REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Maux de tête au réveil

maux de tête au réveil

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Près d’une personne sur deux déclare souffrir de maux de tête, de façon souvent gênante voir incapacitante. Souvent associés à la fatigue, les maux de tête peuvent aussi survenir dès le matin. Mais pourquoi, au juste ? Faut-il s’inquiéter ? Quelles sont les causes possibles ?

Les différents maux de tête

Si l’appellation « céphalalgie », encore peu courante en dehors du monde médical, permet de regrouper les différents maux de têtes, ils se répartissent en deux catégories distinctes : les migraines et les céphalées.

Migraine

On appelle souvent, et à tort, n’importe quel mal de tête « migraine » : mais sa définition est bien précise ! Une migraine est une douleur localisée sur strictement un côté de la tête, de nature plutôt pulsatile ou lancinante. Son intensité peut être modérée ou sévère et elle est accentuée par les activités de la vie quotidienne. La migraine survient par crises, parfois précédées d’auras (troubles visuels avec points scintillants, tâches noires…) et elle peut s’accompagner d’une photophobie (aggravation par la lumière) ou d’une phonophobie (aggravation par le son).

Céphalée de tension

Les céphalées de tension sont des douleurs plus fréquentes que les migraines. Elles peuvent toucher l’ensemble de la tête ou seulement une partie, être diffuse, bien qu’elle débute souvent à l’arrière du crâne. Sa durée peut être variable, très longue, et les céphalées de tensions sont le plus souvent chroniques. Elles s’accompagnent rarement de signes tels que la photophobie ou phonophobie, mais on note souvent la présence de douleurs musculaires (cou, épaules). Son intensité peut être plus modérée. Elles sont aggravées par les tensions psychologiques.

Les autres symptômes possibles

D’autres maux de tête, plus rares, existent :

  • l’algie vasculaire de la face.
  • les douleurs post-traumatiques : après un traumatisme crânien, un examen médical est obligatoire s’il existe une douleur à la tête.

Maux de tête au réveil : quelles causes ?

De nombreuses causes sont possibles pour expliquer des maux de tête au réveil : voici une liste la plus complète possible.

Maux de tête le matin et fatigue : un mauvais sommeil, pas assez réparateur

De façon générale, si vous vous réveillez fatigué et avec un mal de tête, il est fort probable que votre sommeil n’ait pas été assez réparateur. Plusieurs causes sont possibles : une prise d’alcool trop importante la veille, la prise tardive d’excitants (café), des difficultés d’endormissement, réveils nocturnes ou encore mauvaise installation.

Mal à la tête le matin et mal aux yeux : attention aux écrans

Un mal de tête qui donne des douleurs derrière les yeux est, en général, lié à une problématique visuelle. Il est donc important de faire vérifier votre vue car votre correction visuelle (lunettes ou lentilles) n’est peut-être plus adaptée.

Un autre point à vérifier est votre utilisation des écrans (téléphone, tablette, ordinateur, télévision…). Ces lumières artificielles, en particulier dans le spectre des lumières bleues, demande plus d’énergie de traitement à la vision et augmente la fatigabilité oculaire. De plus, elles gênent à l’endormissement et diminuent la qualité du sommeil : il est recommandé d’arrêter les écrans environ 2h avant le coucher. C’est cette fatigue visuelle qui peut créer des maux de tête dès le matin, d’autant plus si la qualité du sommeil est diminuée.

maux de tête fatigue écran

Insomnie, stress, dépression et anxiété

Mais les écrans ne sont pas la seule cause possible d’une baisse de votre quantité et qualité de sommeil. Stress, dépression et état d’anxiété sont autant de causes possibles d’insomnies et de troubles du sommeil en général. Vous ne dormez pas assez, vous vous réveillez fréquemment et vos cycles de sommeil ne sont pas complets : votre corps et votre cerveau n’obtiennent pas le repos nécessaire à leur bon fonctionnement, et cela peut se manifester par des maux de têtes dès le réveil. Pour vous soulager sur le long terme, il convient donc de traiter la cause (sophrologie, psychothérapie…). L’ostéopathie peut également aider à lutter contre les troubles du sommeil.

Apnée du sommeil

Une autre cause parfois oubliée de sommeil non réparateur est l’apnée du sommeil. Cette pathologie se manifeste par des arrêts de la respiration lors du sommeil, souvent accompagnés de ronflements bruyants. Ces apnées provoquent un réveil, bien que court, qui perturbe grandement le repos et la récupération. L’apnée du sommeil se manifeste donc souvent par une sensation de fatigue voire d’épuisement, et parfois par des maux de tête dès le réveil ou dans la journée. Si vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin afin qu’il vous propose des solutions adaptées.

Maux de tête au réveil, contractures musculaires et cervicalgies : l’importance de la literie

Vos céphalées matinales sont accompagnées de douleurs dans le cou et dans les épaules ? Avez-vous pensé à vérifier votre literie ? En effet, une bonne position la nuit est essentielle pour bien récupérer et éviter de créer d’autres problématiques. Au niveau des cervicales et de la tête, un bon maintien est important, sans pour autant qu’il risque de mettre la tête trop en flexion (trop surélevée). Si votre tête est trop basse ou trop haute, les muscles cervicaux ne se relâchent pas : au contraire, des contractures peuvent apparaître. Cela gêne également le retour veineux en provenance du crâne et peut provoquer des maux de tête par stase veineuse (les fameuses céphalées de tension).

Vérifiez donc le positionnement de votre oreiller et de votre tête. N’hésitez pas à consulter notre article pour bien choisir votre oreiller.

Mal à la tête et à la mâchoire au réveil : et si c’était du bruxisme ?

En lien avec le mauvais positionnement de la tête et du cou, mais aussi avec des facteurs psychologiques tels que le stress, un bruxisme peut aussi être la cause de vos maux de tête matinaux. Le bruxisme est l’action de serrer la mâchoire, y compris dans des moments de repos comme le sommeil : il se manifeste par des douleurs à la mâchoire le matin et des maux de tête. Il peut être causé par des troubles posturaux, par un problème d’occlusion dentaire ou par de l’anxiété. Dans tous les cas, un bilan ostéopathique peut vous aider à diminuer ces symptômes.

maux de tête bruxisme

Migraines matinales : et si c’était un dérèglement hormonal ?

Des migraines matinales peuvent aussi être l’expression d’un dérèglement hormonal, notamment chez les femmes : migraines liées aux règles (dites migraines cataméniales), migraines liées à la grossesse ou à la ménopause, à un changement de contraception… Dans ces cas-là, les maux de tête passent généralement dans la journée (ou, du moins, diminuent). Pensez à vérifier votre contraception et/ou à faire un point avec votre gynécologue ou sage-femme pour vérifier si une solution est possible.

Maux de tête et hypertension artérielle (HTA)

Chez les personnes avec de l’hypertension artérielle, on observe une dilatation des vaisseaux sanguins (qui vise à diminuer cette hypertension sanguine). Si une HTA est présente mais non-diagnostiquée (et donc non-traitée) ou que le traitement est pris trop tôt le soir, il est possible qu’il y ait une augmentation de cette dilatation des vaisseaux durant la nuit : c’est cela qui cause les maux de tête matinaux, encore une fois à cause d’une stase veineuse intracrânienne. Si vous pensez être sujet à de l’hypertension artérielle, consultez votre médecin pour faire prendre votre tension et réajuster votre traitement si nécessaire.

Mal à la tête le matin et vertige : et si c’était de l’hypotension orthostatique ?

À l’inverse, l’hypotension orthostatique peut causer vertiges et maux de tête matinaux. L’hypotension orthostatique est liée à une chute de tension lors du passage en position allongée : le retour veineux se fait moins bien et la tension chute. Cela touche principalement les personnes âgées. À cause de cette hypotension, le cerveau est moins bien perfusé : une sensation de vertige ou de malaise peut apparaître, notamment le matin après avoir passé une longue période allongée. Cette sensation de « tête qui tourne » peut être associée à une céphalée. Il faut alors faire attention à se lever doucement et à conserver une bonne hydratation pour diminuer les risques d’hypotension. Si la situation se répète, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

maux de tête tension diabète

Céphalées matinales et diabète : attention à l’hypoglycémie

Chez les personnes diabétiques, les fluctuations de la glycémie causent fréquemment des maux de tête. Au réveil, à cause de la longue période qui sépare du dernier repas, il est d’autant plus fréquent pour les diabétiques de se trouver en hypoglycémie matinale : des maux de tête peuvent donc être présents, accompagnés de vertiges, étourdissements, d’une sensation de faim ou encore de fatigue. Cela se régule normalement avec la prise alimentaire : pensez à déjeuner tôt et/ou à conserver un encas tardif pour réguler votre faim la nuit.

Sinusites

Les affections ORL tels que les sinusites causent souvent des maux de tête : quand les voies respiratoires sont obstruées, on retrouve en général une douleur en barre sur le front et au niveau des sinus. Pour y pallier, il convient de traiter l’infection : normalement, la douleur disparait par la suite. Si vous êtes sujet à des sinusites à répétition, un traitement ostéopathique peut aider à décongestionner et aider à la bonne circulation de l’air dans les cavités pour éviter les rechutes.

Une douleur matinale à la tête peut aussi être un signe avant-coureur d’affection à la Covid-19 : si vous présentez un risque d’être contaminé, faites-vous tester.

Mal à la tête le matin : quels signes d’alerte graves ?

Les maux de tête matinaux sont le plus souvent des troubles fonctionnels avec des causes bénignes. Mais certains signes d’alerte doivent vous faire consulter le plus rapidement possible :

  • présence de vomissements qui accompagnent la douleur.
  • maux de tête d’intensité forte, déclenchés au cours du troisième trimestre de grossesse (risque de pré-éclampsie).

Traiter les céphalées et migraines matinales avec l’ostéopathie

L’ostéopathie est une thérapie manuelle efficace pour traiter la plupart des maux de tête au réveil, notamment tous ceux qui sont liés à des troubles fonctionnels. L’ostéopathie permet de rééquilibrer les tensions musculaires liées à une mauvaise position, de diminuer le bruxisme et de favoriser une bonne respiration pour soulager l’apnée du sommeil. Un traitement sur le système neuro-végétatif permet de diminuer les troubles tels que l’anxiété et les insomnies : votre sommeil est alors plus réparateur. De façon globale, l’ostéopathie permet de favoriser un bon retour veineux, un bon drainage du crâne et une bonne mobilité des cervicales et du dos.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 145496 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×