COVID-19 : Continuez à consulter normalement

Conformément aux directives officielles, notre service national d’ostéopathie reste ouvert, en cabinet ou à domicile. Pour vous rendre chez l’ostéopathe, cochez sur votre attestation la case "soins ne pouvant être assurés à distance ». Nous mettons en place un dispositif exigeant de protection sanitaire.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Douleur au périnée : identifier les causes et soulager avec l'ostéopathie

douleur périnée

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Le périnée est une zone subissant beaucoup de contraintes. Des douleurs peuvent apparaître et engendrer plusieurs troubles, dont il n'est parfois pas facile de parler. Nous allons voir ensemble qui peut être concerné par ces douleurs et comment l’ostéopathie peut soulager ces douleurs.

Qu’est ce que le périnée ?

Le périnée est un ensemble de muscles du plancher pelvien. Il prend la forme d’un hamac qui s’étend du pubis antérieurement jusqu’au coccyx postérieurement. Ces muscles servent à protéger et soutenir les organes du petit bassin. De plus, le périnée a un rôle très important dans la continence urinaire et anale ainsi que dans la sexualité.

Il peut subir de fortes pressions dans la vie quotidienne et, parfois, des lésions comme lors de la grossesse, dans des sports intenses ou encore dans la vie sexuelle.

Contrairement à ce que l’on peut croire parfois, le périnée n’est pas qu’une histoire de femme, il est également présent chez l’homme. Les douleurs périnéales peuvent donc concerner tout le monde.

Ces douleurs sont souvent handicapantes dans le quotidien et peuvent mener à des complications, il est donc important d’agir dès leur apparition.

Qui est concerné ? Quand peut-on connaître des douleurs du périnée ?

douleurs périnée

Les douleurs du périnée pendant et après la grossesse

La grossesse est, généralement, le moment où les femmes en apprennent le plus sur leur périnée car il est très sollicité !

Au fil des mois, le corps doit s’adapter à de nombreuses modifications pour permettre le développement du fœtus. A la mi-grossesse, la posture change sous l’effet de la prise de poids et du déplacement du centre de gravité : le dos se cambre davantage et le bassin bascule vers l’avant. C’est à ce moment-là que les pressions intra-abdominales s’accentuent, particulièrement sur le plancher pelvien, ce qui peut fragiliser le périnée.

Pendant les cours de préparation à l’accouchement vous pouvez apprendre des conseils simples pour limiter les douleurs périnéales, tels que : des massages du périnée mais aussi des exercices de respiration pour renforcer les abdominaux profonds permettant au diaphragme de remonter et diminuant ainsi les pressions sur le plancher pelvien.

Lors de l’accouchement, le périnée subit la pression des nombreuses contractions de l'utérus, puis un relâchement très important après la naissance de l’enfant. De plus, le périnée peut être lésé lorsque le bébé a un poids élevé, lorsqu’une épisiotomie est pratiquée ou en cas d’instrumentalisation (forceps). Ces traumatismes peuvent entraîner plusieurs complications : des douleurs périnéales, une incontinence, des douleurs aux rapports ou encore des descentes d’organes. Il est donc très important de réaliser la rééducation périnéale post-partum afin de tonifier le périnée pour qu’il retrouve toutes ses fonctions.

Les douleurs du périnée chez l’homme

Le périnée est moins souvent sollicité chez l’homme, cependant, des douleurs peuvent survenir, notamment suite à l’inflammation d’un organe de la sphère génito-urinaire. En cas d’infection urinaire ou de prostatite (inflammation de la prostate), il est possible que le patient ressente des douleurs intenses au niveau du périnée dues à l’inflammation de la zone du petit bassin.

Lorsque le patient présente des douleurs persistantes ou récurrentes, nous parlons alors du syndrome douloureux pelvien chronique. Il touche généralement les hommes entre 30 et 50 ans et se caractérise, le plus souvent, par :

  • une douleur quasiment permanente et intensifiée par des rapports sexuels, lors de la miction et de la défécation et en cas de statique assise prolongée ;
  • une douleur dans le pénis ou les testicules ;
  • ainsi que des troubles érectiles.

Si vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin afin d’écarter la présence d’infection urinaire, de cancer de la prostate etc.

Les douleurs du périnée chez le cycliste

Si vous appréciez les balades à vélo, vous êtes peut-être concerné par des douleurs ou des engourdissement au niveau des fesses et du périnée. Ces douleurs peuvent provenir de votre position sur la selle, d’une selle inadaptée ou encore de la durée et de l’intensité de l’activité.

Le poids de votre corps s’exerce sur la selle et comprime le périnée ce qui entraîne un manque de vascularisation et d’innervation de la zone. C’est pour cela que vous pouvez ressentir des picotements ou des engourdissements au niveau du petit bassin. A terme, cela peut entraîner des douleurs, d’autant plus si vous pratiquez cette activité régulièrement et pendant une longue durée.

Ces douleurs sont fréquentes mais peuvent être évitées grâce à des conseils très simples. Dans un premier temps, choisissez une selle adaptée à votre morphologie (ni trop étroite ni trop large) afin de diminuer la pression du périnée. Pensez également à régler votre selle : il ne faut pas qu’elle soit trop haute ni trop éloignée du guidon. Pour limiter les engourdissements, essayez de pédaler en danseuse régulièrement pendant quelques secondes pour revasculariser le périnée.

douleur périnée cycliste femme enceinte

La névralgie pudendale

La névralgie pudendale est une atteinte du nerf pudendal. Ce nerf sort au niveau du bassin, passe par la fesse et rejoint le périnée. Il se divise en trois nerfs pour innerver le périnée, la partie anale et les organes génitaux. L’inflammation du nerf (pathologie inflammatoire ou tumeur) ou sa compression mécanique (par une structure environnante : ligaments...) entraînent des douleurs à type de décharges, de brûlures ou d’engourdissement. Les douleurs sont très intenses et invalidantes dans la vie quotidienne, d’autant qu’elles s’expriment davantage lors de la statique assise. De par les structures que le nerf pudendal innerve, ces névralgies peuvent également engendrer des troubles urinaires ou fécaux et des troubles sexuels (difficultés érectiles).

Il est important de consulter son médecin traitant qui vous fera passer des examens complémentaires afin d’écarter la cause tumorale et de déterminer s’il s’agit d’une cause inflammatoire ou mécanique.

Les douleurs du périnée pendant ou après les rapports sexuels

Les douleurs périnéales peuvent également se manifester pendant ou après les rapports sexuels, on parle alors de « dyspareunies ».

Ces douleurs peuvent avoir plusieurs causes telles que l’endométriose, la présence de kystes ovariens, une infection sexuellement transmissible (IST) ou encore le vaginisme. Ce dernier est une contraction involontaire du périnée empêchant toute pénétration. Il peut être présent suite à une IST, une cystite (ou autre inflammation du système urinaire), suite à une ablation de l’utérus (hystérectomie), suite à des complications lors d’un accouchement, à cause d’un dérèglement hormonal (ménopause) ou encore dans le cas d’endométriose. Son origine peut également être psychologique notamment après un traumatisme sexuel, une angoisse ou un stress.

Les dyspareunies peuvent être ressenties après un orgasme à cause des contractions musculaires intenses et répétées engendrées par les hormones.

Les douleurs ressenties pendant ou après les rapports sont, le plus souvent, à type de brûlures, de picotements, d’engourdissements ou de contractures. Elles impactent de manière significative la vie sexuelle, pouvant aller d’une douleur modérée à une incapacité à avoir des rapports avec pénétration.

Si vous êtes concerné par ces douleurs, pensez à consulter votre médecin généraliste ou votre gynécologue qui vous fera passer des examens afin d’écarter la présence d’infection ou de kyste.

Plusieurs types de prise en charge pourront vous être proposés en fonction de la cause de ces douleurs (psychothérapie, homéopathie, ostéopathie...).

L’ostéopathie peut-elle soulager les douleurs périnéales ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle prenant le patient en charge dans son entièreté. Ainsi, elle prend en compte le fonctionnement physique du corps tout comme la sphère psychologique. Il s’agit d’une médecine de première intention, vous pouvez donc consulter votre ostéopathe dès l’apparition des douleurs sans passer par un autre professionnel au préalable.

L’ostéopathe peut prendre en charge les douleurs périnéales qu’elles soient chez la femme enceinte ou en post partum, chez l’homme, chez le sportif, en cas de névralgie pudendale, de dyspareunies...

Le rôle de l'ostéopathe est avant tout de déterminer, à travers des questions et des tests ostéopathiques, la cause de ces douleurs qu’elles soient psychologiques ou physiques. Il pourra alors établir une prise en charge et donner des conseils adaptés.

Dans le cas d’une névralgie pudendale, l’ostéopathe doit vérifier qu’il ne s’agisse pas d’une pathologie organique (par exemple une tumeur). Une fois cette hypothèse écartée, il déterminera s’il s’agit d’une compression du nerf par les structures ligamentaires environnantes. Ainsi, il redonnera de la mobilité au bassin pour le libérer des contraintes mécaniques et il diminuera l’état inflammatoire de cette zone afin de permettre à nouveau le bon fonctionnement du nerf.

Si vous présentez des douleurs périnéales suite à votre accouchement, vous pouvez consulter un ostéopathe et ce avant même de commencer la rééducation périnéale afin de la potentialiser. Il redonnera de la mobilité aux structures du bassin et permettra à cette zone d’être dans un état optimum pour la rééducation.

grossesse douleur périnée

En cas de dyspareunies, le praticien déterminera leur(s) cause(s) et vous proposera un traitement adapté. Il pourra également vous conseiller, notamment sur une prise en charge pluridisciplinaire (psychothérapeute, naturopathe, homéopathe etc), si cela est nécessaire.

De manière plus générale, si vous présentez des douleurs périnéales, le but de la séance ostéopathique est de redonner de la mobilité à votre bassin, de détendre le périnée à l’aide de techniques douces pour relâcher les possibles contractures, de détendre la zone du petit bassin (utérus chez la femme, vessie, pubis etc). De plus, il est important d’équilibrer les pressions intra-abdominales qui s’exercent entre le diaphragme thoracique (le muscle de la respiration) et le périnée afin de détendre ce dernier et éviter sa sur-sollicitation par exemple.

Tout au long de la séance, l’ostéopathe peut vous donner des conseils afin d’éviter l’apparition des douleurs. Il peut également vous montrer des exercices de respiration qui mettront en jeu le diaphragme et le périnée, toujours dans le but d’équilibrer les pressions.

Le périnée est souvent un muscle oublié mais il est très important dans notre quotidien !

Comme nous l’avons vu, il peut devenir douloureux pour diverses raisons et cela peut vite devenir handicapant. Si vous êtes concerné par ce type de douleurs, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant et votre ostéopathe qui chercheront des solutions pour vous soulager !

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 90068 patients et 846 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 90068 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×