REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Grossesse et reflux gastrique : quelles solutions ?

grossesse et remontées acides

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Le reflux gastrique, aussi communément appelé reflux gastro-œsophagien, RGO ou remontée acide, est un trouble digestif assez fréquent, mais sans gravité au sens médical. Il s’agit de la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage (conduit qui permet à la nourriture ingérée de passer de la bouche à l’estomac) ou la bouche. Non négligeable, il touche près de 3 femmes enceintes sur 5 ! Dans cet article on vous explique ce que c'est, quelles en sont les causes et quels traitements naturels nous vous conseillons.

1. Qu'est ce que le reflux gastrique et quels sont les différents symptômes 

  • Le liquide gastrique remontant dans la gorge peut agresser la muqueuse de l’œsophage et amené une sensation de brûlure (appelés « pyrosis ») en barre verticale au niveau de la poitrine.
  • Des douleurs ou brulures dans la région basse et légèrement gauche du thorax
  • Des régurgitations amenant un gout acide et amer dans la bouche, sans nausées ou effort de vomir. Des érosions dentaires peuvent apparaître (pensez donc a bien vous rincer/laver les dents quand vous en avez).
  • Des ballonnements.
  • Des éructations (rots) ou le hoquet.

Si les reflux persistent dans le temps, on peut observer :

  • Une dysphagie (difficulté à avaler).
  • Une hématémèse (vomissement avec du sang présent).
Reflux gastriques et femme enceinte

Il est parfois possible que le contenu acide en remontant dans la gorge, passe par les voies respiratoires en redescendant. On peut alors observer des manifestations pulmonaires :

  • Une toux sèche (par irritation des voies respiratoires)
  • Une pharyngite ou laryngite
  • Une extinction ou un enrouement de la voie (par irritation des cordes vocales)

Le reflux gastrique peut amener un nombre important de symptômes, donc malgré son caractère bénin, il est nécessaire de prendre en charge l’ensemble de ces symptômes pouvant altérer votre qualité de vie.

Il convient également de distinguer deux types de reflux gastriques :

  • Le reflux gastrique « physiologique » intermittent n’entrainant pas de complications. Les symptômes apparaissent davantage après le repas, en position penché en avant ou allongé sur le dos ou sur le côté droit. C’est un phénomène peu fréquent, bref et non douloureux.

  • Le reflux gastrique « pathologique » qui perdure dans le temps. Les symptômes sont présents fréquemment et la remontée du liquide gastrique dans l’œsophage peut à terme crée une inflammation chronique de sa muqueuse appelée œsophagite.

Nous traiterons donc que du reflux gastrique « pathologique » dans cet article !

2. Les causes de reflux gastrique durant la grossesse

Le reflux est dû à une défaillance du système anti- reflux empêchant la remontée du contenu gastrique vers l'œsophage. Ce système comporte £un muscle situé à la jonction de l’œsophage et de l’estomac, servant à fermer l'orifice : le cardia

Causes hormonales

    La grossesse est source d’un grand changement hormonal chez toutes les femmes, mais chez certaines d’entre elles, cela peut perturber le bon fonctionnement du système digestif. En ce qui concerne les reflux gastriques, deux hormones sont mises en causes : la relaxine et la progestérone. Ces deux molécules participent au relâchement du cardia, petit muscle permettant de fermer le bas de l’œsophage. Ayant moins de tonicité, le cardia ne joue plus son rôle de « valve anti-reflux » et permet alors au liquide gastrique acide de remonter dans l’œsophage. Ces mêmes hormones diminuent également la tonicité de l’estomac qui perd de son pouvoir de contraction ; la digestion est alors ralentie et le contenu gastrique stagne dans l’estomac, augmentant les chances de reflux.

    Reflux gastriques et femme enceinte

    Cause mécanique

      Au fur et à mesure de la grossesse, le bébé va prendre de plus de place dans le ventre. Ceci a pour effet de mettre de plus en plus de pression sur l’estomac de la mère, favorisant les remontées gastriques vers l’œsophage, comme a l’image d’un tube de dentifrice sur lequel on applique une pression pour faire remonter la pâte vers le haut.

      Facteurs favorisants

        Certains facteurs individuels peuvent favoriser l’apparition de reflux, en dehors de toute grossesse :

        • Le surpoids/obésité.
        • Les repas copieux.
        • Le tabac et l’alcool.
        • Le stress.
        • La position allongée ou sur le côté droit.

        Nota bene : lorsque les reflux sont liés à des changements physiologiques lors de la grossesse comme on vient de le voir, les reflux gastriques apparaissent habituellement au cours du 2e trimestre et peuvent s’intensifier à mesure que la grossesse progresse. Chez certaines femmes, ils surviennent même dès le début de la grossesse.

        3. Les traitements naturels pour réduire les reflux gastriques pendant la grossesse

        Mesures hygiéno-diététique pour réduire les reflux gastriques

          La prise en charge de reflux gastriques chez la femme enceinte devrait avant tout passer par le changement de certaines habitudes hygiéno-diététiques avant d’utiliser des médicaments. Ces mesures peuvent réellement contribuer à diminuer les symptômes liés aux reflux gastriques.

          Le principe général est d’augmenter les aliments permettant de proteger votre œsophage des remontées acides de l’estomac et de diminuer l’apport en aliments « acides » qui agressent la paroi de l’œsophage.

          Voici une liste d’aliments à éviter en cas de reflux gastriques 

          • Les plats épicés/ gras/ frits
          • Le thé/café/alcool
          • Les sodas
          • Les sucreries (si vous avez des envies de chocolat, optez pour de petites quantités de chocolat noir)
          • Les aliments qui fermentent (choux, oignon, ail, légumes secs)
          • Certains agrumes (orange, pamplemousse).

          Cette liste d’aliments n’est pas à proscrire définitivement, le tout est de faire des tests, et d’identifier le ou les aliments que vous avez l’habitude de manger qui pourraient augmenter vos reflux et d’en diminuer les quantités. Une fois les reflux disparus, vous pourrez les réincorporer petit à petit tant qu’ils ne reproduisent pas de symptômes !

          Au contraire, il y a certains aliments qui vous aideront à lutter contre les effets des reflux gastriques

          Reflux gastriques et femme enceinte
          • Les légumes : privilégiez les légumes sous forme solide plutôt que liquide (soupes) qui pourront plus facilement remonter dans l’œsophage.
          • Les fruits (sauf les agrumes) : veuillez cependant à ne pas en abuser, pas plus de 2/3 fruits par jours et en dehors des repas pour permettre à votre système digestif de répartir son travail de digestion dans la journée. Vous pouvez par exemple pour le petit déjeuner, incorporer un ½ citron pressé dans de l’eau tiède !
            Remarque : l’ananas semble avoir des propriétés très intéressantes pour les reflux gastriques en réduisant l’inflammation et favorisant une cicatrisation rapide des plaies.
          • Les céréales complètes (épeautre, quinoa, blé, …)

          Habitudes alimentaires

          En plus d’une bonne alimentation, il est important de respecter certaines habitudes pour diminuer les pressions exercées sur l’estomac :

          • Privilégiez les portions plus petites, étalés sur 5 à 6 repas par jour
          • Assurez vous de manger lentement et de bien mastiquer les aliments
          • Après avec mangé, attendez 2h avant d’aller dormir et évitez de vous allonger sur le dos dans les 30 minutes suivant un repas. Evitez également de boire avant l’heure du coucher.
          • Au coucher, placez des oreillers sous votre tête et épaules (ne dépassez pas 30°) pour aider la gravité à garder les aliments dans l’estomac. Si vous avez l’habitude de dormir sur le côté, assurez-vous d’être sur le côté gauche.
          • Privilégiez les vêtements amples et évitez les ceintures serrées pour éviter de comprimer l’abdomen.
          • Pratiquez une activité physique régulière comme la marche pour stimuler la digestion.
          • Tentez de diminuer votre stress par des techniques de relaxation (respiration profonde, musique douce, méditation, sophrologie, yoga, …).
          • Evitez de fumer et de vous exposer à la fumée d’autrui qui peut augmentation l’inflammation.

          4. Médecine douce alternative, un traitement naturel 

          La phytothérapie

          Reflux gastriques et femme enceinte : phytothérapie
          • Les racines de gingembre : elles ont des propriétés gastro-protectrices, permettant de diminuer la production d’acide gastrique. Une étude a prouvé qu’elle serait 7 fois plus efficace que le Lansoprazol pour lutter contres les ulcères gastriques.

          Conseil d’utilisation : ajoutez 3-4 morceaux de racines dans un verre d’eau chaude, laissez reposer 15 minutes et buvez. A consommer 20 minutes avant les repas

          • La cannelle : elle permet de diminuer le niveau d’acide dans l’estomac.

          Conseil d’utilisation : faites griller un morceau de pain et beurrez-le ; par la suite, ajoutez de la confiture aux framboises et versez de la cannelle et de la cardamone en poudre dessus. Mâchez lentement doucement et lentement avant d’avaler.

          L'aromathérapie

          Mélangez une cuillère à café d'huile d'olive (ou de miel) et deux gouttes d'huiles essentielles de citron et de camomille. Buvez cette préparation 3 fois par jour (matin, midi et soir).

          La naturopathie

          • Eau pétillante : elle est très efficace contre les remontées acides.
          • Argile blanche : Mélangez une cuillère à café d'argile blanche et 30 cl d'eau. Par la suite, laissez reposer la préparation pendant toute la nuit ; le matin, buvez l'argile qui surnage (évitez celle du fond). Recommencez l'opération tous les 8 à 10 jours.
          Reflux gastriques et femme enceinte : naturopathie

          5. L’ostéopathie : un remède naturel pour combattre le RGO lors de la grossesse

          L’ostéopathie est toute indiquée en cas de troubles digestifs. Qu’il s’agisse de reflux gastrique ou non, que vous soyez enceinte ou pas !

          Votre ostéopathe aura d’abord pour tache d’identifier les potentielles causes de votre reflux afin de pouvoir au mieux vous conseiller tout au long de votre grossesse.

          Ensuite, il pourra diagnostiquer et traiter les diverses structures pouvant avoir un impact sur le fonctionnement de votre système digestif :

          • Localement : votre ostéopathe via des techniques viscérales pourra vérifier et traiter la mobilité de l’ensemble du tube digestif. Une attention particulière a la mobilité de votre estomac, ainsi que sa vascularisation et son innervation permettant une meilleure fonctionnalité de ce dernier.
          • A distance : il est également très important de vérifier les structures aux alentours qui pourraient avoir un impact sur la mobilité de vos organes comme les vertèbres dorsales, la cage thoracique, la sangle abdominale et les diaphragmes pelviens et thoraciques.

          Ce travail associé à des conseils personnalisés permettront de diminuer vos symptômes liés aux reflux gastrique. 

          Reflux gastriques et femme enceinte et ostéopathie

          6. Quand consulter un spécialiste lorsque l’on a des reflux ?

          Souvent, les mesures hygiéno-diététiques et les médecines douces suffisent à soulager les symptômes, les complications sont rares et le reflux disparaît en général après l’accouchement. En cas d’échec, il est possible de se tourner vers les médicaments, en évitant toutefois l’automédication !

          Plusieurs médicaments sont destinés au soulagement du reflux gastrique, sans qu’il y ai de risque d’intoxication médicamenteuse pour le bébé. Que vous soyez enceinte ou non la stratégie pour diminuer les symptômes du reflux reste la même, à savoir la prise :

          • D’anti-acide formant une couche de mousse sur le contenu de l’estomac protégeant l’œsophage en cas de reflux (Ex : Gaviscon). Evitez de prendre des antiacides en même temps que d’autres médicaments, car ils peuvent diminuer leur efficacité.
          • D’inhibiteur de la pompe (IPP) diminuant la production d’acide gastrique par l’estomac
          • D’antihistaminique H2 diminuant également la production d’acidité gastrique (Ex : Ranitidine).

          Demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin généraliste avant toute prise de médicament ou de produit à base de plante car l’automédication peut être très dangereuse et particulièrement en cas de grossesse.

          Enfin, le reflux peut très rarement faire parti d’un ensemble de symptômes pouvant être le reflet de pathologies plus ou moins grave qui requiert une attention particulière de votre médecin. Voici une liste de ces symptômes :

          • Douleurs thoraciques ou abdominales sévères ou persistantes
          • Les reflux persistent ou s’aggravent malgré les conseils hygieno-dietetique ou les médicaments conseillés.
          • Signes généraux : difficulté à avaler, fièvre, maux de tête, vomissements, toux sévères, etc.
          • Difficulté à s’alimenter.
          • Perte de poids.
          • Selles noires, sang ou grumeaux dans les vomissements, crachats ou les selles
          • Vous avez une pathologie médicale chronique (ex : asthma, antécédent d’ulcère d’estomac, trouble alimentaire).
          Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 103013 patients et 887 ostéopathes.
          Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
          et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

          Temoignages

          Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 103013 patients.

          Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


          Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
          Votre navigateur est obsolète!

          Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

          ×