REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

L'ostéopathie pour traiter la névralgie pudendale

névralgie pudendale

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Les douleurs de la névralgie pudendale sont liées à l’inflammation au niveau du nerf pudendal. Pour diminuer ces dernières, il faudra travailler sur la cause de cette inflammation, les compressions et tensions musculo-squelettiques susceptibles de provoquer l’inflammation du nerf. Mais il faudra également réduire l’aspect inflammatoire en lui-même. 

L'ostéopathie pour la névralgie pudendale, pourquoi ?

    L’ostéopathie est une thérapie manuelle non douloureuse et non invasive particulièrement adaptée au traitement de la névralgie pudendale. 

    Vous pouvez commencer à consulter dès le début de l’apparition des symptômes, même avant que le diagnostic de névralgie pudendale soit posé. L'ostéopathe, en qualité de thérapeute de première intention, est en capacité de vous recevoir avant même la visite de votre médecin généraliste ou neurologue. Sa formation initiale de 5 ans lui permet d'effectuer un premier diagnostic différentiel et également un éventuel diagnostic d'exclusion (réorientation vers un autre praticien si il suspecte une pathologie autre sous jacente, avec nécessité d'effectuer des examens complémentaires).

    Vous pouvez vous rendre chez votre ostéopathe pour des douleurs au niveau du bas du dos et du bassin, du périnée avec parfois des irradiations vers l'avant, l'arrière, ou dans l'anus ou le vagin. 

    Une fois que le diagnostic est établi et que toute cause pathologique potentielle est écartée, votre ostéopathe pourra vous prendre en charge et vous suivre pour tenter de soulager au mieux vos douleurs neuropathiques chroniques. 

    En effet, s’il existe des dysfonctions ostéopathiques (manque de mobilité de certaines zones) venant perturber la dynamique et l’état de tension du système musculo-squelettique dans la région lombo-pelvienne du nerf pudendal, il faudra absolument normaliser cet environnement pour permettre à ce nerf d’emprunter librement son trajet, sans contraintes mécaniques.  

    L'ostéopathie pour la névralgie pudendale, comment ?


    Rappelons que le nerf pudendal provient de la moelle épinière et que ses racines sacrées S2, S3, S4 émergent au niveau du sacrum, puis sont plaquées en avant du muscle piriforme et se rejoignent pour former le nerf pudendal, qui va ensuite quitter le bassin au travers de la grande échancrure sciatique, délimitée par le muscle piriforme en haut et l’épine sciatique en bas. 

    Puis il s’introduit dans la pince constituée par le ligament sacro-épineux et sacro-tubéral et pénètre ensuite dans un canal fibreux, nommé canal d’Alcock (dédoublement du fascia du muscle obturateur interne et des fibres du prolongement falciforme du ligament sacro-tubéral). 

    Les fibres du nerf pudendal peuvent donc être irritées à leur origine et au niveau de leur trajet dans la moelle par un trouble de mobilité important au niveau des vertèbres lombaires, pouvant également générer un manque de souplesse de la dure-mère au niveau des étages concernés.

    Puis à l’intérieur du sacrum et au niveau des émergences sacrées S2, S3 et S4, les racines pourront être gêner par un « déplacement » important au niveau du bassin, provoquant ainsi une mauvaise dynamique du sacrum et une inflammation à ce niveau. 

    Les muscles piriformes, les muscles pelvi-trochantériens (passant dans la grande échancrure et petit échancrure sciatique), ainsi que les ligaments sacro-sciatiques (sacro tubéral et sacro épineux), s’ils sont en lésion par exemple une contraction musculaire ou une rigidification ligamentaire, peuvent participer à l’inflammation du nerf pudendal. 

    Enfin, le canal d’Alcock et les muscles du plancher pelviens ainsi que les organes de petit bassin peuvent aussi présenter un trouble fonctionnel au niveau de leur mobilité et de leur glissement entre eux ainsi qu’avec les couches fasciales autour : ce processus engendre une compression mécanique directe sur le nerf pudendal et un terrain propice à l’inflammation chronique du nerf et de cette zone pelvienne.

    L'ostéopathe utilise ses solides connaissances en anatomie et sa finesse palpatoire pour traiter la névralgie pudendale


    En ostéopathie, toutes ces structures (osseuses, musculaires, ligamentaires, fasciales, organiques) peuvent être mobiliser, ce qui va permettre un glissement optimum entre elles, normaliser les tensions des muscles et des ligaments, permettre à toutes les échancrures d’avoir le maximum de place pour laisser passer les structures et réduire les tensions musculo-ligamentaires et fasciales. 

    L’ostéopathe pourra également réduire la pression exercée par les organes digestifs sur la zone pelvienne en harmonisant l’ensemble du corps du patient (crâne, thorax, abdomen, pelvis à examiner). 

    Moins de compression, de pression ou de tension sur le nerf pudendal va permettre de diminuer les influences de la cause mécanique sur l’inflammation du nerf. 

    Si vous souhaitez consulter un ostéopathe compétent pour traiter votre névralgie pudendale, contactez-nous. Nous nous ferons un plaisir de vous aider et de vous mettre en relation avec un ostéopathe référencé "névralgie pudendale" le plus proche de chez vous. 

    Des traitements naturels existent pour vous permettre de soulager vos douleurs et améliorer votre quotidien. Nous avons parlé ici d'ostéopathie, qui obtient d'excellents résultats. 

    Retrouvez également nos articles sur l'auriculothérapie et l'alimentation anti oxydante pour le traitement de votre névralgie pudendale.




    Cet article est écrit par Marie RAYBAUD, Ostéopathe à Cannes et alentours (St Tropez...)

    Marie RAYBAUD ostéopathe Cannes


    Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 93073 patients et 854 ostéopathes.
    Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
    et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

    Temoignages

    Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 93073 patients.

    Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


    Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
    4 - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
    22/03/2021

    Evelyne

    Névralgie pudendale

    Je suis suivi depuis 29 ans par une ostéopathe deux fois par semaine, je fais de la balnéothérapie deux fois par semaine, de l’acupuncture deux fois par mois, des massages une fois par semaine, le traitement par Lirica ayant trop de faire désirable est en sevrage depuis un mois et remplacé depuis dizaine de jours par MiCelleBD, (extrait du canabiol) 15 gouttes matin et soir encore peu efficace). Je suis thérapeute, Sophrologue, et bien d’autres formations en médecine douce, j’ai tout essayé, rien ne calme cette douleur persistante, très invalidante. Je continue de chercher des solutions car la vie devient trop pénible et les nuits trop longues. Les interventions chirurgicales ne sont pas conseillées. À titre indicatif on vient de me donner une information d’une cure spéciale douleur qui serait divulguée par le centre thermal de Dax.
    Bien à vous avec tout mon courage car c’est la seule chose que nous puissions faire quand nous sommes touchés par cette pathologie. D’autre part j’habite à Lyon, je cherche une équipe pluridisciplinaire est un cabinet d’ostéopathie très spécialisé dans cette pathologie, pouvez-vous m’en indiquer les coordonnées ?

    7 - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
    22/03/2021

    Evelyne

    douleur névralgie pudendale

    La douleur est présente au niveau du nerf crural intérieur de la jambe droite. Depuis ces longues années je suis traitée par Acupuncture, Antalgique niveau deux et trois, infiltrations à répétition au niveau du piriforme droit et de la colonne lombaire sans résultat. J’ai également des problèmes sévères Digestifs et sphinctérien, nécessitant depuis un an la prise de Lyrica à forte dose qui ne calme pas la sciatique, Et qui a eu un effet positif sur les douleurs sphinctérienne. Mais les effets indésirables du lyrica sont difficiles à gérer (Troubles de la mémoire, bégaiement, et perte d’équilibre). Bien sûr une incontinence urinaire et fécale est apparue également avec une aggravation depuis les 3 dernières années avec plus aucune maîtrise des 2 côtés depuis 2 ans.

    7 - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
    22/03/2021

    Simon

    Névralgie pudendale : témoignage

    Bonjour,
    J’ai 67 ans, un diagnostic, de pudendalgie droite a été confirmé en juillet 2018 alors qu’il était avéré depuis avril 1992 c’est-à-dire depuis 29 ans. À cette date je me suis faite « esquinté » lors d’une chirurgie réparatrice qui a mal tourné. Les séquelles sont apparues au retour du bloc avec impossibilité de m’asseoir plus de 10 minutes, de rester debout en position statique, de marcher plus de quelques centaines de mètres, d’être transporté en voiture, ces douleurs chroniques n’ont fait que décupler depuis ces longues années, Se manifestant également par une sciatalgie permanente à droite descendant jusque dans le talon du pied droit qui finalement ne me porte plus depuis quelques années.

    Votre navigateur est obsolète!

    Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

    ×