Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Sciatique ou pas ? Savoir repérer les signes de la sciatique

Comment repérer et diagnostiquer une sciatique ?


Vous souffrez d’une douleur dans la fesse, et dans la jambe ? Vous pensez que c’est une sciatique ? Il est également possible que votre douleur soit liée à une autre pathologie du dos ou du membre inférieur. 

On vous explique dans cet article comment identifier la sciatique à coup sûr, ou presque ! 

La sciatique : quelques rappels

La sciatique, c’est cette douleur située dans la fesse, la cuisse, la jambe… et descend parfois jusqu’au pied. Si elle est associée à une douleur de la colonne lombaire, on l’appelle alors lombosciatique.

La sciatique ou névralgie du nerf sciatique correspond à une douleur sur le trajet du nerf sciatique lorsque celui-ci est comprimé, enflammé ou lésé. Le nerf peut être comprimé sur une de ses racines, L5 ou S1, ou sur son trajet le long des membres inférieurs.

La sciatique se caractérise par une douleur impulsive, souvent unilatérale, aggravée par l’effort, ainsi que des troubles senstivo-moteurs dans les membres inférieurs.

La cause la plus connue de la sciatique est la hernie discale lombaire, mais elle peut avoir plusieurs origines : contracture du piriforme, autre compression musculo squelettique sur le trajet du nerf sciatique, fracture tassement vertébral, canal lombaire étroit (auquel cas la douleur peut être bilatérale).

Attention à ne pas confondre la sciatique avec...

La sciatique a pour symptôme principal une douleur dans le bas du dos, la cuisse et dans la jambe… Mais d'autres troubles peuvent aussi reproduire ces symptômes  !

On peut confondre la sciatique avec beaucoup d’autres pathologies qui touchent le dos et/ou les membres inférieurs : des pathologies osseuses, musculaires, nerveuses, vasculaires...

Si ce n’est pas une sciatique, qu’est-ce que cela peut alors être ?

1 - La cruralgie

Attention à ne pas confondre la sciatique avec la cruralgie. C’est la deuxième pathologie nerveuse la plus importante du membre inférieur. Il s’agit également d’une radiculalgie ou douleur nerveuse, mais la localisation n’est pas la même. La cruralgie fait mal dans la partie antérieure de la cuisse, contrairement à la sciatique qui fait mal sur le côté ou derrière la cuisse.

    2 - La tendinite du moyen fessier

    Il est possible également de confondre une sciatique avec la tendinopathie du muscle moyen fessier. La cruralgie donne des douleurs au niveau de la hanche et peut entrainer une boiterie. Cependant la douleur ne descend pas plus bas que la hanche, contrairement à la sciatique.

    3 - Les pathologies musculaires

    Les pathologies musculaires peuvent faire penser à la sciatique :

      • Des courbatures, tout simplement ! Si la douleur survient quelques heures ou quelques jours après un effort important, n’oubliez pas que c’est peut-être la réponse de votre corps à cet effort sous forme de courbatures.
      • Une élongation voire une déchirure musculaire, si la douleur est apparue d’un coup après un mouvement brutal.
      • Des contractures musculaires.
      • Des crampes, pensez à bien vous hydrater !

      4 - Les pathologies osseuses

      Certaines pathologies osseuses peuvent aussi donner des douleurs au niveau membre inférieur :

      • Une fracture (ou fissure) peut donner des douleurs au membre inférieur.
      • Une périostite peut entrainer des douleurs au niveau de la jambe principalement.
      • Une tumeur osseuse donnera une douleur locale au niveau de la jambe, elle sera en général associée à d’autres symptômes comme une fatigue intense.
      • L’arthrose de hanche, genou ou cheville peut être confondue avec une sciatique, mais la douleur est uniquement présente au niveau des articulations et ne suit pas un trajet le long de la jambe.

      5 - Les pathologies vasculaires

      Attention également à ne pas confondre la sciatique avec certaines pathologies vasculaires comme :

      • La phlébite, c’est la formation d’un caillot sanguin dans une veine, qui va bloquer la circulation sanguine. Il s’agit d’une urgence médicale car la phlébite peut entrainer une embolie pulmonaire.
      • La thrombose artérielle, la formation du caillot se fera dans ce cas dans une artère, et bloquera la circulation et ce qui se trouve après le caillot ne sera plus approvisionné en sang. Il s’agit également d’une urgence médicale.
      • Une artérite oblitérante des membres inférieurs ou AOMI, c’est une atteinte de la paroi des artères qui se traduit par une douleur à l’effort. La douleur est souvent bilatérale, contrairement à la sciatique qui est généralement unilatérale.

      6 - La fibromyalgie 

      La fibromyalgie peut donner des douleurs diffuses dans les membres inférieurs qui peuvent faire penser à une sciatique, cependant les douleurs ne sont généralement pas seulement présentes dans la jambe mais dans tout le corps.

      Savoir reconnaître une sciatique


      Il existe bien des douleurs du membre inférieur, mais heureusement, il y a des moyens de reconnaitre la sciatique :

      • Tout d’abord, la typographie de la douleur : Qu’est-ce que c’est ? C’est la localisation de la douleur. La sciatique étant une douleur nerveuse, elle suit le trajet de ce nerf, et ce dernier est très précis. Le trajet de la douleur dépend de la racine touchée (L5, S1) :

      - Une sciatique L5 débutera dans la fesse, puis descendra sur la partie latérale de la cuisse et de la jambe, pour terminer sur la partie dorsale du pied.

      - Une sciatique S1 débutera également dans la fesse puis descendra dans la partie postérieure de la cuisse et de la jambe, pour finir sur la face plantaire du pied.

      Sciatique L5 ou S1

        • Les caractéristiques de la douleur : la douleur de la sciatique est la plupart du temps unilatérale, c’est-à-dire qu’elle ne touche qu’une seule jambe. La douleur sciatique est également impulsive, à la toux ou à l’éternuement, et aggravée par l’effort.
        • Les symptômes neurologiques : la sciatique est une douleur liée à un nerf, le nerf sciatique. Les douleurs neurologiques ont certaines caractéristiques propres, notamment des troubles sensitivo-moteurs. Certains symptômes peuvent vous mettre sur la piste d’une douleur neurogène comme des fourmillements, engourdissements, douleurs à type de brûlure, perte de force, perte de sensibilité…

        Bien que tous ces symptômes puissent vous mettre sur la piste d’une sciatique, rien n’est certain tant que le diagnostic n’a pas été posé par un médecin. N’hésitez donc pas à consulter si vous vous sentez concerné.


        Examens complémentaires et traitement de la sciatique

        Le meilleur moyen d’être sûr que votre douleur correspond à une sciatique est de faire poser le diagnostic par un médecin. Ce dernier pourra identifier la cause de la sciatique par une auscultation dans le cas d’une sciatique par hernie discale notamment.

        Si l’auscultation n’est pas suffisante, notamment dans des cas de sciatique compliquée ou persistante, le médecin pourra prescrire des examens complémentaires comme des radiographies de la colonne lombaire, un scanner ou une IRM.

        Une fois le diagnostic posé, le traitement sera adapté à la cause de la sciatique. Un traitement médical peut être mis en place, notamment par la prise d’antalgiques pour soulager la douleur. Un traitement chirurgical peut être recommandé en dernier recours dans certains cas comme une sciatique paralysante, hyperalgique, ou un syndrome de la queue de cheval.

        En bref ...La sciatique est une pathologie qui touche une grande partie de la population, mais il est facile de la confondre avec d’autres pathologies du dos ou du membre inférieur. Si vous pensez souffrir d’une sciatique, n’hésitez pas à consulter votre ostéopathe ou votre médecin pour poser le diagnostic. L’ostéopathie est un bon moyen de soulager une sciatique, un traitement ostéopathique complet permettra au corps de mieux s’adapter et de diminuer les douleurs liées à la sciatique.



        Bibliographie

        • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=cruralgie-quels-sont-les-symptomes-de-la-cruralgie-, consulté le 4 juillet 2019
        • https://equilibre.net/portail-sante/douleurs-aux-hanches/tendinite-du-moyen-fessier/, consulté le 4 juillet 2019
        • https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/rhumatologie/sciatique/, consulté le 4 juillet 2019
        • https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/sciatique/reconnaitre-sciatique, consulté le 4 juillet 2019
        • https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/sciatique-177239, consulté le 4 juillet 2019

        Votre navigateur est obsolète!

        Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

        ×