Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Comment soulager la migraine? Quel traitement naturel ?

traitement naturel de la migraine
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76424 patients et 777 ostéopathes.
Vous cherchez une solution naturelle pour soulager vos migraines ? Excellente idée ! 

La migraine est une atteinte neurologique qui touche environ 15% de la population mondiale. Il existe plusieurs types de migraines : avec aura, sans aura, cataméniales (ou menstruelles)… Mais quel qu’en soit le type ou la cause, ces crises de maux de tête intenses et parfois persistantes peuvent se révéler handicapantes au quotidien.

Il existe, aujourd’hui, plusieurs traitements médicaux pour la migraine : des traitements destinés à soulager la crise et des traitements de fond ou préventifs, visant à diminuer la fréquence des crises. Il n’existe cependant pas, à ce jour, de traitement médical permettant d’éradiquer définitivement les migraines.

Mais alors comment faire ? Existe-t-il d’autres moyens de soulager les migraines sur le long terme ? Quelles sont les alternatives naturelles aux traitements médicamenteux ? Comment l'ostéopathe peut-elle vous aider pour guérir de vos migraines ?

Restez avec nous, on vous dit tout dans cet article.

Comprendre la migraine

Qu'est ce que la migraine

La migraine, c’est une conjonction de phénomènes neurologiques (relatifs aux nerfs) et vasculaires (relatifs aux vaisseaux sanguins).

Pour mieux comprendre, un peu d’anatomie :

Le cerveau est enveloppé dans des membranes que l’on appelle les méninges. Ces méninges se divisent en trois enveloppes distinctes : la dure-mère, la pie-mère et l’arachnoïde.

La crise migraineuse, caractérisée par des maux de tête, est déclenchée par une dilatation des artères de la dure-mère, la couche externe des méninges.

Quels sont les symptômes de la migraine ?

Les symptômes d’une crise migraineuse diffèrent d’une personne à une autre mais on identifie des caractéristiques communes qui permettent de poser un diagnostic parmi lesquelles on retrouve :

  • des maux de tête par crise(s),
  • une douleur qui s’installe progressivement,
  • une douleur pulsatile, comme « sentir son cœur qui bat dans sa tête » ,
  • une douleur exacerbée par l’effort physique,
  • une douleur unilatérale le plus souvent, c’est-à-dire seulement localisée à un côté de la tête.
symptômes de la migraine

Migraine : avec ou sans aura ?

Les crises de migraines peuvent associer des maux de tête à d’autres symptômes comme des troubles visuels, des troubles de la sensibilité, des troubles de la parole… On nomme des symptômes des auras migraineuses. Elles peuvent se caractériser par des nausées, des vomissements, une photophobie (gêne à la lumière) ou une phonophobie (gêne au bruit).

Ces auras peuvent survenir avant la crise migraineuse, on les appelle alors des prodromes, ou apparaître en même temps que la céphalée.

L’aura migraineuse est transitoire, elle dure en général moins d’une heure, est totalement réversible.

Les auras concernent environ 10 à 20% des crises migraineuses, certains patients alternent migraines avec aura et migraines sans aura, d’autres n’ont que des migraines avec aura ou encore seulement des migraines sans aura.

Quelles sont les causes de la migraine ?

La migraine, maladie complexe ;


on retrouve plusieurs facteurs favorisants, certains génétiques, d’autres environnementaux, comme :

  • l’hérédité, il existe des facteurs génétiques dans cette maladie, plus importants dans la migraine avec aura que dans la migraine sans aura ;
  • les hormones, bien que la migraine ne soit pas une maladie hormonale à proprement parler, les crises peuvent être influencées par la variation du taux de certaines hormones, ce qui explique que les femmes soient plus touchées par cette maladie que les hommes. Cette origine hormonale explique également que certaines femmes ne souffrent de migraines que pendant leurs règles, on parle alors de migraines cataméniales ;
  • les causes psychologiques comme le stress, l’anxiété, la dépression peuvent favoriser les crises migraineuses. A l’inverse, ces symptômes peuvent également devenir une conséquence de la maladie, puisque les crises peuvent favoriser un état de stress pour le patient, une anxiété voire un état dépressif ;
  • l’abus médicamenteux : il existe un type de céphalées qu’on nomme les céphalées par abus médicamenteux qui sont favorisées par la prise parfois excessive d’antidouleurs. On connait encore peu les mécanismes mis en jeu mais l’on sait que la surconsommation de certains antalgiques peut favoriser les maux de tête.
Causes de la migraine
Les causes de la migraine

On sait aussi que les crises peuvent être déclenchées dans certaines situations précises qui peuvent varier d’un patient à l’autre, voire même pour un même patient qui se verra déclencher une crise à un moment donné par une situation qui ne lui déclenchera pas de crise à un moment différent. Certains patients n’identifient pas de facteur déclenchant. Il peut être judicieux de tenir un « agenda des crises » afin d’identifier certaines situations qui peuvent être des facteurs déclenchants et les éviter au maximum par la suite.

Le diagnostic de la migraine est essentiellement clinique ; on ne fait, en général, pas d’examen complémentaire. Selon la société internationale des céphalées, on considère un patient migraineux à partir de 5 crises de migraine sans aura, ou 2 crises de migraine avec aura.

Une fois le diagnostic posé, quels sont alors les traitements proposés ?

Les traitements médicaux de la migraine

Une fois le diagnostic de migraine posé, on propose alors deux types de traitements au patient :

  • les traitements de crise, dont le but est de diminuer la douleur et limiter les effets de la crise, il se prend dès l’apparition des premiers symptômes. Attention cependant à ne pas prendre ces traitements à la moindre douleur mais bien lorsque le patient est sûr d’être en début d’une crise migraineuse.

Parmi les traitements de la crise on retrouve :

  • les antalgiques : le paracétamol, l’aspirine, ou encore certaines associations d’antalgiques avec de la caféine ;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • les triptans, qui sont des traitements spécifiques de la migraine.
  • les traitements préventifs ou traitements de fond qui sont des traitements chroniques dont l’objectif est de diminuer la fréquence des crises et rendre le patient moins sensible à certains facteurs déclenchants. Ces traitements doivent être pris tous les jours pendant au moins 6 mois. Ces traitements permettent également de diminuer la prise de traitements de crise.

Avant de vous précipiter vers ces solutions médicamenteuses qui vont seulement cacher votre douleur, nous vous conseillons des alternatives naturelles aux traitements médicamenteux.

Les traitements naturels de la migraine

La migraine est une maladie complexe et difficile à traiter ; afin d’aider à soulager ces crises de maux de tête intenses, il est possible de coupler les traitements médicamenteux à des traitements naturels, des « médecines douces ».

Il existe différentes méthodes naturelles qui peuvent contribuer à diminuer la douleur et les effets de la crise migraineuse, telles que :

  • l’homéopathie : le traitement homéopathique de la migraine sera personnalisé en fonction du patient, des facteurs déclenchants, des différents symptômes… Selon si la douleur est pulsatile ou non, d’arrivée progressive ou non, associée à des symptômes digestifs ou même en fonction du côté duquel elle se situe, la souche recommandée ne sera alors pas la même ;
  • la phytothérapie : la phytothérapie ou traitement par les plantes peut aider à la prévention des crises migraineuses et réduire la fréquence des crises, notamment grâce à la grande camomille. Attention cependant, cette plante est déconseillée chez la femme enceinte ou qui allaite, et chez certaines personnes sous traitement anticoagulant de type AVK ;
  • l’aromathérapie : qui utilise les huiles essentielles. Pour aider à soulager les crises migraineuses, les huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus citronné, l’encens et le petit grain bigarade (PGB) peuvent être efficaces. La menthe poivrée peut être utilisée pour se masser les tempes. L’eucalyptus citronné, l’encens et le PGB peuvent se consommer par voie orale (en ne dépassant pas 8 gouttes par jour). Les huiles essentielles sont cependant déconseillées chez la femme enceinte ou allaitante, le nourrisson de moins de 30 mois et les personnes épileptiques ou asthmatiques ;
  • l’acupuncture : qui peut aider à réduire la fréquence des crises de migraine ;
  • la médecine chinoise : selon laquelle les migraines peuvent être liées à un organe qui fonctionne mal, notamment le foie ou l’estomac ou à un blocage émotionnel.

L'ostéopathie pour guérir des migraines : une méthode naturelle qui fonctionne

Si vous cherchez une méthode naturelle et efficace pour soulager vos crises de migraines, pensez à l’ostéopathie. Cette dernière étant une thérapie globale, holistique, elle s’attaquera à la racine du problème, à savoir une mauvaise vascularisation des artères crâniennes, de la dure-mère comme nous l’avons vu plus haut.

Bien entendu, en qualité de thérapeute de première intention, l’ostéopathe vous posera d’abord quelques questions et effectuera des tests afin de s’assurer que l’origine de vos maux de tête ne nécessite pas de prise en charge médicale au préalable.

Pour traiter des migraines et relancer la circulation sanguine au niveau du crâne, plusieurs approches sont possibles :

  • l’approche locale ou loco-régionale : en travaillant directement sur le crâne et les structures alentours comme les cervicales ou encore la mâchoire ;
  • l’approche globale : en travaillant globalement sur tous les blocages du corps qui pourraient altérer la qualité circulatoire du corps et entraîner un défaut d’irrigation au niveau du crâne qui entraînera alors les migraines.

Quelle que soit l’approche choisie par votre ostéopathe, elle le sera au cas par cas, en fonction du patient. Chaque traitement ostéopathique est adapté au patient et à l’origine de son problème.

migraine-osteopathe-crâne

Conclusion

Les migraines, bien que très fréquentes, sont des pathologies médicales qui nécessitent un diagnostic posé par un médecin. Attention, tous les maux de tête ne sont pas des migraines

Une fois le diagnostic posé, des traitements médicamenteux sont souvent prescrits pour traiter les crises ou en diminuer la fréquence. Mais ces traitements ne sont pas efficaces à 100% et vont surtout masquer la douleur. 

Optez pour des alternatives naturelles aux traitements pharmacologiques qui permettent de soulager efficacement la douleur. L’ostéopathie fait partie de ces médecines douces, naturelles, qui permettent d’aider à soulager efficacement et durablement les migraines. Alors n’hésitez pas, consultez votre ostéopathe !


Article écrit par Elora MARTINEZ

Bibliographie :

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76424 patients et 777 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 76424 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×