Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

L’ostéopathie pour soulager la névralgie cervico-brachiale : un traitement efficace et naturel

Névralgie cervico brachiale : quel traitement naturel

Mal au cou ? Mal au bras ? Vous avez peut-être une névralgie cervico-brachiale

Cette affliction qu’on appelle aussi communément la sciatique du bras peut être très douloureuse. Heureusement, il est possible de la soulager par des traitements naturels, notamment l’ostéopathie.

Comment ça marche ? Quels sont les autres traitements naturels qui peuvent diminuer la douleur de votre névralgie cervico-brachiale ? Cet article vous explique tout !


Quelques rappels sur la névralgie cervico-brachiale :

La névralgie cervico-brachiale est le nom qu’on donne à une douleur sur le trajet d’un nerf qui part des cervicales et descend dans l’épaule, le long du bras, de l’avant-bras, et parfois jusqu’à la main.

La névralgie cervico-brachiale est une radiculalgie, c’est-à-dire qu’elle est causée par l’irritation ou l’inflammation d’une racine nerveuse. Les racines les plus touchées sont les 6ème, 7ème et 8ème racines cervicales.

Les causes d’une névralgie cervico-brachiale sont variées, et dépendent de l’âge du sujet.

  • Avant 40 ans et surtout lorsque l'on trouve des antécédents traumatiques, on peut penser à la hernie discale comme cause de la névralgie cervico-brachiale ; la hernie vient comprimer la racine nerveuse et créer les symptômes de la névralgie cervico brachiale (NCB). La grossesse et l'accouchement peuvent être la source de pressions excessives sur les disques intévertebraux et provoquer une hernie discale cervicale. 
  • Après 40 ans, l’origine est souvent l’arthrose. L’inflammation arthrosique va alors irriter la racine nerveuse et créer des symptômes. L’arthrose entraîne également une diminution du trou de conjugaison (par lequel sort la racine nerveuse) qui va comprimer la racine du nerf.
  • Des dysfonctions ostéopathiques ou blocages des vertèbres cervicales peuvent également engendrer des symptômes de névralgie cervico-brachiale.
  • D’autres origines sont également possibles comme un traumatisme cervical, un cancer, un hématome, une infection, un déséquilibre hormonal… 

Les symptômes sont très semblables à ceux de la sciatique :

  • Une douleur cervicale lancinante, avec irradiations le long d’un trajet précis selon la racine touchée. La douleur se propage en général dans les épaules, les bras, les trapèzes, au niveau des omoplates… La douleur est principalement unilatérale mais dans certains cas elle peut toucher les deux membres supérieurs.
  • Des fourmillements ou des coups d'électricité le long des membres supérieurs, dont le trajet dépend de la racine touchée. Il est possible de ressentir parfois une perte de sensibilité, associée ou non à une perte de motricité.
  • Il arrive parfois de ressentir des maux de tête, des vertiges, des bourdonnements et une limitation des mouvements du cou.

La prise en charge médicale de la névralgie cervico-brachiale :

Le traitement médical de la névralgie cervico-brachiale peut varier en fonction de la cause, de l’intensité et de l’évolution des douleurs.

  • Le premier traitement mis en place est médicamenteux. On associe des antalgiques, des anti-inflammatoires et des myorelaxants pendant environ 10 jours. Un collier cervical ou minerve permet de mettre au repos les muscles du rachis cervical.

Si les antalgiques ne fonctionnent pas, il est possible de prescrire dans un second temps des corticoïdes ou des dérivés morphiniques.
Il est possible également de faire des séances de kinésithérapie, mais avec prudence. Le but est de libérer les tensions et renforcer les muscles affaiblis.

  • La chirurgie est une option, mais seulement dans un second temps, si le traitement médicamenteux, le repos et la kinésithérapie sont inefficaces. Elle peut être pratiquée en première intention en cas de déficit moteur.
Les traitements médicaux et chirurgicaux sont une solution pour masquer la douleur de manière plus ou moins efficace. S'ils ont le mérite de calmer la phase inflammatoire, ils ne permettent pas une prise en charge de la réelle cause de votre "sciatique du bras". 

Penchez-vous sur des thérapies différentes, plus naturelles et donc moins agressives pour votre organisme. 

Les thérapies naturelles pour soulager la névralgie cervico-brachiale :

Quand la médecine traditionnelle arrive à ses limites, il est possible d’essayer d’autres thérapies, plus naturelles, qui peuvent soulager votre névralgie cervico-brachiale :

  • L’acupuncture

C’est une branche de la médecine chinoise. Il s’agit de planter des petites aiguilles dans des zones précises du corps, qui sont alignées sur certains méridiens. Le but est de rééquilibrer et faire circuler librement l’énergie vitale du corps.

  • L’aromathérapie

C’est la médecine par les huiles essentielles. Dans le cas de la névralgie cervico-brachiale, l’huile essentielle de menthe poivrée a des propriétés antalgiques. Elle peut être associée à de l’huile de camomille romaine qui aide à se calmer et se relaxer.

  • L’homéopathie

L’homéopathie permet de soulager les symptômes de la névralgie cervico-brachiale. Les médicaments se choisissent fonction des caractéristiques et de la topographie de la douleur.

L’ostéopathie comme moyen de soulager la névralgie cervico-brachiale :

L’ostéopathie est une thérapie naturelle, qui se trouve très efficace pour soulager les symptômes de la névralgie cervico-brachiale, et surtout la cause de cette névralgie. 

Avant toute chose, puisque l’ostéopathe est un thérapeute de première intention, il s’assurera que la cause de votre névralgie cervico-brachiale ne nécessite pas une prise en charge médicale préalable. L’ostéopathie a ses limites et ne permet pas de soigner des pathologies médicales comme les traumatismes à type de fracture ou les tumeurs… Une fois certain de ne pas prendre de risques, l’ostéopathe pourra soulager les symptômes de votre névralgie cervico-brachiale à l’aide de plusieurs techniques sur différentes zones du corps :

En dehors des phases de douleurs aigues (inflammatoires) de névralgie cervico brachiale, l'ostéopathe travaillera sur les zones en tension en vue d'éviter une nouvelle phase inflammatoire ; il est préférable de consulter pendant cette phase là afin que l'ostéopathe puisse travailler de façon optimale et que le traitement soit efficace et perdure dans le temps. 

En phase aigue, l'ostéopathe utilisera des techniques permettant d'agir sur la diminution de cet état inflamamtoire, et sur votre douleur. Si vous pourrez obtenir probablement un soulagement, il sera toutefois difficile pour l'ostéopathe d'agir à ce stade sur le long terme. Il vous proposera alors sans doute un deuxième rendez-vous pour une action plus durable dans le temps.

Névralgie pudendale, traitement naturel

Alors, quel est le traitement ostéopathique pour le traitement de la névralgie cervico brachiale ? 

Quelles zones votre ostéopathe va t-il investiguer et traiter ?

  • La région cervicale

Les cervicales sont bien évidemment la première zone importante à travailler dans les cas de névralgie cervico-brachiale. C’est de cette zone qu’émergent les racines nerveuses en cause d’une sciatique du bras. Des vertèbres cervicales en restriction de mobilité peuvent causer une névralgie cervico-brachiale.

L’ostéopathe viendra donc lever ces blocages et rendre leur mobilité aux cervicales. Il pourra également travailler musculairement la zone pour redonner de la mobilité globale et soulager la douleur.

Certaines zones au niveau cervical sont particulièrement importantes dans le cadre d’une névralgie cervico-brachiale comme :

- Le complexe occiput-atlas-axis ou C0/C1/C2 c’est-à-dire l’articulation entre le crâne et les deux premières vertèbres cervicales.

- La charnière cervico-thoracique ou C7/T1 qui est la zone charnière entre la colonne cervicale et la colonne thoracique.

- Le trapèze est un muscle intéressant à travailler / étirer.

- La région inter-scapulaire

C’est une zone très importantes à travailler de par son rôle vasculaire. En ostéopathie, la loi de l’artère est suprême ; ce qui veut dire que là où les fluides circulent bien, le corps va bien. La 4ème vertèbre thoracique est notamment indispensable à aller voir.

  • Le thorax

Le thorax est une zone clé à traiter dans les cas de névralgie cervico-brachiale, notamment la clavicule, la première côte et le sternum. La pince sterno-costo-claviculaire est une zone où les nerfs sont très souvent comprimés, causant donc des symptômes de sciatique au niveau du bras.

La première côte principalement est très souvent dysfonctionnelle dans les cas de névralgie cervico-brachiale car bon nombre de muscles qui s’attachent sur cette dernière sont liés aux cervicales.

Un thorax en tension peut également s'exprimer pour une opression thoracique, provoquant une raideur de la cage thoracique et une précordialgie

  • Les viscères abdominaux

Les viscères abdominaux sont très liés nerveusement aux cervicales, notamment le foie et l’estomac. Il sera donc important d’aller vérifier le foie en cas de névralgie à droite, et l’estomac si cette dernière est à gauche.

Il peut également être judicieux d’aller travailler les reins.

  • Le crâne

Le crâne s’articule directement avec les cervicales et est donc une zone très importante à traiter en cas de névralgie cervico-brachiale. Les temporaux sont notamment un point clé à travailler dans le cadre de cette affliction.

  • Les lombaires

Les vertèbres lombaires sont directement liées aux vertèbres cervicales. Il est très souvent indispensable d’effectuer un travail au niveau du rachis lombaire afin de lever les blocages au niveau de la colonne cervicale.

En Conclusion...

Bien qu’elle touche 5 fois moins de personnes que la sciatique, celle qu’on appelle la sciatique du bras peut être très douloureuse et devenir handicapante dans la vie de tous les jours.

Il existe plusieurs moyens de la soulager, que ce soit par des médicaments, de la kinésithérapie ou de la chirurgie dans certains cas. Cependant la médecine traditionnelle a ses limites et ne suffit parfois pas à diminuer la douleur et les symptômes de la névralgie cervico-brachiale.

Heureusement pour vous, ce n’est pas la seule option ! Il est possible de vous diriger vers d’autres thérapies, plus naturelles, qui peuvent se prouver plus efficaces dans votre cas.

L’ostéopathie est notamment une thérapie de choix puisqu’elle traite le corps dans sa globalité et permet de travailler toutes les zones susceptibles de causer les symptômes de la névralgie cervico-brachiale.

Alors si vous pensez être concerné, n’hésitez pas à consulter un ostéopathe pour votre névralgie cervico-brachiale !


Bibliographie :

  • https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1160-Nevralgie-cervico-brachiale-sciatique-bras-arthrosique, consulté le 8 juillet 2019
  • http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/nevralgie-cervico-brachiale/quelles-causes, consulté le 8 juillet 2019
  • https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2499924-nevralgie-cervico-brachiale-sciatique-du-cou-duree-et-traitements/, consulté le 8 juillet 2019
  • https://osteopathie.ooreka.fr/comprendre/nevralgie-cervico-brachiale-osteopathie, consulté le 8 juillet 2019
  • https://www.lesmauxdedos.com/pathologies/douleurs-cervicales/nevralgie-cervico-brachiale, consulté le 8 juillet 2019
  • http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/nevralgie-cervico-brachiale/quel-traitement, consulté le 8 juillet 2019
  • https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2499924-nevralgie-cervico-brachiale-sciatique-du-cou-duree-et-traitements/, consulté le 8 juillet 2019
  • https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2499924-nevralgie-cervico-brachiale-sciatique-du-cou-duree-et-traitements/, consulté le 8 juillet 2019
  • https://www.homeophyto.com/la-nevralgie-cervico-brachiale, consulté le 8 juillet 2019

Nos articles en lien avec "N. CERVICO BRACHIALE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×