Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

L’ostéopathie animale durant la gestation : le suivi avant et après la mise bas

Ostéopathie animale
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 77068 patients et 778 ostéopathes.

D’une espèce à l’autre, la gestation sera plus ou moins longue. Peu importe sa durée, elle demandera énormément d’énergie et d’effort à la mère. La gestation constitue un grand changement physiologique, métabolique et psychologique chez la femelle gestante. La mère devra être en possession de toutes ses capacités physiques et métaboliques afin d’arriver au terme de la gestation. Puis, viendra la mise bas.

De la saillie au sevrage, il y a plusieurs étapes et chacune doit être remplie pour que les petits se développent et grandissent correctement. L’ostéopathie aura un rôle clé pour soutenir et accompagner la mère et sa progéniture.

Consulter un ostéopathe

Le suivi pendant la gestation : quel intérêt ?

La mise bas est un événement clé. C’est le moment où la mère donne naissance à son ou ses petits. Il est important de bien le préparer. Un suivi par un ostéopathe animalier permettra de s’assurer qu’aucune dysfonction, ou blocage, ne vienne perturber son bon déroulement et n’entrave la venue des petits.

L’ostéopathie animale est une médecine naturelle manuelle douce qui traite l’ensemble du corps. Par ses manipulations et techniques non invasives, cette thérapie permet de redonner du mouvement aux différentes parties du corps. L’ostéopathie aura également pour rôle de restaurer la circulation sanguine et lymphatique. Un bon apport sanguin et nerveux est primordial lors de la gestation.

Pour faciliter la mise bas, l’ostéopathe soulagera certains maux et relâchera certaines tensions qui pourraient perturber la délivrance. Le suivi durant la gestation aura pour but d’accompagner votre animal et de s’assurer que tout se déroule pour le mieux, tout en lui apportant confort et bien-être.

L'ostéopathie durant la gestation de l'animal

Quelques points clés sur lesquels l’ostéopathe interviendra avant la mise bas

  • Le bassin : lors de la mise bas, l’ouverture du bassin permettra au petit de sortir. Il est donc important que celui-ci soit mobile et souple.
  • Le sacrum : les mouvements de bascule en avant et en arrière du sacrum permettront de faire sortir le (s) petit (s). S’il est bloqué, alors il entravera le passage du nouveau-né.
  • L’utérus : il est primordial que l’utérus soit équilibré. S’il subit des tensions trop fortes au niveau de ses attaches ou s’il ne reçoit pas suffisamment d’influx nerveux, il se peut qu’il ne se contracte pas correctement et donc qu’il ne permette pas une délivrance facile des petits.
  • Le diaphragme : ce muscle central sépare la cavité thoracique et abdominale. Il contribue activement à la respiration, la digestion ou transit intestinal (en poussant les viscères), la défécation, la miction, la parturition. L’ostéopathe vérifiera les points d’attaches du diaphragme et s’assurera qu’il ne subit de tensions anormales pouvant perturber son travail lors de la délivrance.
  • Le thorax : la respiration est un élément essentiel lors de la délivrance. L’ostéopathe vérifiera que votre animal ne présente pas de dysfonction ou de gêne à ce niveau pouvant altérer le bon déroulement de la mise bas.
  • Les mamelles : il est important que la future maman ait suffisamment de lait pour son ou ses futurs petits après la mise bas. Si elle ne fait pas de lait, elle ne pourra pas alimenter ses petits. Or, bien qu’il existe des laits synthétiques, le premier lait maternel (colostrum) est très important. Le colostrum viendra stimuler et développer la flore intestinale des petits et contribuer à développer leurs défenses immunitaires.
  • L’axe hypothalamo-hypophysaire : l’ostéopathe pourra s’assurer du bon fonctionnement de cet axe et des échanges hormonaux entre les différentes glandes sécrétrices : l’hypophyse, l’hypothalamus, les glandes surrénales, le pancréas et les ovaires.

Grâce à son analyse globale du corps et ses connaissances, l’ostéopathe pourra soulager et préparer la future maman pour la délivrance.

L’ostéopathie post-partum : pourquoi ?

  • Contrôle de l’état général,
  • Difficultés de locomotion,
  • Éviter des problèmes au niveau de l’appareil reproducteur,
  • Aider l’involution utérine,
  • Suite à une mise bas difficile (sortie en siège du petit, mort in utero, prématuré, avortement, césarienne etc...),
  • Check-up (même si tout s’est bien déroulé),
  • Dorsalgie, raideurs, adhérences etc...,
  • Rétablir l’homéostasie du corps,
  • Préparer le corps pour une nouvelle saillie ou insémination.

Le suivi ostéopathique peut débuter après la mise bas. L’ostéopathe peut accompagner la mère jusqu’au sevrage des petits. La lactation et l’allaitement demandent énormément d’énergie à la mère. L’ostéopathie apportera son soutien à la mère et aux petits.

Intérêt de l’ostéopathie après la mise bas

  • Rééquilibrer la posture : durant la gestation la mère adopte une nouvelle posture pour porter le ou les petits. Souvent, le dos se creuse. Des raideurs peuvent apparaître. Les appuis ou aplombs peuvent également changer durant la gestation.
  • Soulager les maux : des raideurs, des douleurs ou gênes surviennent souvent pendant et après la gestation. En fonction de comment se sont déroulées la gestation et la parturition, certains dérèglements peuvent être plus ou moins graves.
  • Traiter les troubles digestifs : durant la gestation, l’utérus va pousser les autres viscères afin que le fœtus puisse grandir dans le ventre de la mère. L’ostéopathie aidera ces viscères à retrouver leur place et à travailler à nouveau normalement. Car oui, durant la grossesse, certains organes vont travailler plus que d’autres.
  • Réharmoniser les échanges au niveau du système urogénital : l’ostéopathie permettra d’aider l’involution utérine et, donc, à l’utérus de retrouver sa place au sein de la cavité pelvienne. Durant la gestation et la mise bas, la vessie subit énormément de pression avec le poids de l’utérus. L’ostéopathie viendra soulager la vessie et s’assurer qu’elle est bien en place.
  • Relâcher les tensions
  • Aider à la cicatrisation : une mise bas est traumatique pour le corps. Les structures du corps vont devoir bouger énormément pour permettre au fœtus de sortir. Cela peut provoquer des microdéchirures. Dans certains cas, la naissance se fait par césarienne, les cicatrices devront également être traitées en ostéopathie afin d’éviter l’apparition d’adhérences.

L’ostéopathie regroupe plusieurs techniques pour tester et traiter les différentes structures du corps.

Suite à la naissance des petits, l’ostéopathe va principalement chercher à rééquilibrer la sphère urogénitale : reins, vessie, utérus, ovaires, vagins, leurs attaches etc...

L’équilibre entre ces organes permet à la saillie ou insémination de prendre, à la gestation et la délivrance de bien se dérouler, à la lactation d’être effective.

Ostéopathie pour chien et chat

Quelques exemples de l’intérêt de l’ostéopathie avant et après la mise bas

Chez la chienne :

    La gestation dure entre 57 et 61 jours environs. Durant cette période, le corps de la chienne va subir des modifications physiologiques, hormonales et mécaniques. Ces changements peuvent engendrer des perturbations ou troubles fonctionnels, voire augmenter l’intensité de ceux déjà présents.

    Durant la gestation la chienne peut présenter :

    • des douleurs physiques : lombalgies, sciatiques, raideurs et gêne au niveau du sacrum,
    • des troubles digestifs : nausées, digestion ralentie ou douloureuse, ballonnements, régurgitations, constipation, douleurs abdominales,
    • des troubles locomoteurs : boiterie (à cause du poids du fœtus ou à cause d’anciennes gênes ou dysfonctions), changements des appuis sur les pattes et des aplombs.

    Les modifications physiologiques, subies par le corps, vont venir perturber son fonctionnement habituel. L’augmentation du volume de l’utérus va venir pousser les autres organes dans la cavité abdominale. Les pressions exercées sur les viscères vont changer leur apport sanguin et nerveux, perturbant ainsi leur fonctionnement. L’ostéopathe interviendra afin de soulager la mère de ces désagréments.

    Le poids de l’utérus aura également un effet sur la colonne vertébrale. L’animal aura tendance à se cambrer, et présentera une horizontalisation du sacrum. Ceci pouvant induire des tensions sur certains ligaments et provoquer des discopathies à cause de la forte pression exercée sur les disques intervertébraux.

    Chez la jument :

      Comme pour la chienne, l’ostéopathie est utile chez la jument en gestation.

      Les structures ciblées lors du soin ostéopathique avant mise bas seront :

      • le bassin,
      • le sacrum,
      • les mamelles,
      • le diaphragme,
      • le périnée,
      • le thorax,
      • l’utérus et les ovaires,
      • la zone lombaire,
      • l’axe hypothalamo-hypophysaire.

      Cependant, soyez prudent et attendez que l’embryon soit implanté depuis au moins trois mois avant de faire consulter votre jument.

      Après la parturition, l’ostéopathe vérifiera les structures osseuses de la nuque, des structures crâniennes, des lombaires, du sacrum et du bassin. Il travaillera également sur le diaphragme (afin d’aider à l’involution utérine via la respiration) et l’appareil urogénital. Le but de la séance sera de réharmoniser l’ensemble des échanges entre les différents systèmes du corps.

      Chez la vache :

        Les vaches laitières ou allaitantes développent souvent des pathologies liées à la gestation, surtout dans les élevages laitiers. La production de veau et de lait étant intensive, le corps n’a pas toujours le temps de récupérer de la précédente gestation.

        L’ostéopathe pourra : suivre votre vache durant la gestation pour faciliter le vêlage ; suite au vêlage ; suivre la croissance du veau.


        L’ostéopathie chez le chiot, chaton, poulain, veau…

        Consulter en prévention :

        Lors de sa visite, l’ostéopathe fera un examen complet afin de déterminer si le petit présente des déséquilibres ou dysfonctions pouvant ralentir ou perturber sa croissance.

        L'ostéopathie après la mise bas

        Quand faire appel à un ostéopathe pour le nouveau-né ?

        • Boiteries,
        • naissances difficiles (exemple : difficulté à sortir, vêlage par le siège, etc.),
        • difficultés pour téter,
        • douleurs ou gênes,
        • problèmes de mâchoires…

        Durant la gestation, le/les petits ont adopté des positions différentes dans le ventre de leur mère. Certaines positions étaient confortables et d’autres non. Dans l’utérus, le fœtus subit des pressions. S’ils y sont plusieurs, ces pressions seront plus grandes. Il est possible que le chiot, le poulain ou le veau, ait subi des compressions au niveau du crâne ou des membres.

        Lors de la mise bas, d’autres traumatismes peuvent survenir. D’autres pressions vont venir s’exercer sur le petit au moment de l'expulsion. Cela peut induire un déséquilibre entre certaines structures du corps, voire créer des dysfonctions ostéopathiques.

        Le check-up par ostéopathe après la naissance permettra de rééquilibrer le nouveau-né.

        En résumé, l’ostéopathe viendra apporter son soutien à l‘organisme et contribuera à améliorer la mobilité des structures du corps.

        Pour faciliter la mise bas et optimiser le bon déroulement de la gestation, un suivi par un ostéopathe avant et après la naissance de votre chien, chaton, poulain ou veau est recommandé.

        Consulter un ostéopathe


        Mélanie Voyer, ostéopathe pour animaux


        Article écrit par Mélanie Voyer, ostéopathe pour animaux

        Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 77068 patients et 778 ostéopathes.
        Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
        et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
        Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

        Temoignages

        Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 77068 patients.

        Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


        Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
        Votre navigateur est obsolète!

        Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

        ×