Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

L'ostéopathe pour la dysplasie du chien

ostéopathe pour chien avec douleur de dysplasie

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Votre chien se met à boiter ou a du mal à marcher ? Attention à la dysplasie ! La dysplasie canine est une affection de certaines articulations des membres qui va engendrer une arthrose précoce chez votre chien. Elle peut se détecter très tôt et peut avoir de graves conséquences sur l’état de santé de votre chien. 

C’est pourquoi il est important de tout faire pour apporter les meilleurs traitements médicaux, ostéopathiques, chirurgicaux... Faut-il consulter un ostéopathe animalier pour soulager les douleurs de votre chien ? Oui ! 

L'ostéopathie canine a une place de choix dans la prévention des douleurs de dysplasie : votre ostéopathe animalière Carla GRISONI vous explique tout pour soulager les douleurs de votre chien !

Qu’est ce que la dysplasie ?

La dysplasie est une anomalie de développement d’une articulation spécifique. Elle peut toucher plus particulièrement le coude (huméro-antébrachiale), l’épaule (la gléno-humérale) ou la hanche (la coxo-fémorale). La pathologie se caractérise par un défaut de congruence articulaire. C'est-à-dire que les os ne s’emboîtent pas bien entre eux. Cela provoque une dégradation du cartilage articulaire qui ne pourra plus jouer son rôle d’amortisseur des contraintes. Comme les chocs ne sont plus amortis, les os développent des suros pour se protéger. Ce sont des ostéophytes.

Comment repérer une dysplasie chez mon chien ?

Le signe principal d’une dysplasie est la boiterie. Le chien aura du mal à courir, à sauter et à se lever. Lors de dysplasie de la hanche, l’animal aura une démarche chaloupée. C'est-à-dire qu’il fera des arcs de cercle vers l’extérieur pour limiter la douleur lors de la flexion ou l’extension de la hanche. Cependant, certains chiens sont tellement résistants à la douleur qu’ils peuvent ne montrer aucun signe clinique. La boiterie peut apparaître à partir de 5 mois. Mais il n’y a pas d’âge pour déclarer une dysplasie. On notera aussi une atrophie musculaire sur les membres les plus touchés.

Le premier à suspecter un problème sera donc le propriétaire. Ensuite, celui-ci doit consulter un vétérinaire au plus vite pour poser un diagnostic et déterminer le grade de la lésion. Celui-ci va procéder à un examen mécanique et radiologique.

Quels sont les traitements possibles ?

Tout dépend du grade de la dysplasie.

- Si le stade est léger, le vétérinaire choisira plutôt un traitement médical à base de chondroprotecteurs et d’anti-inflammatoires couplés à de la physiothérapie et de l’ostéopathie. Il faudra aussi respecter une alimentation stricte pour protéger les articulations d’un poids trop important et pour leur apporter les nutriments nécéssaires à leur bon fonctionnement. On peut notamment supplémenter en oméga 3 pour une meilleure lubrification.

- Si le stade est plus avancé, on pourra opter pour un traitement chirurgical. Ça peut aller d’une simple arthroscopie pour enlever les fragments mobiles (lors de NUPA ou de FMCP) à une ostéotomie ou une pose de prothèse. Lors d’une ostéotomie, on casse l’os et on le replace à l’aide de plaques et de vis de manière à redistribuer les forces exercées sur l’articulation. On choisira de poser une prothèse seulement lorsque l’articulation est si abîmée qu’elle fera souffrir le chien à vie. Chez les petits chiens de moins de 15kg atteints de dysplasie sévère de la hanche, on peut carrément enlever la tête fémorale. Le support de l’articulation sera assuré par les muscles périphériques. On peut également implanter des billes d’or afin de limiter l’inflammation de l’articulation. La douleur sera donc diminuée.

Mais avant d’en arriver là, il y a plusieurs moyens de prévention.

- L'ostéopathie

On vous explique en détail l'action de votre ostéopathe animalier pour agir sur la dysplasie canine dans le prochain chapitre !

- L’alimentation est d’abord primordiale ! 

Elle permettra une croissance uniforme de l’organisme. Il faut une alimentation saine adaptée à l’âge et à la race du chien. De plus, le surpoids va engendrer une plus forte pression sur les articulations et donc augmenter l’inflammation des tissus.

- Le choix de la race 

Le choix de la race est un facteur important lors de l’adoption. Les chiens de grande taille sont prédisposés à développer des dysplasies comme le labrador, le golden retriever, le bouvier bernois, le rotweiller, le bulldozer, le terre-neuve, le cané corso, le cocker, le caniche ou l’épagneul.

- Le choix de l’élevage 

Ce choix a un fort impact sur les prédispositions à cette maladie. Un élevage sérieux fera reproduire des chiens qui ne présentent aucun signe de cette maladie. Cela diminue grandement les risques d’apparition.

- L’activité excessive 

L’activité excessive durant la croissance va aussi amener à une augmentation des contraintes et donc de l’inflammation.

- Le dépistage 

Il est possible à partir de 1 an. A cet âge, les os sont assez bien construits pour aboutir à un diagnostic fiable. Cela permet de détecter la maladie à un stade précoce avant même l’apparition des symptômes.

- L’huile de chanvre

Pour soulager la douleur, l’huile de chanvre (SativaVet®) est accessible sans ordonnance et permet souvent d’atténuer les douleurs dues à l’arthrose.

Comment l’ostéopathie peut aider mon chien atteint de dysplasie ?

L’ostéopathe animalier doit intervenir le plus tôt possible afin de limiter l’évolution de la maladie au maximum. L'ostéopathe peut aussi aider votre chien après une chirurgie de dysplasie.

Dans un premier temps, il va regarder l’animal se déplacer afin de comprendre comment son corps réagit à la présence de la pathologie. Il va ensuite chercher les différents points de tensions qui ont un lien direct ou indirect avec la dysplasie afin de rendre un maximum de mobilité à l’animal. 

Parfois, il peut y avoir des conséquences à l’autre bout du corps de l’animal. Une dysplasie de l’épaule peut provoquer des problèmes aux cervicales hautes (l’équivalent de la nuque chez l’homme) par l’intermédiaire du muscle brachio-céphalique, par exemple. 

Enfin, l’ostéopathe canin va travailler sur l’articulation concernée si ce n’est pas trop douloureux afin de vérifier l’état de la subluxation et de détendre les muscles périphériques. Ces derniers sont souvent amyotrophiés du côté de la lésion et hypertrophiés de l’autre côté car l’animal compense. Cela permettra de soulager et prévenir les douleurs de votre chien liées à la dysplasie. Cependant, aucun traitement ostéopathique ne pourra soigner la maladie. 

Un suivi régulier adapté à chaque animal est souvent nécessaire.

L'ostéopathe après l'opération d'une dysplasie de votre chien 

En post-chirurgical, l’ostéopathe va intervenir seulement lorsque l’incision sera bien cicatrisée. Il pourra alors aider l’animal à retrouver toute sa mobilité grâce à de la rééducation. En parallèle, il pourra travailler sur les tissus en périphérie de la cicatrice pour réduire les adhésions tissulaires qui pourraient empêcher l’animal de bouger correctement.

La dysplasie du coude : en savoir plus 

L’articulation du coude est assez complexe chez le chien car elle est composée de 3 os : l’humérus, le radius et l’ulna (Voir image ci-dessous). C’est une articulation très importante car elle permet de nombreux mouvements comme notamment la flexion, l’extension, la pronation ou la supination.

La dysplasie du coude est un terme regroupant 4 affections.

- Une fragmentation du processus coronoïde médial du radius (appelée FMCP): le processus coronoïde médial se détache du radius.

- Une non union du processus anconé (appelée NUPA): c’est à dire que le processus anconé n’est plus soudé à l’ulna.

- Une ostéochondrose disséquante en portion médiale de l’humérus

- Une incongruence du coude : c’est lorsque l’humérus, le radius et l’ulna ne s’emboîtent pas bien ensemble.

dysplasie du coude

C’est une affection qui est bilatérale dans 35% des cas et qui touche surtout les mâles. Cette pathologie est causée par la différence de développement entre les os. Si le radius grandit plus lentement que l’ulna, il devient plus court ce qui augmente la pression et la fragmentation sur le processus coronoïde médial. A contrario, si le radius se développe plus rapidement que l’ulna, alors l’humérus sera poussé contre le processus anconé provoquant la NUPA.

La dysplasie de la hanche : en savoir plus

La hanche est une articulation assez simple, constituée du fémur qui s’articule avec l’os iliaque par l’intermédiaire d’une cavité que l’on appelle l’acétabulum. On retrouve un cartilage très dense au niveau de cette cavité pour permettre l’amortissement des mouvements.

dysplasie de la hanche chez le chien

La dysplasie de la hanche est également une pathologie souvent bilatérale. Elle est due à une vitesse de croissance trop importante de l’animal. Comme les muscles sont dépassés, toutes les contraintes reposent sur l’articulation. Cela peut engendrer des subluxations, favorisant ainsi l’inflammation des os et du cartilage. En fonction de l’avancée de la maladie, on dit que la dysplasie est de grade A,B,C,D ou E. On détermine le grade en fonction du degré de congruence, du remodelage osseux, de l’arthrose présente et de l’angle de Norberg-Olsson. Cet angle doit être idéalement supérieur à 105°.

dysplasie de la hanche chez le chien et ostéopathie

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 191421 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "Ostéopathes pour animaux"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×