REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Télétravail : 5 pièges à éviter

5 pieges du teletravail

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Le télétravail, mis en place suite à l’apparition de la covid 19, a modifié de nombreuses habitudes du quotidien. L’organisation des journées, la disparition des déplacements, les postures de travail, le rythme de vie ou même la diminution des relations sociales ont fortement perturbé la santé des télétravailleurs. Mais il n'est pas trop tard pour reprendre de bonnes habitudes et prendre soin de votre santé ! Voici donc cinq pièges à éviter en télétravail.

1. Des postures non adaptées

Le télétravail implique souvent l’absence d’un bureau adapté à la position sur ordinateur. Cette nouvelle posture est souvent néfaste et entraîne des douleurs : il est nécessaire de bien s'asseoir en télétravail. Tout d’abord, il est conseillé de travailler sur un bureau ou une table et de fuir le canapé ainsi que le lit.

Ensuite, il faut essayer d’ajuster votre écran pour qu’il soit situé devant vos yeux. L’objectif est de ne pas avoir besoin de pencher la tête afin d’éviter de mettre en tension les muscles du cou. Si vous utilisez un ordinateur portable, il vous suffit de modifier l’orientation de l’écran, de le positionner face à vous, et d’empiler des livres afin de le poser dessus. Il est également possible de se procurer un support pour ordinateur ou un plus grand écran. Enfin, essayez de ne pas mettre en tension vos épaules et de ne pas croiser les jambes.

La bonne posture reste celle qui ne procure pas de douleur. Ecoutez-vous et adaptez votre position. Le conseil pour éviter les complications d’une mauvaise posture est le mouvement. Le corps est fait pour bouger, le maintien d’une position statique pendant de longues périodes est donc néfaste pour lui. Pensez à vous lever, à marcher et à mobiliser l’ensemble de votre corps (tête, dos, bras, bassin, jambe). Vous pouvez réaliser quelques étirements ou une courte séance de yoga. Cela permet de redonner de la mobilité à votre corps et également d’améliorer la circulation sanguine. De plus, cette pause « mobilité » vous permettra d’aérer tout aussi bien votre corps que votre esprit.

posture mouvement télétravail

2. Le manque d’activité physique

Le télétravail implique la disparition des trajets pour se rendre au bureau et également les petits déplacements dans les locaux (pause entre collègues, imprimante…). La dépense énergétique quotidienne liée aux petits mouvements de la vie a donc considérablement diminué. De plus, ces nouvelles conditions de travail ont perturbé l’emploi du temps et l’organisation du temps. La perte du bon rythme de vie ainsi que la fermeture des lieux publics dédiés au sport (salle de musculation, piscine, gymnase, boxe…) ont favorisé la diminution de l’activité physique.

Un corps qui bouge moins est un organisme en moins bonne santé.

L’activité physique a de nombreux bienfaits pour la santé. Elle stimule la circulation sanguine, qui permet ainsi de nourrir correctement l’ensemble des tissus et favorise une bonne distribution des hormones. Le sport entraîne également un effort du cœur, ce qui le rend plus fort et plus résistant. Cela concerne bien évidemment l’ensemble des muscles de l’organisme. L’activité physique entretient aussi les articulations. La pression exercée sur les tissus lors du mouvement provoque la libération d’un liquide et permet la nutrition du cartilage. De plus, l’activité physique favorise la bonne mobilité des organes abdominaux permettant ainsi une meilleure digestion.

Enfin, il est important de noter que le sport entraîne la libération de différentes hormones à l’origine d’un état de bien-être. Il est fortement conseillé de bouger pour s’aérer la tête et diminuer le stress. Un sentiment de fierté et de devoir accompli accompagne souvent ces différents ressentis.

La diminution de l’activité physique lors du télétravail favorise ainsi les maladies cardiovasculaires, le diabète, la dépression, l’anxiété, des troubles digestifs, des pertes de concentration…

Le sport permet un corps en bonne santé, un état de bien-être et un fonctionnement optimal de l’ensemble de l’organisme. Il est possible d’augmenter l’activité physique au télétravail de plusieurs manières. Tout d’abord, il peut être intéressant de prendre 15-30 minutes selon votre emploi du temps pour aller marcher. Le matin, avant de travailler, pour permettre de bien se réveiller et d’activer l’ensemble du corps avant de s’assoir devant l’ordinateur. La balade peut aussi être réalisée le soir. Elle permet de redonner de la mobilité après une journée assise et également de s’aérer l’esprit après le travail. Des étirements ou des postures de yoga peuvent être réalisés pendant une pause. Ensuite, privilégiez le mouvement lorsque vous le pouvez : utilisez les escaliers plutôt que l’ascenseur, garez-vous avant et marchez un peu… Enfin, du sport peut être pratiqué chez soi ou à l’extérieur (fitness, boxe, running…).

3. Un sommeil de moins bonne qualité

Le télétravail empêche la bonne segmentation entre le temps professionnel et personnel. Cette nouvelle façon de travailler a impacté l’organisation des employés et a perturbé leur sommeil. De nombreux travailleurs expliquent devoir travailler plus tard et de ne pas avoir d’heures fixes liées au travail. Cela entraîne une surcharge mentale et affecte énormément le sommeil. La qualité mais également la quantité se retrouvent perturbées. La productivité, la concentration, la prise de décision et la créativité diminuent, alors que l’irritabilité et l’agressivité augmentent.

Il est donc important de se créer des créneaux de travail avec un horaire de fin de journée fixe.

Après les heures de travail effectuées, prenez du temps pour vous dans la soirée. Pour savoir être efficace le lendemain, il est nécessaire de s’accorder du repos aujourd’hui. Une balade peut également aider à mettre fin au créneau professionnel et s’accorder du temps personnel.

télétravail déconnexion

Pour une meilleure qualité de sommeil, il est conseillé d’éviter les écrans le soir. Des séances de relaxation ou de méditation favorisent une bonne détente de l’esprit et de l’ensemble du corps. Pour cela, fermez les yeux, analysez l’ensemble des tensions présentes dans le corps et cherchez à les annuler. Par ailleurs, pratiquez des exercices de respiration qui aident à la détente.

Afin de se réveiller en meilleure forme, faites attention à respecter les cycles de sommeil. Un cycle dure environ 90 minutes et comporte différentes phases de sommeil. Le sommeil léger qui débute le cycle, puis le sommeil profond durant lequel il est difficile de se réveiller. Enfin, le sommeil paradoxal termine le cycle. Il est primordial de se réveiller à la fin du cycle afin de ne pas quitter le sommeil profond. Une bonne nuit de sommeil est constituée de 4 à 6 cycles. Pour cela, au moment du coucher, comptez par cycle de 90 minutes pour déterminer votre heure idéale de réveil.

4. Une alimentation moins équilibrée avec plus de grignotage

Le télétravail a montré avoir un impact également sur l’alimentation. En effet, le manque d’un univers de travail et la présence de la cuisine souvent assez proche ont favorisé le grignotage. De plus, la perturbation du rythme professionnel et personnel favorise le saut de repas. L’augmentation du temps de travail implique également moins de moments pour confectionner des repas maisons et plus équilibrés ce qui provoque une plus grande consommation d’aliments industriels.

La modification de cette alimentation est néfaste pour l’organisme.

En effet, des déficits de certains nutriments ou la surconsommation d’autres entraînent une mauvaise nutrition des tissus qui sont donc moins fonctionnels. De plus, l’alimentation industrielle favorise l’inflammation et donc provoque plus facilement des douleurs. La diminution, voire le saut des temps de pause repas, affecte la digestion. Un aliment rapidement ingéré et peu mâché demande plus de travail à votre système digestif et peut entraîner des douleurs abdominales.

Veillez donc à avoir une alimentation équilibrée et à manger de tous les aliments. La préparation des repas en avance peut permettre un gain de temps lors de la semaine. Si vous grignotez souvent, mangez un petit-déjeuner et une collation l’après-midi. Pensez également à bien vous hydrater. Une consommation d’eau est essentielle à la bonne santé et permet également de couper certaines sensations de faim. Enfin, accordez-vous des vraies pauses repas.

5. Négliger la santé mentale et son stress

Le télétravail a fortement impacté le stress et la santé mentale des travailleurs pour une accumulation de raisons. L’augmentation du temps de travail, la pression des mails, la perte des repères, la diminution des relations sociales, le manque de temps pour soi, la diminution de l’activité physique, la perturbation de la qualité du sommeil, le contexte anxiogène associé… Tout cela mis bout à bout a augmenté le stress et l’anxiété.

La santé est définie selon l’OMS, comme un état complet de bien-être physique, mental et social. Cette santé mentale a donc une place importante.

De plus, le stress se répercute de différentes manières sur le corps, entraînant des douleurs musculo-squelettiques, des troubles digestifs, des migraines…

Pour diminuer cette anxiété liée au travail, veillez à respecter des horaires de travail fixes et à vous accorder du temps pour vous, vos loisirs, vos plaisirs et vos proches. Ensuite, de nombreuses solutions existent pour traiter ce stress. Tout d’abord, la pratique seule d’exercice de respiration, de détente, de méditation ou de yoga permet de se relaxer et de prendre conscience de votre corps. Des moments pour soi, comme une activité physique, un bain chaud ou même une soirée entre amis, aident fortement à diminuer la pression professionnelle. Enfin, des consultations avec des professionnels spécialisés dans certaines disciplines comme la sophrologie, l’hypnose ou l’acupuncture peuvent être nécessaires pour aider dans le traitement de cette anxiété.

télétravail santé mentale

L’ostéopathie, une place importante pour une bonne santé globale

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui, par son approche globale, cherche un équilibre de l’ensemble du corps. Cette thérapie redonne de la mobilité et diminue les tensions des différents tissus permettant ainsi le bon fonctionnement de l’organisme. De plus, l’ostéopathie considère le lien entre le corps et l’esprit comme primordial. Une séance vise donc à cet état complet de bien-être physique mais également mental. Les techniques douces permettent d’agir sur l’ensemble des systèmes du corps (musculo-squelettique, viscéral, vasculaire, nerveux…).

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 136394 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "STRESS / ANXIETE / INSOMNIE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×