Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Traitement de la fibromyalgie : les ostéopathes avec vous !

La Fibromyalgie 

Vous avez des difficultés à dormir, des maux de tête, une fatigue chronique et musculaire, un état dépressif depuis quelques temps ? Une douleur permanente présente au repos et aggravée à l’effort ? 

Connaissez vous la fibromyalgie ? 

C’est un syndrome poly algique idiopathique diffus. Aujourd’hui entre 1 et 2% de la population est touchée (dont plus de 70% de femmes).

La fibromyalgie n’est pas une pathologie comme les autres, elle ne rentre pas dans les cases classiques de la médecine générale. D’où vient son origine ? Est-ce vraiment une pathologie ? Est-ce purement psychologique ? Nous n’avons pas encore toutes les réponses. Mais ce qui est sûr c’est que ce syndrome correspond à des douleurs chroniques entraînant une anxiété qui peut amener à une sédentarisation, suivie d’une appréhension du mouvement qui va engendrer un déconditionnement, ce qui risquera de créer une diminution de la confiance en soi et parfois une dépression. Tout cela conduit à une diminution de la qualité de vie. 

Si vous pensez avoir ce syndrome vous avez (selon les critères de l’ACR depuis 1990) des douleurs diffuses en bilatérale de part et d’autre de la ceinture axiale qui évolue depuis au moins 3 mois, qui peuvent êtres brûlantes, irradiantes, obsédantes… 

Vos douleurs doivent correspondre au moins à 11 sites sur 18 dans la liste suivante : 

 - Occipital : à la base du crâne sur l'insertion des muscles sous-occipitaux 

 - Cervical bas : espace intertransversaire

 - Omoplate : partie inférieure du sus épineux soit la zone au dessus de l'omoplate 

 - Deuxième cote : bord supérieur de la jonction chondro-costale

 - Coude : 2 cm au dessous de l'épicondyle de l'humérus

 - Trapèze de l'épaule : partie moyenne du bord supérieur

 - Fessier : quadrant supéro externe de la fesse

 - Hanche : juste en arrière de l'éminence du grand trochanter

 - Genou : sur la face interne en regard du coussinet graisseux près de l'interligne.

Faut-il faire des examens complémentaires ? 

Généralement les examens complémentaires sont normaux. Ils permettent d’éliminer d’autres pathologies. Donc mieux vaut aller voir son médecin et lui demander de faire un bilan !

Le bilan minimal initial associe :

  • Numérotation formule sanguine, VS et CRP
  • Bilan électrolytique comprenant calcémie, phosphorémie et kaliémie
  • Enzymes musculaires (CPK)
  • Transaminases
  • TSH
  • Anticorps antinucléaires, sérologie rhumatoïde
  • Sérologie hépatite C, HIV ou maladie de Lyme selon le contexte

Quelle est la bonne prise en charge ? 

Si vous êtes fibromyalgique sachez que plusieurs prises en charge sont possibles.  

Avant de prendre des médicaments qui pourraient encore plus fatiguer votre organisme déjà fragilisé, nous vous conseillons de commencer par des techniques douces.

L’Ostéopathie ? 

Il y a un intérêt certain dans la prise en charge ostéopathique de la fibromyalgie.

Cette thérapie vise à travailler son corps dans la globalité. Le traitement n’aura pas comme seul objectif d’enlever les tensions musculaires. Le but de la séance sera de redonner du rythme et de la circulation à votre corps. Car votre corps ne parvient plus à adapter ces zones devenant douloureuses. 

L’Ostéopathie utilisera préférentiellement des techniques tissulaires, fasciales, cranio-sacrées, tout en douceur. 

Le but sera de rééquilibrer le système nerveux qui agira sur l’intensité des douleurs, et de rétablir vos problèmes de fatigue avec des techniques crâniennes. 

Et les autres thérapies ?

D’autres thérapies telles que :

  • l’acuponcture pour rétablir les méridiens et avoir une bonne circulation. Ainsi que de soulager les douleurs musculaires.
  • La sophrologie pour gérer votre respiration et donc votre anxiété.
  • La kinésithérapie avec les massages pour réduire les douleurs musculaires et vous détendre la physiothérapie et la balnéothérapie sont elles aussi très adaptées à la fibromyalgie. 
  • La psychologie car ce syndrome est souvent lié à un état un peu dépressif et beaucoup d’anxiété, les psychologues pourront sûrement vous aider à évacuer les tensions du quotidien. 

A quel moment ? Et quel thérapeute ? 

La fibromyalgie est un syndrome chronique qui dure plus de 6 mois. La prise en charge de ce syndrome est pluridisciplinaire. Toutes les thérapies énoncées ci-dessus sont compatibles les unes avec les autres. 

Mais à quel moment aller voir tel ou tel thérapeute ? 

Par exemple si vous avez une période stressante qui arrive, un examen, un entretient …. Vous pouvez anticiper en allant faire de la sophrologie. Si vous commencez à sentir que les douleurs deviennent plus fortes vous pouvez aller voir l’ostéopathe ou l’acuponcteur pour qu’il vous soulage. 

Et si vous avez eu une semaine intensive physiquement vous pouvez aller chez le kinésithérapeute qui pourra vous faire un massage et vous donner des étirements et des exercices pour votre quotidien. 

Puis l’approche psychologique peut être très importante pour vous aider à supporter ce syndrome. Sachez que voir un psychologue ne veut pas dire que nous sommes malade. Un psychologue est là pour écouter et pour aider une personne telle qu’elle soit afin d’améliorer son état d’esprit et à l’aider à surmonter des épreuves comme un stress a cause du boulot, des anxiétés a cause de certaines douleurs. Vous pouvez donc prendre des séances cela ne peut faire que du bien !

Quelques conseils pour améliorer son quotidien 

Les traitements médicamenteux tels que les anti-dépresseurs, les anxiolytiques, les AINS, les antalgiques peuvent vous êtres prescrits par un médecin. 

Mais nous avons quelques conseils à vous donner bien meilleurs ! 

En ostéopathie nous disons : « La vie c’est le mouvement » 

Donc notre premier conseil c’est le sport ! Afin de soulager vos muscles rien de mieux que des étirements et de la gymnastique ! Et afin de gérer l’anxiété et le stress le Yoga et les exercices de relaxations sont conseillés ! 

Quotidiennement vous pouvez utiliser des bouillottes ou des produits tel que le baume du tigre pour soulager les douleurs musculaires. Le chaud les réduira. 

Pour les maux de têtes nous vous conseillons de réduire les écrans, car leur lumière blanche excite le cerveau, vous pouvez mettre de la menthe poivrée sur vos tempes, boire beaucoup d’eau et faire des exercices de respiration. 

Les recherches sur la fibromyalgie 

Les associations sur la Fibromyalgie