REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

6 traitements naturels contre les reflux gastro-œsophagiens

traitements naturels reflux gastriques

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Les reflux gastro-œsophagiens touchent 30% des français. Ses symptômes sont à l'origine d'un réel inconfort pour le patient et peuvent aller en s'aggravant. Quelles sont les solutions naturelles pour soulager les remontées acides et les reflux ?

Le reflux gastro-œsophagien c’est quoi ?

L’œsophage termine son trajet dans l’estomac. Il existe au niveau de la jonction de ces deux organes un sphincter. Il s’agit d’un muscle en anneau qui s’ouvre pour laisser passer la nourriture et se referme pour empêcher les sucs acides de l’estomac de remonter dans l’œsophage. Lorsque ce muscle sphinctérien ne fonctionne pas correctement, le contenu gastrique remonte dans l’œsophage et attaque sa muqueuse. Le mauvais fonctionnement de ce système anti-reflux peut être causé par une hyperpression sur la zone, une hernie hiatale, une grossesse, une mauvaise alimentation...

Les symptômes peuvent s'exprimer par un pyrosis (sensation de brûlure de l’estomac vers la bouche), des régurgitations, un hoquet, des éructations (expulsions de gaz par la bouche) ainsi qu’une toux. Ces symptômes apparaissent après les repas, surtout en position allongée ou en se penchant en avant.

1. Des jus bénéfiques pour combattre les reflux

Le jus d’aloe vera est recommandé pour diminuer ces symptômes. Il a des vertus cicatrisantes et réparatrices en protégeant les muqueuses de l’œsophage. L’aloe vera est également un antiacide naturel très utile pour les reflux gastriques. Selon une étude réalisée, il est conseillé de boire 10mL par jour de sirop d’Aloe Vera pendant 4 semaines pour diminuer les brûlures, les régurgitations, les flatulences, les éructations ainsi que les remontées d’acides.

Le jus de pomme de terre est un autre atout pour diminuer les symptômes des reflux. Il tapisse l’estomac et possède des effets calmants, cicatrisants et émollients (détend les muqueuses). De plus, le jus de pomme de terre est également riche en nutriments, vitamines et minéraux. Un demi-verre avant chaque repas pendant trois semaines est conseillé pour diminuer les symptômes.

Enfin, le jus d’ananas est également recommandé car il réduit l’inflammation de la muqueuse et contribue ainsi à diminuer le reflux gastrique.

2. La phytothérapie, atout contre les reflux gastriques

Les racines de la réglisse diminuent l’acidité et la douleur des reflux gastro-œsophagiens. Cette plante facilite la formation du mucus qui tapisse la paroi de l’estomac et permet une meilleure protection contre les sucs gastriques. Elle apporte également un effet anti-inflammatoire important. Cependant, cette plante favorise l’hypertension artérielle et semble perturber l’effet de certains médicaments. Il est donc recommandé de la consommer avec modération avec l’avis d’un médecin.

phytothérapie reflux gastriques

La camomille est un atout pour les troubles digestifs (coliques, maux d’estomac et diarrhée). En effet, elle calme l’inflammation, diminue les contractions des muscles et ainsi soulage les spasmes musculaires. Par son action sédative et apaisante du système nerveux, la camomille est conseillée pour les reflux gastriques augmentés par le stress. La verveine officinale est également préconisée pour ce type de symptomatologie.

La mélisse officinale calme et facilite la digestion, elle soulage les crampes d’estomac, les reflux, les ballonnements ainsi que les flatulences.

Enfin, nous pouvons également citer la sauge officinale, l’ortie, l’angélique ou la mauve qui ont toutes des effets positifs sur le système digestif et sur les symptômes des reflux.

3. L’homéopathie et l’aromathérapie pour soulager les reflux gastro-œsophagiens

L’homéopathie contribue à diminuer les reflux. Nux Vomica 5CH est le traitement le plus complet. La prise se situe avant le repas et 15 minutes après. D’autres traitements existent et dépendent des symptômes. Leur prise sera de 3 granules avant le repas :

  • Iris Versicolor, lorsque les reflux augmentent en position couchée.
  • Anacardium Orientalis 9CH, pour les brûlures qui augmentent en mangeant.
  • Arsenicum album 9 CH, en cas de douleurs plus intenses entre 1h et 3h du matin et diminuée par le chaud (bouillote, boissons et aliments chauds).
  • Argentum nitricum 5 CH, après les repas lourds.
  • Sulfuricum acidum, pour des remontées acides principalement la nuit.
  • Robinia 5CH, lorsque les reflux sont augmentés par la consommation de gras.

Concernant les huiles essentielles, une goutte de gingembre et une goutte de menthe poivrée dans une cuillère de miel peuvent aider à diminuer l’acidité. Le mélange ne doit pas être consommé plus de quatre fois par jour. Deux gouttes d’huile essentielle de gingembre peuvent également être ajoutées à une boisson chaude.

Un mélange d’huiles essentielles composé de deux gouttes de camomille, d’une goutte de menthe poivrée et de deux gouttes de basilic peut être réalisé. Deux gouttes de ce mélange sur un quart de morceau de sucre de canne ou une cuillère à café d’huile d’olive peuvent être prises avant les repas.

4. Quelle alimentation avoir pour diminuer les remontées acides ?

Les amandes crues peuvent aider à soulager les symptômes. L’huile extraite des amandes lors de la mastication va venir tapisser la paroi de l’estomac et créer ainsi une couche protectrice. Il est conseillé de manger quelques amandes lorsque des reflux se font ressentir. Si une gêne ou une irritation se fait ressentir, enlevez la peau des amandes.

Le bicarbonate de soude agit comme un tampon et neutralise ainsi les acides. Il est possible de mélanger une demi-cuillère à soupe de ce bicarbonate de soude dans un verre d’eau froide et de boire le mélange par petites gorgées. Des eaux riches en bicarbonates peuvent également être consommées. Attention cependant à ne pas trop en consommer, cela pourrait à terme donner des ballonnements et des constipations.

alimentation reflux gastriques

La chlorophylle peut aussi être ajoutée à votre eau. Elle alcalinise le corps, a un effet anti- inflammatoire important, et protège les muqueuses du système digestif. Pour cela, ajoutez 10 à 15 gouttes dans un verre d’eau et buvez-le en fin de repas. Il est conseillé de boire un autre verre d’eau après pour éviter que la langue ne reste verte. La prise de comprimés en fin de repas deux fois par jour est également possible.

L’argile blanche peut également être utilisée. En tapissant l’estomac, elle agit comme un pansement gastrique naturel et cicatrice la muqueuse. Versez une cuillère à café d’argile blanche dans un verre d’eau. Laissez reposer la nuit et boire uniquement l’eau le matin (l’argile sera restée au fond du verre). Il est recommandé d’utiliser une cuillère en bois et non en métal qui fait perdre à l’argile une partie de ses bienfaits. La prise ne doit pas dépasser 15 jours pour éviter l’apparition de constipation.

Une alimentation déséquilibrée rend les enzymes digestives et le transit moins fonctionnel. De plus, le manque de nutriments vient impacter la qualité des muqueuses qui deviennent plus fragiles. Une alimentation équilibrée, variée et faible en gras est donc conseillée. De plus, certains aliments favorisent ces reflux et sont donc à éviter

  • Le café et le thé surtout le ventre vite. Ces boissons irritent les muqueuses.
  • Les boissons gazeuses et sucrées en particulier après 16 heures. Elles gonflent l’estomac augmentant la pression sur la zone.
  • L’alcool rend le fonctionnement du sphincter moins optimal.
  • Les aliments gras ralentissent la digestion. Les aliments restant plus longtemps dans l’estomac, le risque de remontée à travers le sphincter est plus important.
  • Les aliments irritants (piments, oignons crus, sodas...).
  • Les aliments acides (tomate, sucre...).
  • Le chocolat, il contient beaucoup de sucre et diminue la fonction du sphincter.

La manière de manger est également très importante. Prenez le temps de bien manger et de bien mâcher, cela permet de stimuler la digestion et facilite ainsi le travail de l’estomac. Il est recommandé de manger des petites portions évitant ainsi de moins remplir l’estomac et de diminuer le risque de remontées dans l’œsophage. Si cela est possible, faites une petite balade après le repas et essayez de ne pas vous allonger juste après avoir mangé.

5. Des conseils hygiéno-diététiques pour diminuer l’apparition de ces reflux

Pour diminuer les reflux, des petites actions au quotidien peuvent également aider. Il est notamment recommandé de diminuer voire d’arrêter la cigarette. Elle a en effet de nombreux effets néfastes sur le corps mais également sur les reflux gastro-œsophagiens en augmentant la production d’acide dans l’estomac.

Le stress rendant le transit plus difficile, il va augmenter les symptômes des reflux. La méditation, le yoga, ou encore la sophrologie peuvent être indiqués si les douleurs sont augmentées avec le stress.

La nuit, il est conseillé de dormir avec la tête surélevée. L’inclinaison facilite la digestion et la vidange de l’estomac.

Diminuez la pression sur votre abdomen. Pour cela, évitez le port de ceinture et une posture en fermeture sur votre ventre. Le poids vient également augmenter cette pression sur la jonction entre l’œsophage et l’estomac, une perte de poids pourra donc s’accompagner d’une diminution des reflux.

Une activité physique régulière est recommandée. Elle améliore la digestion en favorisant un bon fonctionnement des organes et de l’ensemble du corps. Une digestion optimale permet de diminuer les remontées acides. Attention cependant à ne pas faire de sport juste après le repas, cela pourrait, au contraire, venir perturber la digestion.

ostéopathie reflux gastriques

6. L’ostéopathie, une alliée cotre les reflux

L’ostéopathie sera une alliée pour diminuer ces reflux gastro-œsophagiens. En effet, par des techniques manuelles, le praticien va pouvoir améliorer la mobilité des viscères abdominaux et permettre ainsi une digestion plus optimale. Il pourra également diminuer la pression sur le sphincter en travaillant sur l’ensemble du corps (posture, tissus environnants...).

Ajoutée à cela, l’ostéopathie aura un effet sur le système neuro-végétatif qui a un rôle primordial dans la digestion. En effet, de nombreuses fonctions viscérales sont contrôlées par ce système neuro-végétatif. Un bon fonctionnement de celui-ci assure une meilleure digestion et permet ainsi de diminuer les troubles digestifs comme les reflux.

De nombreux traitements naturels existent pour vous aider à diminuer les symptômes inconfortables des reflux gastro-œsophagiens. Cependant, si les symptômes persistent, il est important de consulter un médecin pour éviter les complications (ulcères, œsophagite...) et d'adapter le traitement.

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 97513 patients et 872 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 97513 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×