Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

J'ai le bassin déplacé : explications et traitement

bassin-déplacé
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76994 patients et 778 ostéopathes.

Vous trouvez que votre bassin penche d'un côté ? Face au miroir, vous voyez ou ressentez qu'il est plus haut d'un côté que de l'autre ? Peut-être avez-vous mal au dos et vous vous dites que c'est à cause de ce bassin déplacé ?

Beaucoup de patients viennent en consultation pour un "bassin déplacé" ; en effet, personne n'a un bassin parfaitement symétrique. Si vous vous observez dans le miroir attentivement, vous verrez que vous avez un bassin plus haut que l'autre. Pour autant, peut-on réellement parler de bassin déplacé ? Découvrons ensemble quelles en sont les causes, les conséquences et les traitements possibles.

Qu'est-ce que le bassin et à quoi sert-il ?

C'est une structure de 4 os (2 iliaques, 1 sacrum et 1 coccyx) qui s'articulent entre eux et avec ceux qui les entourent. Il porte et protège le petit bassin.

Les 4 os du bassin sont le sacrum, central, prolongement de la colonne vertébrale et lui-même prolongé par le coccyx. Le sacrum est entouré de chaque côté par un os iliaque.

Les 6 articulations du bassin sont 2 articulations sacro-iliaques qui joignent le sacrum et les iliaques, la symphyse pubienne ou pubis où se rejoignent les iliaques en avant du bassin, l'articulation lombo-sacrée (L5/S1), en bas du dos, entre la dernière vertèbre lombaire et le sacrum. Enfin, on compte aussi 2 articulations coxo-fémorales où les fémurs sont mobiles par rapport au bassin.

Anatomie du bassin

Cette description est là pourfaire comprendre que ces os, iliaques et sacrum surtout, ont une mobilité autour de ces articulations. Cette mobilité minime, dite micro-mobilité, est indispensable pour la marche, la course, les sauts...

La mobilité de notre bassin nous permet également de modifier notre position du bassin par rapport à notre environnement (position assise, allongée, activité sexuelle, accouchement...).

Le petit bassin est composé d'une partie des organes urinaires (vessie), génitaux (utérus, vagin, ovaires, prostate) et digestifs (rectum) ainsi que de nombreux vaisseaux, nerfs, muscles et ligaments.


Qu'est-ce qu'un bassin déplacé ?

Un bassin déplacé (ou déboité) au sens médical correspond à un bassin luxé (qui est sorti de son articulation). Heureusement, cela n'arrive pratiquement jamais (accidents de voitures graves, chutes importantes...). Pourquoi ? Parce que les articulations du bassin sont très puissantes. Rassurez-vous donc : vous ne risquez pas de vous déplacer le bassin au sens propre du terme !

On peut aussi retrouver un bassin déplacé chez le bébé à la naissance (luxation congénitale de hanche). La prise en charge est alors orthopédique avant tout.

Dans le langage courant, les patients nous parlent d'un bassin déplacé pour souvent signifier une asymétrie du bassin ou pelvienne.

On peut en distinguer deux formes :

L'asymétrie positionnelle où un côté du bassin est plus haut que l'autre, plus précisément au niveau des os iliaques ou des fémurs. C'est une asymétrie qui se voit, en regardant le bassin de visu ou sur une radiographie, mais qui ne prend pas en compte la mobilité. Tant que cette asymétrie reste en dessous de 2-3 centimètres, elle reste moins gênante que celle qui suit.

L'asymétrie de mobilité du bassin. Comme le reste du corps, ses articulations lui permettent certains mouvements. On l'a dit, ce sont des micro-mouvements, surtout des os iliaques et sacrum que l'ostéopathe examinera avec minutie à la recherche de dysfonctionnements.

Ces deux asymétries sont indépendantes, elles peuvent être présentes ensembles, comme l'être l'une sans l'autre. 

Comment se retrouve-t-on avec un bassin déplacé ?

Au cours de la marche, le bassin "bascule" d'un côté de l'autre. S'il perd de cette mobilité au point qu'il y en ait une asymétrie, sa bascule se fera moins aisément et il s'adaptera moins aux aléas de la vie quotidienne. Il risque de se retrouver, comme on dit familièrement, avec un bassin coincé ou un lumbago.

Les causes de cette perte de mobilité peuvent être des dysfonctionnements ou pathologies situées au niveau des jambes, du tronc dont la colonne vertébrale ou du bassin lui-même.

Ces causes peuvent être des tensions musculaires dues à de mauvaises positions maintenues de la vie quotidienne, au travail, en voiture ou à la maison. Elles peuvent s'être installées par la pratique d'un sport asymétrique (tennis, volley, football, sports de lancer…). Elles peuvent aussi faire suite à des troubles de croissance, comme une scoliose. Elles peuvent être la conséquence de chocs, par exemple en ayant raté une marche ou une chute sur les fesses. Ou encore faire suite à des antécédents d'entorse, de fracture, de chirurgie ou d'autres pathologies comme l'arthrose. Mais aussi à des adhérences, perte de glissements révélées par un ostéopathe, des organes du petit bassin.

C'est pourquoi votre ostéopathe, en début de consultation, vous posera des questions qui vous sembleront éloignées du sujet. Ce sera pour chercher une ou des cause(s) à vos troubles. De votre côté, être à l'écoute, sans excès, de ces éventuelles causes pourra aider au diagnostic.

mal au dos et bassin déplacé

Quels sont les risques de laisser un bassin déplacé ?

Par effet domino, ne pas traiter cette asymétrie de mobilité pelvienne peut avoir plusieurs conséquences qui seront des dysfonctionnements, des gênes ou des douleurs. 

Parmi celles-ci, certaines peuvent se situer dans la région du bassin, par exemple, des douleurs lombaires, des sacro-iliaques, du coccyx, une pubalgie, une sciatique ou une cruralgie. Ou à distance de la région du bassin, comme une sensation de jambe plus courte ou longue que l'autre, une boiterie, des douleurs aux genoux, aux chevilles, ainsi que dans le dos, le ventre ou le thorax. Elles peuvent aussi avoir des conséquences au-dessus du tronc avec des douleurs à la nuque, aux épaules ou à la tête. Avec le temps, ces dysfonctionnements peuvent finir par installer une hernie discale, de l'arthrose ou d'autres troubles.

Quels sont les traitements du bassin déplacé ?

S'il est accompagné de douleurs et, selon celles-ci, votre médecin traitant pourrait vous suggérer du repos, dans l'objectif d'une reprise rapide et progressive de l'activité, très importante pour le rétablissement. Cela pourra être aussi des massages, des antalgiques ou des infiltrations mais qui auront un résultat plutôt à court terme. Ou encore consulter un podologue pour un port de semelles orthopédiques. En cas de troubles ou pathologies plus handicapantes, comme une fracture, une luxation, une scoliose prononcée ou une arthrite rhumatoïde, on vous invitera à consulter un chirurgien orthopédiste.

En parallèle à ces traitements, un suivi ostéopathique pourra en favoriser leur efficacité, voire en éviter certains.

Que peut apporter l'ostéopathie quand on a un bassin déplacé ?

Dans le cas de l'asymétrie pelvienne, l'objectif de l'ostéopathe sera de chercher à rendre votre bassin plus fonctionnel, mobile et capable de s'adapter aux mouvements et aux troubles qui peuvent apparaître dans votre corps.

S'il n'y a pas de douleur ou qu'elle reste légère, en préventif, l'ostéopathe pourra s'assurer de la bonne symétrie de mobilité de votre bassin et participer à diminuer le risque d'apparition de gêne ou douleur.

En curatif, l'ostéopathe va aider à atténuer ou éviter les conséquences du décalage de votre bassin. C’est-à-dire chercher à vous soulager de vos gênes ou douleurs.

Dans le cas où les semelles orthopédiques s'avèrent indispensables, un bilan ostéopathique peut venir en complément pour mieux s'y adapter et éviter de laisser un dysfonctionnement installé s'aggraver.

osteopathe-bassin-déplacé

L'ostéopathe pourra vous conseiller sur la pratique d'activités physiques de type étirements, pilates ou yoga. Il vous accompagnera également dans le choix de meilleurs postures quotidiennes au travail, au sport ou à la maison. Ainsi que sur votre respiration, élément essentiel à votre corps. Ses conseils seront fonction de vos habitudes  pour vous aider à retrouver et garder une bonne mobilité du bassin.

Il pourra, si nécessaire, vous recommander d'autres professionnels de santé, pour passer des examens complémentaires ou recevoir d'autres soins. Ce pourront être des médecins, masseurs, kinésithérapeutes, podologues, nutritionnistes, acupuncteurs ou autres.

En cas d'antécédents de fracture, de luxations ou même de pathologie lourde, cela n'empêche pas de voir un ostéopathe. Il sera important de le lui préciser de façon à ce qu'il ajuste les soins.

Dans tous les cas, les traitements seront adaptés aux causes et conséquences de cette bascule du bassin ainsi qu'à la présence ou non d'une douleur, de son importance et de ses caractéristiques. Et, bien sûr, adaptés à votre personne (âge, activités, antécédents).

En conclusion, l'asymétrie positionnelle est courante et, quand elle n'est pas trop importante, reste moins gênante que l'asymétrie de mobilité. L'ostéopathie, thérapie préventive, curative et globale, sera une aide précieuse pour harmoniser la mobilité de votre bassin, soulager une grande partie des douleurs qui lui sont liées et ainsi vous permettre d'être plus à l'aise dans votre quotidien. Il le fera d'une façon douce et respectueuse des mécanismes du corps.

Votre bassin bien mobile et vous-même serez alors prêts pour aller vous balader, pratiquer votre sport ou bouger sur la piste de danse !




Ostéopathe à Cannes

Mathieu Niego-Guedj, Ostéopathe DO

Ostéopathe D.O. à Cannes. Diplômé de l'école d'ostéopathie Atman, j'effectue des consultations en cabinet ou à domicile sur Cannes et ses environs. Ma pratique est variée, adaptée et respectueuse du patient. Je prends en charge le nourrisson, l'enfant, l'adulte, la femme enceinte, le sportif, la personne âgée et la personne en situation de handicap. J'aime prendre le temps avec les patients pour expliquer les causes, les traitements et les conseils liés à leurs troubles.

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76994 patients et 778 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 76994 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
2 - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
19/07/2020

Richard

Douleurs impossible à expliquer avec certitude

Bonjour, je comprends toutes les interrogations de patients qui souffrent de douleurs chroniques mais qui n'arrivent pas à savoir 1. exactement ce dont ils soufrent et 2.
savoir comment s'en sortir. Pour ma part j'ai consulté un étiopathe, un chiropracteur, 2 ostéopathes en 3 mois et malgré des diagnostics assez proche sur des conflits dorsolombaire et differentes manipulations, l'amélioration se fait attendre. La difficulté est de trouver le spécialiste qui ira jusqu'au bout du diagnostic avec le patient en utilisant l'imagerie et les avis des autres spécialistes, qui n'écartera pas des hypothèses trop rapidement et qui orientera le patient vers un protocole qui fonctionne ou un autre spécialiste si besoin. On reste relativement seule avec ses douleurs en famille et c'est un impact fort pour moi en tt cas en terme de détresse émotionnelle avec le sentiment detre bloqué face à une énigme

4 - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
29/06/2020

Aude

Bascule pelvienne

Je souffre de bascule pelvienne depuis 1 an et demi maintenant; c’est apparu un peu du jour au lendemain quand on a vu sur une radio une différence de 11mm entre la jambe droite et gauche. S’en est suivi des semelles orthopédiques et des séances de kiné pour remuscler en profondeur. Et pourtant 1 an après je me retrouve toujours avec des douleurs en haut de la fesse, lié avec le sacro iliaque droit qui manque grandement de souplesse. Avec ça les douleurs au coccyx et qui remonte jusqu’à la nique où je sens une petite boule quand tout ça est déplacé. J’ai une très bonne osteo qui me suit depuis le début et qui elle même est frustrée de se résultat car malgré chaque passage entre ses mains le résultat est le même en quelques petits jours et ce malgré les étirements. Si certains ont trouvé le remède miracle sur Paris je suis preneuse ! Merci pour l’article il était très clair !

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×