Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Les améliorations à apporter chez soi pour limiter le mal de dos

mal au dos chez soi

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Le mal de dos est un problème récurrent dans nos sociétés. 9 français sur 10 ont déjà souffert du dos. Il s’agit d’un des troubles professionnels les plus répandus. Devant sa fréquence, certains l’ont nommé le « mal du siècle ». Comment aménager son habitation et son bureau pour se préserver ? On vous donne tous les outils pour avoir bon dos !

Les causes du mal de dos

Notre dos est une superposition de 24 vertèbres reposant sur le sacrum et le coccyx. Pour mieux encaisser les contraintes, notre colonne n’est pas toute droite. Vue de profil, c’est une succession de courbes avec une lordose (« creux ») lombaire et cervicale et une cyphose (« bosse ») thoracique. Vue de face, elle est droite. Cette conformation est importante pour comprendre le fonctionnement du dos et les postures à respecter pour en prendre soin. On imagine facilement qu’être avachi dans le canapé ne respecte pas la physiologie de notre colonne !

Les causes d’une douleur au dos sont malheureusement nombreuses, mais dans la majorité des cas il s’agit d’un trouble mécanique. Il faut donc veiller aux différents constituants de notre dos et à leur mobilité.

La sédentarité favorise l’atrophie de nos muscles qui ne soutiennent plus assez notre colonne vertébrale. Les mouvements répétitifs ou les contraintes inadaptées sollicitent à l’excès nos tendons et nos articulations. De même, une posture incorrecte maintenue longtemps sera néfaste en répartissant mal les contraintes. N’avez-vous pas déjà ressenti vos trapèzes tirer en restant longtemps penché sur votre téléphone ? Le stress vient exacerber tout cela.

Prévenir les douleurs au dos pendant le sommeil

D’après Santé Publique France, on dormirait par nuit en moyenne 6h42 en semaine. Même si la durée de notre sommeil ne fait que diminuer ces dernières années, cela représente plus d’un quart d’une journée. Autant passer ce temps le plus confortablement possible et en profiter pour recharger pleinement ses batteries !

Le choix du matelas est primordial pour notre dos. Différents critères sont à prendre en compte. Pour vous gider : les matelas Emma sont idéals pour le dos. Qu’il soit à ressort, en mousse ou en latex, votre matelas doit être choisi en fonction de votre morphologie et de votre position fétiche de sommeil. La pression sera répartie différemment si on dort sur le dos ou sur le côté. De manière générale, on conseille d’augmenter la fermeté du matelas en rapport avec votre corpulence. Enfin, n’oubliez pas de le changer tous les 10 ans. Si vous ne souhaitez pas renouveler votre literie, pensez aux surmatelas. Ils augmentent le confort en permettant une meilleure répartition des points de pression. Vos douleurs seront diminuées au réveil.

Enfin, un oreiller ergonomique sera un avantage pour rejoindre Morphée dans de bonnes conditions. Il permet de conserver votre tête dans l’alignement de la colonne vertébrale. Il n’est pas nécessaire de souffrir des cervicales pour l’adopter !

Mais avant de vous décider pour une nouvelle literie, vérifier qu’il est possible de la tester ! Rien de tel pour se faire un avis averti !

Mal au dos et sommeil

Lutter contre le mal de dos au bureau

Le bureau, la télévision, la voiture nous font maintenir pendant de longues heures la position assise. Nous y passons en moyenne 9,3 heures par jour. Le travail en représente la majeure partie. Comme « le travail, c’est la santé » ; voyons comment nous équiper pour que ça le reste !

Commencez par choisir un bon fauteuil de bureau. Il doit être pivotant et comporter des roulettes pour vous tourner facilement. Ses réglages doivent être nombreux pour s’adapter à votre morphologie et soutenir correctement votre dos. Si pour être à la bonne hauteur du bureau vos pieds ne touchent plus le sol, pensez à utiliser un repose-pied. Cela vous permettra de gagner en confort, de favoriser la circulation de vos jambes et d’éviter la tentation de les croiser.

Pour lutter contre l’inactivité, les ballons d’assise sont une bonne option. Ils permettent de renforcer vos muscles profonds. Vous travaillez sans vous en rendre compte pour maintenir la position. Ne les utilisez pas tout au long de la journée. Alternez avec votre fauteuil ergonomique.

Beaucoup plus fréquents dans les start-up américaines, les bureaux assis-debout permettent d’alterner les positions de travail. Vous solliciterez différemment votre corps. Si vous n’avez pas envie de régler tout votre bureau pour une simple visioconférence, certains supports relèvent uniquement l’écran de votre ordinateur.

Enfin, même avec une ergonomie parfaite, il ne faut pas oublier de faire des pauses. Allez-vous chercher un verre d’eau pour vous dégourdir les jambes tout en veillant à votre hydratation. Notre corps est fait pour bouger !

Comment améliorer sa posture dans les espaces détente ?

Pour garder votre dos en pleine forme, vous avez pris l’habitude de faire régulièrement du sport, mais après une journée bien remplie vous aimez vous lover sur votre canapé avec un bon livre. Pour profiter de ce moment de détente, installez-vous confortablement.

Pour éviter de forcer sur les membres supérieurs, glissez un coussin sous vos avant-bras. Votre livre sera ainsi positionné plus haut, ce qui vous évitera de baisser la tête, et vous n’aurez pas à porter son poids.

Vous êtes plutôt amateur de série ? Le problème sera le même. Avec un ordinateur portable sur les genoux, vos yeux seront bien plus hauts que l’écran. Votre nuque sera en tension. Des supports existent pour surélever votre ordinateur, vous pourrez alors profiter de votre série en toute quiétude.

Certains d’entre nous souffrent de douleurs du coccyx dans le canapé. Le moelleux de l’assise favorise l’avachissement. Notre centre de gravité se déplace vers l’arrière. La pression sur le coccyx et le nerf pudendal augmente. Les coussins d’assise placés sur une surface dure soulageront les tensions sur cette zone du bassin.

Limiter les tensions dans le dos en voiture

Que l’on soit passager ou conducteur, un trajet en voiture peut être une épreuve pour votre dos. Les secousses de la route, le stress des embouteillages, un siège trop dur et sortir de la voiture devient compliqué.

Avant tout, pour rentrer dans la voiture, asseyez-vous avec les genoux face au trottoir puis pivotez d’un bloc pour rentrer dans l’habitacle. On fait la manœuvre inverse pour sortir.

Une fois en place, votre colonne doit rester plaquée contre le dossier. Certains modèles de voiture sont équipés d’un renfort ajustable au niveau des lombaires. Cela permet de soutenir correctement la lordose. Si votre véhicule n’est pas équipé, ajoutez un coussin lombaire ou une assise ergonomique nomade. Celles-ci vous aideront à garder le dos droit.

Les coussins de voyage permettront aux passagers de se reposer tout en gardant les cervicales correctement positionnées lors des longs trajets.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 189231 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×