Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Pourquoi j'ai mal au cou

Hero background


Il existe beaucoup d’étiologies différentes pouvant causer des douleurs aux cervicales. Prenons quelques exemples concrets pour mieux comprendre : 

  • Cervicalgie posturale : 

Lors d’une journée de travail sur ordinateur, si votre écran ne se situe pas à hauteur de vos yeux, vous sollicitez sans cesse vos muscles du cou afin de maintenir votre tête en flexion en avant. Cette position prolongée pendant une journée de travail peut entrainer, à court ou moyen terme des cervicalgies.

  • Cervicalgie mécanique : 

L’arthrose constitue une cause fréquente de cervicalgie. Elle provoque une réduction de mobilité au sein des articulations touchées. Les contraintes mécaniques habituellement amorties par l’ensemble de votre colonne vertébrales s’appliquent de manière inhabituelle sur ces vertèbres moins mobiles, les mettant alors en souffrance.

  • Cervicalgie oculaire : 

Un problème de vue peut provoquer des douleurs dans les cervicales. En effet, les petits muscles permettant les mouvements de notre tête qui suivent ceux de nos yeux s’insèrent sur les cervicales. Lorsque votre vue baisse, le corps s’adapte, on se sert d’avantage de ces muscles et on force plus sur nos yeux afin de compenser. Des tensions dans la nuque apparaissent alors, source de douleurs.

  • Cervicalgie manducatrice : 

Si vous grincer des dents la nuit, si vous avez un défaut de mastication ou de mâchoire, vous pouvez souffrir de cervicalgies. En effet, la mâchoire est étroitement liée à vos cervicales par des muscles qui permettent l’ouverture et la fermeture de votre bouche. Si ces muscles subissent des tensions inappropriées, des douleurs cervicales peuvent se manifester.

  • Cervicalgie auditive :

Une diminution de votre audition implique une adaptation de la position de votre tête afin de se rapprocher de la source sonore. Les vertèbres ainsi que tous les éléments qui les entourent (ligaments, muscles, nerfs…) subissent alors des contraintes inhabituelles et entraîner des douleurs.

  • Cervicalgie viscérale : 

En avant des vertèbres cervicales se trouvent des éléments viscéraux comme l’œsophage, le pharynx, le larynx… Des moyens de fixité existent afin de maintenir ces organes en place et assurent un bon plan de glissement entre les différents tissus protecteurs de ces viscères. Des adhérences peuvent se manifester à la suite de phénomène inflammatoire comme une pharyngite par exemple et ainsi créer une diminution de la mobilité des structures environnantes. Des douleurs aux cervicales peuvent alors apparaitre à la suite de phénomène inflammatoire de cette zone.

  • Cervicalgie neurovégétative :

Lorsqu’il existe un déséquilibre neurovégétatif dans votre organisme, le stress peut prendre une part trop importante et créer des contraintes de tensions au niveau de votre cou et causer des douleurs.

  • Cervicalgie traumatique :

A la suite d’un accident de la route vous pouvez souffrir de lésions non visibles en imageries médicales (radio, scanner…) mais des structures profondes peuvent être touchées et douloureuses. L’ostéopathe est capable de déceler ces lésions profondes traumatiques et saura les lever afin de vous redonner du confort. 

Selon la cause, une prise en charge pluridisciplinaire sera nécessaire et votre ostéopathe sera vous guider vers le thérapeute qualifié : un dentiste si vous avez un problème de mâchoire, un ophtalmologiste si votre vue nécessite d’être vérifiée…

Toutefois, d’autres causes existent comme une origine inflammatoire, infectieuse, vasculaire… L’ostéopathe est capable de reconnaître les signes correspondant à des pathologies qu’il n’est pas capable de prendre en charge et saura vous réorienter vers le professionnel de santé compétent dans ce domaine.

Le travail de l’ostéopathe constituera à déterminer dans un premier temps la cause de votre cervicalgie. 

Ensuite l’ostéopathe portera son attention afin de redonner du mouvement à l’ensemble des structures impactées dans le schéma dysfonctionnel ayant causé vos douleurs. 

Il pourra être amené à travailler localement sur vos cervicales, mais également plus à distance au niveau du crâne, de l’ensemble de votre colonne vertébrale ainsi que sur certains viscères. 

Il pourra prendre en charge les cervicalgies aigues (ne dépassant pas 3mois) mais également les cervicalgies chroniques (supérieures à 3mois) de manière efficace afin de vous soulager de manière durable.