REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

Nausées de la femme enceinte : et si l'ostéopathe pouvait vous aider ?

nausées de grossesse et ostéopathie

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

L'ostéopathie pour soulager de manière naturelle vos nausées durant la grossesse ? 

Si ces 9 mois où une femme porte la vie sont une période bien particulière remplie de projets, ils impliquent toutefois des changements physiologiques qui sont source de désagréments pour la future maman. Le suivi ostéopathique de la femme enceinte permet de soulager les petits maux du quotidien afin qu’elle puisse profiter pleinement du bonheur de porter un enfant.

Les maux de grossesse lors du premier trimestre correspondent généralement à des difficultés d’adaptation résultants des modifications hormonales. Nausées, vomissements, brûlures d’estomac, troubles urinaires, fatigue, maux de tête, essoufflements, émotions perturbées…

Ces désagréments fonctionnels peuvent être naturellement calmés par l’ostéopathie.

Comprendre les nausées et vomissements de la femme enceinte

Les nausées et les vomissements sont fréquents au cours du premier trimestre de la grossesse (70 à 85 % des femmes). Ils surviennent souvent le matin et sont accentués en présence de certaines odeurs ou au cours de certains mouvements. Ce phénomène est dû aux bouleversements hormonaux qui ont lieu dès le début de la grossesse. Les causes précises ne sont pas clairement connues ; toutefois l’apparition de nausées et vomissements serait en relation avec l’augmentation accrue du taux d’hormones bêta-hCG dans le sang maternel au début de la grossesse (hormone chorionique gonadotrope).

Ce taux élevé permet de maintenir le corps jaune (follicule ovarien après l’ovulation) en activité pendant 3 mois, et d’assurer par ce biais la sécrétion ovarienne de deux hormones essentielles à la grossesse : les œstrogènes et la progestérone.

nausée femme enceinte


L'hormone chorionique gonadotrope (HCG) est une hormone clef du début de la grossesse, sa sécrétion est donc physiologique et nécessaire pour l’implantation et le développement embryonnaire. Cependant, elle est incriminée dans différents maux de grossesse, notamment les nausées et les vomissements du 1er trimestre. En effet les nausées sont présentes au premier trimestre et s’estompent généralement au 3ème mois, en même temps que la diminution du taux d’HCG.

De plus, les femmes enceintes de jumeaux ou ayant une grossesse multiple présentent un taux d'hormones plus élevé, et ont plus de risques d’avoir des nausées matinales et que celles-ci soient plus violentes.

Les œstrogènes auraient leur part de responsabilité dans l’apparition des nausées de la grossesse en entrainant une hypersensibilité de l’odorat. Cette dernière peut déclencher des nausées ou vomissements en présence d’une odeur particulière que l’organisme perçoit de manière décuplée (parfum, odeur de cuisine…).

Combien de temps durent les nausées de la femme enceinte ?

Les nausées et les vomissements débutent généralement entre 3 et 8 semaines de grossesse, parfois plus tôt. Pour la plupart des femmes, elles disparaissent au deuxième trimestre, en général autour de la 14e semaine. Il arrive cependant parfois que cela dure plus longtemps. L'intensité des nausées varie en fonction des femmes et en fonction du déroulement de la grossesse, en moyenne, elles sont plus fortes au début (entre la 4e et la 7e semaine de grossesse).

Quels sont les différents traitements naturels ?

Certains traitements naturels peuvent aider à soulager les nausées et les vomissements.

Tout d’abord, l’hydratation est d’une importante capitale, il faut donc s’assurer de boire fréquemment de petites quantités d’eau.
  • Les suppléments en vitamine B6 peuvent aider à soulager les nausées de grossesse.
  • Le gingembre a un effet apaisant pour l’estomac et il est connu pour son efficacité contre les nausées durant la grossesse. Il est sécuritaire pour la femme enceinte et sans effets secondaires. Il peut être consommée en poudre (gélules), ou en infusion (gingembre frais). Il est suggéré en général de prendre environ 1g par jour de gingembre en poudre : les gélules se trouvent généralement en pharmacie, vous pourrez donc demander conseil à votre pharmacien. Si vous décidez de consommer le gingembre sous forme de tisane (gingembre frais), il est conseillé de prendre environ 10 g par jour (en général 3 tisanes dans la journée).
  • Le citron, le bicarbonate de soude, la menthe, et la camomille sont également à consommer car ils ont des propriétés anti-nauséeuses.
  • L’acupuncture et l’acupression peuvent être efficace pour diminuer les nausées et les vomissements. L’acupuncteur travaille notamment sur la circulation des énergies au niveau des éléments foie/vésicule biliaire et rate/estomac, afin de soulager les nausées de la future maman.
  • L’homéopathie est sans danger pour la grossesse et le développement du fœtus, c’est une alternative intéressante pour la femme enceinte. Il existe différents remèdes homéopathiques contre les nausées de grossesse en fonction de leurs caractéristiques (Nux Vomica, Ipeca, Cocculus, Sepia…), il est donc important de prendre celui qui vous est adapté. Demandez précision à votre médecin ou homéopathe.
  • L’ostéopathie…

Pourquoi l’ostéopathie pour diminuer et arrêter mes nausées ?

L’ostéopathie est une médecine naturelle qui aide le corps de l’individu à s’adapter aux différents changements mécaniques et physiologiques, en améliorant l’homéostasie (capacités du corps à s’auto-réguler et s’auto-guérir pour maintenir l’équilibre de l’état de santé). Elle soulage les troubles fonctionnels et les douleurs. Les nausées non pathologiques sont des troubles fonctionnels qui sont généralement liés à un dysfonctionnement du système digestif (foie, estomac…) ou du système nerveux autonome qui innerve les organes (nerf vague en particulier). Les nausées matinales de la femme enceinte sont un cas particulier puisqu’elles résultent d’une difficulté d’adaptation aux changements hormonaux.

l'ostéopathe pour soulager les nausées

L’ostéopathie permet de soulager les nausées par un travail de relâchement sur le nerf vague, le foie et l’estomac, entre autres.

En effet si certains de ces éléments ont un fonctionnement perturbé, ils peuvent accentuer la sensibilité de la femme aux nausées et vomissements du 1er trimestre. De plus, l’ostéopathie cranio-sacrée (crâne, colonne, sacrum) permet d’aider le corps de la future maman à faire face à ces changements, en libérant les structures anatomiques en lien avec le système endocrinien, afin de favoriser l’harmonie des messages hormonaux. L’ostéopathe va donc chercher l’origine des difficultés d’adaptation et traiter les troubles de mobilité qui sont responsables. Le traitement peut varier d’une femme à une autre, mais les points clefs que nous venons d’énoncer seront généralement mis en cause.

Comment l’ostéopathe s’y prend-il pour calmer les nausées ?

L'action de l'ostéopathe pour calmer les nausées de la grossesse se fait par trois systèmes majeurs : le système endocrinien, le système nerveux autonome et le système digestif.

action de l'ostéopathe sur les nausées, comment ?

Nausées et système endocrinien

Un des principes fondamentaux de l’ostéopathie est : « La structure gouverne la fonction » ; c’est-à-dire que lorsqu'une structure du corps commence à perdre de la mobilité, la fonction qu'elle est sensée remplir pleinement est perturbée.

L’axe hypothalamo-hypophysaire est un complexe neuro-hormonal situé à la base du cerveau, en avant du tronc cérébral. C’est le « chef d’orchestre » du système endocrinien car il contrôle et régule la sécrétion hormonale de la quasi-totalité des glandes endocrines du corps (y compris les ovaires).

Les membranes méningées enveloppent le système nerveux central et sont en rapport étroit avec les différentes structures du cerveau, y compris l’hypothalamus et l’hypophyse. Elles s’insèrent sur les os du crâne et traversent la colonne vertébrale jusqu’au sacrum et au coccyx.

L’ostéopathie cranio-sacrée permet de libérer les tensions qui existent au niveau des membranes crâniennes et rachidiennes, et de réduire ainsi les contraintes mécaniques qui s’exercent à proximité du complexe hypothalamo-hypophysaire, pour lui permettre de remplir pleinement sa fonction régulatrice.

Comme nous venons de l’expliquer, l’ostéopathe attachera une importance particulière aux zones du corps qui sont en lien avec le système hormonal de la femme. Il va donc repérer et dénouer globalement les tensions crâniennes, rachidiennes, et pelviennes.

Nausées système nerveux autonome

L’hypersensibilité du nerf vague peut être impliquée dans l’apparition des nausées de la femme enceinte. Elle accentue également la prédisposition de celle-ci à faire un malaise vagal (plus fréquent lors de la grossesse). Cette hypersensibilité est souvent provoquée par une irritation ou une compression du nerf lors de son trajet dans le corps. L’ostéopathe teste l’élasticité des tissus aux niveau des différents points clefs de passage du nerf, du crâne jusqu’à l’abdomen :

Lors de son trajet jusqu’aux organes, le nerf vague passe à proximité d’os, d’articulations, de muscles, et de fascias ; si certains de ces éléments présentent une perte de mobilité, ils gênent alors le passage du nerf et perturbent le message nerveux. En restituant leur aisance de mouvement, l’ostéopathe permet donc de relâcher les points de compression sur le nerf vague. Le crâne, les cervicales, la cage thoracique, le diaphragme et l’estomac font partie des différents point clefs que l’ostéopathe investiguera.

Nausées et système digestif

L’ostéopathe traite le foie et l’estomac car ils peuvent être responsables de nausées et de vomissements. Une perte de mobilité de l’estomac ralenti la vidange gastrique : le bol alimentaire, et les acides qu’il produit lui-même pour digérer les aliments, restent plus longtemps que nécessaire dans l’estomac. Ce phénomène peut entraîner des nausées, des brûlures, ou des remontées gastriques.

    Le traitement ostéopathique permet de redonner de la mobilité à l’ensemble du corps, notamment à l’estomac, et d’équilibrer les influx nerveux du système nerveux autonome, pour améliorer le transit et la vidange gastrique, et soulager ainsi les nausées.

    En dehors de toute pathologie médicale, le fonctionnement du foie peut être perturbé, ce qui peut entrainer des troubles fonctionnels digestifs, notamment des nausées fréquentes et inhabituelles, et une difficulté à digérer les aliments gras et l’alcool (lourdeur et fatigue après les repas). Pour permettre au foie de fonctionner correctement, l’ostéopathe travaille sur l’aspect mécanique (mobilité de l’organe), vasculaire (système artério-veineux de l’organe), et neurologique (innervation neurovégétative de l’organe). Il peut ainsi par cette action diminuer les nausées de la future maman.

      Quelques conseils pratiques pour diminuer les nausées et vomissements

      Pour finir, voici quelques conseils de votre ostéopathe pour diminuer les nausées et les vomissements.

      • Éviter de rester trop longtemps sans repas : essayer de manger plus souvent, mais en plus petites quantités.
      • Manger légèrement au lit le matin, et attendre un peu avant de se lever.
      • Manger des aliments qui vous donne envie.
      • Éviter de cuisiner ou de manger des plats épicés, gras ou frits.
      • Ouvrir les fenêtres ou utiliser la hotte du four pour évacuer les odeurs qui sont dérangeantes.
      • Prendre l’air quotidiennement et éviter d’avoir trop chaud.
      • Faire des siestes et prendre des jours de congé de travail si nécessaire, car la fatigue peut aggraver les nausées.

      Les multivitamines prénatales peuvent augmenter les nausées de la future maman, en particulier le fer. Il faut donc dans un premier temps privilégier leur prise avec des aliments ou juste avant le coucher. Les besoins en fer de la femme enceinte augmentent au fil des semaines, particulièrement lors des deux derniers trimestres. S’il n’y a pas d’anémie, il est donc possible pour le 1er trimestre de les remplacer par des vitamines prénatales à faible teneur en fer.

      conseils pour nausées et vomissements de grossesse

      Enfin, pour vous accompagner durant toute votre grossesse, n'hésitez pas à consulter notre article qui vous aide à savoir quels désagréments peuvent être soulagés par votre ostéopathe.


      Marie RAYBAUD ostéopathe à Hyères


      Article écrit par Marie RAYBAUD, ostéopathe DO

      Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
      et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

      Temoignages

      Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 118772 patients.

      Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


      Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

      Retrouvez tous nos articles sur le thème "FEMME ENCEINTE"

      Votre navigateur est obsolète!

      Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

      ×