REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Douleur à la hanche : identifier la cause pour soulager les symptômes

douleur de hanche

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Une douleur à la hanche peut s'exprimer de différentes manières ; une hanche qui craque, des douleurs électriques, un pincement dans l'aine (articulation coxo fémorale), une gêne à la marche ou par exemple lors de la montée et/ou descente des escaliers. Pourquoi votre hanche vous fait mal ? De nombreux patients présentent une gêne du bassin lors de nos consultations d'ostéopathie. Apprenons ensemble à comprendre et soulager votre douleur de hanche. 

Où se situent exactement les hanches ?

Afin de savoir exactement ce que c’est qu’une douleur à la hanche, il faut pouvoir les situer correctement pour ne pas faire d’amalgame. De part et d’autre du bassin, nous avons deux os que l’on nomme "fémur" : ce sont les os de chaque cuisse. Chaque fémur s’articule au bassin grâce à la tête fémorale. Par leur forme concave, elles s'emboîtent parfaitement dans chaque cavité du bassin, ce qui confère à cette articulation une bonne stabilité

La hanche, c’est donc la jonction entre la cuisse et le bassin, donc toute douleur sur cette section est relative à la hanche. On nomme cette articulation l'articulation coxo-fémorale. Cela regroupe donc les douleurs au niveau du pli de l’aine (entre la cuisse et les parties génitales), de la partie latérale et supérieure de la cuisse, au niveau de la fesse ainsi que sur la partie avant et supérieure de la cuisse.

docteur hanche anatomie
J’ai mal à la hanche quand je marche.

La hanche est donc une articulation très stable de par sa forme et son système capsulo-ligamentaire. Cette grande stabilité nous permet tout simplement de marcher.

Vous l’aurez compris, le premier signe d’un problème de hanche est donc une difficulté à la marche, soit une boiterie, pouvant s’accompagner d’une douleur. La douleur est localisée au niveau de la hanche, et plus rarement à distance de celle-ci. Mais cela peut également correspondre à des douleurs ressenties sur la montée ou la descente des marches.

Qu’est ce qui peut me provoquer une douleur à la hanche ?

Voici une liste de potentielles raisons de votre douleur à la hanche :

  • coxarthrose : il s’agit de l’arthrose de hanche, cela correspond à l’usure du cartilage au sein de l’articulation coxo-fémorale, ce qui a pour conséquence un frottement direct d’os contre os,
  • les pathologies rhumatismales inflammatoires : ce sont des inflammations qui touchent l’articulation de la hanche,
  • luxation : cela correspond à la sortie de la tête du fémur ou de la cavité acétabulaire (cavité présente de part et d’autre du bassin afin d'accueillir les têtes fémorales et permettre les articulations coxo-fémorales), entraînant un étirement plus ou moins important de ses moyens de fixation,
  • fracture : suite à un traumatisme, différentes parties du fémur peuvent être touchées, la fracture la plus connue étant celle du col du fémur,
  • tendinite : Il s’agit de l’inflammation d’un ou plusieurs tendons (structure permettant d’insérer un muscle sur un os),
  • déchirure musculaire : lésion des fibres musculaires au niveau de la hanche.
  • mais aussi tensions musculaires, conflit fémoro-acétabulaire, hernie inguinale, diminution de mobilité au niveau de la hanche ou du membre inférieur, etc.

Et si ma douleur de hanche était à cause de mon psoas ?

Le psoas est un grand muscle profond attaché au niveau du bas du dos (vertèbres lombaires) et descend juste devant l'articulation de la hanche. 

Lorsque le psoas est irrité ou contracturé, il peut provoquer une gêne sur la zone de la hanche, souvent accompagnée de craquements qui donnent l'impression que la hanche se déboite. 

Pour détendre ce muscle, pensez à des étirements du psoas ainsi qu'à une bonne hydratation. Evitez également de trop croiser les jambes !

Sachez qu'un psoas en tension peut également provoquer des douleurs lombaires à cause de son insertion à ce niveau. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article sur le mal au dos et psoas. Si les douleurs persistent, n'hésitez pas à consulter un ostéopathe pour comprendre l'origine des ces tensions. Il peut par exemple s'agir d'un bassin en torsion, d'un trouble postural ou même de troubles digestifs.

douleur de hanche arthrose

Comprendre l’arthrose de hanche

L’arthrose est un processus dégénératif qui se caractérise par la destruction du cartilage présent entre les deux os (os du bassin et fémur) de l’articulation de la hanche. Cela provoque alors un rétrécissement du cartilage.

Le cartilage permet de réduire les frictions entre les os et répartir les tensions lors des mouvements comme un amortisseur. Avec le temps, il est tout à fait normal de présenter de l’arthrose, d’ailleurs il n’y a pas vraiment d’âge à partir duquel un individu peut en avoir. En revanche, certaines activités qui vont augmenter ce phénomène de friction peuvent aider à son apparition.

Quels sont les signes de l’arthrose de hanche ?

Le premier signe est la douleur à la hanche, le plus souvent située au niveau du pli de l’aine et pouvant irradier vers l’avant, l’arrière, ou l’intérieur de la cuisse.

  • L’arthrose de hanche ou coxarthrose peut provoquer une boiterie en raison de douleurs présentent à la marche.
  • La raideur est un autre symptôme, non négligeable, dans le cadre de l’arthrose. Cette raideur est ressentie principalement le matin et nécessite un temps de déverrouillage.
  • Enfin, il est parfois possible de ressentir une sensation de "grain de sable" ou craquement au sein de l’articulation touchée. Cela est dû aux frottements os contre os, qui sur le long terme provoquent des micro-débris.

Comment savoir s' il s’agit de l’arthrose de hanche ?

Pour cela, oubliez l’auto-diagnostic, il faut aller consulter ! Votre praticien se chargera d’effectuer un examen clinique qui permet, dans un premier temps, d’avoir une idée sur la potentielle perte de mobilité. La seule façon d’être totalement sûr du diagnostic est de réaliser une imagerie médicale. Dans le cas où il y a bien présence d’une coxarthrose, il sera possible de voir à l’imagerie un rétrécissement du cartilage et donc une rétrécissement de l’espace entre les deux os de l’articulation.

Différencier l’arthrose de l’arthrite

L’arthrose correspond à une douleur de type mécanique, soit une douleur qui apparaît à l’effort et cesse au repos. Contrairement à cela, l’arthrite est une douleur ressentie au niveau de la hanche mais de type inflammatoire, c’est-à-dire que la douleur survient autant au repos qu'à l’effort, et peut réveiller la nuit. De plus, il est possible de les différencier de part leurs origines : l’arthrose est un processus d’usure naturelle, tandis que l’arthrite peut être causées par différents types de facteurs (un traumatisme, une infection) ou encore être la conséquence d’une maladie auto-immune.

médecin douleur de hanche

Mal de hanche et sciatique

Il est parfois possible de présenter une douleur à la hanche en cas de sciatique. La plupart du temps, cela s’explique par la contraction prolongée d’un muscle, sur le passage du nerf, venant comprimer le sciatique et donner sa fameuse symptomatologie. Cela peut causer des douleurs au niveau de la coxo-fémorale, bien que l’articulation ne souffre pas.

Quelles solutions pour soulager une douleur à la hanche ?

Dans un premier temps il est important de consulter, afin de savoir ce qui se cache réellement derrière cette douleur. Vous pouvez, bien entendu, consulter votre ostéopathe, qui saura vous réorienter si nécessaire. En effet, vous bénéficierez d’un examen clinique, ainsi que d’un traitement qui vous permettra de regagner en mobilité et qui aura également pour but de diminuer les tensions exercées au niveau de cette articulation. De nombreuses douleurs chroniques à ce niveau sont dues à d’importantes tension du système myofascial que votre ostéopathe est en capacité de vous soulager.

Comment éviter une douleur à la hanche ?

Afin d’éviter une douleur à la hanche, il faut limiter la pression exercée sur les articulations. Pour cela évitez les sports à fort impact, les activités où vous portez des charges importantes. Faites attention à votre alimentation, en mangeant équilibré, dans le but d’éviter un surpoids qui va augmenter la pression au niveau de vos articulations.

Se mobiliser pour avoir moins mal 

Lorsque l’on présente une douleur, on évite de trop solliciter son corps, et on cherche à effectuer le moins de mouvements possibles, voire arrêter le sport que l’on pratique. Pourtant, c’est le piège dans lequel il ne faut pas tomber ! Mobiliser correctement votre corps peut au contraire vous soulager de vos douleurs. En fonction du sport que vous pratiquez, il existe des alternatives à certains mouvements permettant de continuer une activité physique, tout en ménageant votre corps. Certains mouvements adaptés à votre situation, répétés chaque matin ou chaque soir pendant 5 minutes permettent de diminuer la douleur ressentie. Beaucoup de vidéos de mobilité circulent sur internet, alors je vous demanderai de consulter un professionnel à qui vous pourrez demander conseils, afin que les mouvements effectués soient pertinents. Enfin, lorsque vous vous lancerez dans la mobilité, gardez ces règles en têtes :

  • Effectuez vos mouvements sans douleur.
  • Allez-y à votre rythme.
  • Prenez le temps de faire des pauses en revenant au neutre entre chaque mouvement.
sport pour douleur de hanche

Quel traitement pour soulager ma hanche ?

En fonction de votre problématique, le traitement sera différent, d'où l'intérêt de consulter si vous ressentez une douleur au niveau de la hanche. Par exemple, dans le cas de l’arthrose, le traitement dépendra de l’avancée de celle-ci ainsi que du retentissement sur votre vie. Cela peut donc être des médicaments, une infiltration et en dernier recours la pose d’une prothèse de hanche. Après avoir demandé conseil à votre thérapeute, sur ce qu’il est possible de faire ou non, concernant votre cas. Des solutions naturelles existent également pour soulager les douleurs.

Voici quelques exemples de choses à faire pour soulager vos hanches : vous pouvez appliquer du chaud sur la zone douloureuse afin de détendre les muscles ou bien du froid s’il s’agit d’une inflammation. L’huile essentielle de Gaulthérie semble un moyen intéressant, si vous présentez une inflammation, car elle présente une action anti-inflammatoire.

Enfin, le renforcement musculaire va vous permettre de diminuer les douleurs ressenties, sur le long terme, en travaillant les muscles de vos hanches, de votre bassin, de votre dos et de votre sangle abdominale. Il en va de même pour la mobilité, ce sont des exercices à réaliser dans la non douleur, et en fonction de vos capacités. De plus il existe bon nombre d’exercices, vous permettant de choisir ceux qui vous conviennent.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 149129 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×