COVID-19 : Continuez à consulter normalement

Conformément aux directives officielles, notre service national d’ostéopathie reste ouvert, en cabinet ou à domicile. Pour vous rendre chez l’ostéopathe, cochez sur votre attestation la case "soins ne pouvant être assurés à distance ». Nous mettons en place un dispositif exigeant de protection sanitaire.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Mon bébé a du mal à marcher ou se mettre debout : l’ostéopathie pour l’aider

bébé retard pour marcher
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 78977 patients et 793 ostéopathes.
Mais mon bébé va t-il "enfin" marcher ?

Durant ses premiers mois de vie, votre enfant est d'abord passé par plusieurs étapes de son développement : il a gigoté les bras et les jambes, s'est retourné, s'est tenu la tête, s’est assis, s'est mis à ramper. Et puis il s'est mis au quatre pattes...

Il faut être attentif à ces pré requis du développement car ceux-ci lui permettent :

  • de préparer ses muscles (se porter),
  • d’avoir une vision dans l’espace,
  • d’accroître son équilibre.

Tout au long de cet apprentissage, l’ostéopathe peut venir aider votre bébé en faisant un bilan et en lui permettant d’asseoir ses acquis. Mais les étapes les plus attendues sont bien sur celles de la position debout et de la marche.

Il y a donc naturellement une source de pression et d’inquiétude quand bébé met du temps à franchir le cap de la verticalisation.

A quel âge bébé est-il censé se mettre debout et marcher ?

Tous les bébés sont différents ; ils ont un développement psychomoteur propre à eux- mêmes : il est plus ou moins rapide.

« Il/elle a du retard » « il/elle a un problème » « son/sa cousin/cousine s’est levé(e) bien avant »…

Se lever et marcher est une étape du développement psychomoteur se situant en moyenne entre le 9e et le 18e mois de vie.

Il s'agit donc d'une fourchette large qui permet de rassurer les parents et d'indiquer un éventuel retard de développement psychomoteur après 18 mois.

Pour autant, passée cette période, votre enfant ne présente pas nécessairement un retard. Il est recommandé de consulter votre pédiatre pour effectuer un bilan.

Certains bébés peuvent déjà faire quelques pas à 9 mois ou tout juste commencer à se tenir debout au cours de leur 18e mois sans pour autant présenter de trouble  psychomoteur.

Pourquoi mon enfant met-il plus longtemps que les autres à marcher ? 

Les causes de la différence d’âge pour l’apprentissage de la mise debout chez les nourrissons peuvent être diverses.

Si on écarte les origines pathologiques, le rythme plus lent du développement de la marche peut être relié à des hypothèses antérieures comme le déroulé de l’accouchement et même très anciens puisqu’on peut remonté avant la naissance :

Durant la grossesse :

  • cordon ombilical autour du cou (surveillé)
  • grossesse impliquant un alitement
  • grossesse gémellaire

Accouchement :

  • prématurité
  • torticolis congénital
  • naissance en siège décomplété/ siège complet
  • utilisation de forceps/ spatule/ ventouse

Premiers mois de vie :

  • plagiocéphalie positionnelle (tête plate)
  • trop tôt en porte bébé
  • quotidiennement en transat/ youpala/ trotteur

Toutes ces possibles origines (non exhaustives) sont autant d’hypothèses pouvant gêner bébé dans son développement de la marche. Des tensions, manque de mobilité dans certaines zones du corps (dos, cou, hanches, pieds, …) sans oublier des possibles problèmes digestifs récurrents peuvent gêner son apprentissage sans pour autant être un obstacle à celui-ci.

Ces origines seront recherchées par votre ostéopathe grâce à une anamnèse/questionnement très ciblé et il pourra ainsi établir un plan de traitement adapté.

Mon enfant a du retard pour marcher : quand s’inquiéter et consulter ?

En regardant votre bébé, vous constaterez qu‘il gigote ses bras, ses pieds et sa tête. En fait, ses membres se musclent lorsque bébé les sollicite ainsi. Il se prépare déjà à la mise debout.

Cependant, si, avant ses 15 mois, bébé ne présente pas de signes de développement moteur c'est-à-dire qu’il ne cherche pas à bouger ses membres, il faut prendre rendez-vous chez votre pédiatre.

Il est également conseillé de consulter si bébé ne cherche pas à se mettre débout passé les 18 mois.

Les bilans médicaux permettront de repérer si bébé présente un réel retard pathologique du développement psychomoteur et vous guidera si des examens sont à prévoir.

Mais, attention le 18e mois ne représente pas une « dead line » à l’apprentissage de la marche chez le nourrisson.

retard pour marcher à quel âge

Développement psychomoteur des nourrissons prématurés 

Il existe 3 niveaux de prématurité :

  • le prématuré : né entre la 33 et 36ème SA
  • le grand prématuré : entre la 29 et 32ème SA
  • le très grand prématuré : né avant la 28ème SA

En raison de plusieurs fonctions immatures et des nombreuses complications possibles, un bébé prématuré peut être gardé hospitalisé dans un service de néo-natalité pendant plusieurs semaines après l’accouchement.

Ces bébés prématurés peuvent plus fréquemment présenter un retard dans leur développement du au temps passé en couveuse. Les équipes de ces services sont formidables et formées pour permettre aux nourrissons de se développer au mieux malgré les désagréments de ses débuts à l’hôpital.

Il n’est donc pas rare que les acquis psychomoteurs soient « calculés » selon la date du terme théorique. Retardant par conséquent les pré requis et donc l’étape de la marche sans pour autant être pathologique.

L’ostéopathe pourra équilibrer ou rééquilibrer les dysfonctionnements affectant votre bébé prématuré afin qu’il puisse continuer à suivre son développement psychomoteur sans obstacle.

Mon enfant marche mais trébuche souvent : est-ce normal ?

Entre sa naissance et jusqu'à environs 12 ans, votre enfant va mettre en place ce qu’on appelle en psychomotricité « les conduites motrices de base » : marcher, courir, sauter. La motricité parfaite entre les différentes parties de son corps résulte donc d’une alchimie entre : la confiance en soi, la croissance, l’organisation gestuelle et la maturation neurologique.

Il faut donc 12 ans pour que votre enfant arrive à acquérir une motricité physiologique parfaite.

Donc, pas d’inquiétude si votre enfant tombe en marchant ou en courant, cela va s’estomper petit à petit.

Un bilan chez l’ostéopathe permettra d’aider votre enfant car il peut avoir un manque d’aisance dans sa motricité. Quelques séances peuvent régler des troubles sans gravité mais pouvant gêner votre enfant à s’épanouir.

Votre ostéopathe saura vous donner des conseils mais aussi vous diriger vers un autre thérapeute pour contrôler sa vue, son ouïe ou encore faire un bilan orthopédique.

enfant qui tombe et apprend à marcher

Attention, si les chutes sont associées à une fièvre, une boiterie, des plaintes de douleurs ou tout autre symptôme faisant de la marche une activité handicapante, il faut consulter un pédiatre. Chez un enfant entre 5 et 10 ans cela peut faire penser à « un rhume de hanche ». Il faudra donc des examens complémentaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

L’ostéopathie pour aider bébé à marcher

L’ostéopathe pédiatrique saura intégrer toutes les informations utiles pour diriger un examen clinique et une séance spécifiques à votre bébé.

  • Il s’intéressera à la grossesse, l’accouchement et les premières semaines de vie du bébé. Ce qui lui permettra de diriger la séance afin qu‘elle soit spécifique à votre bébé.
  • Ensuite, il observera bébé et fera des tests pour chercher l’origine et les zones pouvant le gêner dans son épanouissement.
  • Puis, il pourra aider votre bébé à potentialiser ses mouvements, sa mobilité et sa confiance en lui grâce à des techniques douces adaptées à chaque bébé.
  • Enfin, il vous donnera des conseils afin de continuer d’aider bébé dans son apprentissage quotidien à la maison.

Votre petit ange pourra ainsi intégrer ses possibilités au niveau de son développement psychomoteur tout en allant toujours à son rythme pour enfin arriver à l’étape tant attendu : GAMBADER !

osteopathe-bebe

Quelques conseils pratiques pour aider bébé à marcher

Votre ostéopathe pédiatrique saura vous guider et vous donner des conseils pour accompagner votre bébé dans son développement psychomoteur. Des exercices simples et ludiques pour stimuler bébé et lui donner confiance en lui.

  • Vous pouvez d’abord « l’aider sans l’aider » en encourageant sa mobilité : pas trop de transat par exemple. Vers ses 3 mois, n’hésitez pas à le mettre sur son tapis d’éveil sur le dos puis sur le ventre (toujours sous surveillance bien évidemment). Pensez à lui mettre des vêtements souples pour ne pas le gêner dans ses gestes. Encouragez le en vous mettant à sa hauteur ou mettez vous à 4 pattes.
  • Ne pas le faire marcher en lui tenant les mains au dessus de la tête. Votre bébé a besoin de chercher son équilibre et de comprendre comment utiliser son centre de gravité. Le tenir les bras au dessus de la tête n’est pas une position naturelle pour marcher et ne l’aidera pas.
  • Si vous sentez qu’il a besoin d’une aide extérieur pour le rassurer à ses débuts : mettez vous en face de lui et donnez lui les mains à sa hauteur.
  • Il faut que votre bébé soit le plus possible PIEDS NUS lorsqu’il commence à se mettre debout.C’est le pied qui induit la marche et non la chaussure ! Si chaussure il y a, elles doivent être aussi souples que possible pour ne pas gêner la mobilité de bébé.

Pour trouver le bon ostéopathe pour bébé, n'hésitez pas à nous contacter (nous référençons les ostéopathes présentant la formation et l'expérience nécessaires à sa bonne prise en charge).

conseil-bebe-marche

Que penser du trotteur ou Youpala ? 

Pas de Youpala ou trotteur ! Dans un trotteur, bébé n’a pas d’appuis corrects au sol avec ses pieds ; du coup, il ne se muscle pas physiologiquement, se promène en sautant et les hanches complétement écartées (personne ne marche ainsi …), il est la plupart du temps sur la pointe des pieds, ne fait pas fonctionner ses bras, etc…

Les informations physiques, neurologiques, psychologiques, etc… du développement permettant la mise en route de la marche sont donc erronées…

Pour sen savoir plus

danger du trotteur ou youpala

Mon enfant a du retard à la marche : que retenir ?

En conclusion, si vous remarquez que votre enfant a du mal à se mettre debout ou a marcher et après avoir écarté tout diagnostic pathologique :

  • Laissez lui a peu de temps.
  • Un bilan ostéopathique lui permettra de pouvoir concevoir ses possibilités au niveau de son développement psychomoteur.
  • Et surtout n’hésitez pas à poser des questions même si elles vous paraissent « idiotes »,ce n’est jamais idiot lorsqu’il s’agit de santé.


osteopathe de buyser

Article écrit par Alexis DE BUYSER, ostéopathe DO

        Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 78977 patients et 793 ostéopathes.
        Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
        et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
        Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

        Temoignages

        Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 78977 patients.

        Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


        Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
        Votre navigateur est obsolète!

        Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

        ×