REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

10 traitements naturels pour la lombalgie

mal de dos traitements naturels

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

La lombalgie c’est le mal du siècle, de plus en plus de personnes en souffrent, notamment du fait de la sédentarisation. On estime qu’environ 80 % de la population a ou aura une lombalgie au cours de sa vie. Alors, si vous avez mal en bas du dos mais ne savez pas quoi faire pour pallier cela, nous avons listé pour vous 10 traitements naturels pour prévenir et soulager la lombalgie !

Comprendre la lombalgie

Qu’est-ce qu’une lombalgie ?

De manière générale, une « algie » est un suffixe indiquant qu’une douleur existe dans la partie du corps à laquelle il est associé. Lorsqu’un thérapeute parle de « lombalgie », il fait donc référence à une douleur touchant à la région lombaire (les cinq dernières vertèbres de notre colonne vertébrale).

La lombalgie débute le plus fréquemment de manière aiguë, c’est-à-dire que la douleur apparaît brutalement suite à un effort brusque, comme se relever ou tousser violemment : c’est ce qu’on appelle communément le « lumbago ».

Avec un traitement adéquat et du repos, celle-ci disparaît normalement en quelques jours ou quelques semaines. En revanche, si la douleur persiste au-delà de 3 mois environ, la lombalgie est alors définie comme chronique. Elle peut induire des douleurs variant de la simple petite gêne à une douleur très intense. La douleur est le plus fréquemment due à ce qu’on appelle les « faux mouvements », c’est-à-dire les mouvements brusques et violents, mais elle peut aussi très bien être l’expression d’une pathologie sous-jacente telle qu’une scoliose par exemple.

Les symptômes de la lombalgie

Afin de comprendre et de savoir quel tissu peut être atteint, un ostéopathe cherche à comprendre quand et comment les symptômes de la lombalgie s’expriment.

  • S’il s’agit d’un tissu musculaire, les douleurs vont s’exprimer par des raideurs de la région lombaire pouvant être ressenties comme une barre dans le dos empêchant la réalisation de certains mouvements tels que l’inclinaison et/ou la rotation.
  • S’il s’agit d’un tissu capsulo-ligamentaire, la douleur sera plutôt majorée par le fait de se pencher en avant.
  • S’il s’agit d’une atteinte d’un disque intervertébral, celle-ci pourra être associée à des douleurs irradiantes dans la jambe.

La lombalgie peut aussi être associée à des constipations ou des diarrhées ainsi qu’à des douleurs abdominales.

douleur dos lombalgie

Les causes de la lombalgie

La plupart des lombalgies sont dues à des causes fonctionnelles telles que la contracture d’un ou plusieurs muscles ou le phénomène de dégénérescence, d’un disque intervertébral par exemple. Mais les causes peuvent parfois être dues à des pathologies sous-jacentes :

  • pathologies de déformation du rachis (Scheuermann, scoliose…)
  • spondylolisthésis (glissement d’une vertèbre en avant ou en arrière de son axe)
  • ostéoporose (diminution de la densité osseuse pouvant aboutir à une fracture)
  • hernie discale (aplatissement d’un disque intervertébral)
  • pathologies inflammatoires (arthrose, spondylarthrite ankylosante…)
  • surpoids, obésité

Le rôle du thérapeute consiste donc en l’identification des causes de la lombalgie afin d’orienter au mieux la prise en charge et de vous faire bénéficier du traitement le plus adapté à votre situation.

Les facteurs favorisants de la lombalgie

Il existe une multitude de facteurs qui peuvent favoriser l’apparition d’une lombalgie. Voici une liste non exhaustive des plus fréquents :

  • conditions de travail ou de loisirs (efforts physiques importants, expositions du corps aux vibrations, mouvements répétitifs…)
  • conditions psycho-sociales (la pression et l’insatisfaction professionnelle ou personnelle favorise le stress corporel et augmente donc les contraintes par une mauvaise récupération)
  • traumatismes (chute, choc sur la zone…)
  • grossesse (changement hormonal et anatomique du corps favorisant les déséquilibres de la zone)
  • augmentation de la sédentarité (le manque d’activité favorise la faiblesse musculaire)
  • l’âge (dégénérescence et sédentarité augmentent au cours des années)
  • l’obésité
  • tabac

Les 10 traitements naturels pour prévenir et traiter une lombalgie

1. Le traitement ostéopathique, un traitement manuel et naturel !

L’ostéopathie par l’utilisation de techniques manuelles vise à identifier et à traiter les mécanismes fonctionnels corporels qui pourraient aboutir ou qui ont déjà abouti à une douleur. La lombalgie est un des motifs de consultation les plus fréquents en ostéopathie. Après analyse et discernement d’une éventuelle réorientation médicale le praticien va chercher à comprendre quelles structures sont responsables de contraintes ayant pu favoriser l’apparition de votre lombalgie :

  • déséquilibres aux niveaux des membres inférieurs et/ou du bassin obligeant les lombaires à compenser
  • tensions des muscles s’attachant sur les lombaires (psoas et diaphragme notamment)
  • contraintes au niveau d’autres portions du rachis ayant une répercussion sur les lombaires
  • dysfonctionnements viscéraux (système digestif et système génito-urinaire) pouvant être responsables de douleur lombaire car nos viscères sont en rapport direct avec notre colonne lombaire
  • axe crânio-sacré (membrane reliant le crâne et le sacrum) pouvant être perturbé par des dysfonctions crâniennes ou sacrales

Durant la prise en charge, votre ostéopathe vous proposera plusieurs conseils afin de potentialiser votre traitement et de le maintenir dans le temps.

ostéopathie traitement naturel pour lombalgie

2. Pensez à votre posture pour votre dos

On prend souvent de très mauvaises habitudes de postures lors de la réalisation de nos activités quotidiennes, notamment au travail. Or, les mauvaises postures prolongées et répétées sont des facteurs favorisants de la lombalgie. Adapter l’ergonomie de son poste de travail est donc conseillé pour éviter l’apparition d’une lombalgie. De manière générale, il faut essayer de garder le dos droit. Par exemple, tout le monde a tendance à se pencher en avant pour ramasser un objet or ceci est délétère pour les lombaires : il est donc préférable de plier les genoux ou bien de lever une jambe afin de garder l’alignement du dos.

3. Mettre du chaud pour soulager les lombaires : un remède de grand mère naturel efficace !

L’application de chaleur (bouillotte, douche chaude) sur un muscle engendre une dilatation de ses vaisseaux sanguins rendant ainsi la circulation sanguine plus abondante. Ce phénomène permet une augmentation de l’apport en éléments nutritifs et en oxygène du muscle, accroît la vitesse d’élimination des toxines et ramollit les fibres musculaires favorisant donc la décontraction musculaire.

On se demande souvent s'il faut mettre du chaud ou du froid quand on a mal au dos : retrouvez notre article sur ce sujet ! 

remède naturel pour soulager la lombalgie

4. Le sport comme traitement naturel efficace de votre lombalgie

La douleur lombaire va souvent se déclarer lorsque la zone n’est pas ou plus protégée par ses contentions passives et actives, à savoir les muscles profonds et superficiels. Pratiquer une activité physique régulière permet donc de renforcer les structures musculaires environnantes (c’est-à-dire les muscles du dos et les abdominaux) afin de permettre un meilleur maintien des lombaires et une meilleure absorption des chocs. Suite à une lombalgie, on a souvent tendance à rentrer dans un cercle vicieux où l’on va éviter le mouvement. Or, cet arrêt d’activité physique entraîne une perte de l’habitude du corps à bouger et engendre une fonte et une faiblesse musculaire. Il est donc important de continuer à pratiquer une activité physique régulière afin de limiter les récidives.

5. Renforcement et étirement des muscles de la région lombaire

L’exercice simple pour avoir une action globale :

  1. La planche (action sur les muscles dorsaux ainsi que les abdominaux permettant de renforcer la ceinture lombaire profonde) : au sol, en appui stable sur les pointes de pieds et les avant-bras, écarter les jambes de la largeur du bassin et poser les coudes pour qu’ils soient dans le prolongement des épaules. Lever le bassin en faisant attention à ce qu’il reste dans l’alignement du corps et en gardant le regard vers le sol pour éviter d’induire des tensions sur le rachis cervical. Rentrer le ventre puis maintenir la position pendant 30 secondes.
  2. L’étirement est tout aussi important pour prévenir et soulager les lombalgies. Parmi les muscles à étirer pour soulager les lombaires on compte le psoas, les fessiers, les ischio-jambiers et bien d’autres encore. Il est important de réaliser ces étirements de manière régulière même quand la douleur n’est plus présente afin d’éviter les récidives.
traitements naturels lombalgie

6. Le yoga et/ou Pilates pour les douleurs lombaires : un traitement naturel, doux et sportif

Le yoga et le Pilates consistent en des mouvements lents et maîtrisés ainsi que le maintien de postures. Cela permet de ramener de la mobilité, d’étirer et de mobiliser les muscles enraidis ainsi que de muscler en profondeur le dos, le tout avec une intensité modérée et ajustée sur les cycles respiratoires. Elles ont donc une double efficacité : une baisse du stress corporel, favorisant la récupération plus rapide du corps et l’optimisation des échanges nutritifs pour les structures anatomiques.

Un renforcement des muscles posturaux favorise le maintien d’une bonne contention de la région lombaire.

7. Respirez pour soulager votre dos naturellement

La respiration est un acteur essentiel de notre corps. En effet, une mauvaise respiration va avoir plusieurs conséquences telles qu’une mauvaise oxygénation des tissus, un déséquilibre de la posture, engendrer et entretenir un stress ou une anxiété, des troubles digestifs… Toutes ces conséquences d’une mauvaise respiration constituent des contraintes pouvant engendrer une lombalgie.

Petit exercice de respiration rapide : prendre conscience de sa respiration et des mouvements de va et vient. Inspirez pendant 4 secondes, bloquez 7 secondes et soufflez pendant 8 secondes ; faire autant de cycles que nécessaire pour calmer sa respiration.

Retrouvez notre article sur le mal au dos et la respiration pour en savoir plus ! 

8. L’homéopathie pour la lombalgie

L’homéopathie a de bons résultats dans le traitement de la lombalgie. Elle consiste en l’absorption de gélules ou l’application de gel sur la zone. Le traitement le plus fréquent en homéopathie pour soigner la lombalgie est le « Rhustoxicodendron ». De l’arnica pourra aussi être utilisé sur les courbatures musculaires.

9. Perte de poids

La surcharge pondérale et l’obésité augmentent les contraintes au niveau de la région lombaire. En effet, le poids engendre une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux. Un rééquilibrage alimentaire est donc conseillé en favorisant des aliments anti-inflammatoires.

10. Arrêt de la cigarette

La cigarette engendre une mauvaise circulation sanguine ce qui diminue les échanges vasculaires au niveau des disques intervertébraux. Ce phénomène a tendance à accélérer leur vieillissement donc à favoriser l’apparition d’une lombalgie. Pour arrêter de fumer il existe plusieurs solutions : les patchs, les chewing-gums à la nicotine ou encore l’hypnose.

Votre mal de dos n’a qu’à bien se tenir avec l’application de ces traitements naturels... N’hésitez pas à consulter votre ostéopathe pour bénéficier de conseils supplémentaires, spécifiques à votre situation !

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 118772 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×