REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Douleur du bas du ventre : qu'est-ce que ça peut être ?

douleur bas du ventre

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

L’abdomen est une zone complexe par le nombre d’organes qu’il contient. Alors, lorsqu’on a mal au ventre, il peut être difficile de savoir ce quoi il s’agit ! À quoi une douleur en bas du ventre peut correspondre ?

L’origine de ces maux de ventre : un point d’anatomie

Plusieurs structures sont situées dans le bas du ventre et peuvent être à l’origine de douleurs. On retrouve des organes de 3 sphères différentes :

  • la sphère digestive avec le caecum, le côlon sigmoïde, les anses grêles et le rectum,
  • la sphère urinaire avec notamment la vessie,
  • et enfin la sphère génitale composée de l’utérus, des ovaires, des trompes, du vagin ou de la prostate, …

Ces différents organes peuvent moins bien fonctionner ou être à l’origine d’infection et entraîner de nombreux symptômes dont une douleur dans le bas du ventre.

De nombreux liens anatomiques nerveux, vasculaires et ligamentaires existent entre le dos et le ventre. Une des douleurs accompagnant ces maux de ventre est donc très souvent une lombalgie (douleur dans le bas du dos). Ensuite, des symptômes typiques de la sphère et de l’organe touché peuvent aider au diagnostic.

anatomie bas du ventre

La sphère génitale et gynécologique en cause dans les douleurs du bas du ventre

La sphère génitale, notamment chez la femme, peut provoquer des douleurs causées par de nombreuses pathologies différentes.

Douleurs de règles

Tout d’abord, les douleurs les plus connues chez les femmes dans le bas du ventre sont celles liées aux menstruations. La paroi interne de l’utérus est recouverte d’une muqueuse appelée endomètre. C’est ce tissu qui s’épaissit, se remplit de sang à chaque cycle pour pouvoir accueillir un embryon. En l’absence de fécondation, cet endomètre est éliminé : ce sont les règles.

Ces douleurs sont causées par la contraction de l’utérus afin d’éliminer la muqueuse utérine. Ces maux dans le bas du ventre peuvent donc se présenter sous forme de crampes et être fréquemment accompagnées de maux de dos (lombalgie), de migraines, de fatigue ou encore de symptômes abdominaux comme des ballonnements. Elles ont tendance à diminuer avec l’âge. L’apparition ou l’augmentation des douleurs au cours des cycles justifie une consultation médicale.

L’intensité est variable selon les femmes. Cependant, bien que ces douleurs soient physiologiques, elles ne doivent pas être invalidantes. De trop fortes douleurs de règles, qui ne sont pas soulagées par les antalgiques et qui empêchent la réalisation de tâches quotidiennes, nécessitent une prise en charge. L’endométriose ou une autre cause (malformation, kyste, polype…) peuvent en être la cause.

douleurs règles et endométriose

Endométriose

Dans l’endométriose, du tissu semblable à la muqueuse utérine est retrouvé en dehors de la cavité utérine. Les symptômes de l’endométriose sont divers. Tout d’abord, les saignements peuvent être importants, durer plus de 7 jours, et certains peuvent se présenter en dehors des règles. La muqueuse étant influencée par les hormones, les douleurs sont liées au cycle menstruel et sont parfois si intenses qu’elles ont un fort retentissement sur la vie de la patiente (travail, vie sociale…). De plus, des douleurs pendant un rapport sexuel et une infertilité sont parfois des symptômes de l’endométriose.

Kystes ovariens

Une autre cause à ces douleurs est la présence de kystes ovariens. Ce sont des sacs remplis de liquide qui sont présents sur un ou deux ovaires. Il en existe deux types différents :

  • le kyste fonctionnel, lié à un changement hormonal. Ce type de kyste régresse tout seul,
  • le kyste organique qui nécessite dans ce cas une opération afin d’éviter les complications (torsion de l’ovaire, rupture, compression d’autres organes).

Les kystes ovariens peuvent être asymptomatiques ou présenter différents symptômes comme des douleurs dans le bas du ventre, des saignements en dehors de la période des règles, des troubles intestinaux (constipation) et urinaires (plus grand besoin d’uriner, petite miction). Ces signes peuvent être liés à la compression des autres organes par le kyste.

Douleur du bas du ventre chez la femme enceinte

On peut retrouver des douleurs dans le bas du ventre également chez la femme enceinte. En effet, les premiers mois, le corps s’adapte pour accueillir le fœtus, les organes et les ligaments changent. Cela peut être à l’origine de douleurs dans la région pelvienne. Cependant, il est important de consulter afin de vérifier le bon déroulement de la grossesse. En effet, les douleurs du bas du ventre, parfois associées à des saignements, peuvent symboliser une grossesse extra-utérine. Dans une grossesse, l’œuf fécondé s’implante au niveau de l’endomètre. Or, dans une grossesse extra-utérine, l’implantation se fait le plus souvent, dans les trompes, mais aussi dans un ovaire, dans le col de l’utérus ou encore dans la cavité abdominale. La progression de la grossesse entraîne des douleurs de plus en plus importantes et nécessite une prise en charge médicale rapide.

Torsion ovarienne et torsion testiculaire

La torsion ovarienne chez la femme et testiculaire chez l’homme provoquent des douleurs pelviennes brutales pouvant irradier dans l’aine et les lombaires. Il s’agit, pour la femme d’une rotation de l’ovaire et pour l’homme d’une torsion du cordon contenant les vaisseaux irriguant le testicule. La torsion testiculaire a tendance à apparaître après la naissance ou la puberté. La torsion ovarienne, elle, atteint plutôt la femme jeune, en âge de procréer.

Visuellement, le testicule peut paraître rétracté vers le haut. Les douleurs peuvent gêner à la marche, réveiller la nuit et être accompagnées de nausées ou de malaises. Une prise en charge rapide par une chirurgie est nécessaire pour ne pas endommager les organes concernés.

douleur ovaires

Infections génitales

Des infections génitales, comme la salpingite (infection des trompes), sont également à l’origine de douleurs dans le bas du ventre irradiant vers les cuisses, les organes génitaux ou le rectum. Elles peuvent être accompagnées de fièvre, de pertes vaginales anormales, de prurit (démangeaison), de perte de sang, d’une augmentation de la fréquence des mictions, de douleurs au rapport…

Les maux du bas du ventre peuvent donc illustrer une atteinte ou un mauvais fonctionnement d’un organe génital.

L’intensité et la fréquence des douleurs sont souvent un signe d’alerte et nécessitent une prise en charge rapide. Ces maux de ventre sont associés à d’autres signes plutôt typiques de la sphère gynécologique (perte vaginale, perte de sang, augmentation des mictions, douleur au rapport, prurit…).

Les organes urinaires en lien avec les maux du bas du ventre

La cystite (infection de la vessie)

L’origine urinaire des douleurs pelviennes est souvent expliquée par des infections. La cystite, infection urinaire de la vessie, est la plus courante. Différents symptômes urinaires accompagnent les douleurs dans le bas du ventre. On retrouve une augmentation de la fréquence des urines, associée à une diminution de la quantité, des brûlures à la miction, et l’urine peut être trouble avec un changement de l’odeur. Les infections urinaires sont plus fréquentes chez les femmes, du fait de l’urètre (canal allant de la vessie à la sortie) qui est plus court.

douleur cystite

La pyélonéphrite (infection du rein)

La cystite peut se compliquer et atteindre le rein, c’est la pyélonéphrite. Cette infection du rein peut arriver de manière brutale et pas toujours à la suite d’une cystite. Elle provoque de vives douleurs lombaires ainsi que dans le bas du ventre, souvent d’un seul côté. L’état général est souvent atteint avec la présence de fièvre, des malaises, et une fatigue.

La colique néphrétique (calculs rénaux)

La colique néphrétique est un calcul rénal qui obstrue les voies urinaires entraînant les mêmes types de symptômes et qui peut également se compliquer en pyélonéphrite.

L’atteinte d’un organe urinaire peut s’illustrer par des douleurs dans le bas du ventre, associées à des symptômes typiques (modifications de la fréquence, de la quantité des urines).

Tout comme la sphère gynécologique, l’intensité et la fréquence des douleurs sont des signes d’alertes qui permettent la prise en charge de la cause.

douleur colique calculs rénaux

La sphère digestive également à l’origine de douleurs dans le bas du ventre

Appendicite, péritonite et occlusion intestinale

L’appendicite, la péritonite et l’occlusion intestinale sont des pathologies entraînant de fortes douleurs et le besoin d’une prise en charge rapide.

  • l’appendicite est une inflammation de l’appendice situé dans la fosse iliaque droite du ventre. Elle est donc à l’origine de douleurs dans le bas du ventre à droite,
  • la péritonite est une inflammation du péritoine (membrane recouvrant les organes digestifs),
  • enfin, l’occlusion intestinale est l’arrêt du transit intestinal, causé par un obstacle ou un trouble fonctionnel. 

Ces pathologies provoquent de vives douleurs abdominales, de la fièvre et des troubles du transit.

douleur appendicite

Troubles digestifs (syndrome du côlon irritable)

Les douleurs dans le bas du ventre, d’intensité moins forte, peuvent également être dues à une mauvaise digestion, un mauvais péristaltisme (mouvement des organes à la digestion) et à des troubles du transit (constipation, diarrhée). C’est notamment le cas dans le syndrome du côlon irritable.

Le traitement pour ces douleurs de ventre : l’ostéopathie

Les pathologies organiques (infections, torsion, appendicite, péritonite…) nécessitent une prise en charge et un traitement médical rapides. En plus de permettre la diminution des douleurs, cela permet d’éviter les complications.

En dehors de ces urgences, l’ostéopathie a une place pour favoriser un meilleur fonctionnement de l’ensemble de ces sphères de manière naturelle. En effet, pour les douleurs fonctionnelles et non liées à une pathologie organique, l’ostéopathie peut soulager certains patients. Par des techniques manuelles et douces, le praticien redonne de la mobilité aux organes et à leurs attaches.

En favorisant une meilleure circulation du sang, l’ostéopathe permet également une meilleure vascularisation des organes.

Au niveau de la sphère gynécologique et urinaire, le praticien peut travailler sur les organes du petit bassin et notamment l’utérus et la vessie. Des techniques sur la mobilité des articulations du bassin (iliaques, sacrum, coccyx, pubis) et des lombaires peuvent également permettre une meilleure place et apporter un bon fonctionnement des organes situés à l’intérieur. Un travail sur le périnée et le diaphragme peut améliorer les phénomènes de pression au niveau de la cavité abdominale.

Au niveau de la sphère digestive, un travail sur le côlon et l’intestin grêle peut être effectué. L’ostéopathe peut également redonner de la mobilité à la cage thoracique, au bassin et au dos et travailler sur le diaphragme et le périnée.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 145313 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
2 - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
18/05/2022

Maxime

Douleur au bas du ventre

Sa va faire 24h que j’ai des grosse crampes au niveau du bas du ventre j’ai pris du paracétamol cela n’a rien rien changer la seule position là où la douleur diminue c’est quand je suis assis je n’arrive pas à déterminer j’ai quoi cela me fait paniquer je ne sais pas quoi faire j’aurais vraiment besoin d’aide ou de conseille cordialement.

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×