Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Alimentation, ostéopathie et mal au dos

Mal de dos et alimentation
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 75057 patients et 761 ostéopathes.

Parmi les causes de mal de dos, nous incriminons la colonne vertébrale, une mauvaise position prolongée, l’arthrose...mais l’alimentation ? La plupart des médecins et des patients n’y penseront pas. Les aliments entrent pourtant dans notre corps plusieurs fois dans la journée. Lorsque l’on se décide à changer d’alimentation, ce n’est pas forcément pour perdre du poids mais aussi pour être en meilleure forme, ressentir moins de fatigue et de symptômes digestifs et articulaires !

Consulter un ostéopathe

La prévention du mal de dos par l’alimentation

Nous savons tous qu’une alimentation saine et équilibrée quotidienne fait partie d’une bonne hygiène de vie. Une bonne fonctionnalité musculaire, osseuse et articulaire permettra de limiter les douleurs, les gênes et les symptômes désagréables. Ce bien-être articulaire s’intègre dans cette hygiène de vie !

Sachez donc apporter dans votre alimentation les constituants de vos muscles, os, tendons, cartilage :

Les protéines, constituants musculaires et tendineux :

  • les protéines animales : présentes dans la viande rouge et blanche, les poissons, les œufs, les produits laitiers.
  • les protéines végétales : spiruline, lentilles, amandes, quinoa, soja…

Les minéraux, essentiels au bon fonctionnement de l’organisme :

  • le magnésium, afin d’avoir une excitabilité musculaire optimale : oléagineux (noix, amandes), fruits (bananes), légumes verts, légumineuses, fruits de mer, chocolat noir.
  • le calcium, minéral essentiel de l’os. Il est présent dans le lait animal, les fromages, les yaourts. Mais veillez à varier les aliments riches en calcium qui n’est pas présent seulement que dans les produits laitiers ! Les aliments riches en calcium animal sont plus acidifiants pour l’organisme. De plus, la biodisponibilité du calcium animal et végétal est différente. Le calcium végétal est présent dans les légumes verts à feuilles (poireau, chou frisé, épinard), les fruits à coque, les fruits de mer. Pensez aussi aux herbes aromatiques qui en regorgent comme le basilic, aux eaux calciques comme l’Hépar, les algues ainsi que les graines de sésame, les graines de lin, les amandes, les noisettes.
  • le phosphore, minéral également essentiel de l’os et principal composant de notre source d’énergie, l’ATP (adénosine triphosphate) : on le retrouve dans beaucoup d’aliments mais surtout dans les fromages, les viandes et poissons, les oléagineux.
  • le zinc, élément participant à la synthèse des protéines : les produits de la mer sont les aliments les plus riches en zinc, les viandes, les graines et les différentes noix. 

L’alimentation anti-inflammatoire

L’inflammation est définie comme un ensemble complexe de réactions immunitaires qui visent à éliminer un agent pathogène, lors d’une blessure, une allergie, une infection… Il s’agit donc d’un processus bénéfique pour l’organisme mais elle peut parfois échapper à la régulation du système immunitaire et devenir chronique. Il en existe plusieurs causes : stress, sédentarité, mauvaise alimentation.

Mal de dos et alimentation anti-inflammatoire

Le rééquilibrage alimentaire est un bon moyen de contrôler cette inflammation.

  • Limitez vos apports en graisses saturées (beurre, crème fraîche) au profit des oméga-3 : huile de colza, d’olive, de lin, de chanvre, poissons gras.
  • Augmentez votre consommation de fruits et légumes riches en antioxydants. Ces substances neutralisent les radicaux libres qui sont agressifs pour nos cellules lorsqu’ils sont trop nombreux et deviennent responsables d’un vieillissement prématuré. Les petits fruits rouges (groseilles, mûres, framboises, myrtilles, raisin) et les noix sont excellents. De même pour les choux, le cacao, les herbes aromatiques (le clou de girofle en contient le plus), le gingembre.

Nous associons beaucoup l’arthrose et la douleur. Mais Gilles Bacigalupo, dans son livre intitulé Mal de dos, mal de bouffe, décrit : “l’arthrose, telle que la définit l’Académie de médecine, n’est pas douloureuse ! L’arthrose atteint des structures démunies d’éléments sensitifs. [...] le métabolisme du calcium du squelette n’est heureusement pas douloureux, sinon nous souffririons en permanence.”

Pour cet auteur, le processus arthrosique se crée avec « l’absorption d’aliments déséquilibrés, dénaturés, mal cuisinés et mal mastiqués dont la digestion imparfaite provoque les mauvaises graisses. » Ces dernières se déposent et adhèrent à long terme dans notre tissu cutané profond. Ces adhérences graisseuses créent des pressions, des tensions, des ralentissements des échanges liquidiens de la région, à l’origine d’un terrain inflammatoire.

A noter que l’inflammation chronique se développe sur un terrain acidifié : il faut donc rétablir l’équilibre acide-base en consommant des aliments alcalinisants et éviter les acidifiants. Les premiers sont tous les fruits et légumes, les seconds sont essentiellement les protéines animales, les glucides et les céréales.

En pratique : les techniques ostéopathiques viscérales

Ballonnements, constipation, diarrhée, douleurs abdominales, reflux gastrique sont devenus fréquents de nos jours. En tant qu’ostéopathe, nous constatons dans nos cabinets une association de ces troubles avec des maux de dos quotidiennement ! Nous avons une vision d’ensemble du corps pour remonter à l’origine de ces troubles.

Les techniques ostéopathiques viscérales sont un ensemble de techniques pratiquées sur les organes et viscères afin d’en améliorer leur fonction. Elles viennent s’intégrer dans le traitement global du patient présentant une lombalgie, une dorsalgie ou une raideur chronique… et surtout lorsque le praticien est guidé d’après ses tests palpatoires vers cette sphère.

Pourquoi agit-on sur les viscères en cas de mal de dos ?

Il existe une étroite corrélation entre l’anatomie des lombaires et celle de la sphère viscérale. Le péritoine est une membrane appartenant aux fascias du corps qui tapisse et maintient en place la cavité abdominale et les viscères qu’elle contient. Sans trop détailler l’anatomie ni comment la pratique ostéopathique s’effectue, cette membrane contient deux feuillets qui s’appliquent sur la surface des viscères intra-abdominaux et sur celle des parois musculaires abdominale et lombaire. C’est pourquoi il est indispensable en ostéopathie d’agir sur cette structure. Prenons l'exemple du côlon droit : une partie du traitement sera le relâchement de la partie du péritoine qui le recouvre jusqu’à son attache sur le bassin et les lombaires.

L’alimentation entre alors aussi en jeu dans le traitement de cet ensemble côlon/paroi lombaire. Le côlon droit abrite une flore intestinale de fermentation, responsable de la dégradation des glucides et le côlon gauche une flore intestinale de putréfaction, responsable de la dégradation des protéines animales. Un excès de fermentation est reconnaissable à la présence de gaz non odorants et de ballonnements : diminuez alors le pain et les féculents et consommez les fruits en dehors des repas. Alors qu’un excès de putréfaction peut être du à l’origine de gaz malodorants : diminuez vos apports en protéines animales.

Un des principes de l’ostéopathie est l’interdépendance de tous les éléments anatomiques de notre corps. En agissant sur d’autre organes de la sphère digestive un peu plus à distance, on agit dans la globalité et donc efficacement en remontant jusqu’à la cause réelle du mal de dos.

Il existe plusieurs types de techniques viscérales, selon la pratique de chacun des ostéopathes. Ce sont des techniques douces, parfois assez profondes où l’on respecte la règle de la non-douleur.

  • Les techniques de Jean-Pierre Barral qui utilisent l’axe et l’amplitude de la motilité des organes. Chaque organe a une mobilité propre appelée motilité qu’il est important de restaurer pour sa fonctionnalité.
  • Les techniques fasciales, où l’on mobilise les fascias viscéraux. Les fascias sont de fines membranes qui enveloppent chacune de nos structures anatomiques, qu’elles soient viscérales ou non. Elles sont en toutes en interrelation les unes avec les autres dans la globalité de notre corps.
  • Les techniques mécaniques où l’on utilise les plans de glissement des organes, leurs moyens d’union et leur relation avec le diaphragme.
  • La méthode du palper-rouler va permettre, elle, de mobiliser les mauvaises graisses adhérentes qui empêchent la bonne circulation sanguine, une assimilation et des échanges cellulaires corrects.

Mal de dos et ostéopathie

Conseils pratiques et hygiéno-diététiques

La pratique régulière de la respiration abdominale est un excellent moyen pour prévenir le mal de dos et les problèmes de digestion. A l’inspiration, le diaphragme descend et à l’expiration, il remonte. Il a un effet mécanique sur la sphère viscérale en lui donnant du mouvement, ce dernier étant indispensable à la vie des organes et à leur fonctionnement. Avec son effet de pompe, le diaphragme va permettre d’équilibrer les pressions intrathoracique et intra-abdominale et éviter l’apparition de trop grandes tensions sur les parois musculosquelettiques du corps.

Un diaphragme relâché va permettre également aux gros vaisseaux qui le traversent d’avoir un diamètre convenable pour le passage du sang et ainsi irriguer correctement les organes de l’abdomen.

Prenez le temps de bien mastiquer ! La mastication, trop souvent négligée, débute par les enzymes de la bouche et facilite le travail de l’estomac et des intestins. Elle est favorable à une meilleure digestion, un meilleur système immunitaire, une meilleure gestion des émotions, une meilleure vitalité, grâce à une assimilation correcte des nutriments.

Cuisinez et mangez de vrais aliments. Manger vrai, c’est respecter à la fois son corps et son environnement, éviter l’installation de maladies chroniques et gagner en espérance de vie en bonne santé. Mangez le plus possible bio, local et de saison. Accordez-vous tout de même un peu de plaisir un jour, rattrapez-vous le lendemain !

Faites des cures de probiotiques et prébiotiques. La flore intestinale constitue 70% de notre système immunitaire et a un impact sur notre digestion. Nous avons notre propre microbiote, sachez donc toutefois bien les choisir, n’hésitez pas à consulter pour cela.

Pratiquez une activité physique régulière qui luttera contre les désagréments du dos, la constipation… L’étirement du muscle psoas est très intéressant pour prévenir lumbagos, raideurs, douleurs lombaires. Pour étirer par exemple le muscle droit, placer votre genou droit à terre et le pied gauche devant. Avancez tout doucement le genou gauche pour le fléchir un peu plus jusqu’à pouvoir étirer la cuisse et le psoas droit. Effectuez cet exercice quelques minutes pour chaque jambe, à distance de votre activité sportive.

Consulter un ostéopathe


Delphine Courty, ostéopathe DO à Paris

Article écrit par Delphine Courty, ostéopathe DO

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 75057 patients et 761 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Retrouvez tous nos articles sur le thème "MAL DE DOS"

Soulager son mal de dos en voiture

Mal au dos en voiture ?

Mal au dos à droite

Mal au dos à droite

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 75057 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×