Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

J'ai le genou qui craque : tout savoir

genou qui craque

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Depuis quelques temps, vous avez le genou qui craque, qui grince ou qui frotte avec peut-être un douleur associée ? C'est peut-être arrivé suite à une chute, un faux mouvement ou bien tout simplement en marchant ? Est-ce que c'est grave ? Est-ce que c'est le signe d'une arthrose ou d'un genou déplacé ? Ce sont des questions récurrentes de nos patients sur ce sujet.

Parfois, le craquement du genou survient sans aucune raison apparente. Alors, quand faut-il consulter, et quelles pathologies peuvent être derrière ce genou qui craque ? On vous dit tout !

Mieux comprendre l'articulation du genou 

Pour commencer, rien de mieux qu’un petit rappel anatomique sur l’articulation du genou. Elle comprend quatre os que sont le fémur, os de la cuisse, qui s’articule avec le tibia et la fibula qui sont les os de la jambe et enfin la rotule qui est placée au niveau antérieur de l’articulation et qui est enclavée dans les fibres tendineuses.

anatomie du genou qui craque

Il existe deux articulations qui forment le genou : l’articulation fémoro-tibiale et l’articulation fémoro-patellaire. Ces articulations sont organisées avec un cartilage articulaire, une capsule articulaire contenant le liquide synovial et de puissants ligaments et tendons permettant la bonne mobilisation et le maintien du genou. Afin d’améliorer sa stabilité, des ménisques viennent s’attacher au centre du genou et ainsi former des petits coussinets entre le fémur et le tibia.

Pour assurer le maintien de l’articulation, de puissants muscles bi-articulaires entrent en jeu : le quadriceps dans la partie antérieure, les ischio-jambiers pour la partie postérieure de la cuisse, les adducteurs au niveau intérieur et le triceps sural qui est le muscle du mollet.

Pourquoi j'ai le genou qui craque ?

Dans cet article, nous allons nous intéresser à vos genoux qui craquent que ce bruit soit accompagné ou non par de la douleur puis nous vous informerons des différentes prises en charge qui existent pour y remédier.

J'ai le genou qui craque sans douleur

Ces craquements ne doivent pas générer d’anxiété. Les craquements sont très souvent bénins et relèvent d’un phénomène mécanique et naturel. Lorsque l’articulation est en mouvement des petites bulles de gaz peuvent se créer dans le liquide synovial, les craquements que vous pouvez entendre sont l’éclatement de ces bulles sous l’effet de la pression intra articulaire notamment lors des mouvements de flexions de genou. Cette manifestation est celle de la tribonucléation intra articulaire. Sous ce nom barbare, c’est un phénomène totalement indolore qui peut même apporter une sensation de détente musculaire quasi immédiate lors de sa réalisation.

Pour vous rassurer, un genou qui craque sans douleur ne doit pas être le siège d’une inquiétude.

De plus, l’idée que ces craquements répétitifs peuvent engendrer de l’arthrose à long terme est démentie par les études qui ont été faites sur le sujet. Le craquement peut avoir un effet de soulagement et de détente musculaire engendrant parfois un gain d’amplitude immédiat.

Pour éviter ces craquements bénins, une solution simple existe : le mouvement. En effet, lorsque votre corps est en mouvement, le liquide synovial se régénère et est ainsi de meilleure qualité ce qui permet une lubrification plus efficace des articulations qui sont mieux protégées.

J'ai le genou qui craque avec une douleur associée : quelles pathologies ?

Cependant, les craquements du genou peuvent parfois être accompagnés de douleur. Cette dernière peut être une douleur aiguë lors d’un traumatisme ou d’un faux mouvement ou alors une douleur chronique qui vous handicape dans votre vie de tous les jours.

L'arthrose du genou

Vous pouvez ressentir vos genoux craquer et vous faire mal lorsque vous montez ou descendez les escaliers, cela est en fait plus un grincement des cartilages du fémur et du tibia qui frottent l’un contre l’autre et peut être le signe d’un début d’arthrose. L’arthrose est une maladie chronique qui apparaît de façon progressive de l’articulation qui détruit petit à petit le cartilage présent pour amortir les contraintes lors de la mise en mouvement de l’articulation. Les premiers signes de l’arthrose du genou peuvent apparaître lors de la montée et la descente des escaliers puis ces signes se généralisent et sont présents lors de la marche. Vous pouvez ressentir un blocage ou une sensation d’accrochage de la rotule, un dérobement de la jambe, des douleurs d’intensité variable et qui s’aident au repos et/ou un gonflement du genou et qui peut être accompagné de craquements des genoux.

L'entorse du genou

Vous pouvez entendre un craquement de votre genou lors d’un faux mouvement notamment lors d’une torsion de genou. Ce craquement est lui aussi accompagné d’une douleur vive et peut par la suite vous empêcher de poser le pied par terre. Cela peut évoquer une atteinte ligamentaire (entorse). Si le craquement et la douleur sont accompagnés d’un gonflement de l’articulation du genou, cela est le signe d’une entorse grave et doit vous amener à consulter votre médecin traitant au plus vite qui vous indiquera le parcours de soin à suivre. En attendant votre rendez-vous avec votre médecin, vous devez immobiliser votre genou et mettre de la glace afin de diminuer l’œdème qui est en train de se former.

La lésion du ménisque

Un craquement du genou accompagné d’une douleur et d’une sensation de blocage lors de la marche peut être le signe d’une lésion ou d’une fissure d’un ménisque. Les ménisques sont de petits disques en forme de croissant qui servent d’amortisseur entre le fémur et le tibia. Ils sont au nombre de deux par genou. Ce phénomène arrive généralement sans choc ou traumatisme au niveau de l’articulation du genou mais peut entraîner ou non un gonflement de l’articulation. Cela doit vous amener à consulter votre médecin traitant qui vous prescrira une immobilisation et du repos et vous orientera vers un kinésithérapeute afin de faire une rééducation de l’articulation. Dans les cas les plus graves, vous pourrez être amené à rencontrer un chirurgien orthopédiste pour évoquer l’intérêt ou non d’une chirurgie du ménisque en fonction de votre douleur, de votre gêne au quotidien et de l’atteinte ou non de vos ligaments.

La fracture osseuse

Enfin, lors d’une chute ou d’un choc, vous pouvez entendre votre genou craquer et une douleur vive l’accompagner, cela peut être le signe d’une fracture du fémur, du plateau tibial ou de la rotule. Lorsque cela se produit, il faut immobiliser le membre inférieur immédiatement et se rendre aux urgences afin de faire des imageries de votre genou et savoir si une intervention chirurgicale ou une immobilisation avec un plâtre est nécessaire.

Comment "guérir" un genou qui craque ?

Maintenant que nous avons décrit les différentes circonstances dans lesquelles vous pouvez entendre votre genou craquer de la plus bénigne à la plus grave, nous allons vous donner des conseils pour renforcer votre articulation et éviter ces désagréments. Ces conseils sont à appliquer seulement dans le cas d'un genou non pathologique. Devant toute suspicion d'inflammation et ou de lésion, nous vous rappelons la nécessité de consulter votre médecin en première intention.

Renforcement et gainage musculaire

Afin de consolider l’articulation du genou, vous pouvez gainer et renforcer les muscles qui maintiennent l’articulation notamment ceux de la cuisse et principalement le quadriceps et les ischio-jambiers. En effet, plus les muscles autour d’une articulation sont endurants et forts, plus les chocs et micro traumatismes subis par l’articulation sont absorbés sans impacter le cartilage.

  • Vous pouvez effectuer des exercices de renforcement musculaire simples et sans matériel particulier par vous-même. La clé pour avoir des muscles endurants est la régularité de la pratique sportive dans le but de développer les muscles en profondeur et non l’effet « gonflette » (muscles superficiels).

Vous pouvez par exemple placer une serviette roulée sous le genou et effectuer une contraction du quadriceps au niveau de la cuisse. Maintenez cette contraction pendant 1 à 5 secondes puis relâchez quelques instants et répétez ce mouvement une dizaine de fois pour chaque cuisse.

  • Afin de développer les quadriceps, vous pouvez également faire l’exercice de la chaise en vous asseyant le dos bien droit contre un mur avec les genoux à 90° et les pieds écartés à largeur de bassin. Vous pouvez maintenir cette position 30 secondes puis relâchez et répétez cet exercice 3 fois.
  • Vous pouvez également faire des fentes en alternant la jambe d’appui, cela vous permettra de renforcer le quadriceps mais également les ischio-jambiers et les muscles du mollet. Vous pouvez faire une dizaine de fentes en restant en flexion de genou pendant 10 secondes tout en gardant le dos droit. Répétez cet exercice 10 fois pour chaque jambe.
  • Enfin, pour muscler et assurer la stabilité de votre genou, nous vous conseillons également de pratiquer des exercices d’endurance en plus du renforcement musculaire. Pour cela, vous pouvez pratiquer des exercices à visée cardio à faible impact comme le vélo, la marche rapide, la natation…

Tous ces exercices ont pour but de stabiliser votre genou et ainsi réduire les craquements de l’articulation lors du frottement du cartilage.

Vous pouvez également porter une genouillère lors de la pratique de sport avec impact pour le genou si vous sentez un craquement à type de ressaut au niveau de votre rotule et que cette dernière n’est pas bien centrée dans l’articulation.

Si ces exercices faits de manière autonome ne portent pas leurs fruits, vous pourrez être orienté vers un kinésithérapeute qui vous fera travailler vos muscles et améliorer votre stabilité du genou. Vous pouvez également consulter un podologue afin de réaliser des semelles orthopédiques dans le but d’améliorer la répartition des contraintes sur votre articulation du genou. En effet, un mauvais équilibre podal peut mettre en tension certains muscles ce qui peut entraîner l’usure précoce du cartilage et donc des douleurs, des craquements ou des grincements du genou.

L'ostéopathe pour soulager votre genou qui craque ?

Enfin, votre ostéopathe peut être l’interlocuteur vers lequel vous pouvez vous tourner. Il pourra, dans un premier temps, écarter les signes de gravité et/ou vous orienter vers le professionnel médical ou paramédical adéquat pour le traitement de votre problème.

Il fera également un bilan de vos gestes et posture et verra si des contraintes anormales s’exercent sur votre bassin, vos genoux ou vos chevilles. Il vous proposera un traitement ostéopathique afin d’améliorer les contraintes qui s’exercent sur votre genou. Il pourra travailler les muscles et leurs insertions autour du genou si ceux-ci sont contractés de façon anarchique ou encore l’articulation du genou directement si un manque de mobilité est présent.

Votre ostéopathe pourra vous montrer plus en détail certains exercices et étirements à faire chez vous ou vous orienter vers un kinésithérapeute si votre douleur demande une prise en charge incluant de la rééducation fonctionnelle. Plus vous consulterez vite, moins vous aurez mal et plus votre douleur sera facile à traiter.

Alors n’hésitez pas, si une gêne ou une douleur se fait ressentir au niveau de vos genoux, prenez là au sérieux et occupez-vous-en.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 186122 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×