Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Les zones gâchettes (trigger points) pour relâcher vos "noeuds"

douleur zones trigger points

Consultez un ostéopathe agréé près de chez vous.

Hero perso - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

Le trigger point est une zone de tension musculaire aussi appelée zone gâchette. Il donne La sensation d’avoir un « nœud » qui empêche certains mouvements et qui peut provoquer une douleur spontanée quand on appuie dessus mais qui peut aussi être présente au repos. Ces « nœuds » sont des contractures qui se forment au niveau des fibres musculaires.

Le corps humain étant constitué de 40 à 50 % de muscles, le territoire dans lequel ils peuvent causer du tort est donc très vaste.

Mieux comprendre les trigger points

Les trigger points sont un phénomène naturel extrêmement courant. Chez la plupart des gens, les trigger points sont présents quelque part dans leur musculature. Concrètement, ce sont des nœuds ou des bandes dures au sein des fibres musculaires qui sont facilement identifiables lors du toucher. Une simple pression sur ces mini-contractions suffit à provoquer une douleur et à confirmer les symptômes.

trigger-points

D’abord, il s’agit de bien comprendre qu’un trigger point n’est pas un spasme musculaire. En effet, un spasme est une contraction dure et soudaine de tout le muscle, tandis qu’un trigger point correspond à une contracture limitée à une petite zone au sein du muscle. Ce phénomène se situe au cœur du muscle dans vos fibres musculaires : les myocytes. L’ensemble de ces fibres forment un réseau de « câbles » autour de votre squelette. Elles se contractent et assurent le mouvement de chacun de vos membres. Ainsi, le trigger point est un dysfonctionnement d’une de ces fibres car elle ne parvient pas à retrouver sa longueur initiale. Il vous suffit de palper la zone pour sentir clairement sous vos doigts une boule. Ce dysfonctionnement peut générer une restriction mineure de mouvement et s’apparente à une fatigue musculaire.
Toutefois, le phénomène peut s’étendre rapidement dans le muscle et transformer la zone en un nœud compact, gonflé et douloureux à la palpation. En effet, le sang ne circule plus correctement dans le muscle et son oxygénation n’est plus très efficace. Par la suite, les déchets organiques ne sont plus évacués et les toxines se cumulent dans ce nœud provoquant une douleur lancinante.

Une autre particularité des trigger points, c’est qu’il en existe des actifs et d’autres latents. Concrètement un point trigger actif sera douloureux aussi bien au repos que lorsque la personne dépasse ses capacités musculaires par sur-sollicitation, sans échauffement musculaire au préalable et lorsque les muscles sont dits « fatigués » ou bien lorsqu’ils sont blessés. En revanche, les points trigger latents présentent la même symptomatologie que les points trigger actifs, mais la personne ne se plaint pas de douleurs spontanées. Malgré tout, ces points trigger latents sont responsables de faiblesses et de fatigues dans les régions anatomiques des muscles concernés.

Symptômes des trigger points

La principale caractéristique des trigger points est leur dureté au toucher. Ils peuvent alors être ressentis comme des petites boules ou des points encore plus petits provoquant une douleur.

Outre la plainte de la douleur présentée par le patient, les symptômes des trigger points on parle souvent de mouvements douloureux, de perte d’amplitude articulaire, de faiblesse musculaire ou de déséquilibre musculaire, de maux de tête ou de mâchoire ou encore de trouble de la posture.

Les symptômes qui découlent de la présence de trigger points sont de toutes sortes et ne se limitent pas à une sensation douloureuse. Les autres sensations possibles sont l’engourdissement, des picotements, une hypersensibilité et une impression de brûlure. Les problèmes physiques dus à des trigger points incluent une faiblesse musculaire, un manque de coordination, une raideur, une tuméfaction et une diminution de la mobilité. Aussi, il faut savoir que le point trigger peut être responsable de douleurs référées, c’est à dire des douleurs localisées à distance du trigger point.

Diagnostic et causes

L’une des difficultés pour diagnostiquer et traiter des trigger points tient à leurs symptômes qui imitent ceux de nombreuses autres affections. On sait que des trigger points contribuent aux maux de tête, aux douleurs cervicales, à la mâchoire, au bas du dos, aux symptômes d’un syndrome du canal carpien et, parfois, à toutes sortes de douleurs articulaires, notamment de l’arthrose, une tendinite, une bursite ou une blessure ligamentaire.

Plusieurs causes peuvent mener à l’apparition d’une zone gâchette. On parle notamment de :

  • Causes mécaniques (mauvaise posture, mauvaise ergonomie, scoliose, contraction musculaire soutenue) ;
  • Traumatisme (contusion, entorse, micro traumatismes répétés, déchirure musculaire) ;
  • Facteurs émotionnels et psychologiques (stress, anxiété, manque de sommeil) ;
  • Dégénérescence articulaire (ostéoarthrite) ;
  • Compression nerveuse ;
  • Cause endocrinienne, métabolique, nutritionnel, infection ou respiratoire.

Ainsi, l’ostéopathe se repose sur plusieurs critères pour diagnostiquer la présence d’un trigger point :

  • La présence d’un cordon musculaire
  • Une zone sensible à la pression dans le cordon musculaire
  • Une douleur irradiante provenant du trigger point

Ainsi, la présence de ces critères permet d’affirmer la présence d’un trigger point

Soulager les points triggers

Il existe différentes façons de soulager vos douleurs articulaires et musculaires causées par les trigger points.

L’automassage : 

    masser le trigger point est très efficace pour soulager les douleurs, et même les faire disparaître. Cela ne sera pas une partie de plaisir mais il faut masser ces nœuds plusieurs fois par jour. Le traitement consiste à effectuer plusieurs petites séries de mouvement circulaire sur les trigger points. Si vous utilisez vos mains, il faut réaliser un massage profond et lent, mais nous vous conseillons d’utiliser des accessoires comme une balle de tennis, ou un rouleau de massage pour ne pas fatiguer d’autres muscles.

    Si vous avez la sensation que rien ne se passe ou que la douleur augmente, cela peut signifier que la pression est trop importante, diminuez alors la force que vous êtes en train d’appliquer.
    Aussi, n’hésitez pas à étirer la zone en douceur puis travailler à nouveau le point gâchette. Si le point se relâche et que de la chaleur se dégage maintenez la pression quelques secondes supplémentaires pour bien libérer la zone gâchette.

    Consulter un professionnel de santé : 

    évidemment, les professionnels de santé trouvent un atout principal dans le soulagement des trigger points. Pour débarrasser définitivement ses patients de leurs trigger points, l’ostéopathe réalise le plus souvent le massage profond des tissus. La thérapie manuelle consistant en une série de pressions et de mobilisations tissulaires qui donne de très bons résultats.
    Le traitement commence par une phase de repérage, afin de cibler les trigger points actifs qui déclenchent les douleurs. Ensuite, l’ostéopathe procède à de fortes pressions sur ces nœuds, afin de les libérer. Pour qu’elles soient véritablement efficaces, ces pressions devront durer un minimum de temps et pouvant atteindre une durée de quatre-vingt-dix secondes.

      Avec les différents outils mis en place par l’ostéopathe, les objectifs sont pluriels : améliorer la vascularisation à l’intérieur de la zone gâchette, étirer le cordon musculaire et relâcher les fascias environnant pour vous débarrasser de vos douleurs liées à ces trigger points.


      Comment éviter l’apparition d’un point trigger ?

      Pour prévenir les douleurs, plusieurs solutions méritent qu’on y attache une importance toute particulière :

      • L’étirement, l’échauffement avant et après une activité physique
      • Pratiquer l’automassage à raison de 8 à 10 pressions sur la zone douloureuse pendant 60 secondes puis relâcher la poussée.
      • Ajuster sa posture au travail
      • Travailler la souplesse musculaire et articulaire

      De plus, sachant que les trigger points apparaissent sur les muscles fatigués, il est important de ne pas rester sédentaire et de prendre le temps de bouger et de stimuler les muscles, qui peuvent se fragiliser. Ainsi, la pratique régulière d’une activité physique s’avère indispensable. Le sport vous maintient en forme, vous aide à vous muscler, et à lutter considérablement contre l’arrivée des trigger points.

      Quelques conseils de votre ostéopathe

      De nombreuses causes de trigger points peuvent s’avérer difficiles à supprimer ou à modifier. Les mouvements répétitifs inévitables au travail en sont un parfait exemple. Heureusement, l’automassage régulier de vos trigger points devrait vous permettre d’en contrer les effets délétères. Grâce à l’automassage, vous bénéficiez de traitements quotidiens aussi souvent que vous le souhaitez et où que vous soyez sans besoin de prendre rendez-vous, d’acheter un équipement onéreux ou de libérer du temps sur vos horaires de travail.

      Bien que ces conseils suffisent un temps pour quelques personnes, il est parfois nécessaire de consulter un professionnel afin de diminuer les tensions qui s’accumulent et dont on ne peut pas s’occuper seul. En plus de la séance qui vous apportera confort et gain de mobilité, votre praticien vous donnera des conseils ciblés et adaptés à vos besoins et à votre condition, ce qui vous permettra d’avoir des résultats plus rapidement et de manière plus efficace.


      Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes,
      et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !

      Temoignages

      Votre expérience est précieuse ! Partagez-là avec notre communauté de plus de 188954 patients.

      Racontez nous votre parcours thérapeutique, vos symptômes, et votre éventuelle expérience avec l’ostéopathie !


      Actu - REFLEX OSTEO - le 1er réseau national de permanence en ostéopathie

      Retrouvez tous nos articles sur le thème "ADULTE"

      zinc alimentation bienfaits

      Les bienfaits du zinc

      Votre navigateur est obsolète!

      Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

      ×