REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Dans quelle position dormir pour bébé ?

Position bébé dormir

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Lors de ses premiers mois de vie, bébé dort en moyenne 15 à 20h par jour. Il est donc important de trouver les conditions idéales pour que bébé puisse avoir un sommeil récupérateur et aussi pour que maman soit rassurée.

Rémi Jacquin, ostéopathe D.O. à la Seyne-sur-Mer s'est penché le sujet et vous partage sa recherche.

Consulter un ostéopathe pour bébé

Comment bien coucher bébé ?

Dans les années 70, les conseils donnés aux parents étaient de coucher bébé sur le ventre car cela diminuer les risques d’inhalation et donc d’étouffement de bébé lors des vomissements. Paradoxalement, le nombre de morts subites du nourrisson (que l’on expliquera plus tard) augmentait.

Dans les années 90, une grande campagne de sensibilisation est lancée pour promouvoir le couchage sur le dos. Aujourd’hui, tous les spécialistes sont convaincus : pour bébé entre 0 et 6 mois, il faut qu’il soit couché sur le dos.

Alors pourquoi couché bébé sur le dos ? Tout d’abord parce que les études menés dans les années 90 ont montré que le fait de coucher bébé sur le dos diminuait de 75% le taux de mort subite du nourrisson notamment car bébé qui dort sur le dos lui permet d’avoir une respiration améliorée et efficace. La respiration est d’autant plus efficace en cas de rhino-pharyngite ou de bronchiolite du bébé, les risques d’asphyxie sont évités : pas de nez obstrué par le matelas ou le bord du lit et pas d’étouffement sous les couvertures.

Toutefois, il est indispensable de ne pas utiliser de dispositifs pour maintenir bébé sur le dos (ex : serviette roulée, coussin, cale-bébé, cale-tête, réducteur de lit) car cela empêche bébé de bouger et peut favoriser l’apparition de déformation crânienne (type plagiocéphalie), et ces objets peuvent entraver la respiration, augmentant le risque d’asphyxie. Autre conseil, lorsque bébé sera assez grand pour se retourner tout seul, il ne faudra pas le forcer à rester sur le dos.

bébé dormir sur le dos

Prévenir la plagiocéphalie pour améliorer le sommeil de bébé

Si vous remarquez que la tête de bébé s’aplatit à l’arrière, ce phénomène s’appelle « plagiocéphalie ». Ce phénomène est assez fréquent puisqu’il touche 20% des bébés à 4 mois mais ce taux descend à 3% quand bébé passe les 12 mois. Que faire en cas de plagiocéphalie ? 

Pour éviter l’apparition ou l’accentuation d’une plagiocéphalie, il existe des conseils favorisant la mobilité spontanée du nourrisson : l’allaitement maternel favorise les changements de positions de bébé et prévient par conséquent la plagiocéphalie; quand maman donne le biberon, il est intéressant qu’elle porte bébé en alternant bras droit et bras gauche; il est également intéressant de solliciter le côté où bébé tourne moins bien la tête, en lui parlant et en l’invitant à vous regarder; proposez aussi à bébé des jouets sonores et colorés placés autour de lui de façon à ce que bébé puisse tourner la tête du côté ou il arrive le moins bien.

L’aplatissement du crâne s’estompe avec la croissance, lorsque bébé change lui-même de position et lorsqu’il passe assis mais si vous observez une diminution importante de la mobilité du cou, parlez-en au pédiatre et vous pouvez avoir recours à l’ostéopathie qui a de très bons résultats sur ce type de pathologie. Voir notre article : un ostéopathe pour bébé

Sommeil bébé : choix de la literie

Pour le choix du lit, préférez un lit adapté à la taille de votre enfant. Si vous choisissez un lit à barreaux, l’écartement doit être assez étroit (4.5 à 6.5cm selon la norme européenne). Cela pour empêcher bébé de se coincer la tête. Restez également vigilant si vous choisissez un lit comportant des espaces horizontaux, pour la même raison. Cela étant, le lit ne doit pas être remplacé par un siège auto « coque », où bébé est en position assise ou semi couchée. Lorsque bébé est dans ce type de siège, sa tête a tendance a tombé vers l’avant car ses muscles du cou ne sont pas assez puissants et par conséquent, cette position peut entraver la respiration de bébé. C’est bien de réserver l’utilisation de ce siège à « coque » lors de vos déplacements.

Ensuite, l’emplacement du lit doit être écarté de tout objet dangereux (fenêtres ou portes-fenêtres, lampes, prise de courant, rallonges électriques, rideaux, nappes…). Après, concernant le matelas, choisissez le ferme et respectez le mode d’emploi. Il est préférable que le matelas porte la mention « conforme aux exigences de sécurité » et qu’il soit aux bonnes dimensions par rapport au lit. Concernant les objets présents dans le lit, pour prévenir tout risque d’étouffement de bébé, veillez à ne laisser aucun objet mou dans le lit. Ainsi, les oreillers, couettes, édredons, peluches volumineuses sont à proscrire. Le tour de lit n’est pas conseillé non plus mais si toutefois vous voulez l’utiliser, préférez-le fin, ferme, bien attaché au lit et non rembourré.

lit bébé


Quelle installation avant de coucher bébé ?

Pour que bébé dorme confortablement, certains conseils sont à respecter :

  • ne couvrez pas bébé avec un drap ou une couette, préférez une gigoteuse ou une turbulette bien adaptée à sa taille ;
  • évitez de multiplier les couches de vêtements sur bébé pour qu’il n’ai pas trop chaud (pour vérifier, passez votre main derrière la nuque de bébé pour voir s’il n’est pas en sueur) ;
  • proscrivez toute chaine, cordelette ou collier ;
  • ne forcez pas bébé à garder la tétine et ne la placez pas dans sa bouche quand il dort ;
  • ne donnez jamais de médicament à votre bébé pour dormir (dangereux et crée une accoutumance) ;
  • ne vous endormez pas avec votre bébé dans les bras

Il est intéressant de laisser bébé faire ses siestes à la lumière naturelle le jour et de le mettre dans l’obscurité pour un sommeil de nuit, cela aidera bébé a adopté un rythme différent entre le jour et la nuit. La température de la chambre doit être entre 18 et 20 degrés et doit être aérée tous les jours.

Il est important de savoir que le tabagisme passif est très nocif pour bébé et pour le fœtus donc ne fumez pas et ne laissez personne fumer en présence de votre bébé.

Faites également attention à votre animal de compagnie, ne le laissez pas entrer dans la chambre de votre bébé, il risquerait de le mordre ou de se coucher auprès de son visage, avec un risque d’étouffement.

Position bébé pour dormir : diminuez le risque de mort subite du nourrisson

La mort subite du nourrisson (MSN) correspond au décès brutal de bébé et dont la cause précise du décès n’est pas retrouvée. Les morts subites du nourrisson sont plus fréquentes entre 2 et 6 mois de vie, période de changements importants dans le fonctionnement de l’organisme de bébé. Elles sont plus fréquentes l’hiver et touche davantage les garçons statistiquement.

Les taux de MSN ont nettement diminué ces derniers temps notamment depuis que l’on couche bébé sur le dos. Si la cause précise n’est pas définie, on remarque cependant qu’il existe des facteurs de risque à la survenue de MSN comme le couchage en position ventrale, une température trop élevée dans la pièce, une literie inadaptée, un lit partagé avec les parents avant l’âge de trois mois et le tabagisme maternel et passif. Les données récentes des études européennes ont montré que le contexte le plus protecteur était que le nourrisson dorme sur le dos, dans son propre lit, dans la chambre de ses parents.

Il est possible de diminuer très nettement le risque d’accident fatal en respectant certaines règles : coucher bébé sur le dos, pas sur le ventre, ni sur le côté, coucher bébé dans une gigoteuse ou une turbulette jusqu’à ses 2 ans, n’utiliser pas de couette, ni de couvertures, avoir une température de pièce entre 18 et 20 degrés et ne pas fumer dans l’entourage de bébé.

Les conseils de votre ostéopathe :

- couchez votre bébé systématiquement sur le dos

- sur un matelas ferme

- dans une turbulette adaptée, sans oreiller, ni couette, ni couverture

- dans une chambre chauffée entre 18 et 20 degrés

- dans la chambre des parents jusqu’à 6 mois, mais sans partage du lit parental

- sans exposition au tabac

Consulter un ostéopathe pour bébé


Article écrit par Rémi Jacquin, ostéopathe D.O. à la Seyne-sur-Mer

Rémi Jacquin, ostéopathe D.O.

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 97015 patients et 870 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 97015 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "BEBE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×