REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Course à pied : pourquoi je me blesse ?

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

La course à pied est l’une des activités les plus exposées aux blessures. De nombreuses études épidémiologiques (Caspersen,1984, Jacobs 1986, Lysholm, 1986) sur des coureurs récréatifs et compétitifs ont montré qu’environ 70% d’entre eux subissent une blessure d’usure sur une période d’un an.

Une blessure “d’usure”, est définie comme une blessure liée à la sursollicitation des structures musculo-squelettiques, attribuée à la course et causant une restriction de la vitesse, distance, durée ou de la fréquence des sorties.

Consulter un ostéopathe

Pourquoi je me blesse lors de la course à pieds ?

D’après la revue scientifique de Lopes et al., il existe dix principales blessures d’usure consécutives à la pratique de la course : 

  • La périostite tibiale
  • les tendinites (d’Achille, de la patte d’oie, patellaire et du moyen fessier)
  • L’aponévrosite plantaire (également appelée fascite plantaire)
  • Le syndrome de l’essuie glace (TFL ou bandelette ilio-tibiale)
  • Les lombalgies et mal de dos
  • Le syndrôme fémoro-patellaire 
  • Les fractures de fatigue.
Course à pied et blessures

Les blessures d’usure sont donc en lien avec une accumulation des contraintes mécaniques surpassant les capacités d’adaptation physiologique d’une structure, qu’elle soit articulaire (syndrome fémoro-patellaire), osseuse (périostite, fracture de fatigue), tendineuse ou aponévrotique (syndrome de l’essuie glace, tendinite d’Achille, fasciite plantaire).

Les causes possibles des blessures lors de la course à pied 

Les causes d’une blessure d’usure sont complexes à identifier, cependant, il semblerait qu’elles soient le résultat de facteurs extrinsèques et intrinsèques.

Les facteurs intrinsèques incluent principalement des variables anatomiques et physiques de l’individu. 

Dans cette catégorie, nous retrouvons des facteurs tels que l’âge, l’IMC, la personnalité, mais aussi l’antéversion fémorale, le varus ou valgus du genou, les pieds plats ou non, la densité osseuse, la flexion musculaire ainsi que les disparités de longueur des membres (van Mechelen W, 1992).

Plusieurs études se sont penchées sur l’association entre les désaxations anatomiques et les différentes blessures d’usure de la course. Ainsi, certaines études (Reinking, 2006; Willems, 2006) ont trouvé la pronation, statique ou dynamique, comme facteur de risque pour les périostites tibiales. D’autres (Messier, 1991; Moss, 1992) ont suggéré un “Q-angle” (angle du quadriceps) comme facteur de risque pour les douleurs patello-fémorales,

Les troubles biomécaniques et le restrictions de mobilité ont eux aussi été trouvé comme facteur de risque dans le développement des blessures.

Les facteurs extrinsèques incluent les variables de l’entraînement telles que le kilométrage moyen par semaine, la surface de course (asphalte, chemin, forêt..), l’alimentation, mais aussi la force d’impact au sol, les chaussure utilisées, la cadence de course (cf article sur les chaussures minimalistes) et les étirements.

Les conseils de votre ostéopathe pour éviter de se blesser lors de la pratique de course à pied 

La chaussure a un rôle important dans la prévention des blessures. C’est pourquoi il est important de bien les choisir. En effet, le choix d’une chaussure va dépendre de votre poids, de votre type de foulée (attaque talon, médio ou avant pied), de votre niveau en course à pied et de la fréquence à laquelle vous courrez. 

Ostéopathie et blessure lors de la course à pied

Les chaussures pour les coureurs lourds seront rigides, lourdes et avec beaucoup d’amortis. Celles pour les coureurs légers devront être plus souple et moins lourdes. Les coureurs d’un bon niveau chercheront plus de dynamisme tandis que les coureurs lambda seront attirés par le confort.

Il est donc important de vous renseigner auprès d’une personne compétente avant de choisir votre paire de chaussure, que ce soit votre ostéopathe ou un vendeur spécialisé.

Quelle est la place de l’ostéopathie ?

L’ostéopathe, va pouvoir vous orienter vers les bon réflexes à adopter pour une récupération musculaire optimale : hygiène alimentaire, étirements, massages, conseils sur votre sommeil etc...

De plus, l’ostéopathe grâce à ses connaissances anatomiques et au bilan de votre corps qu’il mettra en place, va diagnostiquer et corriger certains troubles de mobilité empêchant votre corps d’absorber correctement les chocs liés à la course. Il va relâcher les tensions accumulées et ainsi redonner à vos tissus la capacité d’absorber ces chocs.

Consulter un ostéopathe

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 97521 patients et 872 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 97521 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "SPORTIF"

Traitement de la pubalgie avec un osteopathe du sport

Traitement de la pubalgie

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×