Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Mal au cou : et si c'était le stress ?

Soulager son stress et ses cervicales avec l'ostéopathe
Vous vous sentez stressé ? Vous avez mal au cou ? Ce n’est peut-être pas un hasard. 

Le stress a un impact sur le corps, et peut causer des douleurs : c’est ce qu’on appelle la somatisation. Comment ça marche ? Comment l’ostéopathie peut soulager votre cervicalgie ? On vous dit tout !

La cervicalgie : qu’est-ce que c’est ?

La cervicalgie est le nom donné à une douleur cervicale.

Les cervicales sont les sept premières vertèbres de la colonne, entre le crâne et les vertèbres thoraciques. Des disques sont présents entre chaque vertèbre pour absorber les contraintes car la région cervicale est très sollicitée. Autour de ces articulations on trouve différents ligaments et muscles, qui permettent à la colonne cervicale de se mobiliser et d’être maintenue.

Une cervicalgie peut être due à une douleur articulaire, ligamentaire, musculaire ou nerveuse dans la région du cou.

La cervicalgie peut être aigue, on l’appelle alors torticolis, ou chronique lorsqu'elle dure dans le temps.

Les symptômes, en plus d’une douleur dans la nuque, peuvent être variés :

  • Douleur irradiant dans les épaules, les bras ou le haut du dos
  • Raideur
  • Perte de mobilité
  • Maux de tête
  • Vertiges
  • Fourmillements

Les causes de votre mal au cou

Il y peut y avoir différentes causes à l’origine d’une cervicalgie. On distingue donc plusieurs types :

  • Les cervicalgies communes ou non spécifiques

Les causes de cervicalgies communes sont nombreuses : mauvaises positions, fatigue, stress, anxiété…

On peut les diviser en plusieurs catégories :

  • Les cervicalgies posturales

Plutôt présentes chez l’adulte jeune. Elles sont souvent causées par une mauvaise position au travail ou pendant les loisirs. On les retrouve en général chez des personnes souvent en position d’hyperflexion de tête. Ce sont le plus souvent des douleurs qui sont situées à l’arrière de la nuque et peuvent descendre entre les omoplates et au niveau des épaules.

  • Les cervicalgies de la personne âgée

Les personnes âgées présentent des douleurs cervicales le plus souvent liées à l’arthrose, causant une diminution de la mobilité du cou.

  • Le torticolis ou cervicalgie aiguë

Le torticolis arrive le plus souvent à la suite d’une mauvaise position prise pendant le sommeil ou à cause d’un mouvement brusque. Les muscles du cou se contractent en réponse à cette mauvaise position pour protéger les articulations, causant une perte de mobilité et une douleur aigue de la région cervicale.

  • Les cervicalgies d’origine traumatique

Les douleurs cervicales peuvent être occasionnées par des traumatismes au niveau de la colonne.

Le plus courant est le whiplash ou « coup du lapin »

Ce « coup de fouet cervical » fait le plus souvent suite à un accident avec accélération et décélération rapide. La tête est projetée en avant puis en arrière rapidement, provoquant une flexion puis extension de tête abruptes.

En cas de whiplash les douleurs cervicales sont souvent associées à d’autres symptômes comme des problèmes d’accommodation visuelle ou des sensations de vertiges.

  • D’autres traumatismes cervicaux comme une fracture ou une entorse peuvent évidemment causer des cervicalgies
  • Les cervicalgies symptomatiques

Les douleurs cervicales symptomatiques, comme leur nom l’indique, sont symptomatiques d’une pathologie. La cause peut être infectieuse, inflammatoire ou tumorale…

Pourquoi le stress peut être lié à une cervicalgie

Il existe deux types de stress : un bon stress et un mauvais stress. C’est le mauvais stress qui a un impact négatif sur l’organisme. Le corps va réagir à ce stress comme à une agression, et les muscles vont se contracter afin de protéger le corps. Si cette tension se prolonge dans le temps, les muscles n’ont plus la capacité d’éliminer les toxines, ce qui va provoquer des douleurs.

Lorsque le corps répond à une émotion par une douleur physique, c’est ce qu’on appelle la somatisation.

La région cervicale est particulièrement sensible au stress, et les douleurs liées à l’anxiété ont tendance à se localiser à ce niveau, ainsi qu’au niveau des épaules. Les cervicalgies liées au stress sont donc très communes, et l’un des moyens de soulager ces symptômes efficacement se trouve être l’ostéopathie. 

traitement naturel du stress, cervicales et ostéopathie

Comment l’ostéopathie peut vous aider à soulager une cervicalgie liée au stress

Lorsque le corps se met en tension en réponse à un stress, l’ostéopathie se trouve être une thérapie de choix.

L’ostéopathie étant une thérapie globale, elle peut être utile pour libérer les tensions cervicales présentes à cause du stress, et elle peut également aller à la source du problème en agissant sur le stress directement.

Bien souvent, vous ne consultez pas pour un problème de stress, mais davantage pour des douleurs cervicales. Par son interrogatoire et les tests réalisés, l’ostéopathe pourra peut-être relier votre douleur de cervicales à un problème de stress. Si le stress est rarement l’unique cause de votre mal de cou, il est en revanche bien souvent un facteur aggravant !

  • Soulager la cervicalgie en ostéopathie

L’ostéopathie peut avoir un impact très efficace sur les douleurs cervicales, lorsque celles-ci ne sont pas dues à une pathologie.

- Par des techniques articulaires, qui viennent lever les blocages entre les vertèbres et soulager les douleurs

- Par des techniques tissulaires qui viennent soulager les tensions ligamentaires et musculaires

- Par des techniques viscérales, notamment sur le foie qui a des racines nerveuses en commun avec les cervicales. Les douleurs viscérales et cervicales sont souvent liées, et l’une peut engendrer l’autre et vice versa.

  • Traiter le stress directement

L’ostéopathie, agissant sur le corps en son ensemble, peut réguler l’homéostasie du corps et influer sur le stress et l’anxiété, par le biais de différentes techniques :

- L’ostéopathie crânienne est efficace pour influer sur le système nerveux autonome qui régule le stress dans l’organisme

- L’ostéopathie viscérale traite les problèmes digestifs qui peuvent découler du stress

- L’ostéopathie structurelle va lever les tensions articulaires et musculaires engendrées par un état de stress

Saviez-vous que dans notre organisme, certaines zones sont particulièrement réactives à notre stress ? 

Le traitement en ostéopathie de ces zones a donc un double effet bénéfique : un effet sur la douleur cervicale et un effet sur l’état de stress du patient.

  • Le diaphragme est un muscle primordial du corps humain. Il se trouve entre le thorax et l’abdomen. Il est le muscle principal de la respiration, et est très réceptif aux tensions émotionnelles en plus des tensions musculo-squelettiques. En ostéopathie, les techniques sur le diaphragme sont nombreuses et très efficaces pour lever les dysfonctions somatiques, mais également les tensions liées au stress. Le diaphragme a également des racines nerveuses en commun avec les cervicales, son dysfonctionnement peut donc causer des cervicalgies. On peut alors lever les tensions du diaphragme pour soulager une cervicalgie. Un travail sur le diaphragme a donc des effets sur les cervicales et sur l’état de stress général du patient.
  • La mâchoire ou articulation temporo-mandibulaire (ATM) est également un complexe soumis à l’état de stress du patient. Elle est constamment en tension, d’où l’expression « serrer les dents » qui est une réaction physiologique à un stress ou un choc émotionnel. La mâchoire est également en lien avec la région cervicale, pouvant être à l’origine de cervicalgies. Un travail sur l’articulation temporo-mandibulaire sera donc favorable pour soulager une douleur cervicale et, plus globalement, un état de stress général. Découvrez notre dossier complet sur la mâchoire pour en savoir plus ! 

Le stress est une affliction qui touche toute la population, et lorsque celui-ci se prolonge, des douleurs physiques se mettent en place : on appelle cela la somatisation. La région cervicale est particulièrement sensible aux émotions et a tendance à se verrouiller lorsque le corps est en état de stress. L’ostéopathie, en qualité de thérapie holistique, est un très bon moyen pour travailler à la fois sur les tensions cervicales et sur le stress étant à l’origine de ces tensions. 

Pour avoir un impact positif sur le long terme, il est possible d’associer des séances d’ostéopathie à des exercices de respiration, du yoga… Chacun a ses propres moyens et techniques afin d’éviter le stress. L’important est de mettre en place les moyens qui vous conviennent le mieux personnellement. Alors, libérez du stress pour soulager vos cervicales ! 



Cet article vous est proposé par Elora MARTINEZ


Bibliographie

  • https://osteopathie.ooreka.fr/comprendre/osteopathie-stress, consulté le 27 juin 2019
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=cervicalgie_pm, consulté le 27 juin 2019
  • https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/cervicalgie/definition-symptomes-causes, consulté le 27 juin 2019
  • https://cnfs.ca/pathologies/whiplash-cervical, consulté le 27 juin 2019
  • https://www.osteopathie.org/documents.php?url=qu-est-ce-que-le-whiplashvf2_705.pdf, consulté le 27 juin 2019
  • http://www.urgence-osteopathe-sos.fr/stress-et-douleurs-cervicales-osteopathie/, consulté le 27 juin 2019
  • https://osteopathie.ooreka.fr/comprendre/osteopathie-stress, consulté le 27 juin 2019
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×