Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

J’ai mal aux cervicales : quelle position dois-je adopter pour dormir ?

mal au cou comment dormir ?

La position de sommeil que vous adoptez est importante car elle peut aggraver voire même créer des problèmes cervicaux. 

Vous avez mal au cou ? Vous adoptez une mauvaise position pour dormir dans l’espoir que cela vous soulage ? Puis vous vous réveillez en ayant d’autant plus mal…C’est un cercle vicieux. Comment casser ce cercle vicieux ? En adoptant une position confortable pour vos cervicales.

Quelles sont les positions qui de sommeil qui pourront soulager vos cervicales ? Restez avec nous, on vous dit tout dans cet article.

Quelques rappels anatomiques sur les cervicales :

La colonne verticale est la portion du rachis la plus souple et la plus mobile. Cette portion du rachis a pour but d’orienter la tête dans l’espace et donc joue un rôle dans la vision et l’équilibre.

Elle se compose de 7 vertèbres qui se divisent en deux parties :

  • Le rachis cervical haut (C0/C1/C2)
  • Le rachis cervical bas (C3-C7)
Mal au cou : comment dormir ?

La région cervicale est riche en muscles qui servent à maintenir la tête ainsi qu’à la mobiliser.

On trouve aussi dans cette région des viscères en avant de la colonne comme le pharynx, le larynx, la trachée, l’œsophage... A l’avant des cervicales on retrouve aussi l’os hyoïde, le cartilage thyroïde, cricoïde et les cartilages trachéaux.

La colonne cervicale est également maintenue par des membranes ou fascias, constamment en adaptation en fonction des mouvements du rachis.

Tout ce complexe permet à la région cervicale de faire 4 types de mouvement :

  • Flexion/extension
  • Rotation
  • Inclinaison
  • Les mouvements combiné

La cervicalgie : qu’est-ce que c’est ?

La cervicalgie, c’est le nom qu’on donne aux douleurs de la nuque.

C’est une douleur qui peut être causée par les muscles, les tendons, les ligaments, les structures osseuses… Elle peut être locale ou diffuser dans les membres supérieurs. Elle peut être aigue, si elle date de moins de 6 mois, ou chronique si elle subsiste au-delà.

Les symptômes varient d’une personne à l’autre mais en plus de la douleur dans la nuque on peut retrouver :

  • Des maux de tête
  • Des vertiges
  • Une raideur de la nuque (consulter notre article pour soulager les raideurs du cou)
  • Des troubles visuels
  • Des troubles auditifs comme des acouphènes
  • Des problèmes de sommeil, de concentration…

Il existe plusieurs types de cervicalgies :

  • La cervicalgie commune

C’est celle qui ne résulte ni d’un traumatisme, ni ‘une pathologie sous-jacente. Elle peut être causée par de l’arthrose, de l’anxiété, du stress, des mauvaises positions au travail…

  • La cervicalgie traumatique

C’est la cervicalgie qui arrive après un traumatisme comme un coup du lapin par exemple.

Elle peut aussi être due à une fracture ou une entorse.

  • La cervicalgie symptomatique

La cervicalgie symptomatique est signe d’une pathologie sous-jacente, d’origine inflammatoire, infectieuse ou tumorale dans la plupart des cas.

Les positions qui sont mauvaises pour votre colonne cervicale :

Les positions que vous prenez la nuit pour dormir ont des conséquences indéniables pendant la journée. Certaines positions sont notamment très mauvaises pour les cervicales, et augmenteront inévitablement vos douleurs comme :

  • La position sur le ventre : c’est la position la moins bonne pour vos cervicales, mais aussi pour le reste de votre colonne. C’est une position qui exerce énormément de contraintes sur vos muscles, vos articulations, votre cage thoracique… Et vous êtes obligé de tourner la tête pour pouvoir respirer, ce qui n’est pas bon pour la colonne cervicale ! C’est globalement la pire position de sommeil possible.
  • La position fœtale qui est également une mauvaise position à prendre pour vos cervicales car votre nuque est toute recourbée. C’est également une position à éviter.

dormir sur le ventre quand on a mal au cou

Comment dormir quand j’ai mal au cou ?

Il y a des positions qui sont non contraignantes pour vos cervicales et vous permettent non seulement de mieux dormir mais également de diminuer les douleurs au cours de la journée :

  • Dormir sur le dos : c’est la meilleure position qui soit ! Elle permet d’aligner le cou avec le reste de la colonne vertébrale et donc de limiter les contraintes. Elle donne plus de support au reste du corps. Cette position n’est cependant pas recommandée chez les sujets ayant des problèmes de ronflement ou d’apnée du sommeil.
  • Dormir sur le côté est une bonne position également, si tant est que vous ne dormiez pas sur le côté qui vous fait mal. N’oubliez pas de mettre un oreiller sous votre tête, vous aurez un meilleur support. Cette position est encore meilleure pour votre corps si vous alternez entre le côté droit et le côté gauche au cours de la nuit. Evitez cependant de dormir avec les bras au-dessus des épaules, cela peut comprimer les nerfs et les veines.

Quelques conseils :

  • Faites attention à votre oreiller ! Globalement la hauteur de l’oreiller doit être telle que votre cou est aligné avec vos épaules, ni trop bas, ni trop haut.
  • Si votre matelas est ferme, privilégiez un oreiller épais
  • Si votre matelas est mou, préférez plutôt un oreiller plat
  • Evitez d’empiler vos oreillers trop hauts

En dehors des positions de sommeil, il y a des positions du quotidien qui favorisent les douleurs et sont à éviter :

  • La tête penchée en avant devant les écrans est à éviter à tout prix. Cela tire sur les cervicales et provoque des douleurs. Il est important lorsque vous êtes devant un écran de maintenir le dos droit, de détendre votre cou et vos épaules, et n’oubliez pas de contracter vos abdos !
  • Les positions statiques : si vous travaillez dans un bureau, en voiture… Bref, si vous ne changez quasiment jamais de position, cela favorise les douleurs cervicales. Pensez à changer de position régulièrement, tourner la tête, vous étirer la nuque… Et n’oubliez pas qu’un petit massage du cou fait toujours du bien !
  • Pour vos douleurs cervicales, n’hésitez pas à consulter un ostéopathe ! Ce dernier dispose de tout un panel de techniques qui pourront vous soulager afin que votre nuque ne vous embête plus au quotidien. Il existe des techniques au niveau du cou, des techniques à distances, des techniques douces… Chaque ostéopathe adapte les techniques à son patient.

Osteopathe et mal au cou

Si vous souffrez des cervicales, faites particulièrement attention à votre position de sommeil, votre cou vous dire merci pendant la journée. Faites également attention à votre literie et vos oreillers afin d’optimiser votre sommeil et ne pas faire souffrir d’autant plus votre nuque. 



Si les douleurs persistent, n’hésitez pas à consulter un ostéopathe, qui sera à même de soulager vos douleurs cervicales et vous permettre de dormir sereinement.

Bibliographie

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×