Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

5 situations à risque pour les sportifs

osteopathe sport
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 77108 patients et 780 ostéopathes.

Découvrez les 5 situations à risque pour les sportifs qui devraient vous faire consulter un ostéopathe

Nous vous préconisons d'être particulièrement vigilant si vous présentez une ou plusieurs de ces 5 situations, pourtant classiques, dans votre activité sportive. 

Pourquoi ? Car le risque de blessure est plus important dans ces situations. L'accompagnement par votre ostéopathe du sport et votre staff médical est alors conseillé.

1 - Votre geste sportif est répétitif et spécialisé. 

Les sportifs, dans leurs pratique, doivent apprendre a maîtriser des gestes techniques spécifiques qu’ils sont conduits à répéter un grand nombre de fois. 

Cela a plusieurs effets : cela va entraîner une hypertonie de certains muscles, pouvant alors créer le désordre dans la posture et les équilibres de tension réciproque. 

Pour éviter cela, il est conseillé de muscler les chaines musculaires antagonistes de façon appropriée et de renforcer autant le coté droit que le coté gauche du corps. 

De plus, le fait de sur solliciter certaines structures va conduire à leur usure prématurée et a des troubles fonctionnels à long terme.

L'ostéopathie, en complémentarité avec le staff médical, a une action préventive permettant de prolonger la période d'activité du sportif de haut niveau.

2 - Vous sortez d'une blessure

La récupération après une blessure peuvent laisser des adhérences dans tissus plus ou moins importantes en fonction de la blessure. Ces adhérences ajoutées à l’immobilisation vont perturber l’équilibre de l’athlète et celui-ci risque de se blesser à nouveau s’il ne reprend pas son activité progressivement. 

De plus, il est conseillé de consulter un ostéopathe pour venir a bout de toutes les adhérences tissulaires et retrouver la bonne élasticité dans les articulations et les muscles concernés.

3 - Vous venez de changer de matériel 

Ceci est une cause fréquente de blessures chez les sportifs de haut niveau. Les habitudes de mouvement du sportif étant adaptées au matériel qu’il utilise, dès que celui-ci change de marque, de poids, de dimension, de prise, etc.., cela va déstabiliser ses gestes et demander au système musculo-squelettique un certain temps d’adaptation. 

Si le sportif n’adapte pas sa pratique durant cette période, il risque des blessures allant de la simple courbature à la chute en passant par la tendinite en fonction du sport pratiqué.

4 - Vous traversez une période de fragilité psychologique

Chez les sportifs, la performance est souvent liée à la disposition mentale de la personne. 

Si par exemple, il a des problèmes personnels qui le préoccupent, si le courant passe moins bien avec son entraîneur ou s’il change de club, cela va se ressentir sur ses performances et le risque de blessure augmentera. 

Les blessures étant souvent la solution qu’apporte le corps pour un problème en rapport avec l’environnement du sportif que celui-ci n’a pas su résoudre, il faut être attentif à son bien être psychique autant qu’à son bien-être physique pour être au maximum de ses performances.

5 - Vous exercez une discipline demandant une grande souplesse

Les disciplines demandant d’assouplir son corps au delà des limites physiologiques représentent un danger pour l’intégrité du système. Ces disciplines telles que la danse classique, les arts martiaux, le yoga, la gymnastique, le cirque, etc.., demandent d’aller vers l’amplitude de mouvement de certaines articulations comme la hanche, les épaules ou les articulations de la colonne vertébrale, au delà de leur limite normale. 

Cela a pour effet de détendre les ligaments et d’user certains éléments coapteurs de l’articulation, la rendant moins stable. Si une blessure survient dans les positions d’amplitude maximum, le risque de blessures encourues est plus grave (luxation) car celle-ci est moins maintenue. 

Au long terme, une telle souplesse n’est pas un problème tant que la chape musculaire qui maintient l’articulation ensemble stabilise bien le système. 

Mais dès que l’activité sportive cesse et que les muscles diminuent, l’articulation étant moins stable, le risque de faire de l’arthrose est augmenté, et en vieillissant, le risque de chute l’est aussi. 

Il est donc important pour ces athlètes de garder toute leur vie une activité physique régulière afin d’entretenir leur tonus.

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 77108 patients et 780 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Retrouvez tous nos articles sur le thème "SPORTIF"

Traitement de la pubalgie avec un osteopathe du sport

Traitement de la pubalgie

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 77108 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×