REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Mal au dos et grosse poitrine : quelles solutions efficaces ?

Douleur au dos et grosse poitrine

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Pour beaucoup, les fortes poitrines incarnent la féminité, la sexualité et sont parfois enviées. Mais derrière cette image se cache un inconfort au quotidien de nombreuses femmes, qui présentent très souvent des douleurs au niveau du dos, aux omoplates ou aux cervicales à cause de leurs "seins trop lourds". 

Quel lien existe t-il entre forte poitrine et douleurs de dos ? Quelles solutions efficaces permettent de soulager votre dos ? Nous vous expliquons tout !

Forte poitrine : définition et conséquences


Le terme « forte poitrine » est vague et très subjectif. Une forte poitrine peut être définie en fonction de deux critères. Si vous correspondez à au moins un de ces critères, nous pouvons dire que vous avez une forte poitrine.
Le premier critère est la taille du soutien-gorge : une poitrine est considérée comme forte lorsqu’elle dépasse le bonnet D.
Le second critère s’apparente plutôt à la morphologie, critère subjectif mais qui semble plus se rapprocher de la réalité. Lorsque le volume des seins paraît trop important par rapport à la morphologie, vous avez une forte poitrine. Plus précisément, vous avez une poitrine hypertrophique. Vous pouvez donc avoir les mêmes incommodités d’une forte poitrine sans dépasser le bonnet D.

Pourquoi j'ai une grosse poitrine 

Les fortes poitrines sont généralement d’origine génétique, mais sont néanmoins influencées par des changements hormonaux tout au long de la vie. Puberté, grossesse, ménopause, vieillissement naturel sont des moments où la poitrine peut fortement augmenter.
En outre, les seins sont en majorité constitués de cellules graisseuses. Ainsi, des variations importantes du poids peuvent augmenter le volume mammaire.
La poitrine hypertrophique existe également chez les hommes dans les cas de gynécomastie. Il s’agit du développement exagéré de la glande mammaire, en général lié au surpoids ou à un dérèglement hormonal.

Les conséquences de l'hypertrophie mammaire

Avoir une hypertrophie mammaire et/ou une grosse poitrine signifie devoir supporter un excès de poids localisé à l’avant du buste, et ce, tout au long de la vie. Une poitrine peut peser jusqu’à plusieurs kilos. Ainsi, plus cette poitrine est lourde, plus les conséquences seront difficiles à gérer : gêne à la pratique du sport, difficultés à trouver des sous-vêtements adaptés, problèmes de confiance en soi, envie de cacher sa poitrine, douleurs de nuque, des épaules, du dos...

Douleurs de dos et forte poitrine : existe-t-il vraiment un lien ?

Comprendre l'influence de la poitrine sur le dos

La colonne vertébrale est divisée en 5 parties : les vertèbres cervicales, les vertèbres thoraciques, les vertèbres lombaires, le sacrum et le coccyx.
Chacune de ces parties dispose d’une courbure naturelle visible de profil. Si la courbe se creuse vers l’avant, cela s’appelle une lordose. Si la courbe se bombe vers l’arrière, cela s’appelle une cyphose. Ainsi on retrouve : une lordose cervicale, une cyphose dorsale, une lordose lombaire, ainsi qu’une cyphose sacrée et coccygienne.
Ces courbures peuvent être plus au moins accentuées selon les personnes et s’adaptent aux contraintes qui s’exercent sur elles : musculature, positionnement au travail, vieillesse, grossesse ou encore forte poitrine.

Sous l’effet du poids important d’une forte poitrine, le centre de gravité change et les courbures s’adaptent : la courbure thoracique s’accentue en se voûtant, tandis que le cou et le bas du dos retiennent l’élan vers l’avant en augmentant également leur courbure.
Il en résulte une forte sollicitation des muscles dits posturaux (notamment les muscles du dos et les abdominaux). Ils ont pour rôle d’équilibrer toutes ces forces afin de vous maintenir stable.

Mon dos peut-il supporter cette grosse poitrine ?

Souvent accusée à tort, avoir une forte poitrine n’est pas systématiquement synonyme de douleur de dos.
Les douleurs de dos d’origine non pathologique proviennent généralement d’une sollicitation excessive des muscles du dos, au-delà de leurs capacités. Ainsi deux problèmes sont constatés : la musculature du dos n’est pas suffisante et/ou les muscles sont trop sollicités.

Avec une forte poitrine, les muscles du dos doivent retenir le poids des seins, et ce toute la journée. Cela demande donc aux muscles posturaux d’énormément travailler.
Mais dans la majorité des cas, les fortes poitrines se développent progressivement. Le corps a donc tout à fait le temps de bien s’adapter à l’évolution des courbures, et le dos peut se muscler progressivement et harmonieusement.

La grosse poitrine est donc un facteur favorisant à l'apparition de douleurs dorsales par les contraintes mécaniques qu'elle impose, mais ce n'est pas du tout une fatalité ! C'est plutôt une bonne nouvelle, non ?

Alors, pourquoi j'ai mal au dos ?


Parce qu'à certains moments de la vie d’une femme, il peut arriver que la poitrine grossisse très rapidement (grossesse, ménopause, contraception, prise de poids rapide, chirurgie plastique...).

Si le corps n’est pas bien préparé à ce changement rapide, cela peut mener en effet à des douleurs dues à l’hypersollicitation des muscles.

Mais la forte poitrine n’est pas la seule à incriminer dans l’apparition de douleurs de dos. D’autres facteurs sont à l’origine de contraintes au niveau du dos et donc de douleurs. Les plus importants à considérer sont l’obésité, la sédentarité, une mauvaise alimentation ou encore des traumatismes.

Ainsi, un dos musclé ET en bonne santé permettent généralement de supporter le poids de la poitrine.

Mal au dos à cause d'une forte poitrine

Quelles solutions au quotidien ?


La douleur est un phénomène très complexe où de multiples facteurs s’entrecroisent. Afin de réduire au maximum ces douleurs, voici quelques solutions à adopter !

Avoir une bonne hygiène de vie 

Il est essentiel de prendre de bonnes habitudes de vie afin de garder un corps en bonne santé. Pratiquer une activité physique régulière et avoir une alimentation équilibrée permettent de diminuer le risque de douleurs. Pour rappel, les seins sont constitués en majeure partie de graisse. Si vous pensez devoir perdre du poids et que vous en perdez, votre masse graisseuse diminuera harmonieusement et votre volume mammaire réduira

Pratiquer une activité physique 

Rranspirer, bouger, mobiliser ses articulations, s’étirer est essentiel. L’activité physique permet de diminuer les raideurs du dos et de le renforcer. Elle aide également à perdre de la graisse, notamment au niveau des seins.

Muscler son dos 

Nous l’avons vu, les muscles du dos sont fortement sollicités. Muscler son dos permet notamment de diminuer l’accentuation de la courbure thoracique et par conséquent les douleurs du dos plus globalement. Cela permet également d’augmenter leur force et leur endurance : vous aurez moins mal et moins souvent.

Renforcer ses abdominaux 

La sangle abdominale joue un rôle essentiel dans votre posture et diminue le risque de douleurs de dos. Pour renforcer au mieux ses abdominaux, inutile de faire des crunchs. Les abdominaux sont des muscles qui travaillent pour votre posture. Préférez donc des exercices complets tels que le gainage (en statique ou en dynamique) ou le cardio, et plus simplement : faites du sport !

Faut-il muscler ses pectoraux ? 

Ne vous acharnez pas à travailler vos pectoraux pour tenter de réduire la taille ou la tombée de vos seins. La poitrine et les pectoraux sont deux parties distinctes. Certes, vos muscles pectoraux doivent être toniques et actifs pour équilibrer avec la tonicité de vos muscles du dos, mais cela jouera très peu sur l’effet de la gravité sur les seins.

Choisir un bon soutien-gorge 

à ne surtout pas négliger, le choix du soutien-gorge est très important. Veillez à ne pas sous-tailler et privilégiez les bretelles épaisses. Mais le soutien-gorge a aussi des inconvénients : bretelles qui s’enfoncent, armatures douloureuses... N’oubliez pas qu’une poitrine peut se soutenir seule, donc n’hésitez pas à passer des moments sans soutien-gorge

Grosse poitrine et chirurgie mammaire

Nombre de femmes avec de fortes poitrines songent à la chirurgie mammaire. L’opération de réduction mammaire consiste à diminuer la glande mammaire et à remodeler la peau du sein. Elle permet surtout de soulager le quotidien de ces femmes. Cette opération dure de 2 à 3 heures et les suites sont peu douloureuses. 

Pourtant, ne vous précipitez pas sur cette solution : la chirurgie n'est jamais une solution anodine. Nous vous conseillons avant d'en parler à différents praticiens (médecin, ostéopathe, kinésithérapeute...) qui pourront peut-être vous aider à mieux supporter au quotidien cette grosse poitrine. A savoir également : la chirurgie provoque des adhérences cicatricielles, parfois désagréables et source de... douleurs dorsales ! 

L'ostéopathe pour m'aider à soulager mes douleurs dorsales

L’ostéopathie a pour but d’identifier les origines possibles d’une douleur et de donner les clés au patient pour qu’il puisse s’adapter face aux contraintes que son corps subit.

Ce sera alors le rôle de l’ostéopathe de déterminer à quel point votre grosse poitrine joue sur votre dos et d'en limiter autant que possible les répercussions négatives. Pour cela, l'ostéopathe peut, par exemple, agir sur le système articulaire, musculaire, on encore sur les fascias de la cage thoracique.

Une séance d’ostéopathie vous permettra de diminuer les tensions du dos, et d’obtenir des conseils pour pérenniser l’efficacité de cette séance. N’oubliez pas que même si vous n’avez pas mal au dos, nous vous conseillons d'effectuer une à deux séances d’ostéopathie dans l’année, afin de prévenir l’apparition de douleurs.

Consulter un ostéopathe

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 159248 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "MAL DE DOS"

Soulager son mal de dos en voiture

Mal au dos en voiture ?

fascia et mal de dos

Fascias et mal de dos

Mal au dos à droite

Mal au dos à droite

Mal de dos et gainage

Mal au dos la nuit

Douleur au dos la nuit

4
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×