temps, l’organisme a du mal à rétablir l’équilibre, et il met en place des phénomènes adaptatifs et compensatoires qui sont des signaux d’alerte : 

    • troubles du sommeil,
    • troubles fonctionnels,
    • fatigue,
    • douleurs et tensions,
    • changement d’attitude posturale,
    • compensations alimentaires, addictions.
    Chaque individu réagit de façon différente, suivant sa capacité à gérer le stress et les émotions.

    Les douleurs et troubles psychosomatiques en médecine chinoise

    En médecine traditionnelle chinoise, on considère le malade comme un être humain dans sa totalité (corps, âme, esprit). Il convient ainsi que le stress chronique et les émotions perturbées peuvent atteindre directement l’organisme, notamment à travers les différents organes du corps. Les douleurs psychosomatiques résultent alors de troubles énergétiques d’origine émotionnelle au niveau des organes et viscères. En effet, les déséquilibres énergétiques organiques se manifestent, en général, par des troubles fonctionnels et des douleurs sur le trajet des méridiens ou dans les régions somatiques correspondant aux différents organes.

    • La peur endommage le rein.
    • La colère affecte le foie.
    • La joie atteint le cœur.
    • La tristesse touche le poumon.
    • Les soucis perturbent la rate.

    Par exemple, lorsque l’énergie du foie est perturbée suite à un conflit avec une grosse crise de colère, elle peut entraîner des douleurs dans la région de la 9ème dorsale ou sur le trajet des méridiens foie/vésicule biliaire (migraine par rapport au trajet du méridien de la vésicule biliaire par exemple).

    Quelles sont les douleurs psychosomatiques ?

    Les douleurs psychosomatiques peuvent se localiser à n’importe quel endroit du corps. Elles sont, en général, accompagnées par des tensions musculaires, ligamentaires ou fasciales qui ont du mal à relâcher lors des techniques manuelles habituelles. Les maux de tête, les maux de dos et les maux d'estomac font partie des troubles les plus courants :

    Douleurs psychosomatiques
    • le mal de tête ou la migraine sont souvent associés à des troubles d’ordre émotionnel, liés au stress ou à des évènements traumatisants,
    • les douleurs psychosomatiques d’origine viscérale se situent, en règle générale, au niveau de l’estomac, de l’intestin ou du colon ; elles surviennent après une contrariété,
    • les douleurs chroniques du dos ont souvent également une connotation psychosomatique (dos, cervicales, trapèzes, etc.).

    Quelles sont les maladies psychosomatiques ?

    Les chocs émotionnels et le stress provoquent des bouleversements physiologiques et biochimiques qui peuvent diminuer les défenses naturelles de l’individu et affaiblir son corps face aux diverses affections. Les maladies psychosomatiques touchent principalement les organes et le système somatique. Elles se manifestent par des symptômes qui révèlent une atteinte physique dont les causes sont principalement émotionnelles. Il s’agit du même processus de somatisation que pour les douleurs ; cependant, il ne s’agit plus de douleurs mais de pathologie. De nombreuses maladies ont des composantes émotionnelles même si elles ne sont pas classifiées en tant que maladies psychosomatiques.

    L'ulcère de l'estomac est la première des maladies à être considéré comme une maladie d’origine psychosomatique. D'une manière générale, les troubles digestifs sont les maladies psychosomatiques que l’on rencontre le plus souvent : le foie, l’estomac, les intestins, et le côlon sont, en effet, perturbés par le stress et les émotions.

    Les maladies de peau qui ne sont pas associées à un virus ou une affection ont, pour la plupart, une cause émotionnelle ou psychologique : eczéma, dartres, rougeurs, psoriasis, herpès

    Le stress entraîne, à long terme, des modifications de la fonction cardio-vasculaire et de la sphère respiratoire qui peuvent être à l’origine de troubles cardio-pulmonaires (asthme, hypertension artérielle, troubles du rythme…).

    En médecine traditionnelle chinoise, toutes les pathologies peuvent avoir une origine psychologique ou émotionnelle puisque les émotions affectent directement certains organes et tissus. 

    Par exemple, le foie qui correspond à l’élément bois et à la saison du printemps, gère le système tendino-musculaire. Une crise de colère, ou un sentiment de colère présent de façon prolongée peut provoquer une problématique énergétique au niveau de la fonction foie – vésicule biliaire, ce qui peut entraîner, par exemple, des tendinites à répétitions.

    Quels traitements pour une douleur psychosomatique ?

    Lorsque le diagnostic de douleur psychosomatique est posé, une prise en charge physique et psychologique est proposée, en fonction des symptômes et du contexte de vie de chaque patient. Cette prise en charge pluridisciplinaire et adaptée est nécessaire pour obtenir des résultats significatifs.

    Le principal outil de traitement est, en général, d’ordre psychologique. Il existe différents types de psychothérapies selon les besoins de chacun :

    • thérapie cognitivo-comportementale,
    • thérapie interpersonnelle,
    • thérapie familiale,
    • psychanalyse,
    • EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing)

    La prise en charge en psychothérapie est bénéfique pour soulager les déséquilibres psychiques liés au stress quotidien et aux évènements de la vie qui nous ont particulièrement affectés. Elle permet d’améliorer l’état de santé psychologique du patient et permet la disparition des signaux d’alarme que sont les douleurs. Ces dernières s’atténuent, en général, au fur et à mesure que la prise en charge évolue.

    Traitements naturels contre les douleurs psychosomatiques

    D’autres techniques sont également efficaces, comme par exemple la kinésiologie, les médecines énergétiques notamment la médecine énergétique traditionnelle chinoise, l’hypnose, etc.

    Les diverses pratiques ou thérapies qui améliorent l’état de santé global et la gestion du stress sont incontournables pour retrouver un bien-être physique et mental (sophrologie, yoga, massage, relaxation, méditation…).

    L’aspect physique de la douleur concerne les thérapies manuelles, en particulier l’ostéopathie.

    L’ostéopathie comme traitement naturel de la douleur psychosomatique : pourquoi et comment ?

    L’ostéopathie est une médecine naturelle qui prend en charge les patients de façon globale en considérant que l’organisme est un tout qui ne peut être divisé. Le corps physique et le corps psychique ne sont pas deux choses différentes que l’on peut distinguer lorsque l’on aborde un individu. Ils fonctionnent en synergie et sont tout à fait indissociables. L’un ne peut fonctionner sans l’autre.

    Il existe une région du cerveau qui s’occupe spécifiquement de tout ce qui est lié aux émotions : le système limbique. L’hypothalamus, situé à la base du cerveau, est impliqué dans la réponse physiologique au stress puisqu’il permet de mettre en place une adaptation du système nerveux autonome et du système endocrinien. Le travail sur le crâne en ostéopathie permet de libérer les tensions crâniennes et rachidiennes qui peuvent gêner le fonctionnement du système limbique, de l’hypothalamus, et du système nerveux central.

    Ostéopathie contre les douleurs psychosomatiques

    Certaines régions sont généralement plus impactées que d’autres ; l’ostéopathe libère ainsi en particulier le crâne et la colonne vertébrale, le thorax, le diaphragme et les organes de l’abdomen.

    Une prise en charge pluridisciplinaire comme traitement naturel de la douleur psychosomatique

    De plus, la prise en charge ostéopathique repose sur une relation de confiance dans laquelle le patient se sent libre d’exprimer ses soucis du quotidien ou certains chocs émotionnels qu’il a dû affronter.

    L’ostéopathe n’est pas psychologue mais le simple fait d’amener le patient à exprimer ses émotions (verbalisation) entraîne déjà une première libération psycho-émotionnelle.

    Il peut ainsi effectuer un travail manuel sur la zone qui manifeste les troubles physiques et discuter en même temps avec le patient pour qu’il puisse mettre des mots sur ses émotions afin de les extérioriser. Cela permet d’améliorer la souplesse des tissus et de réduire le signal douloureux.

    Le grand intérêt de l’ostéopathe dans le cadre des douleurs psychosomatiques est de travailler main dans la main avec un praticien en psychologie (psychologue, psychothérapeute, psychiatre…), qui pourra s’attarder davantage sur l’aspect psychologique des douleurs. L’action de l’ostéopathie est complémentaire, elle libère les contraintes mécaniques qui pourraient augmenter l’influx douloureux de la région en souffrance. Mais aussi, la libre circulation des fluides, l’amélioration de la souplesse des tissus et la régulation du système nerveux autonome par l’ostéopathie permet au corps de pouvoir trouver en lui les ressources nécessaire pour se rééquilibrer de manière globale.

    Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 102016 patients et 884 ostéopathes.
    Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
    et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

    Temoignages

    Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 102016 patients.

    Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


    Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

    Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

    Votre navigateur est obsolète!

    Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

    ×