COVID-19 : Continuez à consulter normalement

Conformément aux directives officielles, notre service national d’ostéopathie reste ouvert, en cabinet ou à domicile. Pour vous rendre chez l’ostéopathe, cochez sur votre attestation la case "soins ne pouvant être assurés à distance ». Nous mettons en place un dispositif exigeant de protection sanitaire.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Douleur à l'épaule : comprendre et soulager vos douleurs

douleurs épaule comprendre traiter

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Les douleurs de l’épaule sont fréquentes et constituent un des principaux motifs de consultations dans le domaine médical. Elles peuvent survenir à tout âge mais sont fréquentes chez les personnes de plus de 50 ans. 

L’articulation de l’épaule étant la plus mobile de notre corps et une des plus sollicitées lors de nombreux gestes anodins, elle est souvent le lieu de conflits tendineux, d'irritations et d'inflammations... En effet, la répétition des gestes de la vie quotidienne (cuisiner, boire son café, conduire, écrire …) peut fragiliser votre épaule. 

Mais la douleur à l'épaule n’est pas toujours une tendinite et peut avoir de nombreuses origines : articulaires, musculaires, ligamentaires, tendineuses, nerveuses … d’où l’importance d’aller consulter un professionnel de santé pour bénéficier d’un traitement adapté.

Comprendre l’articulation de l’épaule : petits rappels anatomiques

L’articulation de l’épaule est complexe et constitue l’articulation du corps la plus instable mais aussi la plus mobile. Elle se compose de plusieurs articulations permettant de bouger le bras dans presque toutes les directions avec de larges amplitudes articulaires. L’épaule est composée de 3 os : l’humérus, l’omoplate et la clavicule.

Dans le complexe de l’épaule, nous distinguons des articulations dites vraies (entre deux os) et des articulations dites « fausses » (entre un os et un muscle ; ce sont des plans de glissement). Nous retrouvons 5 articulations :

3 articulations vraies :

  • L’articulation gléno-humérale qui relie l’humérus à la glène de l’omoplate. C’est l’articulation principale de l’épaule.
  • L’articulation acromio-claviculaire reliant l’acromion de l’omoplate avec la partie latérale de la clavicule.
  • L’articulation sterno-costo-claviculaire entre le sternum, l’avant du thorax et la partie interne de la clavicule.

2 articulations « fausses » :

  • L’articulation scapulo-thoracique permet un glissement de la face antérieure de l’omoplate, recouverte de muscle, sur le grill costal postérieur.
  • L’articulation sous-acromiale entre l’acromion (processus osseux de l’omoplate) et les muscles qui enveloppent la tête de l’humérus. Cette articulation se fait par l’intermédiaire d’une bourse de glissement que l’on nomme bourse sous-acromio-deltoïdienne.
anatomie épaule


C’est l’ensemble de ce complexe articulaire qui permet la mobilité du bras. Cependant, du fait de la faible congruence articulaire, l’épaule est instable. Ce sont les muscles qui entourent l’articulation qui permettent la stabilisation. Ces muscles sont au nombre de 5 et se nomment « muscles de la coiffe des rotateurs ». Parmi eux nous avons :

  • Le muscle supra-épineux,
  • Le muscle infra-épineux,
  • Le muscle petit rond,
  • Le muscle sous scapulaire,
  • Le muscle long biceps.

Comme dans toutes les articulations du corps, l’épaule est aussi maintenue par des ligaments

Qu’est-ce qu’une douleur d’épaule ?

Les douleurs au niveau de l’épaule peuvent être localisées sur une zone mais peut aussi être le siège de douleurs qui viennent en fait d’ailleurs. En effet, certaines pathologies cardiaques, pulmonaires, neurologiques peuvent se manifester par des douleurs au niveau de l’épaule, il est donc nécessaire d’aller consulter un spécialiste pour écarter ces hypothèses.

Il est donc important de comprendre les circonstances de survenue de la douleur, l’influence de ces douleurs sur la mobilité du bras et comprendre les mouvements ou les actions qui viennent recréer ces douleurs.

Les douleurs de l’épaule peuvent se manifester par plusieurs symptômes :

  • Une sensation de raideur.
  • Une diminution voire une perte de la mobilité de l’épaule.
  • Une douleur pouvant irradier dans tout le bras, pouvant aller jusqu’à la main.
  • Une douleur d’intensité variable augmentée par l’activité physique, présente ou non au repos.
  • Une douleur assez localisée pouvant réveiller la nuit.
  • Un œdème ou un gonflement de l’épaule.
  • Une sensation de craquement.

Les douleurs peuvent devenir handicapantes puisqu’elles retentissent sur les mouvements de la vie quotidienne. Une prise en charge rapide vous est conseillée et une visite chez votre ostéopathe en prévention pourra vous éviter ce genre de désagréments.

Douleur à l'épaule : et si c'était une tendinite ?

Les tendinites des muscles de la coiffe des rotateurs font partie des atteintes les plus souvent retrouvées lors des douleurs d’épaule (80% des cas). La tendinite de l’épaule est une inflammation des tendons causée par la répétition d’un frottement du tendon sur l’os acromial (face antérieure de l’épaule). L’atteinte du tendon du supra-épineux est la plus fréquente. En effet le tendon du muscle supra-épineux va devenir inflammatoire et de ce fait se fragiliser à cause de petits mouvements répétitifs notamment ceux imposant une élévation du bras, les mains au-dessus des épaules (sports, certaines activités professionnelles, conditions de travail engendrant des contraintes de posture…) ou à une hyper-utilisation de l’épaule qui viennent favorisent les phénomènes inflammatoires liées au frottement. Ces douleurs peuvent venir perturber le sommeil par le biais de l’inflammation.

douleur épaule tendinite

Les tendinites vont être causes de douleurs chroniques localisées au niveau de la face externe ou antérieure de l’épaule, de sensations d’enraidissement de l’épaule et d’une diminution de la force. Vous entendrez aussi souvent parler du terme de « bursite ». En effet l’inflammation de la bourse, située entre le tendon et l’os, accompagne très fréquemment les tendinites.

Il existe un autre type de tendinite, que l’on nomme la tendinopathie calcifiante de l’épaule. Elle est liée à un dépôt de calcium sur les tendons, venant créer des calcifications. Ceci vient créer une inflammation et une douleur très intense au niveau de l’épaule.

Pour soigner une tendinite, votre médecin pourra vous prescrire des anti-inflammatoires non-stéroïdiens pour calmer les douleurs ainsi que des séances de kinésithérapie pour renforcer le complexe musculaire de l’épaule. La rééducation permettra de solliciter les tendons de l’épaule qui ne sont pas enflammés pour laisser cicatriser le tendon lésé.

L’ostéopathie pourra également vous être d’une grande aide dans le cas d'une tendinite.

Elle est efficace en prévention de la tendinite, en effet, l’ostéopathe pourra au préalable libérer les zones contraintes ou restreintes de votre corps, lui permettant d’obtenir une mobilité optimale et évitant ainsi les phénomènes de frottements. Si vous consultez un ostéopathe une fois la tendinite installée, celui-ci fera en sorte de libérer votre épaule de toutes les tensions et aura une action sur l’optimisation de la guérison.

Les douleurs d’épaule après un traumatisme

Ce sont des douleurs aiguës pour la majorité. Parmi les atteintes traumatiques de l’épaule on retrouve les fractures, les luxations, les entorses … Elles sont majoritairement rencontrées lors de chutes, de chocs, d'accidents ou de traumatismes sportifs (rugby, foot, tennis, judo …). Ces douleurs liées au traumatisme doivent être prises en charge médicalement et nécessite généralement une immobilisation. Une prise en charge ostéopathique se fera dans un second temps, soit pour aider l’organisme à la cicatrisation et donc potentiellement à la diminution du temps de convalescence. Soit, une fois guérit, l’ostéopathe vous aidera à retrouver toutes vos amplitudes articulaires et travaillera sur les douleurs persistantes.

Dans certains cas, en fonction de la gravité des lésions, l’avis d’un chirurgien orthopédique vous sera nécessaire pour savoir si une chirurgie est à envisager ou non.

Douleur à l'épaule : et si c'était l'arthrose ?

Comme pour toutes les autres articulations, l’épaule n’est pas épargnée par les douleurs d’usures à type d’arthrose. Ce sont des douleurs qui apparaissent généralement après 65 ans. Elles sont chroniques, c’est-à-dire qu’elles persistent plus de trois mois, et liées à la lésion du cartilage. L’arthrose peut toucher indifféremment les 3 articulations vraies de l’épaule. Il est tout de même nécessaire de savoir que l’arthrose de l’épaule est rare, contrairement aux autres articulations du corps, et est souvent la conséquence d’un traumatisme ancien.

douleur épaule arthrose

Les douleurs à l’épaule après une opération

Il est fréquent de ressentir des douleurs après une opération, que ce soit après une chirurgie sur l’épaule en elle-même ou une chirurgie sur une zone plus éloignée. Ces douleurs viennent s’expliquer par les tensions fasciales. Les fascias sont des tissus fibro-élastiques constitués de tissu conjonctif qui enveloppent toutes les structures anatomiques et qui vont se retrouver lésés lors d’une quelconque intervention chirurgicale. Si nous donnons un exemple, après une chirurgie mammaire, les patientes se plaignent souvent de douleurs à l’épaule, liées aux tensions tissulaires engendrées par l’acte en lui-même mais aussi par la cicatrice. Les tissus environnants la cicatrice sont souvent peu mobiles.

L’ostéopathie vous sera utile concernant les douleurs post-opératoires, que ce soit par son approche fasciale ou son travail spécifique sur la cicatrice ainsi que sur la mobilité des tissus environnants.

Comment soulager vos douleurs d’épaule ?

Dans un premier temps, lorsqu’une douleur apparaît au niveau de votre épaule, il est nécessaire d’aller consulter un professionnel de santé pour exclure toute pathologie organique et poser un diagnostic sur la nature de la douleur. Quelques conseils simples :

  • Adoptez les bons gestes au quotidien dans le but de ménager votre épaule douloureuse.
  • Faites attention à votre posture au travail.
  • Pratiquer des exercices de renforcement seuls grâce au sport ou à l’aide d’un kinésithérapeute.
  • Penser à s’étirer avant et après l’effort.
  • Pensez à aller consulter votre ostéopathe pour un bilan, en préventif ou en curatif.

Les meilleurs conseils seront ceux adaptés à votre pathologie, pour cela n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous renseigner sur les sources suivantes :

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec 90067 patients et 846 ostéopathes.
Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !
Le site reflexosteo.com propose gratuitement un service de diffusion de témoignages personnels dans le domaine de l’ostéopathie et la santé. Le contenu des témoignages est sous votre responsabilité. Cet espace n’est pas un moyen d’obtenir un diagnostic médical ni d’obtenir un RDV avec un ostéopathe. Cliquez ici pour obtenir un RDV avec un ostéopathe proche de chez vous.

Temoignages

Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 90067 patients.

Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×