Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Comment soulager les douleurs de règles avec un traitement naturel ?

douleur de règles et traitement naturel avec l'ostéopathie
Un traitement naturel pour soulager mes règles douloureuses ? 

Les règles douloureuses, ou dysménorrhées, touchent environ 50 à 80% des femmes en âge de procréer. Parmi ces femmes, entre 5 et 15% souffrent suffisamment pour devoir modifier leurs activités quotidiennes.

Il existe des traitements médicaux, notamment les anti-inflammatoires ou la contraception hormonale, pour soulager les douleurs menstruelles. 

Mais il est possible aussi d’essayer d’autres traitements naturels, comme l’ostéopathie, qui a une action efficace à la fois préventive et curative.

Quelle est l'action de l'ostéopathie ? On vous dit tout dans cet article.

Les règles, un phénomène naturel mais parfois douloureux...

Les règles ou menstruations sont un phénomène naturel chez la femme en âge d’avoir des enfants. Elles démarrent à la puberté et s’arrêtent à deux moments de la vie : lors d’une grossesse, et à la ménopause.

Ce sont des écoulements sanguins, qui surviennent chaque mois et durent environ 3 à 7 jours, selon les femmes.

Comment ça marche ?

Les règles marquent le début des cycles menstruels, qui durent en moyenne 28 jours. Environ à la moitié du cycle, un ovule est expulsé par l’ovaire et descend dans la trompe de Fallope pour aller jusqu’à l’utérus. En même temps, un autre phénomène se produit : les ovaires sécrètent des hormones qui permettent à la muqueuse de la paroi interne de l’utérus, l’endomètre, de s’épaissir. Tout ceci se fait en ayant pour but que l’ovule soit fécondé et se niche dans l’endomètre.

Si la fécondation ne se fait pas, les ovaires vont diminuer leur production d’hormone, ce qui va entrainer le détachement d’une partie de l’endomètre qui va s’évacuer par le vagin : ce sont les règles.

Pourquoi ces douleurs de règles ?

Pendant les règles, les douleurs sont causées par des contractions de l’utérus. Ces contractions aident l’utérus à expulser l’endomètre en dehors du corps lorsque l’ovule n’a pas été fécondé.

L’utérus se contracte plus ou moins fortement selon les femmes. Il s’agirait là de la cause principale des dysménorrhées.

Les contractions utérines s’expliquent par une surproduction de prostaglandines, sécrétées par l’endomètre notamment. Elles agissent aussi sur d’autres muscles du corps, ce qui explique d’autres symptômes des dysménorrhées comme les nausées, les vomissements, les maux de tête…

La douleur dépend aussi de la propre perception que les femmes ont des contractions utérines. C’est bien connu, la douleur est un phénomène subjectif. Ce qui peut être objectivé en revanche, c’est le fait que les douleurs sont souvent plus importantes lorsque les règles sont plus abondantes car l’utérus doit se contracter d’autant plus pour expulser l’endomètre.

Il est possible que les douleurs de règles soient causées par un trouble gynécologique. Si les douleurs vous paraissent inhabituelles, si elles subsistent après la fin de vos règles ou si elles s’accompagnent de menstruations anormalement abondantes, pensez à consulter votre gynécologue.

Le traitement médical des règles douloureuses

Il est possible, en cas de dysménorrhées, de prescrire un traitement afin de diminuer les douleurs.

En général, on prescrit en premier lieu des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ou AINS, qui n'ont rien de naturel... Les anti-inflammatoires vont avoir pour effet de diminuer la production de prostaglandines, qui vont créer une inflammation. On commence généralement par de l’ibuprofène, disponible sans ordonnance, et si ce n’est pas efficace le médecin peut prescrire du naproxène ou de l’acide méfénamique.

Les AINS sont utilisés en cas d’apparition des symptômes, pendant 2 ou 3 jours, et permettent de soulager les douleurs mais aussi les maux de tête, la nausée et la diarrhée.

Les anti-inflammatoires, généralement efficaces, ne soulagent pas en moyenne 20 à 25% des femmes. Dans ce cas-là, on va prescrire un contraceptif hormonal :

  • Un contraceptif oral : qui empêche l’ovulation, diminue la sécrétion de prostaglandines et diminue le flux menstruel. En général, la pilule diminue non seulement les douleurs mais aussi la durée et le flux des règles. Certaines pilules peuvent même provoquer une aménorrhée, c’est-à-dire une absence de règles, lorsqu’elles sont prises en continu.

Un traitement progestatif en continu va également stopper les règles et donc les douleurs en même temps.

  • Un contraceptif par injection : il existe un contraceptif par injection qui provoque une aménorrhée mais celui-ci a des effets indésirables tels que des saignements irréguliers, une prise de poids, une baisse de la libido… Ces effets ne s’arrêtent pas à la fin de la prise du traitement mais à la fin de sa durée d’efficacité qui est de 4 mois.
  • Un dispositif intra-utérin ou stérilet : un stérilet à progestatif permet de réduire les règles et donc les douleurs.

Attention, ces traitements médicamenteux sont faits pour les dysménorrhées qui ne sont pas causées par des troubles ou des pathologies gynécologiques particulières. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue. Ces traitements ne sont jamais anodins, et comportent des effets secondaires.

Vous prenez la pilule uniquement pour soulager les douleurs de règles ? 

Et si vous tentiez un traitement naturel permettant d'agir efficacement sur la cause de la douleur de vos règles ?

L’ostéopathie pour soulager vos règles douloureuses

Il arrive que les traitements médicaux soient insuffisants, voire inefficaces. Dans ce cas-là, que faire ?

Et bien n’hésitez pas à consulter un ostéopathe !

Un ostéopathe pour des douleurs de règles ? Eh bien oui ! Comment ça marche ?

Tout d’abord, en qualité de thérapeute de première main, l’ostéopathe vous posera quelques questions afin de déterminer si vos troubles sont bien de son ressort, ou s’il est nécessaire de consulter un médecin au préalable.

Ensuite, dans le cadre de règles douloureuses, plusieurs zones sont à aller voir :

  • Le bassin et la colonne lombaire, qui sont le cadre osseux de la sphère uro-génitale. Des restrictions de mobilité de ces zones peuvent entrainer des dysfonctionnements des organes du petit bassin, notamment l’utérus.
  • Les viscères du petit bassin : donc la sphère uro-génitale en elle-même, c’est-à-dire l’utérus, les ovaires, la vessie…
  • Les viscères abdominaux : les traiter en ostéopathie peut soulager certains symptômes liés aux règles comme la diarrhée, la constipation

Bien entendu, la clé, c’est la globalité : comme dans tout traitement ostéopathique ! Le traitement est adapté à chaque patient, selon son corps, ses troubles, ses dysfonctions. Il n’y a pas de mode d’emploi, de règle à suivre, l’ostéopathe détermine avec ses mains quelles sont les zones à traiter.

Quelques conseils pour réduire vos douleurs de règles au naturel :

  • Prenez un bain chaud, cela vous aider à réduire les crampes musculaires et les douleurs
  • Faites attention à votre sommeil, il est important de dormir suffisamment
  • Pratiquez une activité sportive, légère
  • Aérez-vous, prenez un bon bol d’air frais
  • Mettez du chaud sur votre bas-ventre, à l’aide d’une bouillotte ou d’un coussin chaud
  • Faites attention à votre alimentation, mangez sainement en privilégiant une alimentation antioxydante
  • Attention à votre consommation de café, de thé et de sel
  • Détendez-vous, le stress accentue les douleurs
  • Faites attention à votre consommation de tabac et d’alcool
  • N’hésitez pas à faire des exercices de respiration abdominale, cela pourra aider à la mobilité de vos organes du petit bassin
  • Consommez des aliments riches en acides gras insaturés tels que le poisson ou les huiles végétales, ils aident à réguler la pression sanguine
  • Faites une cure de vitamine B6 et de magnésium

alimentation saine pour soulager les douleurs de règles de manière naturelle

Conclusion 

Les règles douloureuses sont un problème bien connu de la majorité des femmes, et elles peuvent être très invalidantes. 

Il existe certains traitements médicaux mais ils ne sont pas toujours efficaces et surtout comportent des effets secondaires parfois néfastes. Auquel cas, n’hésitez pas à consulter un ostéopathe ; il permet un traitement naturel, non invasif et sans effet secondaire ! Après s’être assuré que vous n’avez pas de trouble gynécologique nécessitant un avis médical, il saura trouver les zones à traiter afin de soulager vos douleurs.


Bibliographie

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×