REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Mal de dos : et si c'était un cancer ?

mal au dos et cancer

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Un mal de dos qui dure depuis longtemps et que rien ne soulage : vous avez tout essayé, pourtant, il persiste ! Vous vous inquiétez : et si c’était un cancer ? Dans cet article, nous vous aidons à comprendre dans quel cas un mal de dos peut être en lien avec un cancer afin que vous puissiez identifier si vous pouvez être concerné ou non.

Le mal de dos : le mal du siècle

Différents types de mal de dos

Le mal de dos englobe de nombreuses douleurs qui peuvent concerner plusieurs structures et avoir plusieurs origines. Tout d’abord, on classe les maux de dos selon les régions concernées : cervicalgie (douleur aux cervicales), dorsalgie (douleurs dans le milieu du dos) et lombalgie (douleur dans la région des lombaires, en bas du dos).

Les douleurs du dos touchent le plus souvent les muscles, sous la forme de contractures. Elles peuvent également concerner les articulations des vertèbres, notamment en cas de blocage, ou bien les disques intervertébraux (discopathies, hernies…). Dans des cas plus rares, elles peuvent être en lien avec une atteinte des racines nerveuses ou de la moelle épinière.

Mal de dos : des causes variées

Les causes du mal de dos sont variées : sédentarité, stress… Il est important de définir le type de douleur. Une douleur mécanique (définie par son comportement au mouvement) sera plus fréquemment bénigne et facilement soulagée, notamment par l’ostéopathie. Les douleurs de dos dites de type « inflammatoire », dont la chronologie n’est pas définie par l’activité au cours de la journée, sont plus susceptibles d’être en lien avec une pathologie, grave ou non, y compris un cancer.

Le cancer : définition

Qu’est-ce qu’un cancer ?

Un cancer est une tumeur, c’est-à-dire une masse de tissu qui se développe anormalement et grossit, par une multiplication anarchique de cellules : les cellules cancéreuses. Il peut concerner tous les types de tissus du corps, notamment les organes. Le cancer, aussi appelé tumeur maligne, a tendance à se propager aux tissus adjacents, ce qui aggrave la situation. C’est pour cela qu’il est primordial qu’il soit pris en charge le plus tôt possible.

Les signes et symptômes du cancer

Les cancers ne sont pas toujours douloureux : cela peut retarder drastiquement la prise en charge. C’est pour cela qu’il est important d’effectuer régulièrement et selon les recommandations les différents dépistages vous concernant (cancer du sein, cancer colorectal…).

Cependant plusieurs signes d’alerte sont à noter et doivent aboutir à la recherche d’une cause cancéreuse. Ces signes généraux sont :

  • des douleurs jamais connues auparavant et qui ne passent pas (ce qui peut concerner le mal de dos),
  • une perte de poids inexpliquée,
  • une fatigue supérieure à la normale,
  • l’apparition d’une grosseur.

D’autres signes précurseurs existent et doivent être mis en relation s’ils s’additionnent :

  • des saignements : sang dans les urines, dans les selles, saignements vaginaux inexpliqués, expectoration de sang (toux ou vomissement).
  • des troubles digestifs ou urinaires : vomissement, constipation, diarrhée…
  • fièvre prolongée.
  • sueurs nocturnes.

Si ces signes apparaissent, vous devez consulter votre médecin pour qu’il vous prescrive les examens nécessaires.

douleur cancer symptôme

Pourquoi un cancer peut-il faire mal au dos ?

Cancer et douleurs mécaniques

Selon le tissu touché par le cancer (nous y reviendrons par la suite), la masse tumorale peut comprimer une partie du dos et déclencher des douleurs projetées dans cette zone. Une autre cause de douleur au dos en lien avec le cancer est plus fréquente : il s’agit des métastases.

Cancer et métastases de la colonne vertébrale

Certains cancers, en se propageant, produisent des métastases, c’est-à-dire d’autres foyers de cellules cancéreuses à distance du cancer d’origine. Ces métastases peuvent se localiser au niveau des os, au niveau du dos, ou au niveau d’autres organes. Pour les métastases de la colonne, elles peuvent se répartir sur les différentes régions :

  • deux tiers des métastases sont au niveau de la colonne thoracique ou colonne dorsale, ce qui correspond au milieu du dos,
  • environ 20 à 30% se situent sur la colonne lombaire, soit le bas du dos,
  • seulement 10% seraient dans la région cervicale.

Ces métastases déclenchent des douleurs de dos par un phénomène que l’on nomme la compression médullaire. En effet, la masse de la métastase comprime la moelle épinière, ce qui donne nécessairement une douleur dans le dos.

Métastase vertébrale : à quoi ressemble la douleur ?

La compression consécutive à l’apparition d’une métastase vertébrale est constante : de fait, la douleur de dos sera constante ou presque. Elle ne sera donc pas de type mécanique, bien que certains mouvements puissent aggraver la douleur car ils augmentent la compression, en mettant en tension la moelle.

La douleur peut être aggravée lorsque vous vous allongez, à cause de l’appui sur le dos. Ces douleurs peuvent donc être très intenses la nuit et vous risquez de ne pas trouver de position confortable pour vous reposer. La plupart des traitements classiques du mal de dos (ostéopathie, kinésithérapie…) seront inefficaces ou, s’ils vous soulagent, ne le feront que sur une courte durée.

D’autre signes de la compression médullaire peuvent apparaître à mesure que la situation s’aggrave : des engourdissements dans les membres (bras et jambes), des incontinences…

Si ce type de douleurs de dos est suspectée chez vous, votre médecin vous fera passer les examens nécessaires pour vérifier la présence d’une masse tumorale.

Quel cancer peut faire mal au dos ?

Plusieurs cancers peuvent faire mal au dos, selon les tissus touchés. Voici une liste des plus fréquents.

quel cancer peut faire mal au dos

Cancer du sein

Le cancer du sein, qui est le cancer le plus fréquent chez les femmes, est l’un des principaux cancers dits « ostéophiles ». Cela signifie qu’il est très susceptible de donner des métastases osseuses, notamment au niveau de la colonne. La douleur de dos sera accompagnée des signes généraux des cancers ainsi que d’une grosseur voire d’une déformation au niveau du sein, d’une modification de la pigmentation de l’aréole ou d’écoulements anormaux par le mamelon.

Cancer du poumon

Le cancer du poumon est également un cancer très ostéophile. Mais le foyer primitif, c’est-à-dire la tumeur de cellules cancéreuses dans le poumon, peut également donner des douleurs au niveau du dos par compression, notamment si elle se situe dans les lobes inférieurs. En plus des signes généraux, il s’accompagne généralement d’essoufflements et de signes respiratoires diverses.

Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate ne provoque que peu de symptômes au début de son évolution. Il se caractérise, par la suite, par des signes urinaires : une pollakiurie (besoin fréquent d’uriner, en petites quantités), une diminution du jet, une sensation que la vessie n’est pas vidée après la miction, des fuites urinaires ou encore des infections. Il peut également avoir un retentissement sexuel (difficultés à l’érection et à l’éjaculation). Le cancer de la prostate est aussi ostéophile : à un stade avancé, il provoquera des métastases osseuses, donc des douleurs de dos.

Cancer du rein

Le cancer du rein peut donner deux types de douleurs de dos : la première est en lien avec la localisation du foyer primitif. Comme pour le poumon, par la position du rein au niveau de la colonne vertébrale, un cancer rénal pourra donner des douleurs dans la région lombaire et plus fréquemment dans la région du flanc. Un autre symptôme fréquent est la présence de sang dans les urines. Il est également un cancer ostéophile susceptible de métastaser.

Cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde se caractérise par des nodules, des douleurs dans la gorge et le cou, une difficulté à avaler voire à respirer, des ganglions gonflés à la base du cou et une modification de la voix. S’il n’est pas détecté, il engendre des métastases au niveau du foie et des os, et peut donc causer des douleurs de dos métastasiques.

Cancer du pancréas

L’un des principaux signes du cancer du pancréas est la douleur de dos qu’il peut causer. Le pancréas est un organe glandulaire du système digestif, plaqué contre la colonne vertébrale. Quand il forme une masse cancéreuse, celle-ci appuie rapidement contre la colonne et déclenche donc des douleurs de dos, plutôt au niveau dorsal. Ces douleurs s’accompagnent d’une jaunisse, de douleurs abdominales, de diarrhée et parfois de nausées et vomissements.

Cancer du foie

Le cancer du foie, par sa localisation, peut déclencher des douleurs dans la région de l’omoplate droite et du milieu voire haut du dos, car la tumeur peut appuyer à cet endroit. Cette douleur peut s’étendre dans la cage thoracique et dans l’abdomen, en haut à droite. Les autres symptômes majeurs sont l’amaigrissement, la perte d’appétit et des nausées.

Autres cancers de l’abdomen : cancer colorectal et cancer de l’utérus

Le cancer colorectal, qui touche le côlon, et le cancer de l’utérus ou cancer de l’endomètre peuvent eux aussi engendrer des douleurs lombaires de par leur localisation, bien que cela soit plus rare.

Myélomes et leucémies : les cancers de la moelle épinière

Certains cancers concernent directement la moelle épinière : il s’agit des myélomes, impliqués dans les leucémies. Quand ils se manifestent, on peut dénoter des douleurs osseuses (dos, côtes, sternum). Cependant la douleur de dos n’en est pas le principal symptôme : les signes principaux sont plutôt en lien avec la diminution des cellules sanguines (anémie, hyperkaliémie, atteinte rénale…).

cancer soulager le mal de dos

Cancer et mal de dos : quelles solutions ?

Dans le cas où il est avéré que la douleur de dos est en lien avec un cancer, la priorité est la prise en charge de celui-ci. En parallèle, plusieurs options sont possibles pour soulager la douleur.

Des antalgiques

Le plus souvent, les professionnels médicaux prescriront des médicaments antalgiques et parfois des anti-inflammatoires. Ceux-ci sont efficaces, bien qu’il faille faire attention à leurs contre-indications, notamment dans la prise en charge d’un cancer qui fragilise déjà beaucoup l’organisme.

Les approches complémentaires : l’ostéopathie

Par son approche naturelle et non-invasive, l’ostéopathie peut être une véritable alliée dans les douleurs de dos chez les personnes cancéreuses. Elle propose, par son abord manuel, une prise en charge qui se veut globale et permet de diminuer les tensions. Elle peut être complémentée par d’autres thérapies physiques comme la kinésithérapie ainsi que par des exercices de relaxation afin de travailler également sur le stress.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 155356 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "MAL DE DOS"

Soulager son mal de dos en voiture

Mal au dos en voiture ?

fascia et mal de dos

Fascias et mal de dos

Mal au dos à droite

Mal au dos à droite

Mal de dos et gainage

Mal au dos la nuit

Douleur au dos la nuit

4
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×