REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Préparation à l'accouchement et ostéopathie

osteopathie et preparation a l accouchement

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

La préparation à l’accouchement est une étape incontournable de la grossesse. Mais qu’entend-t-on par “préparation à l’accouchement” ? En quoi consiste-t-elle et quelle est la place de l’ostéopathie dans cette prise en charge ?

La préparation à l’accouchement, c’est quoi ?

La préparation à l’accouchement consiste en un ensemble de pratiques mises en place pour que l’accouchement se passe le mieux possible : qu’il soit peu douloureux, moins long. Elle prévient les blessures et les séquelles et elle a aussi pour but de faciliter le post-partum.

La préparation à l’accouchement “classique” avec une sage-femme

Dans le parcours médical qui entoure la grossesse, il vous est possible de suivre 7 séances de préparation à l’accouchement avec un ou une sage-femme, qui seront remboursées par la sécurité sociale. Il s’agit de cours, en groupe ou en individuel, durant lesquels vous seront expliquées les étapes de la grossesse, le déroulement de l’accouchement, l’anatomie de la zone pelvienne  mais aussi quelles sont les positions à adopter, comment gérer sa respiration, détendre son périnée…

Le rôle de la sage-femme, à travers ces cours, est de vous accompagner et de vous informer.

Préparation à l’accouchement : pratiques complémentaires

Cependant, la préparation à l’accouchement, dans le sens large du terme, ne se limite pas à ces 7 séances dans le cadre médical ! En effet, bon nombre d’autres pratiques se développent pour vous aider à arriver en salle de naissance avec le plus de sérénité possible. Parmi celles-ci, nous pouvons citer :

  • le yoga prénatal : il a de nombreux bienfaits. En plus de vous permettre de pratiquer une activité physique adaptée durant votre grossesse, la pratique du yoga vous permet de mieux prendre conscience de votre corps, de vos tensions et de votre respiration. Il est également un bon allié contre le stress.
  • l’aquagym prénatal : sur le même principe que le yoga, l’aquagym permet de maintenir une activité physique tout en apprenant à se relaxer.
  • la sophrologie et l'hypnose : le but de ces thérapies complémentaires est de vous aider dans la prise en charge de votre stress, s’il y en a, et d’apprendre à gérer au mieux votre respiration.
  • L’haptonomie : cette pratique encore peu connue vise à développer les liens affectifs entre le bébé et ses futurs parents (oui, les deux !). Elle permet au deuxième parent de s’impliquer dans l’accouchement en aidant par des pressions douces sur certaines zones du corps.

Mais l’ostéopathie est aussi primordiale dans votre suivi et la préparation de votre accouchement !

preparation accouchement osteopathie

L’ostéopathie pour traiter les troubles de la grossesse

On recommande entre une et trois séances d’ostéopathie durant la grossesse, l’idéal étant d’effectuer une consultation à chaque trimestre. Si elle peut être une alliée dès l’étape de la conception, l’ostéopathie est également une thérapie qui peut vous suivre tout au long de la grossesse.

En effet, plusieurs maux peuvent se faire ressentir : nausées du premier trimestre, puis douleurs lombaires, fatigue, migraines, constipation et autres troubles digestifs… Tous ces troubles dits “fonctionnels” (sans maladie ou lésion de l’organisme) sont traitables par l’ostéopathie ! Consulter votre ostéopathe pour vos troubles de la grossesse est important pour votre bien-être : cela vous permettra plus de sérénité et donc une meilleure préparation pour l’accouchement.

Une consultation à la fin de votre troisième trimestre de grossesse présente aussi des avantages supplémentaires en termes de préparation à l’accouchement :

  • permettre le meilleur déroulement possible de la naissance : un temps de travail diminué, moins de douleur, moins d'utilisation d’instruments (forceps, cuillères…).
  • limiter les risques de blessure : déchirure ou épisiotomie, prolapsus…
  • préparer à un meilleur rétablissement durant le post-partum : moins l’accouchement est difficile, plus le rétablissement est simple.
  • éviter les séquelles et complications : troubles urinaires, douleurs...

Préparation mécanique : équilibration du bassin et protection du périnée

Un point majeur sur lequel votre ostéopathe s’attarde lors d’un suivi de grossesse est la mobilité du bassin. Cette zone du corps, composée de quatre os (deux os iliaques, le sacrum et le coccyx) sert de point d’attache au périnée. Ce muscle, dont le nom doit vous être familier, agit comme un hamac musculaire pour soutenir tous les organes de l’abdomen. C’est aussi lui qui doit se relâcher suffisamment pour laisser le passage au bébé. Il est donc essentiel que le bassin soit équilibré !

Pour cela, votre ostéopathe teste les différentes articulations du bassin ainsi que les tensions musculaires alentour (abdominaux, muscles fessiers…). Une fois les tensions et blocages identifiés, il utilise des techniques douces et non-violentes pour redonner de la mobilité aux zones restreintes et relâcher les muscles contractés. L’examen est toujours complet : c’est pourquoi il est aussi important d’évaluer et de travailler sur le dos, a minima les vertèbres lombaires et dorsales.

Une fois ce travail fait, vous pourrez tout d’abord constater un soulagement de vos douleurs si vous en avez, et plus globalement une sensation de mieux-être. Bonne nouvelle : votre bébé le ressentira aussi, au moment de la naissance. En effet, cela permet de donner “plus de place” (et donc d’éviter certaines difficultés).

Des techniques peuvent aussi être réalisées directement sur le périnée si cela est nécessaire. En effet, puisqu’il s’agit d’un muscle, il peut présenter des tensions (contracture…) qui doivent être corrigées. Ce travail est très complémentaire avec les exercices effectués avec votre sage-femme.

preparation accouchement osteopathie

Ostéopathie viscérale : travailler sur les attaches de l’utérus

En plus de travailler sur le contenant (le bassin), il est essentiel de travailler sur le contenu (les viscères). Car il peut aussi exister des tensions à l’intérieur de la cavité abdominale, sur les organes ainsi que leurs attaches ligamentaires !

La mobilité de l’utérus est étroitement liée à celle du bassin mais il possède aussi ses propres contraintes intrinsèques. En relâchant les attaches “tendues” de l’utérus, votre ostéopathe permet au bébé de bénéficier d’un environnement propice à un bon développement. Cela aidera aussi à ce que les contractions soient plus équilibrées et pourra faciliter la poussée.

En plus de cela, votre ostéopathe vérifie les tensions des organes alentour. En effet, des organes du système digestif, par exemple, peuvent engendrer des contraintes qui se répercutent sur le petit bassin. Il est d’autant plus important d’y prêter attention si vous souffrez de troubles digestifs (constipation, hémorroïdes…).

Diaphragme et respiration

Nous l’avons vu plus haut (et vous devez déjà le savoir), la respiration joue un rôle majeur dans le déroulement de l’accouchement. Votre ostéopathe investigue systématiquement le diaphragme, et agit pour le détendre si nécessaire. Il rééquilibre également la cage thoracique pour limiter les tensions exercées par les côtes.

Une tension diaphragmatique adaptée, qui n’est pas trop forte, évite de rajouter une surpression sur la cavité abdominale et donc sur le périnée. Cela joue donc un rôle de protection et de prévention, en plus d’aider à votre confort.

Les recommandations si vous présentez des antécédents

La prise en charge en ostéopathie s’impose d’autant plus si vous présentez certains antécédents sur la zone lombo-pelvienne :

  • des fractures du coccyx, du sacrum ou des os iliaques.
  • de gros traumatismes (chutes sur les fesses, accidents de voiture…).
  • des tassements vertébraux.
  • des cicatrices de césarienne ou d'épisiotomie (celles-ci sont responsables d’adhérences tissulaires pouvant gêner la mobilité du bassin).
preparation accouchement osteopathie

Les conseils de votre ostéopathe pour préparer votre accouchement

Comme toujours, les conseils sont une part importante du travail de l’ostéopathe, qui s’adapte à votre situation pour trouver des solutions pertinentes à vos problèmes personnels. Voici quelques conseils généraux à appliquer pour votre préparation à l’accouchement :

  • suivez les cours avec votre sage-femme : en effet, un suivi en ostéopathie ne vous en dispense pas ! Il est important de passer par cette étape, qu’il s’agisse de votre premier enfant ou non.
  • effectuez votre suivi en ostéopathie même si un accouchement par césarienne est programmé : cette opération reste conséquente pour votre corps et vous devez l’y préparer le mieux possible !
  • maintenez une activité physique régulière tout au long de votre grossesse : qu’il s’agisse de marche, de yoga, d’aquagym ou de tout autre activité réalisée en sécurité, il a été démontré que les femmes enceintes actives ont des accouchements plus simples et se rétablissent mieux.
  • n’hésitez pas à faire un peu de renforcement musculaire : la prise de poids durant la grossesse varie énormément d’une personne à l’autre, et une musculature renforcée vous permettra de diminuer les risques de douleurs durant la grossesse ainsi que d’aider à un travail plus rapide.
  • apprenez à relâcher votre périnée : pour cela, une fois de plus, les cours avec votre sage-femme sont primordiaux. Mais vous pouvez également, dès le début du huitième mois, effectuer des exercices respiratoires ainsi que des auto-massages pour apprendre à cibler cette zone.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 155353 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "FEMME ENCEINTE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×