REFLEX OSTEO lance son site e-commerce La Maison des Ostéos !

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Prendre votre RDV
Visiter notre boutique

5 traitements naturels contre les fuites urinaires

incontinence urinaire et traitements naturels

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Les fuites urinaires sont une perte involontaire et incontrôlable d’urine. Elles sont également appelées incontinence urinaire. 

Contrairement aux idées reçues, les fuites urinaires ne sont pas réservées au 3ème âge. Au moins une femme adulte sur quatre souffre d'incontinence urinaire ! 

Pourquoi ? La grossesse, le manque d'exercice, la sédentarité, le stress ? Il s'agit souvent d'un ensemble de paramètres, même si la faiblesse du périnée est très souvent associée de manière prioritaire à ce symptôme. 

En effet, le périnée est un ensemble de tissus et de muscles qui forment le plancher pelvien. Il permet de soutenir les organes pelviens (vessie, utérus, rectum) et assure également la contraction des sphincters. Un manque de tonicité de ce plancher pelvien peut donc entraîner des fuites urinaires. Une perte de contrôle des sphincters ou des germes peuvent également être à l’origine de cette incontinence.

L’incontinence urinaire et le périnée

Il existe différents types de fuites : 

  • L’incontinence urinaire par impériosité où des contractions involontaires de la vessie, qui, bien qu’elle ne soit pas pleine, donnent une soudaine envie d’uriner. 
  • L’incontinence d’effort qui arrive à la toux, à la marche, en rigolant ou lors de port de charges.
  • L’incontinence par débordement, où la vessie ne se vide pas complétement lors de la miction.
  • Enfin, l’incontinence mixte correspondant à l’ensemble de ces symptômes.

Des facteurs comme le diabète, la ménopause, l’obésité, le vieillissement ou l’alimentation favorisent également l’apparition de fuites urinaires.

L’incontinence urinaire a souvent des conséquences hygiéniques et sociales (risque de dépression). Pour les diminuer, vous trouverez dans cet article des traitements naturels permettant de renforcer le périnée et de reprendre le contrôle de la vessie existent.

1. La phytothérapie et l’aromathérapie pour diminuer les fuites urinaires

Certaines plantes sont des alliées pour aider au traitement de l’incontinence urinaire.

  • Les noix de cyprès resserrent les tissus et sont d’excellents vasoconstricteurs. Elles peuvent être consommées pour diminuer les symptômes. Une tisane avec 15-25 grammes de noix de cyprès, avant chaque repas, peut être conseillée.
  • La prèle des champs renforce les tissus internes de la vessie et améliore ainsi son fonctionnement. Cette plante peut être également consommée sous forme de tisane. Pour cela, ajoutez une demi-tasse ou 4 cuillères à café de prèle des champs dans de l’eau chaude.
  • Le fenouil aide à vider la vessie complètement. Ajoutez une cuillère à soupe (15g) à un verre de lait chaud pour diminuer les fuites urinaires.
  • La cannelle est une alliée contre l’incontinence urinaire, plus particulièrement contre les fuites arrivant la nuit. Sous forme de tisane, ajoutez trois bâtons de cannelle à deux tasses d’eau. Il est également possible de mâcher un bâton de cannelle.
  • Enfin, l’ortie jaune diminue les symptômes : à consommer en tisane, à jeun de préférence, en ajoutant à de l’eau chaude une cuillère à café de cette plante. L’ortie jaune est recommandée notamment pour les incontinences causées par une hypertrophie bénigne de la prostate.
5 traitements naturels contre les fuites urinaires

Concernant les huiles essentielles, cinq granules, deux fois par jour, de causticum ou de sépia peuvent aider au traitement des fuites urinaires.

Enfin, le magnésium est un minéral important qui régule la contraction musculaire ainsi que les informations nerveuses. Une cure peut donc être indiquée dans le cas d’incontinence urinaire.

2. L’acupuncture, le massage chinois, la réflexologie : des atouts pour traiter l’incontinence urinaire

L’effet positif de l’acupuncture a été démontré dans plusieurs études. Cette thérapie naturelle diminue notamment la fréquence des fuites.

Le massage chinois consiste à appuyer fermement sur un point, et sans déplacer l’appui, de le masser dans le sens des aiguilles. Les zones stimulées sont des points d’acupuncture qui correspondent aux organes en cause. Pour l’incontinence urinaire, deux points sont à réaliser. Le point des cent réunions, situé au sommet de la tête, et le point du pôle du milieu, situé juste au-dessus du pubis.

5 traitements naturels contre les fuites urinaires

La réflexologie plantaire vise à stimuler des points en réalisant un auto-massage ou des pressions sur une zone spécifique. Au niveau du pied, vous pouvez stimuler l’arche interne, en avant de la corne du talon. Concernant les mains, appliquez une pression à la base du pouce sur la face dorsale. Ces zones correspondent notamment aux muscles pelviens et aident au traitement des fuites urinaires.

3. Renforcer le périnée pour diminuer les fuites urinaires

Une faiblesse du périnée étant très souvent à l’origine d’incontinence, il est primordial de le renforcer pour diminuer les symptômes. En effet, avec l’âge mais également avec le manque d’activité physique, les muscles du bassin perdent en force et en tonicité. L’accouchement peut également avoir des conséquences sur le périnée (étirement, déchirure).

Une rééducation périnéale peut être effectuée par un kinésithérapeute. Cependant, il existe également des exercices à réaliser à la maison.

Les exercices de Kegel consistent à prendre conscience de votre périnée. Pour cela, allongez-vous sur le dos, respirez et contractez votre périnée en imaginant devoir retenir votre urine. Attention à ne réaliser cela que 10 secondes, relâchez 10 secondes puis recommencez. Ces exercices peuvent être potentialisés par l’utilisation des boules de Geisha. Ces boules peuvent également être utilisées lors des activités quotidiennes, en dehors des exercices.

Le yoga est un atout pour traiter l’incontinence urinaire. Cette activité physique renforce les muscles du tronc et également du plancher pelvien, à l’aide d’une bonne respiration. Pour optimiser les effets du yoga, ajoutez à votre pratique le Mula Bandha. Cela consiste à fermer, resserrer l’anus en augmentant le travail sur le périnée.

5 traitements naturels contre les fuites urinaires : yoga

4. L’ostéopathie, une alliée importante pour traiter l’incontinence urinaire

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui permet de redonner une bonne mobilité à l’ensemble du corps. Par des techniques douces, le praticien rééquilibre les pressions, favorise une bonne homéostasie et améliore la santé globale du corps humain.

Cette thérapie douce a une approche globale. Différents tests sont réalisés pour que le praticien évalue ce qui peut être à l’origine de ces fuites urinaires.

L’ostéopathe va chercher à diminuer les pressions trop importantes sur le périnée qui sont souvent en cause dans les incontinences urinaires. 

Pour cela, il travaille sur le périnée et le diaphragme. Les organes abdominaux peuvent aussi causer une hyperpression. Des techniques viscérales peuvent donc également être réalisées. L’ostéopathe redonne de la mobilité au bassin qui peut être à l’origine d’un périnée trop contracté.

Dans une prise en charge plus globale, le praticien cherche à améliorer la qualité des tissus par des techniques qui favorisent une bonne circulation du sang. Le sang transportant les nutriments et les déchets, il est primordial qu’il circule bien. Les déchets peuvent alors être évacués et les nutriments peuvent nourrir les tissus assurant leur bon fonctionnement. L’ostéopathe réalise des techniques sur l’ensemble du corps pour s’assurer de la bonne mobilité de l’ensemble des articulations, muscles et tissus qui sont associés à une circulation sanguine correcte.

5 traitements naturels contre les fuites urinaires : ostéopathie

Le praticien peut travailler plus spécifiquement sur les organes du système urinaire. En leur donnant une bonne mobilité, il assure un meilleur fonctionnement et une diminution des fuites urinaires. Ajoutées à cela, des techniques sur les viscères abdominaux peuvent être réalisées. La constipation favorisant la surpression sur le périnée, une séance d’ostéopathie peut permettre de la diminuer.

L’ostéopathe va donc analyser ce qui peut potentiellement causer l’incontinence urinaire. Il pourra étudier et améliorer votre posture par des techniques musculo-squelettiques sur l’ensemble du corps. Le bassin étant le lien entre le haut et le bas du corps, certaines postures peuvent venir mettre en tension la zone pelvienne et créer des symptômes comme les fuites urinaires.

5. Le traitement des fuites urinaires commence par une bonne hygiène de vie

Le surpoids est un facteur favorisant l’incontinence urinaire. 

En effet, une pression importante et constante va être appliquée sur le bassin et le périnée. Avec le temps, cette sursollicitation du plancher pelvien sera à l’origine d’un affaiblissement des muscles et causera des fuites urinaires. Une alimentation équilibrée est donc conseillée. De plus, certains aliments irritants sont à éviter comme l’alcool, le café et les aliments acides et piquants. Le café, en plus d’être un diurétique (qui favorise la miction), stimule la partie antérieure du cerveau où se situe le contrôle de la vessie. Des aliments riches en magnésium comme les bananes, les épinards, les poissons gras (maquereau, saumon), les amandes, sont conseillés. Les apports de magnésium recommandés sont de 400 mg par jour. Une alimentation équilibrée est également conseillée pour éviter les constipations qui sont à l’origine de surpression sur le périnée.

5 traitements naturels contre les fuites urinaires : magnésium

Une activité physique est recommandée pour maintenir l’ensemble du corps en bonne santé. De plus, elle permet de maintenir une bonne condition des muscles et donc un bon fonctionnement du périnée. Favorisez les sports où l’impact au sol n’est pas trop violent pour éviter une pression trop importante sur le plancher pelvien. La marche, le yoga, la natation ou le vélo sont des sports conseillés.

Il est également recommandé d’arrêter de fumer pour diminuer les incontinences urinaires. En effet, des études ont montré que les fumeurs présentaient plus de fuites urinaires.

L’incontinence urinaire est un symptôme qui impacte la qualité de vie des patients. Une consultation médicale est recommandée pour optimiser le traitement et diminuer les symptômes. Ces traitements naturels ont montré leur efficacité, en complément d’une prise en charge médicale.

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 97518 patients et 872 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 97518 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×