Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Otites à répétition : que faire ? L’ostéopathie pour vous aider

Les otites chez les enfants
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 75177 patients et 763 ostéopathes.

Vous avez mal à l’oreille ? Vous entendez comme un bourdonnement ? Vous avez de la fièvre ? C’est peut être une otite.

L’otite est une pathologie très fréquente, qui entraînerait 2 à 3 millions de consultations par an. Elle touche plus particulièrement les enfants et les bébés, mais elle peut également concerner les adultes. La prise en charge médicale des otites est très importante afin d’éviter les complications, qui peuvent laisser des séquelles.

Mais quand les traitements médicaux ne suffisent pas à éviter les récidives, que faire ? Il est possible de consulter un ostéopathe dans le cadre d’otites à répétition afin d’éviter ou au moins limiter les récidives.

Mais qu’est-ce qu’une otite exactement ? Pourquoi peut-on souffrir d’otites à répétition ? Comment l’ostéopathie peut-elle diminuer le risque d’otites à répétition ? Restez avec nous, on vous dit tout dans cet article.

Consulter un ostéopathe

Une otite : qu’est-ce que c’est ?

L’otite, c’est une inflammation ou une infection de l’oreille. La localisation précise de l’inflammation dépend du type d’otite. On les divise en 3 grandes catégories.

L’otite externe

    L’otite externe est une inflammation des tissus du conduit auditif externe, causée par un champignon ou une bactérie.

    Plusieurs origines sont possibles :

    • Une infection par une bactérie ou un virus ;
    • Une allergie ;
    • Des lésions de grattage au niveau de l’oreille ;
    • La macération d’eau dans l’oreille ou l’utilisation de bouchons d’oreille ;
    • L’utilisation trop fréquente de cotons tiges.

    Les symptômes principaux de l’otite externe sont :

    • Douleur ;
    • Démangeaison ;
    • Sensation de gonflement ou de pression dans l’oreille ;
    • Perte d’audition ;
    • Peau qui s’écaille autour de l’oreille.

    On retrouve également dans la plupart des otites externes des rougeurs et/ou des gonflements au niveau du conduit auditif externe. On peut également observer des sécrétions blanches ou verdâtres.

    Les différents types d'otites

    L’otite moyenne aiguë (OMA)

      Comme son nom l’indique, elle touche l’oreille moyenne, c’est-à-dire la partie de l’oreille qui se compose du tympan et des osselets (marteau, enclume et étrier), et plus précisément la caisse du tympan, petite cavité osseuse creusée dans l’os temporal.
      L’otite moyenne aiguë est le plus souvent d’origine bactérienne mais peut également être causée par un virus.

      On distingue 2 types d’otites moyennes aiguës :

      • Purulente : quand des sécrétions s’échappent du conduit auditif externe ;
      • Congestive : auquel cas il n’y a pas d’épanchement.

      On retrouve parmi les symptômes les plus fréquents de l’otite moyenne aiguë :

      • Une douleur à l’oreille ;
      • Des acouphènes (c’est-à-dire une sensation de bourdonnement), voire une baisse d’audition ;
      • De la fièvre, souvent au-dessus de 38°C ;
      • Un écoulement jaunâtre s’échappant par le conduit auditif externe (dans le cas d’une otite purulente).

      L’otite moyenne aiguë n’est pas le seul type d’otite touchant l’oreille moyenne : une otite moyenne chronique peut également se développer, elle peut faire suite à une otite aiguë ou un traumatisme de l’oreille. Les otites moyennes chroniques peuvent engendrer plusieurs types de pathologies comme des polypes ou des infections.

      L’otite interne (ou labyrinthite)

        L’otite interne touche bien sûr l’oreille interne, comme son nom l’indique, qui contient le système auditif ainsi que le système vestibulaire, qui contribue à l’équilibre et à la sensation de mouvement.

        L’otite interne ou labyrinthite fait généralement suite à une infection virale comme la grippe ou le rhume. Les origines bactériennes sont beaucoup plus rares et, de façon encore plus ponctuelle, les otites internes peuvent être une allergie, une tumeur, un AVC ou encore une réaction à un médicament.

        Parmi les symptômes les plus fréquents des labyrinthites, on retrouve :

        • Une perte d’audition et/ou des acouphènes ;
        • Des vertiges ;
        • Des nausées voire des vomissements, causés généralement par les vertiges.

        Otites : les différents traitements médicaux

        Il existe plusieurs traitements médicaux dans le cadre des otites, chacun visant à traiter un symptôme ou une cause en particulier :

        • Les antalgiques et antipyrétiques : les antalgiques pour soulager la douleur, et les antipyrétiques pour faire baisser la fièvre. Il s’agit là de traiter les symptômes et permettre de rendre la pathologie plus supportable ;
        • Les traitements pour désinfecter les fosses nasales : les otites sont souvent liées à des infections virales rhinopharyngées, auquel cas il est utile de désinfecter les fosses nasales avec des solutions comme du sérum physiologique. Là encore, il s’agit de diminuer les symptômes afin d’apporter un certain confort, en attendant que l’infection guérisse spontanément comme il est le cas pour beaucoup d’infections virales ;
        • Les antibiotiques : ces derniers ne sont pas prescrits dans tous les cas, mais seulement si l’otite est purulente (ils ne sont d’aucune efficacité sur les otites congestives). On peut également prescrire des antibiotiques chez l’enfant de moins de deux ans en cas de douleurs intenses et/ou de fièvre élevée (au-delà de 39°C), ou si la douleur et la fièvre restent constantes au-delà de 24 à 48 heures ;
        • Les gouttes auriculaires : utilisées en cas de perforation du tympan, mais attention à bien suivre les conseils de votre médecin car certains types de gouttes sont contre-indiquées en cas de perforation ;
        • La paracentèse : qui consiste à percer le tympan à l’aide d’une lame très fine (ce qui se fait sous microscope par l’ORL) entraine une disparition immédiate de la douleur. Elle est intéressante à pratiquer dans le cas d’otites très douloureuses, avec un tympan très bombé.

        Les otites

        L’otite en pédiatrie

        Les otites, quelles qu’elles soient, sont particulièrement courantes chez les enfants entre 6 mois et 3 ans. Certains enfants présentent des facteurs de risque et sont plus vulnérables aux otites que d’autres, notamment :

        • Les enfants de moins de 5 ans, en effet, ces derniers ont des trompes d’Eustache plus courtes ;
        • Les enfants dont le mode de garde se fait en collectivité, puisqu’ils sont plus sujets à des infections comme le rhume ;
        • Les enfants ayant des allergies ;
        • Les enfants sujets au tabagisme passif ;
        • Les enfants n’ayant pas été allaités ;
        • Les bébés nourris en position couchée ;
        • Les enfants ayant une fente palatine

        Les traitements de l’otite en pédiatrie sont plus ou moins les mêmes que pour les adultes, en adaptant les doses. Pour ce qui est dans antibiotiques, comme pour les adultes, les enfants souffrant d’une otite congestive ne se verront pas prescrire d’antibiotiques. Quant aux enfants souffrant d’une otite purulente, le traitement antibiotique est généralement prescrit chez les enfants de moins de 2 ans ou chez les enfants de plus de 2 ans qui présentent un risque infectieux particulier ou des douleurs intenses associées à une fièvre importante.

        Les otites à répétition

        Certaines personnes, et notamment certains enfants, sont sujets à ce qu’on appelle : les otites à répétition. On identifie plusieurs facteurs de risques liés à ces otites récidivantes :

        • Les anciens prématurés ;
        • Un terrain familial allergique ;
        • Les enfants présentant des antécédents de reflux gastro-œsophagien (RGO) ;
        • Les enfants ayant été touché par des otites au niveau des deux oreilles dans leurs deux premiers mois de vie ;
        • Les végétations ;
        • Le tabagisme passif ;
        • La pollution ;
        • L’âge (notamment entre 6 et 18 mois) ;
        • Une carence en fer ;
        • Les contaminations en collectivité

        Dans le cas des otites à répétition, on propose des mesures un peu plus drastiques et définitives que le traitement purement symptomatique afin d’en finir avec les récidives. Deux interventions sont possibles :

        • L’ablation des végétations, qui peuvent être des foyers microbiens importants ;
        • La pose d’un aérateur trans-tympanique ou diabolo (ou encore yoyo), qui permet de rétablir la pression de l’air dans l’oreille moyenne et de drainer les sécrétions.

        Avant d’avoir recours à ces opérations, il est possible d’effectuer de la prévention afin d’éviter les otites récidivantes par quelques petites choses simples comme :

        • Eviter le tabagisme passif ;
        • Donner à boire et à manger à l’enfant en position verticale, notamment lorsque ce dernier développe une infection comme un rhume ou une grippe ;
        • Traiter les allergies ;
        • Eviter de trop chauffer les pièces, ou au contraire pas assez ;
        • Limiter les bains en piscine, contrairement aux bains en eau de mer qui sont à favoriser.

        Si cette prévention ne suffit plus à éviter les récidives, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

        L’ostéopathie pour les otites : pourquoi et comment ?

        Si la prévention ne suffit pas à vous éviter les otites à répétition, que ce soit pour vous ou votre enfant, et que vous préféreriez une alternative aux opérations proposées, pourquoi ne pas consulter un ostéopathe ? Bien que l’ostéopathie n’a pas pour visée de guérir les maladies infectieuses, elle peut cependant agir en prévention afin d’éviter les récidives d’otites.

        Puisque l’ostéopathe sait qu’il ne peut pas guérir les maladies infectieuses, il saura vous réorienter chez un spécialiste s’il juge que votre état, ou l’état de votre enfant, nécessite un avis médical. Une fois tout risque écarté, ce dernier vous posera quelques questions afin d’identifier la ou les cause(s) de vos otites à répétition, puis il effectuera des tests, à l’aide uniquement de ses mains, afin de confirmer ses hypothèses.

        Mais comment l’ostéopathie peut-elle être bénéfique dans le cas d’otites à répétition ? C’est très simple, les récidives d’otite sont souvent dues à des déséquilibres fonctionnels de la sphère ORL. L’ostéopathie permet de lever ces dysfonctionnements, d’aider à faire circuler les liquides de l’oreille, et rétablir un équilibre global de l’organisme, diminuant ainsi les risques de récidives.

        De plus, l’ostéopathie n’a pas de limite d’âge ! Alors que ce soit pour vous ou votre enfant, n’hésitez plus, si vous souffrez d’otites à répétition, prenez rendez-vous avec votre ostéopathe. Plus d'informations sur notre article : l'ostéopathie pour traiter les troubles ORL.

        Les otites sont des infections très fréquentes, notamment chez les enfants qui sont particulièrement sujets aux otites à répétition. Les traitements médicaux étant limités dans les cas de récidives d’otite, quelle est l’alternative ? L’ostéopathie, bien qu’elle ne traite pas les otites au stade aigu de la maladie, permet en prévention d’éviter les récidives, que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant. Alors n’hésitez pas à consulter votre ostéopathe !

        Consulter un ostéopathe


        Article écrit par Elora Martinez


        Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 75177 patients et 763 ostéopathes.
        Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
        et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
        Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

        Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

        Temoignages

        Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 75177 patients.

        Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


        Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
        Votre navigateur est obsolète!

        Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

        ×