Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Ostéopathie et cancer : tout savoir

Osteopathie-cancer
Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76813 patients et 779 ostéopathes.

L’ostéopathie étant indiquée dans le traitement de troubles fonctionnels et non de pathologies organiques comme le cancer, cet article n’a pas pour prétention de stipuler que l’ostéopathie peut guérir le cancer.
Cependant, une maladie grave et chronique comme un cancer s’accompagne de symptômes liés aux traitements, à une chirurgie, à l’alitement prolongé lors d’une hospitalisation sur le long terme, à un stress, une certaine anxiété… 

Mal au dos, adhérences cicatricielles, tensions diaphragmatiques...Autant de symptômes que l’ostéopathie peut soulager avec toutes les précautions afin d’apporter un certain confort aux patients qui souffrent d’un cancer.

Alors, quelles sont les indications de l’ostéopathie dans le cadre d’un cancer ? Quel est le rôle de l’ostéopathe ? Restez avec nous, on vous dit tout dans cet article.

L’ostéopathie, un soin de confort pour les patients atteints de cancer

Il est important de garder en tête que l’ostéopathie ne peut pas soigner un cancer.

Il ne s’agit pas pour l’ostéopathe de guérir la maladie, là n’est pas son rôle. Il est cependant possible pour l’ostéopathe de traiter certaines conséquences de la pathologie et d’aider ses patients à mieux vivre leur maladie, en améliorant leur qualité de vie.

L’ostéopathe peut aider le patient qui souffre d’un cancer à mieux vivre sa maladie, en lui apportant un certain confort, que ce soit sur le plan physique, ou le plan psychique, émotionnel.

  • Sur le plan physique, l’ostéopathie peut aider notamment à soulager les effets secondaires des traitements. En post-opératoire, l’ostéopathie peut aider à la cicatrisation ou limiter certaines conséquences de l’opération comme des œdèmes par exemple. L’ostéopathie peut également être bénéfique dans le cadre de la chimiothérapie afin de pouvoir soulager les troubles digestifs qui peuvent en découler comme les nausées, les diarrhées, l’acidité… Certains traitements peuvent également causer des douleurs articulaires et musculaires que l’ostéopathe peut aider à soulager grâce à des techniques de mobilisation des articulations, des étirements ou des techniques musculaires. Diminuer les effets secondaires des traitements permet d’améliorer la qualité de vie du patient, ce qui l’aide à mieux vivre sa maladie.
  • Sur le plan émotionnel, il s’agit d’aider le patient à se réapproprier son corps, dont il peut avoir l’impression qu’il lui échappe de par la maladie, les examens, les traitements… L’ostéopathie peut être bénéfique dans le vécu de la maladie également, l’ostéopathe peut aider le patient à gérer le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil… Une consultation en ostéopathie peut être bénéfique dès l’annonce de la maladie, pour aider le corps et le patient dans sa globalité à supporter le choc traumatique qu’une telle annonce peut engendrer.
ostéopathie et cancer

L’ostéopathie après une chirurgie d’un cancer

L’ostéopathie voit notamment des effets bénéfiques dans la diminution des effets secondaires des traitements du cancer. Que ce soit les troubles digestifs liés à la chimiothérapie, les séquelles de radiothérapie… Ou la chirurgie.

L’ostéopathie peut aider les patients souffrant de cancer à mieux se remettre de leur opération, notamment en favorisant la cicatrisation. L’ostéopathe peut travailler sur la cicatrice, diminuer les adhérences, ce qui aide la cicatrisation et permet un rétablissement plus aisé.

La chirurgie, dans le cadre d’un cancer, peut avoir plusieurs conséquences, en fonction de la localisation. 

Dans le cadre d’un cancer du sein, par exemple, les patientes souffrent souvent d’une raideur et d’un manque de mobilité au niveau de l’épaule et du bras du côté opéré que l’ostéopathe peut aider à soulager par des techniques de mobilisations articulaires, des étirements ou des techniques tissulaires pour aider les tissus à recouvrer une certaine mobilité. Ces techniques permettent aussi de diminuer les douleurs liées à l’enraidissement des articulations et des muscles permettant alors d’améliorer la qualité de vie des patientes opérées d’un cancer du sein.

Retrouvez notre article sur le rôle de l'ostéopathie après un chirurgie du sein.

cancer du sein et chirurgie

Les curages ganglionnaires dans le cadre d’un cancer peuvent entraîner des troubles de la circulation de la lymphe et par conséquent des œdèmes

L’ostéopathe peut alors effectuer un drainage lymphatique et permettre une meilleure circulation, diminuant ainsi les œdèmes.

Le rôle de l’ostéopathie dans l’alitement prolongé

L’une des conséquences qui découle de la maladie, notamment chez les patients hospitalisés en longue durée, est l’alitement prolongé. Cet alitement prolongé peut entraîner différents effets secondaires, comme un mal au dos, une sciatique, des raideurs articulaires et musculaires, de la constipation, des problèmes circulatoires ou encore de la dépression, liée également au vécu de la maladie.

Il est possible en ostéopathie d’avoir un effet bénéfique sur ces conséquences de l’alitement prolongé lié au cancer.

L’ostéopathie peut, par exemple, aider à diminuer les raideurs articulaires et musculaires qui peuvent être liées à un alitement prolongé dans le cadre d’une hospitalisation pour un cancer. En effet, moins on bouge, plus les articulations et les muscles s’enraidissent et cela peut causer des douleurs qui s’ajoutent aux autres symptômes du cancer et contribuent au mal-être des patients. 

Pour ce faire, l’ostéopathe peut utiliser des techniques de mobilisation des articulations, des étirements, des techniques musculaires… Tout ça dans la douceur, dans le but d’apporter du confort au patient en réduisant les douleurs liées aux raideurs articulaires et musculaires qui peuvent découler d’un alitement prolongé.

allaitement prolongé, cancer et mal au dos

L’alitement prolongé et le manque de mouvements peuvent également causer une constipation chez les patients hospitalisés sur une longue durée. L’ostéopathie peut avoir un effet bénéfique sur les troubles digestifs, dont la constipation, par des techniques viscérales ou encore articulaires au niveau de la colonne lombaire sur laquelle le système digestif s’attache. L’ostéopathe peut donc améliorer ces symptômes de constipation en travaillant, en douceur, sur les organes digestifs ou sur la colonne lombaire, permettant donc d’améliorer la qualité de vie du patient hospitalisé.

Le mouvement contribuant à la circulation sanguine et, notamment au retour veineux, l’alitement prolongé peut avoir pour conséquences des troubles circulatoires. Il est possible, en ostéopathie, de prévenir ces troubles par des techniques qui aident à la circulation du sang et autres fluides comme la lymphe par exemple.

ostéopathie, cancer et prévention

Le rôle de l’ostéopathe concernant la prévention du cancer

En qualité de thérapeute de première intention, l’ostéopathe, même s’il ne pourra évidemment pas poser un diagnostic précis, dispose de connaissances suffisantes pour identifier certains signes qui peuvent l’alerter et le conduire à rediriger un patient chez un professionnel de santé. Ainsi, des cancers peuvent être dépistés plus rapidement et permettre au patient une meilleure chance de rétablissement.

L’ostéopathe peut aussi être là pour rappeler à ses patients de bien effectuer les dépistages liés à leur âge et leurs facteurs de risques, en prévention, même s’il n’y a aucun signe visible. 

Par exemple, rappeler aux patients hommes de plus de 50 ans qui ne l’auraient pas encore fait qu’il peut être bien d’aller faire contrôler leur prostate, ou aux femmes de plus de 50 ans de bien faire leur mammographie annuelle.

Ostéopathie et cancer : que retenir ?

Le cancer est une maladie chronique, grave et lourde à porter. Bien que l’ostéopathie n’ait pas vocation à guérir un cancer, elle peut apporter un peu de confort aux patients qui souffrent de cette maladie, en améliorant leur qualité de vie. 

  • L’ostéopathe peut, par exemple, aider à soulager les effets secondaires des traitements souvent lourds dans le cadre d’un cancer, ou encore prévenir les conséquences d’un alitement prolongé lors d’une hospitalisation sur le long terme. 
  • L’ostéopathe peut aussi apporter un soutien moral, psychique et aider les patients à encaisser les chocs psychologiques, gérer le stress, l’anxiété… 
  • Enfin, l’ostéopathe a également son rôle à jouer dans la prévention du cancer car c’est aussi son devoir que de réorienter un patient vers un professionnel de santé lorsqu’il suspecte quelque chose ou conseiller ses patients quant aux différents dépistages possibles. 

Certaines structures médicales s’allient déjà avec des ostéopathes afin de mette à disposition des solutions de confort pour leurs patients souffrant de cancer. Si vous avez des questions, si vous souffrez d’un cancer ou si vous êtes un proche d’un patient atteint d’un cancer, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe.


Article écrit par Elora MARTINEZ, ostéopathe



Bibliographie

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 76813 patients et 779 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 76813 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×