Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Traitement de la boiterie : l'ostéopathie animale comme traitement naturel

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76842 patients et 779 ostéopathes.


Afin de mieux comprendre comment l’ostéopathie animale soulage votre animal lors d’une boiterie, il convient de connaître la définition de la boiterie.

Qu’est-ce qu’une boiterie ?

La boiterie est, par définition, une altération de la locomotion de l’animal, soit une irrégularité dans sa démarche.

La boiterie survient lorsque l’animal ressent une gêne ou une douleur. Afin de se préserver, le corps va adopter une position, dite antalgique, pour mieux se soulager. C’est là qu’il y aura une boiterie visible en dynamique. Lorsque votre animal se blesse, la boiterie va permettre au corps de préserver les tissus lésés en limitant les tensions dessus ou de compenser une perte de mobilité.

La boiterie peut être le résultat de sursollicitations de certaines structures du corps (articulations, muscles, viscères etc...), d’un traumatisme ponctuel ou répété (un gros effort physique demandé souvent), une chute, un coup, une entorse ou une tendinite, un faux mouvement, des contractures musculaires, des adhérences de cicatrisation etc... vous l’aurez compris les raisons sont multiples.

La boiterie est, en réalité, un mécanisme de sauvegarde de l’intégrité des tissus du corps. Elle est motivée par un manque de mobilité, une gêne ou une douleur. Elle prévient une potentielle aggravation de la blessure à l’origine de la boiterie. Si bien que, si votre animal, qu’il soit cheval, chien, chat, vache ou autre montre des signes d’irrégularité dans son allure, alors, il faudra certainement prendre rendez-vous chez un ostéopathe pour un contrôle. De cette façon, l’ostéopathe aura un rôle préventif et non curatif. L’ostéopathie permettra d’éviter un problème ou une dysfonction plus sérieuse qui risquerait d’endommager les tissus articulaires.

Comment déceler une boiterie chez son animal ?

Nos compagnons à quatre pattes n’ont pas la parole, cependant, cela ne les empêche pas de nous envoyer des signes d’inconfort au quotidien.

  • Baisse de forme
  • Pas ou peu de motivation pour la balade quotidienne
  • Essoufflement durant la balade, demande à rentrer, traîne des pattes,
  • Œil inquiet
  • Refuse qu’on lui touche les pattes ou une zone du corps
  • Appréhension pour monter ou descendre
  • Refus de sauter
  • Boiterie légère : bascule son corps pour s’aider à avancer
  • Boiterie avec suppression d’appui.

Tous ces signes vous indiquent que votre animal n’est pas dans son assiette. Quelque chose le gêne et il tente de vous le dire. Dans ces cas-là, n’attendez pas que la boiterie passe, consultez un ostéopathe afin de soulager votre animal.

Quelles sont les causes d’une boiterie ?

Les causes de boiterie sont multiples. Voici quelques exemples récurrents ci-après.

  • Tendinites, entorses ou déchirures musculaires
  • Une plaie
  • Pathologies articulaires (exemple : arthrite, arthrose, spondylose, maladie naviculaire, etc..)
  • Fractures
  • Subluxation ou luxation
  • Gêne ou atteinte viscérale
  • Abcès de pieds
  • Atteintes ligamentaires

Votre animal peut boiter pour diverses raisons. L’ostéopathe pourra déterminer l’origine de la boiterie et contribuer à sa guérison en s’assurant  de la bonne circulation du sang et de la lymphe mais également qu’il n’y ait pas une surexcitation nerveuse sur le trajet d’un nerf.

Il est important que tous les systèmes du corps fonctionnent en harmonie pour que celui-ci puisse s’autoguérir.

La séance d’ostéopathie permettra de libérer les tensions du corps, de redonner au corps la capacité de compenser, de fonctionner et de lui accorder le temps de guérir.

cheval-osteopathe

Comment réagir en cas de boiterie ?

Votre animal boite, avant toute chose il faut :

  • localiser la boiterie : sur quel membre ? À quel niveau ?
  • chercher une zone de chaleur sur le membre.
  • chercher où votre animal a mal.
  • déterminer s’il s’agit d’une plaie, d’un abcès, d’un traumatisme.

Attention : si la zone est gonflée et chaude, faites appel à un vétérinaire.

Si votre animal a une blessure causant la boiterie, désinfectez la plaie.

Si votre animal a fait une mauvaise chute ou s’est mal réceptionné, demandez l’avis d’un vétérinaire, pour qu’il détermine s’il y a une fracture, puis l’avis d’une ostéopathe afin qu’il puisse soulager votre animal.

Surtout ne donnez pas de médicament à votre animal sans avis d’un vétérinaire au préalable !

Comment l’ostéopathie animale peut aider à traiter la boiterie de votre animal ?

Quand on pense à l’ostéopathie, le premier mot qui nous vient à l’esprit est « articulations ». Oui, mais l’ostéopathie ne se résume pas qu’à cela.

L’ostéopathe va venir soulager les articulations en travaillant sur l’ensemble des structures et systèmes du corps de votre animal.

  • Libérer les articulations

Lors d’un cas de boiterie, l’ostéopathie va venir libérer les articulations bloquées au niveau des membres, du dos mais aussi les autres. L’ostéopathe aura recours à différentes techniques pour redonner du mouvement aux articulations et les libérer.

L’ostéopathe s’intéressera à la qualité et la quantité de mouvement des articulations puis il analysera l’ensemble du corps de votre animal pour remonter jusqu’à l’origine de la boiterie et/ou déterminer si des zones en restriction de mobilité pourraient perturber la guérison de votre animal ou entraîner d’autres dysfonctions.
"Le mouvement est une expression de la Vie. Le miracle de la Vie s'exprime dans le mouvement et la mobilité " - R.E. BECKER.

  • Libérer les tensions musculaires

Le corps de votre animal ne s’arrête pas aux articulations. Car pour bouger les os et les maintenir entre eux, le corps possède : des ligaments, des muscles, des tendons, des fascias etc...

Les muscles permettent le mouvement des articulations lorsqu’ils se contractent. Parfois, ces muscles compensent pour d’autres et donc travaillent plus que la normale. D’autres se tendent pour protéger des articulations. C’est à ce moment-là que des contractures s’installent. Si ces tensions musculaires ne sont pas traitées, elles peuvent devenir le siège d’une boiterie. Sur le long terme, certaines adhérences peuvent se former entre les muscles et les fascias ou la peau. C’est le résultat d’une perte de mobilité.

L’ostéopathe travaillera sur ces muscles et tensions. Son but sera de détendre la zone lésée et redonner du mouvement.

  • Soutenir le tractus digestif

Eh oui, votre animal peut boiter pour soulager des douleurs au niveau du ventre. Certaines tensions viscérales sont douloureuses et votre animal trouvera du confort dans certaines positions qui, parfois, mènent à une boiterie.

Une gêne au niveau du foie, de l’estomac, des reins, des ovaires ou de la prostate peut engendrer une boiterie. D’ailleurs l’ostéopathe retrouvera très souvent un lien avec le système musculo-squelettique.

De même, une boiterie peut entraîner un ralentissement de la digestion ou le long du tractus digestif, du cycle reproducteur, etc...

Vous l’aurez compris, la boiterie est l’expression du corps pour signifier que quelque chose ne va pas.

Elles surviennent lorsque l’animal est en inconfort, ressent une gêne ou une douleur. Le but de l’ostéopathe sera donc de déterminer l’origine de la boiterie et non de traiter aveuglément ce symptôme.

Quand appeler l’ostéopathe pour une boiterie ?

N’attendez pas que la boiterie s’installe et se répercute sur d’autres structures.

Si vous observez une gêne chez votre animal, faites appel à un ostéopathe pour animaux afin qu’il soulage votre animal.

Bien souvent les propriétaires d’animaux attendent de voir si la boiterie ou gêne va passer d’elle-même. Sachez que même si elle disparaît dans les jours qui suivent, cela ne veut pas dire pour autant que votre animal n’a plus de dysfonction. Cela traduit simplement que le corps à trouver une autre façon de compenser. Son corps est donc en train de se déséquilibrer et de solliciter d’autres structures pour se soulager, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus trouver de positions antalgiques qui lui conviennent pour fonctionner correctement.

Mon conseil, demandez un rendez-vous rapidement avec un ostéopathe pour votre cheval ou autre animal.

Suivi après la séance d'ostéopathie animale :

L’ostéopathe vous recommandera de garder l’animal au repos quelques jours après la séance. Dans certains cas, il peut être amené à vous donner quelques exercices à faire dans le cadre d’une rééducation.

D’autres médecines alternatives pour soigner ou soulager une boiterie :

L’ostéopathie apporte un certain confort à votre animal et apporte son soutien à l’organisme lors du processus de guérison. Cependant, d’autres médecines alternatives à l’allopathie existent :

  • Homéopathie

L’homéopathie consiste principalement en l’utilisation de produits naturels (d’origine animale ou autre). Elle a pour principe de soulager de nombreuses pathologies, qu’elles soient d’ordre physique ou psychique.

  • Naturopathie

La naturopathie trouve son origine dans la Grèce Antique. C’est une thérapie non-invasive qui stimule l’homéostasie d’un individu. Ses principes sont similaires à l’ostéopathie :

  • ne pas nuire,
  • favoriser et stimuler la capacité de guérison du corps,
  • déterminer la cause du problème.

Pour cela, elle a recours à : la phytothérapie, l’aromathérapie, les Fleurs de Bach, des compléments alimentaires et la Zoopharmacognosie.

  • Kinésiologie

La kinésiologie est indiquée dans la rééducation postopératoire ou suite à des problèmes articulaires mais pas uniquement. Perte d’équilibre, peurs et gestion du stress, traumatisme articulaire ou encore problème de comportement ; comme l’ostéopathie, la kinésiologie saura apporter son soutien à votre animal.

  • Psychonomie

Encore peu connue, la psychonomie est une médecine nouvelle réunissant le meilleur de l’ostéopathie, de macrokinésiologie, la médecine traditionnelle chinoise et bien d’autres. Elle est indiquée dans le cas de lésions traumatiques, de rhumatismes et d’atteintes digestives.

« La psychonomie étudie les phénomènes de conscience de tout ce qui est vivant. Elle prend en compte les consciences émotionnelles, tissulaires, cellulaires, et peut-être plus. Elle permet la rencontre des connaissances acquises en occident à des méthodes et des techniques reconnues en orient. Elle pose comme principe que la colonne vertébrale est le pilier du corps et que tous les organes sont des acteurs de la communication corporelle. » - Claude Yves PELSY.




Article proposé par Mélanie VOYER, ostéopathe animalière

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76842 patients et 779 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 76842 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×